LIEPP in the Media : November 2019

Media coverage
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Retraites : veillée d'armes avant la réforme?, interview with Michaël Zemmour invited to France Culture. Retrieved November 19, 2019.

La lecture partagée: Un levier pour réduire les inégalités scolaires?, article quoting LIEPP's Policy Brief by Carlo Barone, Denis Fougère and Clément Pin in Le Café pédagogique. Retrieved November 15, 2019. 

La consommation durable : un nouveau pacte social autour de la consommation?, article written by Sophie Dubuisson-Quellier in Alternatives économiques. Retrieved November 1st, 2019.

39 morts dans un camion en Angleterre : le retour des fillières de migration chinoise?, article quoting Virginie Guiraudon (CEE/LIEPP) in L'Express. Retrieved October 25, 2019. 

Face à sa "folie des loyers", Berlin vote un durcissement de leur encadrement, article quoting Guillaume Chapelle (LIEPP) in Marianne. Retrieved October 22, 2019. 

Indépendance des médias : Médiapart et Le Monde ouvrent de nouvelles voies, interview with Julia Cagé (co-director of the evaluation of democracy research group) in Alternatives économiques. Retrieved October 18, 2019. 

Aides à domicile : le retour des domestiques ?, participation of Clément Carbonnier (co-director of the socio-fiscal policies research group) invited to debate in Fakir. Retrieved October 17, 2019. 

 

Tags :

Newsletter 20th november 2019

Latest news from LIEPP
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

For more information, enter here.

Tags :

Les violences sexistes après #MeToo

Workshop VisaGe, December 16th and 17th, 2019 - Postponed to first semester 2020
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Journées d'étude organisées par le laboratoire junior VisaGe et le CARISM avec le soutien du LIEPP, l'URMIS, le CRESPPA et l'IRISSO

les 16 et 17 décembre 2019 - Reporté au premier semestre 2020

Amphithéâtre Buffon

Université Paris Diderot 

15 rue Hélène Brion, 75013 Paris 

Entrée libre dans la mesure des places disponibles

Présentation : 

Depuis octobre 2017, la force de l'événement #MeToo ne s'est pas démentie. Ces journées d'étude organisées à l'initiative d'une nouvelle génération de chercheuses francophones sur les violences de genre, poursuivent un triple objectif :

  • Décrypter, à l'appui des savoirs et des méthodes des sciences humaines et sociales, le phénomène #MeToo dans toutes ses dimensions ;
  • Inscrire #MeToo dans une histoire de la politisation des violences sexistes contre les femmes ; 
  • Contribuer à la réflexion épistémologique sur l'analyse des violences sexistes.

Programme : 

Lundi 16 décembre 2019 

9h30 : Accueil

10h00 : Introduction - Catherine Cavalin, Jaércio Da Silva, Pauline Delage, Iréne Despontin Lefèvre, Delphine Lacombe et Bibia Pavard

11h00 - 12h00 : Conférence #MeToo, Selfies and Memes : Exploring digitized narratives of sexual violence par Kaitlynn Mendes (Associate professor, Université de Leicester)

12h00 : Pause - Déjeuner

14h00 - 16h00 : Situer l'événement - Discutante : Maryse Jaspard 

#MeToo, c'est avant tout une libération des oreilles - Constance Estienne (Masterante, EHESS)

#MeToo et la libération de l'espace public marocain - Mounia Ouziou (Doctorante FLSH, Université Hassan II)

#MeToo au Costa Rica : continuités et ruptures dans les dénonciations de violences sexuelles depuis l'Amérique latine et les Caraïbes - Mariana Rojas Mora (Doctorante LCSP- CEDREF, Université Paris Diderot)

Le mouvement #MeToo, une mobilisation mondiale et transsectorielle ? Sa réception catholique en France en guise d'éclairage - Josselin Tricou (Chercheur post-doctoral, CESP Inserm)

16h30 - 18h00 : Quelles violences ? Discutante : Tania Lejbowicz

Balance ton porc, la fabrique d'une casuistique - Cécile Meadel (Professeure CARISM IFP, Université Paris 2 Panthéon Assas)

#MeToo ou la partie emergée des violences de genre. L'exemple du théâtre new-yorkais - Bleuwenn Lechaux (Maîtresse de conférences, Arènes, UMR 6051, Université Rennes 2)

Dialogue entre le mouvement #MeToo et le mouvement de dénonciation des violences gynécologiques 

