Portrait de Jeanne Varaldi, alumna

Portrait de Jeanne Varaldi, alumna

  • Jeanne Varaldi © Sciences Po CarrièresJeanne Varaldi © Sciences Po Carrières

diplômée dU MASTER STRATéGIES TERRITORIALES ET URBAINES EN 2018, JEANNE VARALDI EST AUJOURD'hui À la fois consultante en développement durable au sein du cabinet Utopies et artiste plasticienne. Portrait.

Interview réalisé par Sciences Po Carrières.

Quelles sont vos missions de consultante au sein du Cabinet Utopies ?

Dans le cadre de mes activités de conseil chez Utopies, j’accompagne des acteurs de l’immobilier et de la ville. Ce sont à la fois des promoteurs, des constructeurs ou des architectes. On intervient sur des missions stratégiques comme la formulation d’une raison d’être, c’est-à-dire : quelle est la vocation économique et sociale d’une entreprise et sur des missions plus opérationnelles : faire une stratégie RSE, un plan d’action et définir des indicateurs de suivis associés.

En quoi consistent tes activités d’artiste plasticienne ?

J’ai développé, il y a quelques années une activité d’artiste en parallèle de mon travail de conseil parce que j’avais envie d’avoir une approche plus sensible, expérimentale et aussi une dimension recherche dans la façon dont j’étudie la ville. Je propose des installations et des peintures murales à partir de matériaux de construction et de l’univers esthétique du chantier avec l’envie de décloisonner la fabrique urbaine et d’inviter chacun à regarder, à observer les transformations urbaines… in fine pour mieux y participer.

Pourquoi mener une double activité ?

Je crois que le fait d’avoir une double activité est vraiment dans la continuité de ce qu’on nous apprend à Sciences Po. Cela fait écho au caractère pluridisciplinaire de l’apprentissage et à la culture entrepreneuriale promue à Sciences Po. Et finalement au quotidien, le fait d’être à la fois consultante et artiste m’apporte à la fois plus de richesse et d’équilibre.

Tags :
Retour en haut de page