Janie Pélabay

Chargée de recherche FNSP

Philosophe de formation, Janie Pélabay a soutenu, en 2004 à l’université Paris IV-Sorbonne, une thèse intitulée « Les transformations contemporaines du libéralisme politique : Taylor et Habermas ». En croisant des analyses sur le multiculturalisme et sur le néo-républicanisme, cette recherche interroge la capacité du paradigme libéral à se transformer afin de relever les défis que la pluralité des valeurs et des cultures vient aujourd’hui poser à des sociétés démocratiques en quête d’unité et de stabilité.

Ayant effectué des recherches à l’Université de Montréal (CEETUM) durant son doctorat, Janie Pélabay a, par la suite, mené une carrière internationale à l’université d’Oxford (en tant queDeakin Visiting Fellow), à l’université libre de Bruxelles (comme Marie Curie Fellow, puis comme membre du Projet Intégré RECON) et à l’université du Luxembourg, où elle a poursuivi sa réflexion sur l’articulation entre unité et diversité en l’appliquant aux enjeux normatifs de l’intégration européenne.

Le projet de recherche qu’elle développe au sein du CEVIPOF porte sur les usages politiques des "valeurs communes". Il s’agit par là d’examiner et de problématiser ce qu’implique en théorie et en pratique le recours grandissant à un langage des « valeurs communes » en vue de resserrer et d’épaissir le lien politique. Cette question est explorée par Janie Pélabay non seulement au plan principiel (notamment par une étude sur le « perfectionnisme libéral ») mais également au travers de champs applicatifs : programmes d’éducation morale et civique; politiques d’accueil et d’intégration des migrant-e-s ; intégration européenne (UE).

janie.pelabay@sciencespo.fr

Thèmes de recherche

Citoyenneté , Clivages et enjeux politiques européens , Constitution européenne, Immigration et ethnicité , Libéralisme , Mémoire et politique , Modernité , Nation & nationalismes , Philosophie politique de l’Etat , République et démocratie , Théorie de la démocratie , Valeurs