• Sciences PoSciences Po
  • Sciences PoSciences Po

Toutes les interviews d'OPALC TV

 

Pour visionner la suite de l'inverview cliquer ici.

Réalisée par Gustavo Pastor et Aurélie Blanchet.

Nos indicateurs

Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po

Pour plus de précisions sur les indicateurs de l'OPALC, suivez ce lien.

 

Entrevista al Ex Presidente de la Republica de Chile Don Ricardo Lagos Escobar

Cet entretien de l'ex Président de la République du Chili a été réalisé par Pierre Lebret et Antoine Maillet, à Santiago du Chili, le 18 août 2011, au sein de la Fundación Democracia y Desarrollo.

Agradecemos la Fundación Democracia y Desarrollo por coordinar este encuentro.

 

Réalisée par Catalina Undurraga, Juan Ayarza, Aurélie Claudel et Gustavo Pastor. Avec la collaboration de Smilja Dabène, Paula Echevarria, Tamara Loyola, Andrea Zepeda et Pablo Bravo

Réalisée par Patricio Scaff, Gustavo Pastor et Joao Alencar.

Au delà de la victoire de Sebastián Piñera aux élections présidentielles chiliennes de 2009, qui marquent le retour de la droite au pouvoir 22 ans après la chute de Pinochet, ces élections ont révélé la poussée d'une nouvelle génération dans la politique chilienne à travers la présence du candidat indépendant de 36 ans : Marco Enriquez-Ominami. Malgré son score de 20% des suffrages (qui ne lui a pas permis d'accéder au second tour), il pourrait incarner par sa jeunesse et sa détermination un nouveau souffle pour la politique chilienne.

Falta muy poco para la segunda vuelta presidencial en Chile. El 17 de enero los chilenos deberán elegir entre la continuidad con Eduardo Frei (Concertacion) o la alternancia con Sebastian Piñera (Alianza por el Cambio). En la primera vuelta, el candidato del "cambio" logro 44% de los sufragios, mientras que el ex presidente de la República un 29%.

Nunca en 20 años la Concertación había tenido tan baja votación. Algo que se puede explicar por la irrupción de Marco Enríquez Ominami (MEO), ex miembro del Partido Socialista que ha alcanzado en primera vuelta unos 20%.

Retour en haut de page