Toute l'actualité

Gouverner à l'abri des regards. La réussite de l'Obamacare

William Genieys, Presses de Sciences Po, 2020
  • William Genieys, Gouverer à l'abri des regards. La réussite de l'ObamacareWilliam Genieys, Gouverer à l'abri des regards. La réussite de l'Obamacare

Gouverner à l'abri des regards. La réussite de l'Obamacare. Presses de Sciences Po. William Genieys, 2020

L'enquête de William Genieys met au jour le rôle de ces nouvelles élites politiques américaines qui œuvrent pour que l’État fédéral soit au service non pas des lobbyistes, mais de l’intérêt général.

L' Affordable Care Act de 2010 a permis à vingt millions de citoyens américains de bénéficier d’une couverture maladie. Réforme la plus ambitieuse en matière de santé depuis les années 1960 aux États-Unis, l’Obamacare est aussi une réussite politique. Même Donald Trump n’est pas parvenu à la faire abroger.

Ce succès tient au travail de fond, à l’abri des regards, d’un petit groupe de « gardiens des politiques de santé », habitués de longue date aux arcanes washingtoniennes et fins connaisseurs des rouages du système de santé américain. En périphérie du pouvoir sous la présidence de George Bush Jr. puis au sein de l’administration fédérale sous celle de Barack Obama, ces insiders échaudés par l’échec de la réforme Clinton au début des années 1990 ont usé de leurs ressources politiques pour faire évoluer un système devenu obsolète. S’ils n’ont pu mettre en place une couverture universelle, du moins ont-ils accru les capacités de régulation de l’État fédéral dans le domaine de la santé, créant par là-même la possibilité de futures améliorations.

L’enquête de William Genieys met au jour le rôle de ces nouvelles élites politiques américaines qui œuvrent pour que l’État fédéral soit au service non pas des lobbyistes, mais de l’intérêt général.

Tags :

Les publications des chercheurs

  • @Abscent_shutterstock - Pile livres@Abscent_shutterstock - Pile livres

Toutes les publications des chercheures et chercheurs du CEE sont répertoriées dans l'archive ouverte Spire

A consulter également :

Les ouvrages et directions d'ouvrages / Books and Books Directions  (Juillet 2017-2020)

