Diplomatie du Vatican, 1978-2017

1 carte et 1 graphique : Diplomatie du Vatican, 1978-2017

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Commentaire de François Mabille

  • Carte

    Relations diplomatiques
    : La carte manifeste la singularité du catholicisme et le poids de l'histoire sur le Saint-Siège. Ce dernier représente en effet, de par sa double nature d'acteur confessionnel et politique, le seul gouvernement religieux à entretenir des relations diplomatiques avec des Etats, par l'intermédiaire d'un réseau de diplomates qui est l'un des plus étoffés au monde. On constate le poids des tensions religieuses (notamment avec l’islam) et politiques (avec le communisme) dans l'absence de relations avec certains Etats.

    Nombre de voyages officiels des papes : de cette carte émergent deux critères de différenciation dans le déploiement géopolitique du catholicisme : la durée des pontificats, qui autorise une projection sur le long terme ; et l'intérêt personnel des papes pour pour les enjeux internationaux et leur prise en charge par l'église catholique.
  • Graphique 

    Voyages de papes par régions
    : l'évolution des régions visitées permet une vision diachronique de la géopolitique vaticane au cours du temps. Le pontificat de Jean-Paul II est ainsi indéniablement associé à la guerre froide et aux fractures Est-Ouest du monde d’alors. Celui de Benoît XVI témoigne d’une vision européo-centrée. Enfin, les effets de la mondialisation et l'émergence d'un « Sud » renouvelé sont visibles dans les voyages du pape François.