Le système scolaire français au prisme des comparaisons internationales

Seminar Educational Policies research group - January 7, 2020 - 17h00-18h30
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

L'axe Politiques éducatives du LIEPP a le plaisir de vous inviter au séminaire : 

Le système scolaire française au prisme des comparaisons internationales 

Résultats de l'enquête PISA 2018 pour la France

Mardi 7 janvier 2020, 17h00 - 18h30

Salle du LIEPP

254 boulevard Saint Germain, 75007 Paris 

Inscription 

Présentation : 

 

 Pauline Givord 

 Analyste à la Direction de l'Education de l'OCDE

 Chercheuse affiliée au LIEPP

 

 

Le Programme International de l'OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA) s'est imposé comme une référence importante dans le débat éducatif. Réalisé tous les trois ans depuis 2000 par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), il permet d'évaluer les compétences des élèves de 15 ans dans trois domaines principaux, la compréhension de l'écrit, les mathématiques et les sciences - mais permet également de mettre en contexte ces acquis scolaires avec l'environnement social et familial des élèves, les caractéristiques des établissements scolaires qu'ils fréquentent et plus généralement les spécificités des systèmes scolaires. 

Les mesures purement cognitives sont complétées par des dimensions plus qualitatives sur les dispositions des élèves vis-à-vis de l'apprentissage, leurs relations avec les enseignants et leurs camarades, leurs parcours scolaires antérieurs et la manière dont ils se projettent dans l'avenir. Au-delà des simples "classements" de performance souvent mis en avant, l'enquête PISA permet donc de croiser les capacités des systèmes scolaires à combiner excellence scolaire, équité mais aussi bien-être des élèves. Cette présentation reviendra sur les principales caractéristiques du système scolaire français telles qu'observées dans la dernière édition du PISA dont les résultats ont été publiés en décembre 2019. 

 

Job - Project ACCESSUP

The position has been filled
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Dans le cadre d'une enquête sur l’orientation vers l'enseignement supérieur menée par Agnès van Zanten, le Laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques (LIEPP) recrute un ou une étudiant(e) vacataire pour l'exploitation statistique de questionnaires passés auprès de proviseurs.

Compétences requises

- Etudiant(e) en master en sciences sociales pour l'année 2019/2020, avec excellente maîtrise des méthodes statistiques.

Statut

- Contrat de vacation avec rémunération à l'heure

- Rémunération 12€ bruts/heure 

Procédure de recrutement

Merci d'adresser votre candidature (CV+LM) à liepp@sciencespo.fr en indiquant en objet du message « Vacation – ACCESSUP » avant le 15 décembre.

 

Les composants de la redistribution monétaire

Panel LIEPP/EN3S December 18, 2019 12h00 - 13h30 - Postponed to January (date to be confirmed)
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Le LIEPP et l'EN3S ont le plaisir de vous inviter à la table ronde : 

Les composants de la redistribution monétaire, une analyse en comparaison internationale 

Mercredi 18 décembre 2019, 12h00 - 13h30 - Reporté en janvier (date à préciser)

Salle du LIEPP

254 boulevard Saint Germain, 75007 Paris 

Inscription 

Présentation : 

En nous appuyant sur une base de données précédemment construite, nous cherchons à obtenir une image précise de la réduction des inégalités obtenue , pour chaque décile de revenu, dans les pays de l’OCDE. La première partie de l'étude caractérise la réduction des inégalités obtenue par les différents Etats : nous identifions les Etats qui adoptent une stratégie ciblée sur la réduction de la pauvreté, et ceux qui appliquent une stratégie plus générale d’égalisation des revenus tout au long de la distribution. La seconde partie explore la structure des systèmes de prélèvements obligatoires directs sur les ménages. Nous analysons en particulier le rôle des cotisations sociales dans la capacité redistributive du système, ainsi que les analogies structurelles que l’on retrouve d’un pays à l’autre. Une note finale compare les résultats que nous obtenons avec ceux d’une étude récente menée par une autre équipe de recherche, concernant la redistribution effective des systèmes socio-fiscaux de la France et des Etats-Unis.

Intervenants : 

 

Victor Amoureux

Collaborateur sur le projet « L'impact redistributif des modèles socio-fiscaux de protection sociale » au LIEPP 

 

 

 

 Elvire Guillaud

 CES - Université Paris 1 Panthéon Sorbonne 

 Chercheuse affiliée au LIEPP

 

 

 Michaël Zemmour 

 CES - Université Paris 1 Panthéon Sorbonne 

 Co- directeur de l'axe politiques socio - fiscales du LIEPP

 

Discussion : 

Jean-Marc Germain (Economiste, Direction des Etudes et Synthèses Economiques de l'INSEE)

Malka Guillot (ETH Zurich, IPP et WIL)

Dominique Libault (Directeur de l'EN3S)

Bruno Palier (CEE, Directeur du LIEPP)

 

Pour en savoir plus sur le projet LIEPP/EN3S :

  • LIEPP Policy brief n° 43 Prendre aux riches ou donner aux pauvres? Les sources de la redistribution monétaire selon les pays 
  • Synthèse du rapport Les déterminants de la redistribution monétaire, une analyse en comparaison internationale  
  • LIEPP Rapport n° 15 L'impact redistributif des modèles socio-fiscaux de protection sociale : analyse comparée internationale

Analyse comparée des filières sélectives de l'enseignement supérieur

Seminar LIEPP, January 21, 2020
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Le LIEPP a le plaisir de vous inviter au séminaire : 

Analyse comparée des filières sélectives de l'enseignement supérieur dans le domaine des sciences humaines et sociales en Ile-de-France : Paris Dauphine, Sciences Po, double et bi-licences universitaires Paris 1

Mardi 21 janvier 2020, 17h00 - 18h30

Salle du LIEPP

254 boulevard Saint Germain, 75007 Paris 

Inscription 

Présentation :

Marco Oberti, Elise Tenret, Mathieu Rossignol-Brunet, Yannick Savina et Pauline Barraud de Lagerie présentent les premiers résultats d’une recherche en cours sur les dynamiques du recrutement de trois filières très sélectives de l’enseignement supérieur dans le domaine des sciences sociales et humaines.

Son analyse situe ces trois filières (Paris Dauphine, Sciences Po et les licences sélectives de Paris 1) dans le champ plus large de l’enseignement supérieur en Île-de-France en précisant le profil social, scolaire et territorial des candidats et des admis de chacune de ces filières. Les auteur.e.s s'intéressent plus particulièrement aux chances d’être admis selon les caractéristiques de l’élève, mais aussi aux caractéristiques du lycée d’origine. Ils développent davantage cette dernière dimension concernant les lycées d’où proviennent les candidats et les admis de ces filières, moins souvent prise en compte dans l’analyse des inégalités d’accès à l’enseignement supérieur sélectif.