Slide
La fraternité contre l’égalité
25 janvier 2017
test pour encart
31 janvier 2017

Paris va-t-elle devenir une ville verte ?

Jardin Partagé du Poireau Agile, Paris.

Automatic collage of images tweeted with the words "végétalisation" and "Paris" during July 2016

« Paris manque d’espaces verts » : combien de fois n’entendons-nous pas ce constat ?! Et de fait,  un vrai besoin de Nature se fait sentir parmi les citadins d’une des capitales les plus denses d’Europe.

Pour répondre à ces aspirations, l’équipe d’Anne Hidalgo, conduit une politique volontariste en multipliant les actions de  (re)végétalisation  : appels à projets des parisculteurs, agriculture urbaine sur les toits, budget participatif, permis de végétaliser, don de plantes… Bientôt une plateforme numérique permettra de valoriser les initiatives individuelles, de partager des bonnes pratiques et de développer une communauté de jardiniers urbains.

Un  projet de recherche, Naturpradi* se propose d’accompagner cette politique, tout en l’interrogeant sous différents angles : d’abord sous l’angle de l’histoire de Paris et de l’évolution de la gestion de la nature urbaine, ensuite en étudiant les pratiques émergentes de terrain dans plusieurs projets en cours, enfin en suivant les conversations en ligne des différents acteurs, professionnels et amateurs s’exprimant sur la question.

Le but principal est de produire un atlas de la nature à Paris. Il cartographiera la transformation du rapport des parisiens à leur nature, afin d’aider citoyens et institutions à imaginer de nouvelles politiques publiques. Car il y a fort à parier que cette nature ne ressemblera pas aux« espaces verts » traditionnels : parcs Le Jardin Connecté - Aquaponie sous serre. Crédits ; Alexandre Prévot . CC BY-NC-SA 2.0et jardins. Dans le grand récit du retour de la nature dans la ville, il est plutôt question d’innovation, de lutte contre les îlots de chaleurs, de culture de fruits en aquaponie et d’applications digitales…

Quelles pratiques et imaginaires président à ce mouvement ? Quels sont acteurs sociaux qui les portent ? Comment fonctionnent-ils via des réseaux dont on détecte les  intérêts divers ? Quel rôle joue la participation citoyenne dans cette politique ? Voici quelques questions auxquelles Naturpradi vise à  répondre.

Enfin, le projet souhaite avoir un regard critique sur le grand récit « pacificateur » de la nature en rendant visibles les désaccords et les autres représentations possibles du futur de la nature dans Paris.

Naturpradi – Nature Urbaine en Pratique(s) Digitale(s) – est un projet de recherche de 3 ans financé par l’ADEME dans le cadre de l’appel MODEVAL-URBA 2015. Il a démarré en septembre 2106 et est coordonné par lelaboratoire d’Architecture de d’Anthropologie du LAVUE (UMR 7218), qui s’est associé à la Direction des Espaces Verts de la Ville de Paris, au laboratoire Eco-anthropologie et Ethnobiologie du Museum d’Histoire Naturelle (UMR 7206), à l’ Atelier Parisien d’Urbanisme et au médialab de Sciences Po.

Suivre le projet @naturpradi