Toute l'actualité
 Réparer la ville, Sciences Po, école urbaine, SCP URBA 50 ans  BARATIER, Jérôme, and Marco CREMASCHI, eds. Réparer la ville: les workshops du Cycle pour un urbanisme des transitions: Lampedusa, Salonique. Planum Publisher, 2020.  HAY, Colin, Stephen FARRALL, and Emily GRAY. Exploring Political Legacies. Building a Sustainable Political Economy: SPERI Research & Policy. Palgrave Macmillan, 2020.
   FROIO, Caterina, CASTELLI GATTINARA, Pietro, BULLI, Giorgia, et al. CasaPound Italia : Contemporary Extreme-Right Politics. 1st Edition. London: Routledge, 2020. 156 p.    BENOÎT, Cyril. Réguler l’accès aux médicaments. Libres cours Politique. Grenoble : Presses Universitaires de Grenoble, 2020.
   BALME, Richard, CHENG, Jennifer, FUNG, Serrie. Hidden Treasures: A Letter to the Children of Mother's Love. Guangxi: Independently published, 2019. 150 p.   BOULLIER, Dominique. Sociologie du numérique. 2ème ed. Paris : Armand Colin, 2019. 384 p.
  TERSIGNI, Simona, VINCENT-MORY, Claire  and WILLEMS, Marie-Claire. Appartenances in-désirables. Le religieux au prisme de l’ethnicisation et de la racisation. Editions Pétra, 2019.  COURMONT, Antoine, LE GALES Patrick, Gouverner la ville numérique, Paris, PUF, 2019.
   BOULLIER, Dominique, Sociologie du numérique, Paris, Armand Colin, 2019   ROZENBERG, Olivier. The French Parliament and the European Union. Basingstoke: Palgrave Macmillan, 2019
   BOURGEOIS, Marine. Tris et sélections des populations dans le logement social. Volume 42. Nouvelle bibliothèque de thèses. Paris: Dalloz, 2019.    BAUMGARTNER, Frank, BREUNIG, Christian, GROSSMAN, Emiliano, (eds.). Comparative Policy Agendas : Theory, Tools and Data. Oxford: Oxford University Press, 2019. 432 p.
  AUTHIER, Jean-Yves, BAGGIONI, Vincent, COUSIN, Bruno,  et al, (dir.). D'une ville à l'autre. La comparaison internationale en sociologie urbaine. Paris : Éditions La Découverte, 2019. 272 p. (Recherches).   HAY, Colin et BAILEY, Daniel, (eds.). Diverging Capitalisms : Britain, the City of London and Europe. Basingstoke: Palgrave Macmillan, 2019. 224 p. (Building a Sustainable Political Economy: SPERI Research & Policy).
   CARBONNIER, Clément et MOREL, Nathalie. Le retour des domestiques. Paris : Editions Seuil. 2018. 106 p.   LASCOUMES, Pierre. Action publique et environnement. 2ème edit. Paris : Presses Universitaires de France, 2018. 128 p. (Que sais-je ?)
   HAY, Colin et SMITH, Andy, (dir.). Dictionnaire d'économie politique : Capitalisme, institutions, pouvoir. Paris : Presses de Sciences Po, 2018. 470 p. (Références).    LASCOUMES, Pierre et NAGELS, Carla. Sociologie des élites délinquantes. Paris : Armand Colin, 2018. 344 p. (U : Sociologie).
   ANDERSSON, Jenny. The future of the world : Futurology, futurists and the struggle for the post Cold War world. Oxford: Oxford University Press, 2018. 288 p.    ROZENBERG, Olivier et THIERS, Eric, (dir.). Traité d'études parlementaires. Bruxelles : Éditions Bruylant, 2018. 752 p.
Vidéo "Le parlement sous tous ses angles" par Olivier Rozenberg
   ROZENBERG, Olivier. Les Députés français et l'Europe : Tristes hémicycles ? Paris : Presses de Sciences Po, 2018. 320 p. (Académique).    LE GALÈS, Patrick et UGALDE, Vicente, (eds.). Gobernando la ciudad de méxico : Lo que se gobierna y lo que no se gobierna en una gran metrópoli. Mexico: El Colegio de México, 2018. 586 p.
   THIEMANN, Matthias. The Growth of Shadow Banking : A Comparative Institutional Analysis. Cambridge: Cambridge University Press, 2018. 302 p.    MANOW, Philip, PALIER, Bruno, SCHWANDER, Hanna, (eds.). Welfare Democracies and Party Politics : Explaining Electoral Dynamics in Times of Changing Welfare Capitalism. Oxford: Oxford University Press, 2018. 352 p.
   CHAUVIN, Sébastien, CLEGG, Peter, COUSIN, Bruno, (eds.). Euro-Caribbean Societies in the 21st Century : Offshore finance, local élites and contentious politics. Abingdon (UK) & New York: Routledge, 2018. 214 p.    HALPERN, Charlotte, HASSENTEUFEL, Patrick, ZITTOUN, Philippe, (eds.). Policy analysis in France. Series: International Library of Policy Analysis. Bristol: Policy Press, 2018. 352 p.
   LORRAIN, Dominique, HALPERN, Charlotte, CHEVAUCHÉ, Catherine, (dir.). Villes sobres : Nouveaux modèles de gestion des ressources. Paris : Presses de Sciences Po, 2018. 360 p.    GROSSMAN, Emiliano et HEIDENREICH, Felix, (eds.). Konstellationen der Souveränität in Europa. Les constellations de la souveraineté en Europe. Münster: LIT Verlag, 2018. 144 p.
   AVENEL, Cyprien, BOISSON-COHEN, Marine, PALIER, Bruno, et al, (dir.). L'investissement social: quelle stratégie pour la France ? Paris : La Documentation française, 2017. 146 p.    HAY, Colin and HUNT, Tom, (eds.). The Coming Crisis. Basingstoke : Palgrave Macmillan, 2017. 125 p. (Building a Sustainable Political Economy: SPERI Research & Policy)
   KASTNER, Lisa. Civil Society and Financial Regulation : Consumer Finance Protection and Taxation After the Crisis. London:  Routledge, 2017. (RIPE Series of International Political Economy).    FAWCETT, Paul, FLINDERS, Matthew, HAY, Colin, et al. Anti-Politics, Depoliticization, and Governance. Oxford: Oxford University Press, 2017. 352 p
   PAUGAM, Serge, COUSIN, Bruno, GIORGETTI, Camila,  et al. Ce que les riches pensent des pauvres. Paris : Editions Seuil, 2017. 352 p.   GAMBACURTA-SCOPELLO, Ruggero-Carlo. Les régimes passent, l'Etat développementaliste demeure : Le cas de la Banque Nationale de Développement Economique et Social (BNDES) au Brésil. Paris : Éditions L'Harmattan, 2017. 270 p. (Inter-National).

