"Nous ne sommes pas des reporters de guerre, nous sommes des reporters tout court"

Revoir le panel "informer en temps de guerre"
  • Panel "informer en temps de guerre"Panel "informer en temps de guerre"

Lors du festival des 150 ans de Sciences Po, l'Ecole de journalisme de Sciences Po a tenu dans sa newsroom un panel sur l'information en temps de guerre, vendredi 16 septembre 2022, avec :

  • Ksénia Bolchakova, diplômée de l'Ecole de journalisme, JRI et co-auteure du documentaire "Wagner, l'armée de l'ombre de Poutine", diffusé sur France 5 ;
  • Anthony Lebbos, diplômé de l'Ecole de journalisme, journaliste reporter à BFM TV ;
  • Valentin Boissais, diplômé de l'Ecole de journalisme, journaliste reporter à RTL ;
  • Franck Mathevon, grand reporter, rédacteur en chef du service international de Radio France ;
  • Marie Naudascher, diplômée de l'Ecole de journalisme, modératrice de la discussion.

Ce panel fait suite à un premier échange sur les premières fois sur un terrain de guerre tenu au printemps 2022, quelques semaines seulement après le début de la guerre en Ukraine.

Renée Kaplan, Bruce Toussaint, Anna Bonalume... découvrez les invités de l'Ecole de journalisme

Et retrouvez les replays
  • Anna Bonalume en master classAnna Bonalume en master class

Tous les jeudis de 12h30 à 13h30, l'Ecole de journalisme de Sciences Po vous invite à un rendez-vous d'une heure, intitulé "60 minutes avec"... des experts d'un champ médiatique, des professionnels des médias, des journalistes professionnels, des chercheurs...

Voici le programme :

Jeudi 22 septembre 2022 - Anna Bonalume

A l'aube des élections législatives en Italie, Anna Bonalume vient parler aux étudiants et étudiants de l'Italie, dont elle est experte après avoir écrit une remarquable enquête "Un mois avec un populiste", publié aux éditions Fayard. 

Le replay

Jeudi 29 septembre 2022 - Renée Kaplan

Comment engager des audiences en ligne? Comment combiner éditorial et innovation? Renée Kaplan, directrice du développement éditorial en ligne au Financial Times, actuellement fellow à la Nieman Lab d'Harvard, est en prise avec ces sujets cruciaux pour le journalisme numérique.

Le lien pour se connecter

Le replay

Jeudi 6 octobre 2022 - Bruce Toussaint

Comment fonctionne une tranche d'information sur une chaîne d'information en continu? Comment réagir en direct? Bruce Toussaint, journaliste et présentateur, raconte les coulisses de la mécanique télévisuelle. 

Le lien pour se connecter

Le replay

Vendredi 7 octobre 2022 - Aïsha Al-Muslim du Wall Street Journal

Le lien pour se connecter

Le replay

Jeudi 13 octobre 2022 - Antoine Guélaud, Marie-Aline Meliyi et Laure Bézault

Comment s'organise une édition spéciale dans une chaîne comme TF1? Plongée dans les coulisses de l'opération éditoriale spéciale déclenchée à la mort de la reine d'Angleterre, le 8 septembre 2022, avec Antoine Guélaud, directeur des opérations spéciales de TF1, professeur affilié de l'Ecole de journalisme de Sciences Po, Marie-Aline Meliyi, diplômée de l'Ecole de journalisme de Sciences Po et présentatrice de tranches d'information sur LCI, et Laure Bézault, secrétaire générale de l'information du groupe TF1.

Le lien pour se connecter

Le replay

Jeudi 20 octobre 2022 - Aziza Nait Sibaha

Couvrir le sport féminin en tant que journaliste représente de nombreux défis. Passage en revue des bonnes et mauvaises pratiques avec Aziza Nait Sibaha, diplômée de l'Ecole de journalisme de Sciences Po, et journaliste indépendante.

Le lien pour se connecter

Le replay

"It was intellectually stimulating"

Hortense Chauvin, graduate from the Joint Master Journalism and International Af
  • Hortense ChauvinHortense Chauvin

Pouvez-vous décrire votre parcours académique et professionnel? May you describe your academic and professional background? 

I did a bachelor in History and Literature at McGill University, followed by a joint master in journalism and environmental policy at Sciences Po. During my last year at Sciences Po, I had the opportunity to co-write an book on peak oil with Matthieu Auzanneau, a leading expert on the topic. When I graduated, in 2021, I was hired by Reporterre, an independent French media specialized in ecological issues, where I had done an internship during my master.

Quel poste occupez-vous aujourd'hui? A quoi ressemble votre travail au quotidien? What is your job title today? How is your daily routine?

