Rendu final "Conception des hubs intermédiaires du futur axe EOLE Ouest et organisation de la semaine de la mobilité du territoire du Grand Paris Seine et Oise"

Rendu final "Conception des hubs intermédiaires du futur axe EOLE Ouest et organisation de la semaine de la mobilité du territoire du Grand Paris Seine et Oise"

  • Aubergenville © Yann Arthus BertrandAubergenville © Yann Arthus Bertrand

LA PÉRIODE DE RENDUS DES PROJETS COLLECTIFS EST EN COURS. DÉCOUVREZ LE TRAVAIL DE NOS ÉTUDIANTS.

Le Projet "Conception des hubs intermédiaires du futur axe EOLE Ouest et organisation de la semaine de la mobilité du territoire du Grand Paris Seine et Oise"

Commanditaire : Grand Paris Seine et Oise (GPSEO)

Etudiants : Marie Galland, Corentin Gallard, Júlia Munarriz et Valentin Petit du Cycle d'urbanisme

Travaux effectués :

Avec l’arrivée de la future ligne EOLE, Grand Paris Seine et Oise (GPSEO) cherche à construire un réseau de hubs locaux. A cet effet, une étude a été confiée à un groupe d’étudiants du Cycle d’urbanisme dans le cadre des groupes de travail.

L’enjeu principal de ce projet est d’impulser la multimodalité sur un territoire largement autosoliste. Pour y répondre, le groupe s’appuie sur trois notions clés : le service, la temporalité et la mise en réseau.

La méthodologie définie par l’équipe permet d’identifier des lieux ayant un potentiel de mobilité fort - en particulier pour le covoiturage - et venant répondre à des besoins identifiés du territoire. Les hubs s’activeront à différents moments de la journée, afin de proposer des services pertinents s’intégrant dans les boucles de déplacement des habitants. Leur mise en réseau permettra de faire rayonner les hubs sur le territoire, de renforcer l’attractivité territoriale et de créer une identité pour GPSEO.

C’est ainsi un projet de transition qui s’inscrit plus largement dans un projet de territoire global en répondant à des questions sociales et économiques.

Qu'est-ce qu'un groupe de travail ?

Appelé également capstone ou projet collectif, ce temps fort des masters met les étudiants en situation professionnelle. Ceux-ci doivent répondre à la commande d'une structure publique ou privée sur une problématique urbaine ou territoriale (habitat, aménagement, développement économique, transports, mobilité, etc.).

Pendant 5 à 9 mois (suivant la formation), chaque équipe de 4 à 5 étudiants travaille sous la supervision d'un tuteur, spécialiste de la question traitée. Le projet se conclut par une présentation orale des étudiants au commanditaire. Cette période de rendus a lieu de fin mai à mi-juin. 

Tags :
Retour en haut de page