Agnès van Zanten membre du CSP

Conseil supérieur des programmes
  • Agnès van Zanten (OSC)Agnès van Zanten (OSC)

Création du Conseil supérieur des programmes

La loi de refondation de l'École de la République du 8 juillet 2013 définit un cadre collectif pour l'élaboration des programmes scolaires. Elle prévoit la création du Conseil supérieur des programmes, force de proposition pour établir de nouveaux programmes scolaires de la maternelle au collège. Celui-ci a été officiellement installé le jeudi 10 octobre 2013 par le Ministre de l'éducation nationale, Mr Vincent Peillon.

18 membres nommés

A parité hommes/femmes, il comprend des élus au suffrage direct (3 députés) ou indirect (3 sénateurs), 2 représentants du Conseil économique social et environnemental et 10 personnalités qualifiées. Les mesures proposées pourraient être adoptées pour les rentrées 2014 ou 2015.

Les personnalités sont :

  • Alain Boissinot (Président), ancien enseignant en lettres/littérature dans l'enseignement secondaire et supérieur, et ancien recteur de l'académie de Versailles,
  • Anny Cazenave, chercheurse au Laboratoire d'études en géoghysique et océanographie spatiales (LEGOS Toulouse),
  • Marie-Claude Blais, Maître de conférence en sciences de l'éducation (Rouen),
  • Xavier Buff, professeur des université en mathématiques et directeur de l'IREM (Toulouse),
  • Agnès Buzyn, médeçin, Univ. Paris VI,
  • Éric Favey, ancien instituteur, secrétaire adjoint de la Ligue de l'enseignement, membre du conseil scientifique de l'INJEP,
  • Roger-François Gauthier, inspecteur général de l'éducation nationale et professeur associé en politiques éducatives comparées à Paris Descartes,
  • Denis Paget, professeur de lettres modernes, chargé de recherche à l'Institut de recherche de la FSU,
  • Sylvie Plane, professeur des universités en sciences du langage (ESPE-Paris),
  • Agnès van Zanten, Directeur de recherche CNRS, membre de l'Observatoire Sociologique du Changement à Sciences Po.

Domaines de compétence

  • Conception générale des enseignements et réflexion sur l’introduction du numérique dans les méthodes pédagogiques et la construction des savoirs,
  • Contenu du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, et des programmes scolaires,
  • Nature et contenu des épreuves des examens conduisant aux diplômes nationaux,
  • Contenu des épreuves des concours de recrutement d’enseignants.

Le Conseil supérieur des programmes peut travailler sur saisine du ministre de l’éducation nationale et pourra mettre en place des groupes d’experts, dont il choisit les membres à raison de leurs compétences.