Toutes les publications des membres du CEE sont disponibles sur Spire, l'archive ouverte de Sciences Po

Les publications des chercheures et chercheurs sont répertoriées dans l'archive ouverte Spire

Les directions de numéros spéciaux / Special issues direction (Juillet 2017-2020)

Toute l'actualité
 Revue Projet. Lutter contre la pauvreté. Les leçons du terrain GUILLOU, Benoît, LIÈVRE, Marion, VITALE, Tommaso, et al, (dir.). Lutter contre la pauvreté : les leçons du terrain. Revue Projet. mai 2020, n° 376. 53 p.    
 Party Politics  ROVNY, Jan et WHITEFIELD, Stephen, (dir.). Issue dimensionality and party competition in turbulent times. Party Politics. January 2019, vol 25, n° 1. 93 p.
   COUSIN, Bruno et LAMBERT, Anne, (dir.). Au service des riches. Actes de la recherche en sciences sociales. 2019, n° 230. 128 p. . 
  BEZES, Philippe, PALIER, Bruno, SUREL, Yves, (dir.). Process tracing : les chemins de la causalité. Revue française de science politique. octobre 2018, vol 68, n° 6. 222    COUSIN, Bruno, KHAN, Shamus, MEARS, Ashley, (dir.). Elites, Economy and Society: New Approaches and Findingsy. Socio-Economic Review. 19 April 2018, vol 16, n° 2. 233 p.
   COURMONT, Antoine, (dir.). Ouvrir les données. Statistique et société. décembre 2017, vol 5, n° 3.   VITALE, Tommaso et BRAVI, Luca, (dir.). Editorial. « In-dipendence ». Control and emancipation paths of cultural minorities in European social history of education. Rivista di Storia dell‘Educazione. July 2017, vol 4, n° 1. 126 p.

Toutes les publications des membres du CEE sont disponibles sur Spire, l'archive ouverte de Sciences Po

Tags :

Jeunes docteures et docteur

Elodie Druez, Mickaël Durand, Léa Morabito et Sofia Wickberg
  • @William Potter_Shutterstock@William Potter_Shutterstock

DruezElodie Druez a soutenu sa thèse de science politique intitulée « Is Blackness political? Racisation et politisation des diplômé.e.s d’origine subsaharienne à Paris et à Londres » le 17 juin 2020 à 15h, dans les locaux de l'Ined, par visioconférence.

Le jury était composé de Florence Haegel, Professeure à l'institut d'études politiques de Paris(Directrice de recherche)  et de Patrick Simon, Directeur de recherche à l'INED (Directeur de recherche) Audrey Célestine, Maîtresse de conférence, Université de Lille, CERAPS, Michèle Lamont, Professor, Harvard University, Julien Talpin, Chargé de recherche CNRS, CERAPS, Université de Lille  (rapporteur), Vincent Tiberj, Professeur des Universités, Sciences Po Bordeaux, Centre Émile Durkheim (rapporteur).

DurandMickaël Durand a soutenu sa thèse intitulée "Homopoliticus. Socialisation politique et construction du rapport au politique des gays et lesbiennes en France" le 30 juin 2020 à 17h à Sciences Po par visioconférence.

Le jury était composé de : Catherine Achin : Professeure des Universités en science politique, Université Paris Dauphine-PSL, IRISSO (rapporteure), Muriel Darmon : Directrice de recherche au CNRS, CESSP, Florence Haegel : Professeur, Institut d'études politiques de Paris, CEE (directrice), Nonna Mayer : Directrice de recherche émérite au CNRS, CEE, Bruno Perreau : Professor of French Studies, MIT (rapporteur), Wilfried Rault : chargé de recherche, INED.

MorabitoLéa Morabito a soutenu sa thèse intitulée "Causes sexuelles en France : les « pro » contre les « anti ».Mariage pour tous et prostitution à l'interaction de mobilisations opposées" le 29 juin 2020 à 14h à Sciences Po, par visioconférence.

