Méli-mélo d'affiches électorales
Une enquête électorale de nouvelle génération
4 mai 2016
Une vie citoyenne pour les plus démunis
4 mai 2016

Démocratiser l’accès aux arts et à la culture

Dix mois d’École et d’Opéra - crédits - Agathe Poupeney

Dix mois d’École et d’Opéra - crédits - Agathe PoupeneyProposer aux enfants une palette d’activités musicales améliore-t-il leurs comportements vis-à-vis de l’école ? Ont-ils de meilleurs résultats ?
Leurs comportements évoluent-ils ? En général – y compris hors les murs – leurs centres d’intérêt en sont-ils modifiés ? C’est ce que vise à éclairer une convention de recherche entre  l’OSC et l’Opéra National de Paris.

C’est ce que vise à éclairer une convention de recherche entre l’Observatoire sociologique du changement (OSC)  et l’Opéra National de Paris : Démocratisation de l’accès aux arts et à la culture engagée en juillet 2015.

Il entend évaluer le dispositif d’action artistique et culturelle  – Dix mois d’École et d’Opéra – mené depuis 25 ans dans 33  établissements du réseau d’éducation prioritaire des académies de Paris, Créteil et Versailles.

Créé en 1991, Dix mois d’Ecole et d’Opéra propose à des classes de primaire et de secondaire un ensemble d’activités organisées sur deux années consécutives : rencontres régulières avec les professionnels de l’Opéra, invitations aux répétitions et représentations d’opéras et de ballets, ateliers permettant aux élèves de s’engager dans une pratique artistique – danse, chant, musique, théâtre, arts visuels–, à raison de 3 heures hebdomadaires.

Le programme de recherche se propose d’évaluer l’impact de ce dispositif sur plusieurs plans :
– la scolarité proprement dite : motivation, résultats, orientation…
–  des aspects moins scolaires : comportements,  goûts, centres d’intérêt…

Ces évaluations reposent sur une pluralité de méthodes tant quantitatives que qualitatives . Au plan des résulats scolaires, la recherche s’appuie sur un partenariat avec la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’Éducation Nationale afin d’analyser statistiquement les résultats au brevet des collèges des élèves de cinquante classes passés par ce dispositif entre 2003 et 2013.
Les autres dimensions de l’évaluation seront investiguées via une enquête de terrain engagée auprès de plusieurs classes concernées par le dispositif en 2016 et 2017.

Cette recherche, conduite par Philippe Coulangeon, s’inscrit au confluent des questions d’inégalités scolaires, culturelles et urbaines, traitées de manière privilégiée par l’OSC ainsi que par le LIEPP