Slide
Les dimensions spatiales des inégalités scolaires
10 avril 2018
Cogito n°4, Crédits Sciences Po
Cogito n°4
26 avril 2018

Éducation & inégalités : nouvelles recherches, nouvelles méthodes

S’il est un sujet qui concerne l’ensemble de la société   – enfants, adolescents, jeunes adultes, parents, professionnels de l’éducation, institutions, décideurs publics ou encore entreprises –  c’est bien celui de l’éducation. Élément-clé dans l’accomplissement des individus et l’évolution des sociétés, l’éducation est depuis longtemps l’objet de recherches à Sciences Po et tout particulièrement à l’Observatoire sociologique du changement.  Un laboratoire qui se penche aussi sur la question des inégalités…
Parmi les nombreuses questions qui se posent, nous avons choisi, avec ce dossier, de présenter quatre projets de recherche. Ils portent sur des problématiques concrètes –  apprentissage de la lecture, impact de la mixité sociale, inégalités, orientation – mais les revisitent en les étudiant à l’aide de nouvelles méthodes, qu’il s’agisse d’expérimentations (jusqu’alors essentiellement pratiquées en sciences dures), d’exploitation de données numériques ou de cartographie multi-échelle.

  • La première recherche touche à  l’acquisition d’une compétence sans laquelle aucun élève ne peut réussir : savoir (et aimer !) lire. L’éclairage proposé repose sur une démarche expérimentale qui vise à évaluer un dispositif d’accompagnement à la lecture familiale.
    Lire l’article : 
    Encourager la lecture familiale pour réduire les inégalités
  • Viennent ensuite les résultats plutôt inattendus d’un projet de recherche qui s’est donné pour objectif de mesurer l’impact de la présence d’élèves étrangers sur les notes obtenues au collège. Outillée de nombreux éléments quantitatifs, les premières conclusions de cette recherche devraient permettre d’apaiser un débat souvent polémique : “les élèves étrangers font baisser le niveau”…
    Lire l’article :  Les élèves étrangers font-ils baisser le niveau ?
  • Puis la question des résultats au collège est à nouveau examinée, mais cette fois à travers une cartographie des lieux de résidences et de scolarisation des différentes classes socio-professionnelles dans la métropole parisienne. On y parle aussi des résultats à l’entrée de Sciences Po combinant localisations de la scolarisation (Paris versus province) et résultats au lycée.
    Lire l’article :  Les dimensions spatiales des inégalités scolaires
  • Pour finir, c’est l’épineuse question de la sortie du lycée qui est abordée, notamment via l’exploitation de données numériques : comment les élèves élaborent-ils leur projet d’études supérieures ? Comment sont-ils accompagnés, influencés ? Les mécanismes en place produisent-ils des inégalités ? Si oui, lesquelles ?
    Lire l’article :
    Comprendre les inégalités lors de l’orientation vers l’enseignement supérieur

Les méthodes sur lesquelles reposent ces quatre projets sont multiformes et complexes. Elles requièrent des compétences spécifiques et illustrent bien les évolutions que connaît la production de recherches en sciences sociales : les résultats présentés sont le fruit d’un travail étroit – mais souvent invisible car rarement apparent dans la signature des publications – entre les chercheurs et des personnels d’appui qui analysent les bases de données, élaborent les traitements statistiques, testent la solidité des méthodes et vérifient les corpus.