Présidentielle 2022 : l’abstention est-elle la grande gagnante de l’élection ?

Présidentielle 2022 : l’abstention est-elle la grande gagnante de l’élection ?

Conférence Politeia
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Conférence Politeia#59

À chaque scrutin, qu’il soit local, régional ou national, l’abstention semble toujours plus importante. Si l’élection présidentielle est celle qui enregistre le plus haut taux de participation, il n’en reste pas moins que plus d’un quart des électeurs et électrices (et encore plus chez les jeunes) ne s’est pas déplacé pour aller voter au second tour, dans un régime français pourtant hyper-présidentiel. Cela met évidemment en question la légitimité de ces élections : comment considérer comme légitime un président qui n’a été choisi que par 38,5% des électeurs et électrices ? Comment enrayer le phénomène de l’abstention, qui est, aujourd’hui, le premier « parti » de France ? Faut-il prendre en compte le vote blanc, ou rendre le vote obligatoire ? Ou bien, faut-il totalement refondre notre système politique, par exemple vers un scrutin proportionnel, afin de mieux prendre en compte la pluralité des opinions exprimées ?

Intervenante

Cecile Braconnier Céline Braconnier, Professeure des universités, Sciences Po Saint-Germain-en -Laye

Back to top