Nos indicateurs

Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po
Sciences Po

Pour plus de précisions sur les indicateurs de l'OPALC, suivez ce lien.

Marche Commun du Sud
  • Logo MERCOSURLogo MERCOSUR

Pays membres:

Argentine, Bolivie, Brésil, Uruguray, Paraguay, Venezuela

 

Membres associés:

Chili, Pérou, Equateur, Colombie

 

Analyses

  • Introduction
  • Dimension sociale
  • Politique redistributive, FOCEM

Introduction

Dilma Rousseff sera la première femme à présider le Brésil. Sans surprise, la candidate du PT a facilement remporté le second tour (56% des suffrages valides) face à José Serra (44%). Elle prendra ses fonctions le 1er janvier 2011. Le PT remporte également le gouvernement du District Fédéral, mais perd l'Etat du Pará. Comme Lula en 2006, Dilma Rousseff s'est largement imposée dans les Etats du Nord et du Nordeste. Elle a obtenu près de 90% des suffrages valides dans l'Amazonas, 79% dans le Maranhão, 77% dans le Ceará et plus de 75% dans le Pernambouc.

Réalisée par Gustavo Pastor et Claire-Sophie Dagnan.

Dilma Rousseff (PT) n'est pas parvenue à remporter l'élection présidentielle dès le premier tour (46,9%). Lors du second tour (le 31 octobre), elle affrontera José Serra (PSDB, 32,6%).

Réalisée par Frédéric Louault et Gustavo Pastor, (en portugais).

A l'heure du bilan du gouvernement Lula (2003-2010), cet article d'Enrique Ventura analyse la diplomatie Sud-Sud du Brésil, présentée depuis 2003 comme l'un des aspects essentiels de l'émergence brésilienne, en détaillant les facteurs politiques, idéologiques et économiques qui la conditionnent.

L'ancien maire de Bogotá, Antanas Mockus, s'est imposé en quelques semaines comme la principale alternative à l'uribisme pour l'élection présidentielle colombienne du 30 mai 2010. Lui qui n'avait recueilli que 1,2% des suffrages en 2006 fait maintenant trembler le pouvoir en place, alors qu'Alvaro Uribe espère assurer la continuité en imposant son ancien ministre de la Défense, Juan Manuel Santos.

Bien que la campagne électorale ne commence officiellement qu'en juin, l'arrière scène de la politique brésilienne connaît d'intenses mouvements. Depuis plusieurs mois les partis définissent leurs candidats, préparent les programmes, et articulent leurs alliances au niveau national et régional. Ce document rpésente certaines des stratégies mises en oeuvre par le PSDB, le PT et le PMDB pour composer leurs tickets électoraux.

Pour télécharger le document, cliquez sur ce lien.

Retour en haut de page