Parents, comment aider votre enfant à s'installer sur nos campus

Votre enfant va rejoindre un de nos campus  et vous vous interrogez sur les possibilités de logement ? Pas de panique !

Trouver le logement idéal

Plusieurs possibilités s'offrent à vous :

  • Sciences Po met à votre disposition, sur son site logement, des annonces de propriétaires privés (y compris des offres de logement chez l’habitant) qui proposent des logements spécialement dédiés à des étudiants. Il faut compter 600 euros en moyenne pour le loyer.
  • Vous pouvez également chercher du côté des résidences étudiantes : le loyer est plus élevé (généralement entre 700 et 800 euros). Mais elles peuvent représenter une solution sécurisante pour les parents de très jeunes étudiants. Le site Adèle les recense.
  • Vous pouvez aussi exploiter la piste du logement intergénérationnel : une chambre chez un senior. C'est une solution rassurante pour les parents de très jeunes étudiants. C'est également une solution assez économique.

La plupart du temps, une caution parentale est exigée.

Si vous habitez en province ou à l'étranger, vous serez peut-être amené à trouver une solution temporaire avant de trouver le logement qui vous convient. Les foyers, dont vous trouverez une liste sur le site du Crous, notamment pour les filles (il y a très peu de foyers pour les garçons) peuvent être une solution transitoire.

Les points à vérifier

N'hésitez pas à accompagner votre enfant dans ces démarches (même s'il ne le souhaite pas !), notamment pour l'établissement de l'état des lieux et pour la signature du bail. L'état des lieux de sortie entraîne parfois des contestations qui pourraient être évitées avec un peu plus de vigilance au moment de l'entrée dans les lieux.

Vérifiez vous-même quelles sont les charges comprises dans le montant du loyer indiqué, et quelles sont celles qui vous reviennent. La loi française est très précise sur ce point (charges locatives).

Veillez si possible à ce que le temps de trajet entre Sciences Po et le logement de votre fils/fille ne dépasse pas 45 minutes. Les heures de présence à Sciences Po sont en effet nombreuses et la charge de travail importante.

À Paris, ne négligez pas la proche banlieue, notamment vers le sud de la capitale, qui peut s'avérer moins onéreuse et tout aussi pratique.

En savoir plus