Le jury était composé de :  Céline Béraud : Directrice d'études, EHESS, CéSor (rapporteure), Laure Bereni : Directrice de recherche CNRS, ENS, Centre Maurice Halbwachs, Florence Haegel : Professeure, Sciences Po, CEE (directrice), Nonna Mayer : Directrice de recherche émérite CNRS, Sciences Po, CEE, David Paternotte : Professeur associé, Université Libre de Bruxelles (rapporteur), Anne Revillard : Professeure associée, Sciences Po, OSC-LIEPP.

WickbergSofia Wickberg a soutenu sa thèse intitutlée "Global instruments, local practices. Understanding the ‘divergent convergence’ of anti-corruption policy in Europe", le 2 juillet 2020 à 9h30 par visioconférence

Le jury était composé de Mr Patrick Hassenteufel, Professeur des universités en science politique, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (rapporteur), Mr Colin Hay, Professeur des universités en science politique, Sciences Po Paris (supervisor), Mr Eric Phélippeau, Professeur des universités en science politique, Université de Paris-Nanterre (rapporteur), Mr Bo Rothstein, Professor i statsvetenskap, Göteborgs universitet, Mrs Diane Stone, Dean and Professor of Political Science, Central European University, Mrs Cornelia Woll, Professeure titulaire en science politique, Sciences Po, Paris.

Gouverner le capitalisme, Journée d’études doctorales

Appel à communications
  • Olivier Le Moal_shutterstock-Workshops, conferences, meetings, papers, abstractsOlivier Le Moal_shutterstock-Workshops, conferences, meetings, papers, abstracts

Les doctorantes et les doctorants du Centre d’études européennes et de politique comparée de Sciences Po organisent le 16 décembre 2020 leur deuxième journée d’études doctorales, sur le thème « Gouverner le capitalisme (PDF, 97Ko) ». La journée d’études prendra la forme d’une série de trois tables rondes, chacune axée autour d’une thématique spécifique et modérée par un(e) chercheur(e) et un(e) doctorant(e) du Centre.

Chaque table ronde, d’une durée de deux heures, commencera par trois communications de 20 minutes chacune, suivies de leur discussion par les modérateurs, et se conclura par une séance de questions-réponses avec l’auditoire. Le but est ainsi de montrer de quelle manière les doctorant(e)s en sciences sociales peuvent enrichir un débat académique, tout en étant compréhensible par le plus grand public possible.

Seuls les doctorants et les doctorantes peuvent proposer une communication pour une ou plusieurs tables rondes*. Le format des propositions de communication est de 1000 mots et celles-ci sont à envoyer avant le 30 septembre, accompagnées d’un paragraphe de présentation du ou de la candidate indiquant notamment ses thèmes de recherche et son unité de rattachement. Les communications de la journée d’études seront sélectionnées d’ici le 31 octobre.

Les propositions de communication peuvent être au choix en français ou en anglais. Si la proposition est en français (respectivement en anglais), le ou la candidate doit signaler s’il est mesure d’effectuer sa présentation et la discussion consécutive en anglais (respectivement en français). La langue de chaque table ronde sera décidée en fonction des préférences des candidats.

Les candidates et candidats sont incité(e)s, dans la mesure du possible, à présenter des travaux comparatifs sur des cas européens. Cependant, aucune restriction de discipline, de zone géographique ou d’approche ne s’applique du moment que les propositions de communication s’inscrivent dans la problématique des tables rondes.

Les propositions de communication sont à envoyer à doctorants.ceesp@gmail.com

Thème de la journée : Gouverner le capitalisme

Cette journée d’études doctorales s’inscrit dans le cadre de l’axe « Les transformations du capitalisme » du Centre d’Etudes Européennes, qui part du constat que le capitalisme est entré dans une nouvelle phase : tertiarisation et internationalisation des économies, recomposition du rôle de l’État, déréglementations et privatisations, présence accrue des acteurs financiers, concentration des entreprises, intensification de la concurrence, développement des progrès techniques, importance croissante de l’information et de la connaissance comme facteurs de production, bouleversements liés au développement de l’économie digitale, séparation accrue entre travail et propriété du capital, entre travail d'exécution et de conception. La question posée durant cette journée d’études est donc celle des implications politiques de ces grandes transformations, à travers la problématique des modes de gouvernance et de régulation de l’économie politique contemporaine.

