Disparition d'un collègue et ami

Disparition d'un collègue et ami

  • Luciano Vandelli © BolognaLuciano Vandelli © Bologna

Nous avons la tristesse de faire part du décès, survenu le 22 juillet, de notre collègue et ami Luciano Vandelli, de l’Université de Bologne.

On sait la richesse de la réflexion italienne sur les questions locales et urbaines. Luciano Vandelli en était, chez les juristes, l’un des moteurs principaux, sinon le moteur principal.

De longue date présent sur cette scène intellectuelle, il lui apportait un regard fortement comparatif et fortement nourri d’expérience pratique.

Comparatiste, il écrivit le premier ouvrage systématique consacré au système des communautés autonomes espagnoles. Il connaissait extrêmement bien le système français : il participait régulièrement aux discussions nationales, publiait chez nous et participait fréquemment à nos colloques.

Ses analyses s’alimentaient à une connaissance exceptionnelle des réalités de terrain, Luciano ayant été successivement assesseur à la Ville de Bologne, vice-président de la province et assesseur à l’innovation administrative et aux réformes institutionnelles de la Région Emilie-Romagne. Son savoir théorico-pratique était recherché et il fut l’un des inspirateurs principaux de la récente législation sur les cités métropolitaines.

Pour découvrir sa pensée, on peut lire, par exemple : « Formes et tendances des rapports entre collectivités territoriales » (Revue Française d’Administration Publique, 2007, n°1), « Evolution de la décentralisation en France et en Italie : un regard comparé » (avec Marzia de Donno, Mélanges Marcou, 2018) ou, si on comprend la langue de Dante, « Il sistema delle autonomie locali » (Il Mulino, 9° édition, 2018).

Toutes nos pensées à sa famille.

Jean-Bernard Auby,
Professeur émérite de Sciences Po

Tags :
Retour en haut de page