Mardi 17 décembre 2019 

9h30 - 11h00 : Conditions d'énonciation et registres de discours - Discutante : Guiseppina Sapio

Les témoignages de violences sexuelles sur Internet sont-ils des récits comme les autres? - Eméline Fourment (Doctorante, CEE Sciences Po) et Océane Perona (Maîtresse de conférences, LAMES, Université Aix- Marseille)

Fame-inisme et visibilité : enjeux et perspectives - Sabrina Moro (Doctorante, Nottingham Trent University)

Rendre sensible l'expérience de violence : histoire et analyse de la place de la souffrance physique dans les luttes contre les violences sexistes - Stéphanie Pache (Chercheuse post-doctorale, Vanderbilt University)

11h30 -13h00 : #MeToo et les mouvements sociaux - Discutante : Florence Rochefort 

Lutter au quotidien contre les violences sexuelles et sexistes : comment les étudiantes françaises s'approprient le féminisme après #MeToo - Viviane Albenga (Maîtresse de conférences, Université Bordeaux Montaigne) et Johanna Dagorn (Chercheuse associée LACES, Université de Bordeux)

Penser le masculinisme depuis #MeToo - Mélanie Gourarier (Chargée de recherche CNRS, Université Paris 8)

Du #NiUnaMenos à #MeToo : dialogues et contributions des féminismes latino-américains dans les luttes transnationales contre les violences faites aux femmes - Tania Romero-Barrios (Doctorante, LER, Université Paris 8)

Pause - Déjeuner

14h30 - 16h00 : #MeToo et les politiques publiques - Discutante : Gloria Casas Vila

Après #MeToo, l'Etat est-il devenu un employeur exemplaire ? Une analyse "par le bas" de la prise en charge de plaintes pour violences sexuelles - Chloé Mour et Linda Sehili (Masterantes, EHESS)

Changer les mentalités après #MeToo : mais comment ? La sensibilisation au harcèlement à l'école aux Pays Bas et en France - Misha Dekker (Doctorant, LIER-FYT, EHESS, Université d'Amsterdam Political Sociology)

A la recherche d'un effet #MeToo sur le monde judiciaire - Catherine le Magueresse (Doctorante, ISPJS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

16h30 - 18h30 : #MeToo et le journalisme 

Dé-couvrir le "crime de l'intime". Ce que #MeToo fait à la médiatisation du viol en France (2000-2018) - Claire Rufio (Doctirante, Centre Marc Bloch)

Table ronde avec des journalistes 

Discutantes : Laure Beaulieu (Doctorante Erasmes, Université Paris 13), Marie Barbier (L'Humanité), Lénaïg Bredoux (Mediapart) et Audrey Guiller (Ouest France)

 

For more information, brochure #MeToo and program #MeToo

 

Carrie Shandra, State University of New York at Stony Brook

Visiting professor at LIEPP from November 22 to December 20, 2019
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Carrie Shandra will be visiting professor at LIEPP from November 22 to December 20, 2019. She will give a talk on November 27 : Disability as Inequality : Social Disparities, Health Disparities and Participation in Daily Activities.

For more information

Disability as Inequality: Social Disparities, Health Disparities, and Participation in Daily Activities

Seminar LIEPP/OSC November 27, 2019 - 12h30 - 14h30
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

LIEPP and OSC are glad to invite you to attend the seminar:

Disability as Inequality : Social Disparities, Health Disparities, and Participation in Daily Activities

Wednesday November 27 2019, 12h30 - 14h30

room Percheron 

98 rue de l'université, 75007 Paris 

Please register here 

Presentation:  

 

 Carrie Shandra

 Associate Professor at the State University of New York 

 Visiting Professor, Sciences Po 

 

 

Individuals with disabilities experience lower education levels, lower employment rates, fewer household resources, and poorer health than people without disabilities. Yet, despite comprising more than one-eighth of the US population, people with disabilities are seldom integrated into sociological studies of inequality. This study uses time use data to understand one type of inequality between working-aged people with and without disabilities: participation in daily activities. It also tests whether social disparities (as suggested by the social model of disability) or health disparities (as suggested by the medical model of disability) explain a larger percentage of participation differences. Results indicate that adults with disabilities spend less time than those without disabilities in market work and more time in health-related activities and leisure - but the same amount of time in nonmarket work like housework and childcare. Although health characteristics explain more of the difference in health-related time use, by disability status, socioeconomic characteristics explain more of the difference in market and leisure time. Results indicate the importance of disentangling disability from health in sociological studies of inequality.  Extensions of these findings are also discussed.