PLAN - Prévoir au niveau local : Une approche socio-cognitive de la prise de décision en contexte incertain. Covid-19 et frontières (2020-2021)

Le projet

Institut Convergences MigrationsLa pandémie n’avait été anticipée ni par les décideurs, ni par les professionnels de la prévision. L’incertitude géopolitique actuelle, aux niveaux supranational et national, confronte les décideurs locaux à une situation inédite. Malgré leur manqué de visibilité quant aux dynamiques transfrontalières à court et à long terme, et leur absence de prérogatives en matière de régulation des flux migratoires, les collectivités locales sont responsables de la gestion des conséquences des mobilités, de la délivrance de services publics locaux et du bien-être de leurs populations.

Le projet PLAN s’interroge sur la prévision et prise de décision politiques grâce à une enquête longitudinale comparative, mettant en lumière les ressources sociales, économiques et cognitives mobilisées par les décideurs pour agir en contexte incertain. Ce faisant, ce projet contribuera à l’état des connaissances dans différents champs, allant de l’anthropologie cognitive à l’analyse des politiques publiques. Un ingénieux dispositif d’enquête interdisciplinaire produit des connaissances sur les compétences cognitives mobilisées pour penser le futur. Pour ce faire, ce projet combine trois sources: (1) une base de données exhaustive sur les élus locaux qui sert de plan d’échantillonnage pour notre (2) enquête auprès des élus locaux et de la population générale, dont les réponses seront comparées à (3) des données administratives.

Début 2021, une première collecte de données a eu lieu avec 3120 observations en France et au Royaume-Uni. La comparaison entre les prédictions des enquêtés (à T0) et les données administratives (collectées à T+1) éclaire certains facteurs qui sous-tendent les ressorts et la capacité de prévision des acteurs. Les données constituent par ailleurs une source primaire sur la perception de la pandémie et du Brexit en France et au Royaume-Uni de la part d’élus et de citoyens.

L'équipe

Virginie Guiraudon, directrice de recherche CNRS au Centre d'études européennes et de politique comparée (CEE) et chercheure affiliée au Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP) de Sciences Po, Paris. Responsable du projet et co-responsable scientifique.

Jacqueline Broadhead, directrice du Global Exchange on Migration and diversity (GEM) au Centre Migration, Policy and Society (COMPAS) de l'Université d'Oxford. Co-responsable scientifique.

Ilka Vari-Lavoisier, chercheure affiliée à la School of Anthropology and Museum of Ethnography et membre associée du département de sociologie de l'Université d'Oxford. Chercheure principale.

Contact : projet.plan@sciencespo.fr

Pour en savoir plus

Ce projet est financé par l'Institut Convergences Migrations.

Retour en haut de page