Toute l'actualité

La cité royale accueille les étudiants STU en voyage d’étude

  • Madrid © PixabayMadrid © Pixabay

Les étudiants en 2ème année du Master Stratégies territoriales et urbaines se rendent à Madrid du 12 au 16 novembre pour leur voyage d’étude.

Pourquoi Madrid ? Notre ambition pendant ce voyage d'étude est de fournir à nos étudiants une compréhension de l’évolution des formes de gouvernance urbaine et de l'élaboration des politiques à Madrid et sa région. Par des rencontres avec une grande variété de parties prenantes et des visites de sites, nous cherchons à examiner la trajectoire de cette ville européenne, marquée par la crise économique de 2008 qui a profondément affecté le développement urbain de la ville.

Des mouvements populaires et de nouveaux mouvements politiques sont apparus ces dernières années et sont engagés dans un nouvel ordre du jour urbain au niveau municipal. Cependant, des changements récents partiellement pris en compte dans des nouvelles et vieilles formes d'inégalités socio-économiques, des disparités spatiales et d’exclusion politique : les héritages institutionnels ne devraient pas être sous-estimés. Quels sont les effets de cette trajectoire en 2018 ? Ces villes européennes affectées par la crise financière et la contestation de partis politiques traditionnels présentent-elles de nouveaux modèles de gouvernance urbaine et de politiques ?

Tags :

Rencontre avec Maimunah Mohd Sharif

  • Maimunah Mohd Sharif © UN-Habitat/Devina MeinzingenMaimunah Mohd Sharif © UN-Habitat/Devina Meinzingen

Les étudiants de l'École urbaine auront le plaisir de rencontrer Maimunah Mohd Sharif le 12 novembre.

Le nouvelle Directrice exécutive d'ONU-Habitat sera à Paris pour quelques jours la semaine prochaine pour une conférence et souhaite en profiter pour voir des étudiants de l'École urbaine. Elkle dédiera une heure spécialement pour échanger avec eux et faire une petite présentation.

Qui est Maimunah Mohd Sharif?

Avant cette nomination, Mme Sharif était maire de la municipalité de Penang, en Malaisie. En 2011, elle a été la première femme à être nommée présidente du conseil municipal de Seberang Perai. En tant que maire d’une autorité locale, elle a dirigé le conseil municipal de Seberang Perai pour atteindre sa vision d’une ‘’place plus propre, plus verte, plus sûre et saine pour travailler, vivre, investir et jouer’’. Elle est une championne de l’établissement participatif de budgets sensible au genre et de la planification participative sensible au genre, intégrant les perspectives de genre dans le processus de gouvernance comme un moyen d’intégrer le genre dans les politiques et la planification budgétaires puis du développement. Pendant son mandat, le conseil municipal de Seberang Perai a été la première autorité locale à mettre en œuvre et à atteindre les six certifications ISO de gestion basées sur la qualité.

Mme Sharif a commencé sa carrière comme urbaniste au conseil municipal de l’île de Penang en 1985. En 2003, elle a été promue au poste de directrice de la planification et du développement, poste qu’elle a occupé jusqu’en novembre 2009. En tant que directrice, elle était responsable de la préparation de la structure et des plans locaux, et a été directement impliqué dans le contrôle du développement des projets de la ville de Penang et le développement du paysage. Elle a également dirigé une équipe pour la planification et la mise en œuvre des projets de rénovation urbaine à George Town. En novembre 2009, elle a été nommée première directrice générale à établir George Town World Heritage Incorporated et à gérer le site du patrimoine mondial de George Town, qui a été inscrit par l’UNESCO en juillet 2008.

Mme Sharif est titulaire d’un baccalauréat en sciences spécialisé en urbanisme des Instituts de sciences et de technologie de l’Université du Pays de Galles (Royaume-Uni) et d’une maîtrise en sciences d’études de planification de l’Université des sciences de Malaisie. Elle a reçu de nombreuses récompenses, notamment du gouvernement de l’État de Penang et des organisations internationales.

(cf : ONU-Habitat)

 

Tags :

L'École urbaine en Inde

  • Hyderabad city © PixabayHyderabad city © Pixabay

Eric Verdeil, Responsable scientifique du Master Stratégies territoriales et urbaines et du Double Master Urban Policy va se rendre en Inde la semaine prochaine pour participer à 3 événements.

