Études

  • Plus de femmes dans les postes à responsabilité = croissance économique de l'entreprise ? Présentation de certains arguments en faveur de la diversité en entreprise avec @datagora.fr. #égalitéprofessionnelle

Voir la vidéo

  • Pendant le premier confinement, les femmes ont déclaré consacrer plus de temps aux tâches ménagères et à la prise en charge des enfants que les hommes. Cet écart s’explique notamment parce que :

  1. Les femmes sont davantage concernées par la réduction du temps de travail que les hommes, notamment pour s’occuper des enfants

  2. Les femmes sont davantage concernées par le télétravail que les hommes en raison du type de métier qu’elles occupent. #égalitéprofessionnelle

Voir la vidéo

  • L'article "Gender diversity in firms", d'Anne Boring et Ghazala Azmat, analyse les efforts récents des entreprises et des politiques publiques pour augmenter le nombre de femmes à des postes de direction sur le lieu de travail. #égalitéprofessionnelle

Lire l’article (EN)

  • Une datavidéo revient sur les différents rouages qui aboutissent à une différence de financement importante entre femmes et hommes entrepreneurs#entrepreneuriat

Voir la vidéo 

  • “Plafond de verre” : qu'est-ce que ce terme signifie exactement ? Comment le briser ? Une datavidéo Le Lab' explique pourquoi plus on monte dans la hiérarchie en entreprise, moins il y a de femmes. #égalitéprofessionnelle

Voir la vidéo

  • La Chaire a lancé une enquête pour étudier l’impact du confinement sur la répartition des tâches domestiques au sein des ménages. Les premiers résultats de l’enquête sont accessibles dans ce rapport d’IPSOS (PDF, 3,62 Mo) #égalitéprofessionnelle 

  • Les inégalités de genre démarrent dès le choix des études supérieures. Ces déséquilibres ont des conséquences sur l'entrée dans le marché du travail en termes de salaire, place dans l'entreprise, et qualité de l'emploi. #enseignementsupérieur

Voir la vidéo  

  • Les inégalités femmes-hommes sur le marché du travail ont diminué depuis une cinquantaine d'années. Mais depuis les années 2000 cette réduction des inégalités s'est arrêtée. Aujourd'hui, en moyenne, les femmes gagnent 17% moins que les hommes. Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes?  Explication des inégalités persistantes sur le marché du travail dans une vidéo Le Lab'. #égalitéprofessionnelle

Voir la vidéo

Pour en savoir plus

Autres actualités

  • Auditionnée le 18 novembre 2020 dans le cadre de la mission d'information sur l'égalité économique et professionnelle menée par la Délégation aux droits des femmes de l'Assemblée Nationale, la directrice de la Chaire a eu l’occasion de présenter les travaux menés par la Chaire sur la persistance des inégalités femmes-hommes sur le marché du travail et de répondre aux questions des député.e.s. #égalitéprofessionnelle 

Voir la vidéo

  • Un article du journal « Le Monde » analyse les impacts du confinement sur les inégalités de genre en se fondant notamment sur l'expertise de la Chaire. #égalitéprofessionnelle 

Lire l'article

  • Dans un article publié dans le journal « Le Monde » le 7 novembre 2020, la Chaire revient sur l’idée selon laquelle les pays dirigés par des femmes ont mieux fait face à la première vague de la pandémie et appelle à la prudence : « ces raisonnements sont à manipuler avec précaution, car ils risquent d’entretenir les stéréotypes sur le genre ».

Lire l'article 

  • Un article de « Magazine Décideurs », publié le 30 juillet 2020, mentionne l’enquête menée par Ipsos pour la Chaire pour l’entrepreneuriat des femmes et revient sur un des chiffres avancés par cette enquête : lors du confinement, les femmes ont « connu une augmentation de 85% du temps dévolu à leur progéniture ». #égalitéprofessionnelle

Lire l'article

  • Le 9 octobre 2020, la directrice de la Chaire participait à la neuvième édition du forum ELLE Active pour aborder le sujet des biais inconscients (liés aux stéréotypes, préjugés négatifs, idées préconçues) pouvant générer de la discrimination.#égalitéprofessionnelle

En savoir plus

  • Une tribune publiée dans le journal "Le Monde" le 17 juillet 2020 revient sur les travaux de la Chaire portant sur les stéréotypes de genre qui amènent les femmes à limiter leur orientation vers les filières d’études menant aux professions les mieux rémunérées. #enseignementsupérieur

Lire l'article

Pour en savoir plus

Retour en haut de page