Les programmes transversaux

Les programmes transversaux permettent aux chercheurs des différentes unités de recherche de Sciences Po de développer des programmes de recherches communes sur la longue durée.

Le LIEPP est un laboratoire d'excellence (Labex), distingué par un jury scientifique international réuni par l'Agence nationale de la recherche dans le cadre du Programme des investissements d'avenir. Il a pour objectif d'étudier et d'évaluer des politiques publiques, dans une perspective résolument interdisciplinaire. 

Le MaxPo est le fruit d’une association entre Sciences Po et l'Institut Max Planck pour l'étude des sociétés (MPIfG) de Cologne. Les recherches conduites au MaxPo visent à comprendre comment les individus, les organisations et les États font face aux nouvelles formes d'instabilité économique et sociale engendrées par l'expansion des marchés, les progrès technologiques et les évolutions culturelles dans les sociétés occidentales.

Le programme de recherche Cities are back in town produit des travaux systématiques et approfondis sur les processus d’urbanisation (économiques, politiques, sociaux, culturels) de manière systématique et comparée entre des villes et des régions urbaines structurée à la fois par des trajectoires historiques, des groupes sociaux et ethniques, des institutions et des conflits, ainsi que par des flux, des mobilités, et des circulations à différentes échelles. 

PRESAGE fédère au sein de Sciences Po les travaux menés en études sur le genre qui analysent les rapports de pouvoir, les inégalités et les discriminations fondées sur le sexe, le genre (y compris l'identité ou l'expression de genre), l'orientation sexuelle, et fréquemment à l'intersection avec d'autres catégories, telles que la classe sociale, l’origine ethno-raciale réelle ou supposée, la religion, l’âge, le handicap.
L'intérêt de cette approche est de rendre possible une réflexion sur la construction des inégalités, la pensée de l'égalité, les pratiques socioculturelles et politiques et sur les politiques publiques. Ce champ de recherche est en constant renouvellement, porté par une démarche critique et réflexive.

DIME-SHS, équipement d'excellence créé par le Programme des investissements d'avenir, vise à doter la France d'une nouvelle structure en matière de collecte, d’enrichissement et de diffusion des données pour la recherche en sciences humaines et sociales. Il propose des ressources aux chercheurs pour produire ou réutiliser des données dont la qualité repose sur une grande rigueur méthodologique.Porté par Sciences Po, il réunit sept institutions.

Retour en haut de page