Table ronde n°1 : « Changer d’économie politique : gouverner les transitions écologiques »

Les défis posés par le changement climatique rendent nécessaire la transition vers un autre modèle de société appelant à l’avènement de structures économiques plus respectueuses de l’environnement et conformes aux objectifs de développement durable. Quel rôle l’Etat et les différentes institutions inter et supranationales pourront-elles jouer dans l’accompagnement vers ce nouveau modèle économique ? De quels pouvoirs de contrainte disposent-elles aujourd’hui ? Sont-elles réduites aux mesures incitatives, et avec quelle efficacité ? Par-dessus tout, sont-elles véritablement déterminées à gouverner les transitions écologiques ?

Discussion modérée par Richard Balme, Professeur des universités à l’Ecole d’Affaires Internationales de Sciences Po, membre du CEE, coordinateur de l’Atelier Interdisciplinaire de Recherches sur l’Environnement (AIRE) et Weiting Chao, doctorante au CEE

Table ronde n°2 : « Régulations, secteurs et politique de l’économie réelle »

Qu’il s’agisse du numérique, de la santé ou de l’énergie, nombreux sont les secteurs où des questions éthiques, sociales et géopolitiques se mêlent aux affaires. Autant d’enjeux de régulations pour une action publique qui peine à s’adapter aux transformations à grande vitesse du capitalisme. A quel niveau se joue désormais le contrôle de l’économie réelle, et avec quels instruments ? Les acteurs politiques peuvent-ils prétendre gouverner des secteurs dans lesquels ils possèdent parfois eux-mêmes des intérêts ? Comment réguler des acteurs économiques qui semblent parfois plus puissants que les Etats eux-mêmes ?

Discussion modérée par Cyril Benoît, chargé de recherche CNRS au CEE et membre du projet ANR « Marché du Risque Santé (MaRiSa) », et Zoé Evrard, doctorante au CEE et au MaxPo

Table ronde n°3 : « Défis de la gouvernance du système financier »

La crise financière de 2008 a mis au jour les enjeux politiques et sociaux que soulèvent la financiarisation de l’économie et le manque de régulation des marchés financiers. Est-il encore possible, pour les pouvoirs publics, de garder le contrôle d’un système d’intérêts privés pour le mettre au service du plus grand nombre ? Quelles mesures ont été mises en place pour éviter un nouvel effondrement qui se répercuterait sur les autres secteurs de l’économie et sur les citoyens en général ? Comment faire du secteur assurantiel un garant contre les risques des crises écologiques et sanitaires qui affecteront tous les pays ?

Discussion modérée par Cornelia Woll, Professeure à Sciences Po, co-directrice du MaxPo, membre du CEE et du LIEPP, et Mattia Lupi, doctorant au CEE et au MaxPo

* Aucune prise en charge financière ne pourra être proposée par les organisateurs de la journée d’études. Si la situation sanitaire le permet, la journée d’études se déroulera à Sciences Po, Paris, le cas échéant par Zoom.

Tags :

"Brains" and their "Servants": the New Class Domination

A Response to Torben Iversen by Bruno Palier
  • Adam Fagen, “Uber 4U” (Creative Commons)Adam Fagen, “Uber 4U” (Creative Commons)

In Books & Ideas, June 2020

Torben Iversen, Reinventing Capitalism. The Transition to the Knowledge Economy

A Response to Torben Iversen by Bruno Palier, ''Brains” and their “Servants”: the New Class Domination

A Response to Torben Iversen by Jenny Andersson (Part I) and by Cyril Benoit (Part II), "Are Capitalist Democracies Really Resilient?"

Dans La vie des idées, juin 2019

Torben Iversen, Réinventer le capitalisme. La transition vers l’économie du savoir

Les démocraties capitalistes sont-elles vraiment résilientes ? Réponses à Torben Iversen par Jenny Andersson, Cyril Benoit & Bruno Palier

Tags :

COVID-19, sous le regard de chercheurs en SHS

  •  Femmes, hommes et famille assis dans des livres journaux Femmes, hommes et famille assis dans des livres journaux

Articles

BOUSSAGUET, Laurie et FAUCHER, Florence, Le yoyo de BoJo : la gestion symbolique de la crise du Covid-19 au Royaume-UniThe conversation, 24 juin 2020.

POLIZZI, Emanuele, VITALE, Tommaso, Il come, non solo il cosa. Per affrontare la crisi nei territori, non dimentichiamoci delle modalità di governo. La Rivista del Mulino, 15 June 2020.

VITALE, Tommaso et RECCHI, Ettore, La solidarité au temps du Covid-19 : vers de nouveaux engagements, The conversation, 7 juin 2020.

CREMASCHI, Marco. Pourquoi Bergame ? Le virus au bout du territoire. Métropolitiques, juin 2020.

