Nonna Mayer

Directrice de recherche émérite CNRS


Nonna Mayer est directrice de recherche émérite au CNRS, rattachée au Centre d’études européennes et de politique comparée de Sciences Po. Elle a été présidente de l’Association française de science politique de 2005 à 2016. Elle est responsable de la série "Contester" aux Presses de Sciences Po, consacrée aux transformations des modes d’action collective. Elle co-anime un séminaire de recherche consacré aux méthodes « Les sciences sociales en question. Grandes controverses en sciences sociales » (avec Samy Cohen, Florence Faucher, Laurence Louër) depuis 2011. Elle est membre de la CNCDH depuis 2017.

Ses recherches récentes s’articulent autour de trois axes

  1. La dynamique électorale du RN et des droites radicales populistes en Europe (Nonna Mayer, “The radical right in France”, in Jens Rydgren (dir.), The 0xford Handbook of the Radical Right, Oxford University Press, 2018, p.433-451 ; « Political science approaches to the far right”, in Stephen D. Ashe, Joel Busher, Graham Macklin, Aaron Winter (dir.), Researching the Far Right. Theory, Method and Practice, Paris, Routledge, (Routledge Studies in Fascism and the Far Right), 2020 : 17-31), avec trois pistes de  comparaison privilégiées, le Radical Right Gender Gap (“L’impact du genre sur le vote Marine Le Pen”, Revue française de science politique,  67(6), 2017 :1087-2017, avec Abdelkarim Amengay et Anja Durovic), l’effet démobilisateur de la précarité sociale (Nonna Mayer, « The Political Impact of Social Insecurity in France », Partecipazione e conflitto, 11(3) 2018: 646-691 ; « La guerre des cuillères » :précarité sociale et politique en Corée », The Korean Journal of Area Studies, 39 (2), 2021 :83-117, avec Insook Choi et Yangho Ree) et l’impact politique de la robotisation et de  l’intelligence artificielle qui menacent maintenant les emplois de cols blancs (Zhen J. Im, Nonna Mayer, Bruno PalierJan Rovny The losers of automation, a reservoir of votes for the radical right »Research and Politics, 2019, forthcoming)
  2. Les transformations du racisme et de l’antisémitisme, à partir des données du Baromètre racisme de la CNCDH (2000—>). Elle coordonne  la préparation de ce sondage annuel pour la CNCDH ainsi que l’analyse de ses résultats (Nonna Mayer, avec Yuma Ando, Guy MichelatVincent TiberjTommaso Vitale, « Mise en perspective de trente ans d’évolution par les chercheurs », in  Commission nationale consultative des droits de l’homme, La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. 2020, Paris, La Documentation française, 2021 : 33-112. Les rapports antérieurs (section « Le regard des chercheurs ») sont disponibles sur le site de la CNCDH ; et Nonna Mayer, Vincent Tiberj, « Racial prejudice in multicultural France », in Helen Drake, Alistair Cole, Sophie Meunier, Vincent Tiberj (dir.), Developments in French Politics 6, 2020, Londres, MacMillan, p. 143-162.
  3. Les relations interculturelles, entre minorités et population majoritaire et entre minorités en particulier entre juifs et musulmans (voir infra projets « Relations interculturelles : le cas de Sarcelles », « Encounters » et « Religspace »)

Principaux projets en cours

  • "Inequality and democracy" (2014—>) : réseau international collaboratif SSK (Social Science Korea) financé par la National Research Foundation (NRF) coréenne (convention actuelle NRF-2017S1A3A2066657) qui rassemble des chercheurs travaillant en Corée et en Europe sur les inégalités sociales et leur impact électoral et politique
  • « Relations interculturelles : le cas de Sarcelles » , avec Vincent Tiberj. L’enquête a été menée courant janvier 2019 par sondage téléphonique auprès d’un échantillon représentatif de la population habitant à Sarcelles
  • « Encounters » (Muslim-Jewish Encounter, diversity and distance in urban Europe: religion, culture and social model), une ORA  (Open Research Area for the Social Sciences, 2020) don’t les PI sont  Ben Gidley (Overall project lead & UK, London city lead), Matthias Koenig (Joint Germany lead, Frankfurt city lead), Anne-Sophie Lamine (France lead, Strasbourg city lead), et Steven Vertovec (Joint Germany lead, Berlin city lead) . Elle coordonne le terrain ethnographique parisien avec Elodie Druez et la partie quantitative avec Vincent Tiberj.
  • Religspace (The Effect Of Manifestations Of Religion In The Public Space on Sociopolitical Integration Of Minority-Religion Immigrants, 2019),projet ERC (European Research Council) dont la PI est Pazit Ben Nun Bloom (HUJI). Un projet comparatif (France Israël Royaume Uni) et pluridisciplinaire (psychologie politique, sociologie, géographie, science politique) dont elle coordonne le terrain français avec Elodie Druez.

Publications

L'archive ouverte pluridisciplinaire HAL

Bibliographie (PDF, 572 Ko)

Pour en savoir plus

Vidéo. Nonna Mayer, "Qui soutient l'extrême droite en Europe ?". Conférence donnée à l'Université de Lausanne le 3 avril 2019.

Vidéo. Rencontre avec Yves Déloye et Nonna Mayer autour de l'ouvrage Les inaudibles?: Sociologie politique des précaires. (BRACONNIER, Céline, and Nonna MAYER, dir. Académique. Paris: Presses de Sciences Po, 2015).

Vidéo. Les auteures Nonna Mayer et Céline Braconnier présentent leur livre « Les inaudibles » lors d'une interview organisée par Sciences Po. Ce livre sous-titré « Sociologie politique des précaires » tente de placer les personnes en situation précaire sur l'échiquier politique, au sens électoral du terme.

Interview. Nonna Mayer & Caterina Froio : L'Europe est-elle menacée par les partis d'extrême droite ? / Are far-right parties a threat to the European union?, Sciences Po, 20 mars 2017

Vidéo. Interview Nonna Mayer & Olivier Dabène. The Political Science Department, 2011

Thèmes de recherche

Participation politique, Sociologie électorale, Droites radicales populistes, Racisme et antisémitisme

	
Retour en haut de page