Master en Administration publique à Sciences Po

Le palais du Luxembourg ©Michael Mulkens/ShutterstockCréé sous l’appellation “spécialité Administration publique”, ce master en 2 ans, accessible après une licence vise à former ceux qui sont désireux d’exercer des responsabilités variées dans le secteur public bien sûr mais aussi dans le secteur privé, ou qui sont intéressés par les relations institutionnelles ou encore les métiers du politique, à l’échelon local, national, européen ou international.

Description et objectifs visés de la formation en administration publique

La spécialité Administration publique peut être suivie dans le cadre du Master politiques publiques et du Master affaires européennes.

Ces deux programmes proposent des enseignements de tronc commun qui apportent des connaissances approfondies, comparatives et transverses dans le domaine des affaires publiques en croisant les approches politiques, économiques, juridiques, éthiques, historiques, managériales et numériques.

Là où le Master politiques publiques permet d’évoluer dans l’ensemble des sphères d’action des affaires publiques, le Master affaires européennes offre l’opportunité aux étudiants de s’orienter vers des carrières européennes.

La spécialité Administration publique permet d’acquérir des connaissances fondamentales et pluridisciplinaires en droit public français et européen, en finances publiques, en politique économique, en questions sociales et plus généralement, dans l’ensemble des affaires publiques, ainsi que des compétences professionnelles indispensables en management, négociation, conduite de projet, innovation publique et design thinking.

L’objectif est de transmettre aux étudiants de ce programme en Administration publique, des connaissances, des outils d'analyse et des compétences professionnelles leur permettant de comprendre et les enjeux (institutionnels, politiques, juridiques, sociaux ou économiques) d’une question afin de pouvoir prendre des décisions éclairées, notamment dans des contextes incertains et mouvants, tant dans le secteur public que dans le secteur privé ou non-gouvernemental.

> Lire la fiche complète de la formation en administration publique

> En savoir plus sur les formations de l’École d’affaires publiques.

Description du programme spécialisé en administration publique

Master 1 - Spécialité Administration publique

En première année de Master, les étudiants suivent les enseignements fondamentaux spécifiques à la spécialité Administration publique (Droit public, Finances publiques, Politiques économiques), complétés par des enseignements communs (Économie publique ou Droit européen, Gouvernance, démocratie et politiques publiques, Analyse et évaluation des politiques publiques ou Gestion des entités publiques ou privées, Management, gestion de projet et négociations). Ils choisissent également des cours parmi un grand nombre d’enseignements électifs, optionnels et de formation académique commune et suivent des enseignements de langue.

Master 2 - Spécialité Administration publique

En seconde année, les étudiants suivent des enseignements spécialisés de Droit public européen et de Questions sociales. Ils choisissent également une étude de cas qui, en les immergeant par petits groupes dans une situation complexe, leur permet de comprendre et évaluer un processus de prise de décision, de réforme ou de mise en œuvre d’une politique publique dans différents domaines. Ils sélectionnent aussi des cours parmi un large choix  d’enseignements électifs, et peuvent orienter leur formation vers la préparation des concours administratifs en suivant des cours optionnels dédiés (ex: culture générale, questions européennes, questions internationales).

Ils ont aussi la possibilité de suivre en parallèle de cette seconde année de Master, la formation proposée par la Prépa concours. Durant leur dernier semestre de formation (semestre 4) appelé semestre hors-les-murs, les étudiants mettent en œuvre leurs compétences professionnelles en effectuant un stage, ou approfondissent un domaine d'expertise en rédigeant un mémoire de master. Ils peuvent aussi consacrer ce semestre à un échange universitaire dans une université partenaire.

Enfin, il est possible pour les étudiants qui le souhaitent d’effectuer la seconde année de Master en apprentissage.

Durant leur formation, les étudiants ont la possibilité de participer aux différents programmes hébergés par le laboratoire d’innovations publiques : (incubateur de politiques publiques, simulations, certificat égalité Femmes-hommes, etc.) afin d’apprendre, à travers des formats pédagogiques innovants, à trouver des solutions concrètes qui améliorent la vie des citoyens, le fonctionnement des administrations ou des entreprises.

> Consulter les maquettes pédagogiques des Masters mention Administration publique.