Tout d'abord, il va participer à une table ronde organisée par le Centre de la Recherche Politique (CPR). Le thème de la discussion sera "L’émergence des systèmes énergétiques hybrides dans les villes du Sud ». Eric Verdeil interviendra avec Rémi de Bercegol, Chercheur à PRODIG et au CNRS, Santosh Kumar Thakur, Directeur général de la division d'éclairage public à EESL (Energy Efficiency Services Limite) et Gaurang Sethi, Directeur du développement commercial Principal à Azure Power.

Eric Verdeil va présenter ensuite un atelier sur "La réforme de l'infrastructure, la lutte de l'Etat : leçons du Liban". Ce séminaire fait partie de l'atelier urbain CPR-CSH. Cette série de workshops, planifiée par le Centre de Sciences Humaines (CSH) à New Delhi et le CPR, cherche à provoquer la discussion publique sur des questions touchant au développement de la ville et essaye d’aborder toutes ses facettes incluant l’administration, la culture, l'économie, la société et la politique.

Enfin, il se rendra à l'École de Planification et d'Architecture à Delhi donner une conférence aux étudiants du Master of Planning.

En savoir plus (EN)

Tags :

Le thème urbain abordé à la conférence de l'ESCR

  • Bannière événement © OSCBannière événement © OSC
  • Paris © PixabayParis © Pixabay

Plusieurs sessions de la prochaine conférence du Consortium Européen pour la Recherche Sociologique (ECSR) vont être sur la dimension urbaine.

Chaque année, une conférence est organisée par le Consortium Européen pour la Recherche Sociologique (ECSR). Le but de ce consortium, fondé en 1991, est de promouvoir la recherche empirique axée théorie sur la sociologie en Europe, particulièrement en encourageant la coopération entre des centres de recherche. Actuellement, plus de 90 des principaux instituts de recherches européens et des départements universitaires sont les membres du Consortium.

Cette fois, la conférence va avoir lieu à Sciences Po, du 29 au 31 octobre 2018 sur le thème "Causes et Conséquences des Inégalités en Europe". Elle est co-organisée par l'Observatoire Sociologique du Changement (OSC), le Centre d'Études Européennes et de Politique Comparée (CEE) et le Laboratoire Interdisciplinaire d'Evaluation des Politiques Publiques (LIEPP) de Sciences Po.

Ainsi, les comportements et inégalités résidentielles, les régimes du logement et la mobilité intergénérationnelle, l'inégalité spatiale et la transition école-travail, la ségrégation des classes à l'échelle métropolitaine, l'intégration de migrants et la ségrégation des minorités ethniques vont être présentés à travers des sessions, des documents et des affiches.

Carlo Barone et Tommaso Vitale, deux professeurs de l'École urbaine de Sciences Po, ont été des membres actifs du Comité Scientifique de la conférence.

En savoir plus

Tags :

Acticity en mission sur le terrain

  • Equipe d'Acticity © ActicityEquipe d'Acticity © Acticity
  • Potager partagé du 104 Barbus © ActicityPotager partagé du 104 Barbus © Acticity

Après avoir réalisé une première mission pour un projet de potager partagé à Aubervilliers, l’association Acticity est actuellement à Rabat pour une deuxième mission auprès du Marché Paysan agroécologique péri-urbain.

Retours d’expérience sur la première mission à Aubervilliers

La première mission des quatre étudiants de l’association Acticity a consisté en une étude d’impact social pour le potager partagé du 104 Barbus lancé par l’association UpUpUp et soutenu par l’entreprise sociale DVUp. A travers ce projet de reconquête participative spatiale, UpUpUp agit comme incubateur des dynamiques locales, et accompagne les habitants de logements sociaux vers l’autonomie du projet. L’étude d’impact social a été possible notamment grâce à 220 personnes interrogées et 20 entretiens qualitatifs réalisés. Cela a permis aux étudiants de “développer leur capacité d’adaptation”, en appliquant la méthodologie d’(Im)prove aux réalités du terrain.

"Cela nous a apporté une meilleure vision en interne, et permis de connaître mieux la vision qu'ont les bénéficiaires du projet et de ses acteurs, les axes sur lesquels nous devrions nous concentrer, les attentes particulières des usagers." (Eulalie Blanc, Co-fondatrice de UpUpUp et Associée chez DVTUp)

Mission en cours à Rabat

L’équipe d’Acticity est actuellement en train de réaliser une mission pour le Marché Paysan, en partenariat avec le Réseau des Initiatives Agroécologiques au Maroc (RIAM). Le projet promeut la production et la vente de produits agroécologiques péri-urbains, permettant de recréer du lien entre zone urbaine et rurale, ainsi qu’entre citadins et producteurs.

En savoir plus sur l’origine du projet d’Acticity
S’abonner à la newsletter d'Acticity

Tags :