Débouchés professionnels dans la sécurité et la défense après un master

  • ©Solarseven/Shutterstock©Solarseven/Shutterstock

La spécialité Sécurité et Défense des Masters de l'École d’affaires publiques de Sciences Po prépare à des carrières de spécialistes de haut niveau capables d’exercer des responsabilités opérationnelles dans les secteurs public et privé.

Compétences acquises au sein de la spécialité sécurité et défense en Master à Sciences Po

Le programme spécialisé en Sécurité et Défense permet aux étudiants de développer des compétences immédiatement transposables dans le monde professionnel et en prise directe avec les enjeux présents et à venir dans le domaine :

  • analyser et évaluer les politiques publiques de sécurité et de défense ;
  • concevoir et mettre en œuvre une politique publique de sécurité intérieure au niveau local, régional ou national ;
  • appréhender la relation économique public-privé en matière de sécurité et de défense ;
  • élaborer, coordonner et piloter les actions pour faire face à une situation de crise ;
  • appréhender les enjeux de cyber sécurité et de la montée en puissance de l’Europe spatiale ;
  • développer des stratégies de lutte anti-terroriste ;
  • appliquer l’approche prospective stratégique aux grands enjeux du futur.

> En savoir plus sur le programme de la spécialité Sécurité et Défense des masters.

Domaines professionnels dans le secteur de la sécurité et de la défense

À l’issue de la formation spécialisée en Sécurité et Défense, les connaissances et compétences acquises permettent aux diplômés d’occuper des postes à responsabilités dans différentes institutions et entreprises.

Fonction publique d'État

  • Ministère de l’Intérieur :  Sécurité civile, Police nationale, Gendarmerie nationale, Service de renseignement (DGSI), Préfecture de police de Paris, etc.
  • Ministère des Armées : Direction générale des relations internationales et de la stratégie, Services de renseignement (DGSE, DRM, DRSD), Délégation générale pour l’armement, etc.
  • Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères : Direction des affaires stratégiques, de sécurité et du désarmement, Direction de la sécurité diplomatique, ambassades, etc.
  • Sous la tutelle du Premier Ministre : Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale, Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information, etc.
  • Ministère de la Justice : Administration pénitentiaire.
  • Ministère de l’Économie et des Finances : Direction générale des douanes.
  • Assemblée nationale : Commission de la défense nationale et des forces armées, Service des affaires internationales et de la défense, etc.
  • Ministère de la Transition écologique et solidaire : Administrateur des affaires maritimes.
  • Ministère des Outre-mer : Direction générale des outre-mer.

Fonction publique territoriale

  • Police municipale
  • Direction de la prévention, de la sécurité et de la protection de Paris
  • Conseils régionaux

Secteur privé

  • Industries de défense (ex. Groupement des industries de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres, Airbus, CMA CGM, Thalès, ArianeGroup)
  • Directions sûreté et sécurité des entreprises (ex. EDF, Chanel, LVMH)
  • Cabinets de conseil en sécurité et analyse des risques (Ex. Sopra Steria, PwC, KYU)
  • Entreprises de services de sécurité et de défense (ex. Risk&Co, Amarante International)
  • Think Tanks

Témoignage

Mallaury Labarre, diplomée en 2019 et chargée de mission pour les affaires internationales et la sécurité industrielle au Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale

"Nous avons accès à un nombre important d’intervenants venant d’horizons différents. Ainsi, j’ai eu l’occasion de suivre des enseignements délivrés par des professionnels du secteur aérien et maritime, du conseil, de la gestion de crises etc… mais aussi des enseignements assurés par des responsables politiques qui ont été à l’origine de politiques publiques dont l’administration assure aujourd’hui la mise en œuvre"

> Lire le témoignage de Mallaury Labarre

Fanny Cornet, diplomé en 2019 et responsable sûreté et lutte contre la fraude du groupe Monoprix

"Les enseignants comme les acteurs ponctuels ont tous été d’une grande inspiration pour moi et disponibles, à l’écoute des élèves, même en dehors des cours. Ces intervenants ont transmis des informations importantes ainsi que leur expérience."

> Lire le témoignage de Fanny Cornet

Benoît Mortgat, diplomé en 2019 et analyste sûreté chez Unibal Rodamco

"Les étudiants de Sciences Po ont une grande valeur sur le marché du travail car ils ont de fortes capacités d’analyse et peuvent rapidement comprendre les multiples enjeux d’une situation donnée. C’est très précieux pour une entreprise dans un monde qui change vite et qui nécessite de toujours s’adapter !"

> Lire le témoignage de Benoît Mortgat

Métiers et professions après une spécialisation en sécurité et défense

Les métiers de la fonction publique (administrateur, inspecteur, analyste, collaborateur de cabinet, chargé de mission, attaché d’administration centrale, attaché territorial, responsable des affaires publiques, etc.) sont accessibles par la voie des concours ou par le recrutement de contractuels.

Exemples de concours auxquels se présentent les diplômés de la spécialité Sécurité et défense :

  • Attaché d’administration de l’État pour rejoindre les ministères et participer à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques publiques.
  • Concours d’attaché de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).
  • Concours de l’École nationale supérieure de la Police. À noter que la majorité des personnels des services de renseignement (Service central du renseignement territorial, DGSI, DRPP) sont des policiers ou des gendarmes.
  • Concours de l’École des officiers de la gendarmerie nationale.
  • Concours de l’École nationale de sécurité et d’administration de la mer.
  • Concours des administrateurs de l’Assemblée nationale.
  • Concours de conseiller ou secrétaire des Affaires étrangères du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
  • Concours d’officier sur titre à l’Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan.
  • Concours d’officier de sapeurs-pompiers

Dans le secteur privé, les diplômés peuvent être recrutés à des postes de :

  • Responsable des affaires publiques dans l’industrie de défense
  • Responsable sûreté et sécurité dans des organisations
  • Consultant spécialisé
  • Expert cyber sécurité
  • Analyste sûreté
  • Chargé de projet ou de mission dans le domaine de la sécurité et de la défense
  • Coordinateur de mission sécurité
Retour en haut de page