Une université en sciences sociales de rang mondial

Sciences Po est une université de recherche internationale, sélective, ouverte sur le monde, qui se place parmi les meilleures en sciences humaines et sociales.

Qui sommes-nous ?

A Sciences Po on aime mélanger les approches et croiser les regards.
Cette tradition de mixité et de pluridisciplinarité fait de Sciences Po un lieu privilégié de rencontre entre la pensée et l’action, qui entend jouer un rôle actif dans le débat public.

Sciences Po aujourd'hui

Une éducation orientée vers la prise de responsabilités

La mission première de Sciences Po est de former des cadres dirigeants des secteurs public et privé, en France et dans le monde.
Mais son ambition est plus grande encore : former des esprits libres, des citoyens éclairés capables de changer le monde, de transformer la société.

Une université ouverte sur le monde

La dimension internationale de Sciences Po est présente dans ses textes fondateurs. Porté par cette vocation depuis près de 150 ans, Sciences Po s’impose aujourd’hui comme une université de rang mondial : des diplômes et une recherche reconnus à l'international, une communauté multiculturelle, un réseau de partenaires présents dans tous les pays.

Formation fondamentale et ancrage professionnel

A Sciences Po, le meilleur de la recherche en sciences sociales entretient un dialogue constant avec les meilleurs praticiens. Avec une communauté académique riche de plus de 200 chercheurs enseignants et 4000 chargés de cours, les connaissances que nous transmettons aux étudiants sont à la fois irriguées par la recherche et ancrées dans la réalité.

Une université sélective et diverse

Sciences Po recrute ses étudiants sur des critères d’excellence. C’est néanmoins l’un des premiers établissements d’enseignement supérieur français à avoir assumé sa responsabilité sociale en recherchant la diversité intellectuelle, géographique et sociale de ses élèves. Ouverte à tous les talents, Sciences Po compte 27 % de boursiers et recrute ses élèves dans près de 150 pays.

Une recherche pour comprendre le monde

Sciences Po est une université de recherche en sciences sociales reconnue à l’échelle mondiale pour la qualité de sa production scientifique. La recherche menée à Sciences Po se développe en lien étroit avec la société et enrichit le débat public.

Une institution en mouvement

Depuis sa création il y a près de 150 ans, Sciences Po n’a cessé de se réinventer. Aujourd’hui Sciences Po est plus que tout autre l’endroit où des idées nouvelles peuvent être lancées et mises en œuvre. Méthodes pédagogiques, enseignements d’ouverture, nouveaux outils : cette capacité à innover est l’une de nos marques de fabrique.

Depuis son origine, Sciences Po assume une mission d’intérêt général. Cette responsabilité sociale constitue une préoccupation centrale dans toutes nos activités : recrutement des étudiants, formation, recherche, gouvernance de l’institution.

Diversité sociale & territoriale

Les Conventions Éducation Prioritaire

Le taux de boursiers parmi les étudiants de Sciences Po a été multiplié par quatre depuis une dizaine d’années, pour atteindre 27 % d’étudiants boursiers et aidés sur critères sociaux, supérieur à celui de la plupart des autres établissements d’enseignement supérieur sélectifs.

C’est le résultat de l’action conjuguée d’une politique d’aide sociale volontariste et du dispositif des Conventions Éducation Prioritaire (CEP). Cette voie d’admission spécifique concerne plus de 100 lycées de zones défavorisées dans toute la France et a permis d’accueillir 1300 élèves qui n’auraient jamais imaginé intégrer Sciences Po.

Cette diversité sociale s’accompagne d’une diversité géographique : en septembre 2015, les admis en première année du Collège universitaire (1er cycle) venaient de 878 lycées différents.

Diversité internationale

Parmi les 13000 étudiants de Sciences Po, 46% ont une nationalité autre que française et viennent de 150 pays. En 2014, les étudiants admis au Collège universitaire (1er cycle) et en master (2ème cycle) venaient de 142 pays différents, contre 134 en 2013.

Afin d’attirer les meilleurs étudiants du monde entier, Sciences Po attribue chaque année plus de 200 bourses d’excellence Émile Boutmy, du nom du fondateur de Sciences Po.

Ouverture au handicap

En 2008, Sciences Po a lancé son programme d'accessibilité (pdf) pour déployer un ensemble de mesures destiné à compenser le handicap des étudiants. Ce programme permet de : 

  • financer les aménagements techniques ou humains, l'achat de matériels collectifs (logiciels, mobilier adapté, traduction) et individuels (loupes), 
  • proposer des bourses de mobilité pour la 3è année à l'étranger
  • bénéficier de contacts privilégiés avec les entreprises partenaire et profiter des conseils de tuteurs.

Cet engagement s’est traduit en 2013 par la signature de la Lettre d’engagement sur l’accessibilité (pdf, 728 ko).

 

FOCUS

Sciences Po coordonne le projet EGERA (Effective Gender Equality in Research and the Academia), qui vise à promouvoir et réaliser dans huit universités européennes des changements structurels en faveur de l’égalité femmes-hommes. Quant au Programme d’Enseignement et de Recherche des Savoirs sur le Genre (PRESAGE), il contribue à diffuser la réflexion sur le genre dans l’ensemble des activités  de Sciences Po.

Égalité femmes-hommes

Sciences Po s’engage pour promouvoir l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, parmi tous les publics de l’institution. Son directeur, Frédéric Mion, a été reconnu par l'ONU Femmes et le programme HeForShe comme champion de l'égalité, aux côtés de 9 autres présidents d'université dans le monde.

Sur le terrain, la référente égalité femmes-hommes agit en lien avec les chercheurs qui travaillent sur ce sujet, notamment dans le cadre du programme européen EGERA, afin d’établir un diagnostic précis des inégalités (pdf) et de concevoir des mesures efficaces et novatrices (pdf).

Le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche n’est pas à l’abri du harcèlement sexuel : à travers son Guide d’information sur le harcèlement sexuel (pdf, 562 Ko), Sciences Po informe les publics qu’il accueille de ce que sont le harcèlement et les violences sexuels. La cellule de veille et d’écoute sur le harcèlement sexuel permet aussi de recevoir et d’entendre les personnes qui en seraient victimes ou témoins, et de faire cesser les agissements prohibés.

 
  • 13 000 étudiants
  • 7 campus
  • 46 % d’étudiants internationaux
  • 150 pays représentés
  • 27 % de boursiers
  • 200 chercheurs enseignants
  • 410 universités partenaires
  • 34 doubles diplômes
  • 300 événements par an
  • 55 000 alumni

ZOOM SUR

Logo QS world university rankings

Classement QS

Dans le classement QS 2015 des meilleures universités par discipline Sciences Po figure à la 5e place mondiale en science politique et relations internationales.