Égalité femmes-hommes

Sciences Po est une université inclusive qui s'engage à promouvoir l'égalité réelle entre les femmes et les hommes. Pour la communauté étudiante, en accord avec notre plan d’action 2015-2017, nous agissons à tous les niveaux.

Enseignements sur le genre

En lien avec le Programme de Recherche et d’Enseignement sur le Genre (PRESAGE), la problématique du genre est introduite de façon transversale dans les enseignements dispensés à Sciences Po, et plusieurs enseignements sont spécifiquement centrés sur l’égalité femmes-hommes.

Par ailleurs, des études qualitatives innovantes sont conduites en lien avec le projet de recherche EGERA et la direction de l’innovation pédagogique de Sciences Po :

  • Étude sur l’évaluation des personnels enseignants (Anne Boring)
  • Étude sur les choix d’université de 3 A (Anne Boring, en cours)
  • Étude sur la prise de parole des femmes et des hommes (Anne Boring, en cours)

Sensibilisation & formations

Le principe d’égalité est inscrit dans plusieurs chartes et règlements : charte pour une communication non sexiste, charte de la vie étudiante (pdf, 54 ko), règlement intérieur.

Des actions de sensibilisation sont menées à destination des étudiantes et étudiants à chaque rentrée universitaire, sur tous les campus, et pour tous les programme, comme le campus tour de l’Égalité (septembre 2018).

Des actions de formation sont organisées à destination des associations et initiatives étudiantes reconnues, en lien avec la direction de la vie étudiante. Consultez les textes adoptés par le Conseil de la vie étudiante sur le sujet.

Insertion professionnelle

L’insertion professionnelle des femmes et des hommes diplômés de Sciences Po reste inégalitaire.  Les jeunes femmes, qui représentent 60% des 13000 étudiantes et étudiants de Sciences Po, subissent à l’embauche un écart de revenus de 15% par rapport aux jeunes hommes diplômés. Lire l'enquête jeunes diplômés réalisée par le service carrières.

Pour accompagner activement l’insertion professionnelle des jeunes diplômées, Sciences Po a développé des ateliers professionnels spécifiques “Carrières de femmes” dans le cadre des ateliers de Services Carrières : prise de parole, posture, négociation salariale, équilibre des temps de vie etc. Ces ateliers se déroulent sur les semestres d’automne et du printemps.

Par ailleurs, un programme de recherche spécifique “Femmes, leadership et entrepreunariat” au sein du Laboratoire interdisciplinaire d’évaluations des politiques publiques (LIEPP) permettra dès l’automne 2017 la mise en place d’un accompagnement innovant.

Enfin, des ateliers professionnels spécifiques à destination des doctorants sont mis en place au sein de l’École doctorale.

Lutte contre le sexisme

Sciences Po s’inscrit pleinement dans la campagne nationale de lutte contre le sexisme ordinaire portée par le Haut conseil supérieur de l’égalité professionnelle et le ministère de l’Enseignement supérieur.

L’université met en oeuvre des campagnes régulières de sensibilisation et d’information sur le sujet auprès de la communauté étudiante et des personnels enseignants : campagnes d’affichage, sessions d’information en début de semestre, sessions de formation des bureaux associatifs, actions spécifiques le 25 novembre et le 8 mars etc.

Enfin, une Cellule de veille et d’écoute sur le harcèlement sexuel permet depuis 2015 d’accompagner en toute confidentialité toute personne exposée à des faits d’agissement sexiste ou de harcèlement sexuel.

Sciences Po est membre actif du réseau égalité femmes-hommes du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche, de l’Université Paris Sorbonne Cité (USPC), et de la Conférence des Grandes Écoles (CGE).

Le directeur de Sciences Po est également l’un des dix présidents d’universités internationales membre du mouvement HeForShe Impact Champion, une initiative onusienne invitant les présidents d’université à proposer des solutions pour une égalité réelle entre les femmes et les hommes sur le campus.  Le mouvement s’appuie également sur la communauté étudiante.