Chimères

Date: 
15 Décembre, 2009

(du français chimères)

Groupes extralégaux armés menant à la fois des actions délinquantes ou criminelles et des actions de nature politique. Formés d’individus issus des bidonvilles et se présentant comme des organisations populaires légitimes représentant les défavorisés, les Chimères ont été utilisés sous la présidence d’Aristide pour semer la peur chez les opposants au régime et détruire leurs biens.

Le 17 janvier 2002, à la suite d’une attaque contre le Palais Présidentielle, les locaux des partis politiques d’opposition et plusieurs domiciles de leurs membres sont mis à sac ou incendiés par les Chimères. Il semble qu’on retrouve ici une des tendances lourdes des exécutifs haïtiens au XXe siècle, à savoir la sous-traitance d’objectifs politiques à des groupes armés situés hors de la violence organisée (Dahomay, 2001). Le gouvernement détruit et « désymbolise » ainsi l’État (Hurbon, 2001).

Citer cet article

Belleau Jean-Philippe, Chimères, Violence de masse et Résistance - Réseau de recherche, [en ligne], publié le : 15 Décembre, 2009, accéder le 08/12/2019, https://www.sciencespo.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/chimeres, ISSN 1961-9898