La pauvreté vue des beaux quartiers
6 avril 2018
Encourager la lecture familiale pour réduire les inégalités
7 avril 2018

Comprendre le géant salifère méditerranéen à travers des recherches pluridisciplinaires

France baie sel réservoir terrain Camargue marais salant Montagne salée Morts aiguë CC0 Domaine public

etn-saltgiantLe géant salifère méditerranéen est constitué des couches de sel accumulées au fond de la Méditerranée voici 5,9 millions d’années. Puis, suite à la fermeture d’origine tectonique du détroit de Gibraltar, la Méditerranée s’est évaporée. 300. 000 ans plus tard, très brutalement, les eaux de l’Océan Atlantique ont à nouveau rempli la cuvette méditerranéenne pour former le paysage que nous connaissons aujourd’hui. Le programme européen SALTGIANT (Understanding the Mediterranean Salinity Crisis), piloté par l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP), vise à comprendre cet épisode géologique à travers un projet de recherche pluridisciplinaire : géologie, chimie, biologie, sciences de l’environnement, mais aussi sciences sociales, notamment via le Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI). L’implication de ce dernier devant aider à comprendre les enjeux environnementaux, politiques et sociaux soulevés par l’exploitation de ce sous-sol riche en gaz naturel.

Formation doctorale, professionnalisation et pluridisciplinarité

France baie sel réservoir terrain Camargue marais salant Montagne salée Morts aiguë CC0 Domaine publicCe projet associera quinze doctorants dans huit pays de l’Union européenne et de son voisinage. Au CERI, un doctorant, placé sous la direction d’Éric Verdeil, professeur de géographie et chercheur associé, étudiera pour sa part les conséquences géopolitiques des découvertes de gaz naturel en Méditerranée orientale, en particulier à travers l’exemple du gisement dénommé Zohr, au large de l’Egypte. Au-delà des dimensions scientifiques propres à chacune de ces recherches doctorales, SALTGIANT promeut deux principes transversaux : apporter aux doctorants recrutés une formation professionnalisante par des séjours dans des organismes partenaires (laboratoires ou entreprises) et l’acquisition de compétences en matière de communication scientifique auprès d’un public non-scientifique (entreprises, grand public) ; former aux enjeux de la pluridisciplinarité ( non seulement entre les sciences sociales et les sciences « dures » mais aussi au sein des sciences dures elles-mêmes). Pour cela, trois écoles thématiques seront mises en place sur le terrain, quatre formations spécialisées et quatre séminaires communs tout au long du projet.

Un enjeu pour les sciences sociales

Les sciences sociales proposent de considérer le géant salifère méditerranéen sous deux angles. Le premier, issu d’un questionnement ancré dans l’histoire des sciences, s’intéresse plus particulièrement à l’histoire du Deep Sea Drilling Project, un dispositif qui a abouti à la découverte de ces dépôts géologiques dans le contexte de la Guerre froide.Plate Forme De Forage Pétrolier, Mer, Huile, De Gaz CC0 Creative Commons Cette étude, menée sous la responsabilité de Nestor Herran (historien des sciences, UMPC), permet de revenir sur les changements qui affectent la géologie et l’océanographie à travers l’examen de la matérialité des dispositifs scientifiques, technologiques et industriels, tels que le développement de campagne de prospection et l’expansion de la coopération scientifique internationale durant la Guerre froide et des préoccupations diplomatiques qu’elle implique.
Le second questionnement, porté par le CERI, portera sur les perspectives d’exploitation gazière, qui sont susceptibles de transformer la région à trois niveaux : au sein des pays- à travers les impacts économiques et géographiques du développement de l’activité extractive-, entre les pays – historiquement en conflit mais que les nécessités de l’exportation de la ressource pourraient amener à coopérer-, et entre la région et les régions voisines (Golfe, Europe) en transformant la nature des échanges économiques et politiques.

SALGIANT constitue, avec deux autres projets* du CERI, un poisson pilote structuré autour de nouvelles logiques scientifiques entre disciplines et secteurs disciplinaires traditionnellement cloisonnés et offre une occasion concrète de collaboration entre Sciences Po et l’Institut de physique du globe de Paris (IPGP), dans le cadre de la COMUE “Université Sorbonne-Paris-Cité

—-
* Le CERI a également entamé deux autres projets de recherche l’amenant à coopérer avec les sciences dites “dures” : « Risques Associés au Volcanisme Explosif” et ”Vulnérabilité politique à l’âge nucléaire”

SALGIANT, financé dans le cadre du programme Innovative Training Networks (ITN) du programme Horizon 2020, est piloté par Giovanni Aloisi, chercheur à l’Institut de Physique du Globe de Paris.

CONDITIONS DE REPUBLICATION

Vous pouvez republier cet article en ligne ou sur papier sous notre licence Creative Commons. Vous ne pouvez pas modifier ou raccourcir le texte, vous devez attribuer l'article à Cogito et vous devez inclure le nom de l'auteur dans votre republication.

Si vous avez des questions, veuillez envoyer un courriel à helene.naudet@sciencespo.fr

License

Creative Commons License Attribution-NonCommercial-ShareAlikeCreative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike
Comprendre le géant salifère méditerranéen à travers des recherches pluridisciplinaires