Charte anti-plagiat

Les étudiants inscrits à Sciences Po s'engagent dès le début de leur scolarité et jusqu'à la fin de leurs études au sein de l'institution à respecter les règles de l'honnêteté intellectuelle énoncées dans la charte anti-plagiat (PDF, 59 Ko).

Le plagiat est sévèrement sanctionné à Sciences Po : attribution d'une note nulle, la non-validation de l'enseignement concerné voire suspension de la scolarité. Tout étudiant pris en flagrant délit de plagiat risque l'exclusion définitive de l'établissement.

Il y a plagiat lorsque l'on copie directement le travail d'autrui (y compris sur internet) sans signaler cet emprunt sous forme de citation dûment référencée. La définition que soumet Sciences Po à ses étudiants est énoncée dans le Règlement de scolarité (PDF, 140 Ko) : « Le plagiat est constitué lorsque l'élève a rendu un travail qui ne permet pas de distinguer sa pensée propre d'éléments d'autres auteurs : il peut se caractériser par l'absence de citation d'un groupe de mots consécutifs (à partir de cinq), par la reformulation ou la traduction, par la copie. » (article sur l'honnêteté intellectuelle).

Système anti-plagiat Urkund

Sciences Po dispose d'un outil informatique de détection du plagiat, Urkund, auquel l'enseignant a accès pour s'assurer de l'honnêteté intellectuelle de l'étudiant. Pour plus d'informations sur cet outil, sur son fonctionnement, sur les règles relatives au contrôle du plagiat, référez-vous au site des outilis en ligne.

Il importe de souligner que recourir à des sources pour présenter un travail n'est pas un signe de faiblesse intellectuelle, mais la marque d'un effort de recherche et de crédibilité. Il convient cependant d'apprendre à utiliser correctement ses sources pour que le travail soit considéré comme réellement original.