BOUSSAGUET, Laurie et FAUCHER, Florence, Comment Emmanuel Macron a raté son rendez-vous symbolique avec les FrançaisThe conversation, 27 mai 2020.

VITALE, Tommaso et CASEAU, Anne-Cécile, Bidonvilles en déconfinement : les solidarités vont-elles tenir ?, The conversation, 24 mai 2020.

CALLON, Michel et LASCOUMES, Pierre. Penser l’après : Le Covid-19 pousse les scientifiques hors de leurs laboratoires. The Conversation, 22 mai 2020.

VITALE, Tommaso, Dalla ricerca applicata all’intervento contro la deprivazione alimentare durante la pandemia COVID-19, Generatività, 15 Maggio 2020.

STALOSA, Carllo, VITALE, Tommaso, #jeresteenbidonville. Le confinement dans les villages roms de RomeMétropolitiques. 21 mai 2020.

WUNSCH, Natasha. How Covid-19 Is Deepening Democratic Backsliding and Geopolitical Competition in the Western Balkans. LSE - The London School of Economics and Political Science - EUROPP, May 20, 2020.

STASOLLA, Carlo et VITALE, Tommaso. #IStayCamp. Health conditions, food deprivation and solidarity problems in the first days of the lockdown in the Roma Villages of Rome. Métropolitiques. 24 avril 2020.

THIEMANN, Matthias, and Peter VOLBERDING. Extending Loans and Providing Equity: The EIB and National Development Banks Must Act Now.  Social Europe, April 29, 2020.

BIEBER, Florian, Tena PRELEC, Marika DJOLAI, Donika EMINI, Jovana MAROVIC, Srdjan MAJSTOROVIC, Vedran DŽIHIC, Natasha Wunsch, et al. The Western Balkans in Times of the Global Pandemic. Balkans in Europe Policy Advisory Group, April 2020, 1–37.

STASOLLA, Carlo, and Tommaso VITALE. #IoRestonelCampo – L’impatto del lockdown raccontato da chi vive nelle baraccopoli. Animazione Sociale, 16 April, 2020.

COURMONT, Antoine (Chercheur associé à Sciences Po, CEE), Coronoptiques (1/4) : dispositifs de surveillance et gestion de l'épidémie, LINC (Laboratoire d’Innovation Numérique de la CNIL), 10 avril 2020.

VITALE, Tommaso. Penser l’engagement solidaire en temps de crise. Revue Projet, 3 avril 2020.

CALLON, Michel, et Pierre LASCOUMES. Covid-19 et néfaste oubli du principe de précaution. Analyse opinion critique, 27 mars 2020..

BOULLIER, Dominique. Virus, mèmes et bonnes pratiques: la compétition des propagations. The Conversation, 23 mars 2020.

Rapports/Enquêtes

BANDARIN, Francesco, CICIOTTI, Enrico, CREMASCHI, Marco, PERULLI, Paolo, FEEM presents “Which future for the Cities after COVID-19. An International Survey”, Fondazione Eni Enrico Mattei, 3 juillet 2020

SAUGER, Nicolas, Emanuele FERRAGINA, Emily HELMEID, Stefan PAULY, Ettore RECCHI, Mirna SAFI, et Jen SCHRADIE. La vie après le confinement : retour à la normale ou quête d’un nouveau cap ? Paris: Observatoire sociologique du changement, Juin 2020.

RECCHI, Ettore, Emanuele FERRAGINA, Emily HELMEID, Stefan PAULY, Mirna SAFI, Nicolas SAUGER, et Jen SCHRADIE. Confinement pour tous, épreuve pour certains. Les résultats de la première vague d’enquête du projet CoCo. Paris: Observatoire sociologique du changement, Avril 2020.

Policy Papers / Working papers / Blogs / Sites internet

GUIRAUDON, Virginie. Frontières: quel est l’impact du Covid-19 sur l’espace Schengen ?. Toute l’Europe, 1er juillet  2020.

ROZENBERG, Olivier. Post Pandemic Legislatures. Is Real Democracy Possible with Virtual Parliaments?. European Liberal Forum, Discussion Paper 2, July 2020.

EISL, Andreas. Politique budgétaire à l’heure du Coronavirus. Notre Europe - institut Jacques Delors - Blog Post, June 2020.

BOULLIER, Dominique. Analyser la réactivité des gouvernements à la pandémie: effets des structures sanitaires ou effets de propagations ?, shs3g.hypotheses.org, Mai 2020.