Enseignements spécifiques liés aux affaires publiques

  • Droit public (Master 1) : Le cours de Droit public permet de maîtriser l'ensemble des grandes questions du droit public. En introduction, sont abordés les équilibres fondateurs qui sont au cœur de la gouvernance publique : intérêt général et droits fondamentaux, démocratie et efficacité, modernisation et mondialisation. La première partie du cours est consacrée aux mutations qui touchent aujourd'hui la pyramide des normes, qu'il s'agisse de la Constitution, des normes internationales ou du pouvoir normatif du juge. Les deuxième et troisième parties abordent les évolutions de l'action administrative : émergence des autorités de régulation, démocratie locale, contractualisation, responsabilité. La quatrième partie examine les juridictions administratives et les grands types de recours : recours en annulation, référés.
  • Finances publiques (Master 1) : L'enseignement de Finances publiques est un enseignement fondamental de la spécialité. Fondé sur un cours magistral (24 heures) et une conférence de méthode (24 heures) abordant la fiscalité, les finances de l'État, les finances locales et les finances sociales, il vise à permettre aux élèves du master de maîtriser les concepts et mécanismes fondamentaux de la gestion financière des collectivités publiques et, ainsi, de les préparer à l'exercice de leurs futures responsabilités de gestionnaires dans le cadre de carrières dans le secteur public et parapublic.
  • Politiques économiques (Master 1) : Le cours porte sur les grandes questions actuelles de politique économique (objectifs et instruments de la politique économique, politique budgétaire, politique monétaire, stabilité financière, intégration financière internationale, fiscalité et répartition du revenu, croissance, emploi). Sa spécificité est de partir des enjeux concrets de politique publique et de mobiliser à leur propos les développements récents de la recherche économique. L'objectif est de fournir aux étudiants les éléments d'une réflexion structurée et actuelle sur la politique économique dans les grands pays avancés.
  • Questions sociales (Master 2) : La maîtrise des concepts et mécanismes fondamentaux du droit du travail, de la protection sociale et de la politique d'emploi est aujourd'hui indispensable à la compréhension du débat politique, économique et social. Le module de Questions sociales vise à doter les élèves d'un socle de connaissances de base dans ces différents domaines, en inscrivant leur formation technique dans une réflexion plus large sur les grands enjeux de l'évolution de notre système de protection sociale.
  • Droit public européen (Master 2) : L'enseignement de Droit public européen constitue le prolongement de l'enseignement de droit public dispensé en première année de master. Orienté vers la préparation des épreuves écrites des concours administratifs, cet enseignement permet également de se préparer efficacement à l'exercice de fonctions juridiques dans le secteur privé. Le cours de droit public européen traite des compétences normatives, à l'activité juridictionnelle et à la procédure contentieuse, à l'action et aux évolutions de l'administration. Le droit public et l'action administrative s'inscrivent sans cesse davantage dans le cadre européen et international.

Les enseignements sont assurés par des universitaires français et étrangers et par des praticiens qui viennent partager leur expérience avec les étudiants.

> En savoir plus sur les enseignements en administration publique du Master

Les débouchés professionnels d’un Master en administration publique

Cette spécialité s’adresse aux étudiants désireux d’intégrer la haute fonction publique française et européenne par la voie des concours (une quinzaine de concours sont préparés au sein de l'École d’affaires publiques, dont l’ENA (futur ISP), l'INET, le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, la Banque de France, la Ville de Paris, Parlement) ou par la voie contractuelle.

Elle s’adresse également à ceux qui souhaitent intégrer les directions des affaires publiques d’entreprises françaises et internationales, les cabinets de conseil ou les métiers du politique (assistant parlementaire, conseiller en cabinet ministériel ou en collectivité territoriale).

> En savoir plus sur les débouchés professionnels dans l’administration publique

Tony Brando, diplomé en 2019 et conseiller technique et collaborateur parlementaire

"L’École d’affaires publiques m’a permis d’acquérir des compétences théoriques et une approche transdisciplinaire qui sont essentielles à mon activité actuelle. Je mobilise tout autant mes cours de droit public, d’économie politique, de finances publiques que ceux de la spécialité « Apprentissage » au sein desquels j’ai appris à réaliser des supports de communication de qualité."

> Lire le témoignage de Tony Brando

Raphaëlle Sananes, diplomée en 2018 et conseillère des affaires étrangères au Ministère de l'Europe et des affaires étrangères

"’C'est une école fantastique pour se familiariser à tout ce qui gravite autour du savoir brut : la capacité à pouvoir exprimer ses idées de façon claire et convaincante avec les fameux exposés de 10 minutes ; les échanges avec des maîtres de conférence qui sont aussi de jeunes professionnels en master mais surtout en prépa concours ; les codes et références de l’administration en somme..."

> Lire le témoignage de Raphaëlle Sananes

Les admissions au Master administration publique après une licence

Le Master en administration publique de l'École d’affaires publiques de Sciences Po est accessible aux étudiants titulaires d’une licence ou pouvant justifier d’une validation des acquis de l’expérience (VAE).

Il n’est pas obligatoire d’avoir obtenu son bachelor à Sciences Po ni d’avoir suivi une licence en administration publique ou en sciences politiques pour postuler à ce Master.

L'École d'affaires publiques s'adresse à des candidats aux origines géographiques, académiques ou professionnelles variées, pour former les nouveaux acteurs du bien commun à l'échelle locale, nationale, ou internationale. Pour en savoir plus, télécharger notre brochure d’information.

Pour en savoir plus, télécharger notre brochure d’information.

> Plus d’informations sur l’admission en Master à Sciences Po.

Réaliser sa formation en administration publique à Paris, France

La formation au master spécialisé en administration publique se déroule au sein des différents bâtiments de l'École d’affaires publiques de Sciences Po, dans le quartier historique de Saint-Germain-des-Prés (7e arrondissement de Paris).

Le campus est situé au cœur de Paris, à cinq minutes du Louvre et du Quartier Latin, mais également à proximité de nombreux autres monuments et des grandes institutions de la République. Sa position idéale vous permettra de profiter pleinement du dynamisme qu’offre la métropole parisienne, de son environnement international et de ses richesses culturelles.

Retour en haut de page