I am still working for Reporterre, with a team of 14 journalists. My main focus is science, energy, and biodiversity, but I always have the opportunity to cover stories that are not directly related to my specialties if I want to. I am lucky to do a lot of reporting, inside and outside of Paris. I also write a lot of analytical stories. I feel very privileged, because even though I sometimes have to respond quickly to breaking news, I have the time to write in-depth articles. And, last but not least, the atmosphere in our newsroom is great !

Quelles ont été les contributions de votre formation à la fonction que vous occupez aujourd'hui? What were the main takeaways from your degree?

I definitely gained a lot from my degree. After my bachelor, I was very interested in environmental issues, but lacked scientific knowledge about them. I had taken courses on environmental literature, environmental anthropology and ecological philosophy, but I did not have an in-depth understanding of how climate change and biodiversity concretely work. My courses at PSIA allowed me to familiarize myself with the concepts that I now manipulate daily. My teachers were all leading experts on climate change, ocean, biodiversity etc. They provided me with the basics that I needed to cover environmental stories. Some of my courses even gave me ideas for future stories, and I sometimes interview former professors. During my degree, I also loved combining hands-on journalism with a more reflexive training at PSIA. It was intellectually stimulating, and suited my need to keep on learning new concepts during my master.

Quels souvenirs gardez-vous de votre école, de votre promotion, de vos enseignants? What memories did you keep from your school, your cohort, your teachers?

The Joint Master was intense in terms of workload, but I keep good memories of this experience. It was very enriching to be a small cohort of international students, with very different backgrounds. I have excellent memories of most of my teachers at the Journalism Cchool. Some of them really changed the way that I approach writing and journalism. They all gave us valuable insights on how the media industry works, and were always willing to help us in our job search. A lot of the teachers at the Journalism school were not French. As a French student, it was very interesting to discover how professional journalists work and perceive journalism in an international perspective. It was also great to discover so many different journalistic formats. Even though I decided to focus on writing, I gained a lot from my photography, radio and documentary classes.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaiterait devenir journaliste aujourd'hui? What advice could you give to a student who would like to become a journalist?

Follow your guts ! I sometimes felt out of place during my master, because I was not interested in doing TV or joining big international newsrooms, as a lot of the other students were. I should not have felt that way : as journalists, I think it is very important to follow your own specific interests, rather than trying to fit the mould. The best stories will be the ones that you are truly passionate about. Develop your specificities, and believe in the way that you want to practice journalism. Retrospectively, I am very happy that I decided to focus on ecological issues early on in my master, even though a few people told me that I was a little bit too monomaniac. Luckily, we had a lot of teachers, with very different types of experiences. Speaking with them taught me that there are as many ways to practice journalism as there are journalists.

Tags :

Maureen Alibert gagne le prix Patrick Bourrat de TF1

  • Maureen Alibert, deuxième en partant de la gauche à côté de Thierry ThuillierMaureen Alibert, deuxième en partant de la gauche à côté de Thierry Thuillier

Maureen Alibert, diplômée 2022 de l'Ecole de journalisme de Sciences Po, décroche le Grand Prix Patrick Bourrat en tant que journaliste rédactrice pour TF1.

Elle s'est démarquée dans une promotion de nombreux étudiants issus de formations en journalisme reconnues par la profession et obtient ainsi un contrat de travail au sein de la rédaction. Moins de 30 minutes après la remise du prix, elle a été mobilisée pour l'édition spéciale mise en place au moment du décès de la reine d'Angleterre Elizabeth 2.

Félicitations !

Retrouvez le palmarès des prix et concours remportés par les étudiantes et étudiants de l'Ecole de journalisme de Sciences Po

Tags :

Investigating Russia : la leçon inaugurale de Christo Grozev

Voir le replay
  • Christo GrozevChristo Grozev

L'Ecole de journalisme de Sciences Po a l'honneur de vous inviter à la leçon inaugurale de Christo Groznev, Executive Director et Russia Lead Investigator de Bellingcat, un groupe international de chercheurs, journalistes et citoyens utilisant les méthodes de l'open source pour mener des enquêtes. La leçon a lieu en présentiel le lundi 5 septembre 2022 à 19h30.

Christo Grozev est directeur exécutif de Bellingcat et mène les investigations en Russie. Avec son équipe d'enquêteurs, Christo Grozev a identifié les empoisonneurs du leader d'opposition Alexei Navalny en Russie et du double-agent Sergei Skripal et de sa fille au Royaume-Uni. Leurs enquêtes ont également mis au jour des éléments identifiant des officiers Russes impliqués dans l'affaire du vol 17 de Malaysia Airlines abattu en Ukraine. Plus récemment, Christo Grozev et l'équipe Bellingcat se consacrent au debunking de désinformations concernant la guerre en Ukraine et constituent une base de données à partir des réseaux sociaux pour documenter des crimes de guerre russes.

Voir le replay

Voir le compte-rendu

Back to top