MERTENS, Daniel, Eulalia RUBIO, and Matthias THIEMANN. COVID-19 and the Mobilisation of Public Development Banks in the EU. Policy Paper N° 252. Paris: Notre Europe - Institut Jacques Delors, April 2020.

PELLERIN-CARLIN, Thomas, EISL, Andreas et Emilie MAGDALINSKI. Surmonter les crises liée au Covid-19. Construire une europe durable et résiliente. Décryptage. Paris: Notre Europe - Institut Jacques Delors, 2020.

Call for Papers

VITALE, Tommaso. COVID-19 and the Structural Crisis of Liberal Democracies. Determinants and Consequences of the Governance of Pandemic, PArtecipazione e COnflitto (30 September 2020).

Entretiens

GUIRAUDON, Virginie. L’espace Schengen à l’épreuve du Covid-19. Toute l’Europe.eu, Mai 2020.

VITALE, Tommaso. Distanziati ma vicini: la solidarietà ai tempi della COVID-19. Aggiornamenti Sociali. Maggio 2020.

Conférences/Séminaires

Covid 19: A webinar series:

30 juin 2020 - La solidarité en Italie à l'époque du Covid - avec Tommaso Vitale, Sciences Po, CEE

30 juin 2020 - Lutter contre la pauvreté après la COVID. Premières pistes de réflexion et d’actions concrètes à partir du terrain - Organisation : Sciences Po, CEE en partenariat avec l’Université de Montpellier, CECE, l’Université de Tours, CITERES et la Revue Projet. Avec la participation de Pascal Garret, sociologue et photographe indépendant, Benoît Guillou, rédacteur en chef de la Revue Projet, Fabrice Krystof, directeur du CCAS de Villerupt, Olivier Legros, géographe, Université de Tours, Citeres, Marion Lièvre, anthropologue, Université de Montpellier, CERCE, Christophe Perrin, délégué national en région Montpellier de La Cimade Montpellier, Agnès Thouvenot, adjointe au maire de Villeurbanne, présidente de l’expérimentation « Territoire zéro chômeur de longue durée » à Villeurbanne, Daniel Verger, responsable du pôle Études-rechercher-opinion du Secours Catholique-Caritas France, Tommaso Vitale, sociologue, Sciences Po, CEE.

13 May 2020 - The Welfare States during and after hte COVID crisis - with  Anke Hassel (Hertie School), Bruno Palier (Sciences Po, CEE & LIEPP, CNRS), Anton Hemerijck (European University Institute), Waltraud Schelke (LSE).

27 April 2020 - The Social Impacts of ConfinementAnke Hassel (Hertie School) and Bruno Palier (Sciences Po, CEE & LIEPP, CNRS) present their analyses of the consequences on the labour market and social policy decisions taken in Germany, France and Europe more broadly in response to the pandemic.Bruno Palier.

Medias

EISL, Andreas, Macron and Merkel Deliver an $859 Billion Breakthrough. The EU’s $859 billion Covid-19 recovery fund is historic, even if it falls short of “Hamiltonian, Bloomberg, 21 July 2020.

EISL, Andreas. Coronabonds : Une solution aux défis actuels et anciens. Le Drenche, 27 mai 2020

GUIRAUDON, Virginie. Frontières ouvertes ou fermées ? Le point sur la situation dans les pays de l’UE (Interview). Le Monde, 20 mai 2020.

EISL, Andreas. Coronavirus Pandemic: Top German Court Critical of ECB Bond-Bying from 2015 (Video). France 24, 7 May 2020.

EISL, Andreas. Coronabonds”: comprendre la Bataille des mots qui cache le vrai débat sur la solidarité européenne (Interview), Le Monde, 30 avril 2020.

EISL, Andreas. Coronavirus : des milliards pour endiguer la crise (Interview). La Croix, 18 avril 2020

EISL, Andreas. Coronavirus pandemic. EU struggles to bridge bitter split on ‘coronabonds’ (Video). France 24, 7 April 2020

GUIRAUDON, Virginie, Migrants et Covid-19: des vies suspendues, CERIUM, Université de Montréal, avec AFP. Avril 2020.

BRUNN, Matthias, GENIEYS, William, Bâtir la médecine de demain : Sortir des guerres mandarinales et façonner les futurs gardiens de la politique de santé. Atlantico, 25 avril 2020.

CLAVREUL, William, GENIEYS, William. "Bâtir la cathédrale du déconfinement" ou le meilleur moyen de le rater magistralement ?Atlantico, 23 avril 2020.

BRUNN, Matthias, and William GENIEYS, L’élite de la médecine en ‘temps de guerre, Midi Libre, 21 avril 2020

GUIRAUDON, Virginie, Sauvetage de migrants: la crise sanitaire met fin au mariage entre MSF et SOS Méditerranée, L'OBS, 17 avril 2020.

GENIEYS, William et al., Covid-19 : pourquoi il est difficile de comparer la France avec l'Allemagne, Les Echos, 17 avril 2020.

CREMASCHI, Marco, Coronavirus : tous à la campagne ?, Les Echos, 8 avril 2020.

FAUCHER Florence, Boris Johnson hospitalisé, comment le Royaume-Uni est-il dirigé ?, RFI, 7 avril 2020.

BOULLIER, Dominique, Temps de guerre ou temps du soin, Médiapart, 7 avril 2020.

GENIEYS, William, Etrange inertie, Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?, Atlantico, 6 avril 2020.

GUIRAUDON, Virginie, and Bruno PALIER. Coronavirus : l’obligation de résultat de l’Union européenne (Interview). La Croix, 29 mars 2020.

BOULLIER, Dominique. Ce que les applaudissements aux fenêtres disent de nous (Interview). Le Figaro, 27 mars, 2020.

GUIRAUDON, Virginie. Europe Has Relied on Turkey to Stem Another Migration Crisis. That Plan Backfired (Analysis). The Washington Post, 25 March 2020.

MAYER, Nonna, Municipales 2020, premier tour : France Culture, Emissions spéciales, 15 mars 2020.

GUIRAUDON, Virginie. L’Union Européenne fait-elle tout ce qu’elle peut faire pour les migrants ?. RFI, 17 mars 2020.

©Macrovector_Shutterstock

Tags :

LPPR - Motion du CEE

  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Motion du Centre d’études européennes et de politique comparée de Sciences Po, élaborée collectivement et approuvée par l’ensemble du laboratoire, puis par le conseil d’unité (13 février 2020) (PDF 90 Ko))

 

Oui, nous avons besoin d’une réforme de la recherche et de l’enseignement supérieur. Oui, consacrer au moins 3% du PIB à la recherche est indispensable. Nous partageons largement les diagnostics des rapports préparatoires à la LPPR : diminution du nombre de postes (250 recrutements au CNRS en 2019 contre 568 en 2001, tandis que les recrutements de maîtresses et maîtres de conférence diminuaient également de moitié), précarisation croissante des jeunes chercheuses et chercheurs, manque de personnel de support à la recherche dans les universités, insuffisante visibilité de la recherche française à l’international, etc.

Mais nous n’acceptons pas les solutions proposées par ces rapports.

Parce qu’elles ignorent complètement les spécificités de l'activité scientifique dans les sciences sociales. Or, ce sont ces dernières qui permettent de comprendre les enjeux majeurs d’aujourd’hui : crise de la démocratie, inégalités, changement climatique, migrations, défi numérique, etc.

Parce qu’elles entérinent la dévalorisation de l’enseignement supérieur, qui devient une variable d’ajustement de la recherche. Or, la situation de nombreuses universités publiques est particulièrement tendue et dégradée, et nous la dénonçons. Comment ne pas investir davantage dans les générations de demain ?

Parce qu’elles ne feraient que précariser davantage la recherche en multipliant les postes contractuels plutôt que de créer des postes pérennes indispensables à une recherche fondamentale de qualité. Cela est d’autant plus inquiétant compte tenu de la réforme de l’assurance-chômage et de la réforme des retraites en cours, qui fragilisent considérablement les personnels de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Parce qu’elles ne prennent pas en compte les effets pervers bien connus des financements par projet, qui peuvent conduire à mettre plus de ressources dans le management de la recherche que dans la recherche elle-même.

Parce qu’elles ne préconisent pas les formes d’évaluation auxquelles nous tenons : par les pairs, transparente et qualitative. Largement financés par l’argent public, il nous semble normal d’être évalués régulièrement et de rendre des comptes, mais encore faut-il s’accorder sur les critères et sur les rythmes, et ne pas creuser les inégalités existantes.

Par conséquent, nous nous opposerons à une loi fondée sur les propositions inadaptées de ces rapports et nous associons aux mobilisations en cours dans l'enseignement supérieur et la recherche.

Tags :