From Mexico to France

As Adán Corral finishes the second semester of his Master’s in International Public Management at the Sciences Po Paris School of International Affairs, he is coming close to completing an essential part of his studies.
The 27-year-old, born in Morelia, Mexico, has had a remarkably dynamic education: he has studied in both Mexico and China, and did internships in Iceland, Italy and Belgium. None of these international experiences would have been possible without financial support.

Yet ever since he finished high school, Adán has been able to finance his studies with government-sponsored scholarships. He was awarded the Mexican CONACYT grant for academic excellence, and has always worked hard to maintain this top performance.
 
When the time came to apply for a Master's degree, Sciences Po was the only university abroad that gave him the chance of an affordable lifestyle.

Choosing a Master’s programme abroad

In 2015, Adán graduated with a Bachelor’s degree in International Relations from Puebla University. He started working but soon realised he would need a Master's degree to further his career in multilateral organisations.
 
“Once I began looking for universities, Sciences Po quickly appeared to be the best option”. Sciences Po was the only university offering a scholarship that would cover all his tuition fees: the Emile Boutmy Scholarship. It’s a very selective scholarship based on academic results, which meant that Adán had to get top marks. But he had got used to the kind of hard work required when applying for the CONACYT grant back in Mexico.

Settling in Paris

The Emile Boutmy Scholarship, coupled with the CONACYT grant (which the Mexican government kept paying him for his studies abroad), let Adán settle in Paris without having to worry about his living costs.
One of the most intimidating parts of moving abroad is finding a place to stay. However, Adán had no problem. “A few months before leaving Mexico, I sent an email to Sciences Po's Housing Service. They quickly offered me a place at the Cité Universitaire”.
Adán lives in Portugal House, a place that suits his needs perfectly. “The Cité Universitaire has a lot of events going on, though I mostly go to the concerts,” he said. “Also, the cafeteria is convenient; it's cheap and I don't have to worry about cooking anymore.”

A new life in France and plans for the future

Adán's life in Paris is one of hard work. Having to keep getting good grades for his scholarship isn't always easy. However, he is glad of the opportunity to meet teachers that already work in international organisations, and Adán has learned a lot from their experiences.
When he has spare time, he tries to attend some of Sciences Po's events. “Sciences Po has organised some great guest lectures by people with impressive careers. In fact, there are so many events that it’s hard to choose what to go to!”
Now that his first year is coming to an end, Adán is looking forward to the future. Being in France is a huge chance for him, as he can apply to multilateral organisations such as UNESCO and the OECD. In fact, he is about to begin his applications for the summer. “I want to work for most of the holidays and then go back to Mexico for a couple weeks,” he explained. “Paris is lovely, but a little rest at home will be very welcome!”
 
When he graduates, Adán plans to make the most of his degree by applying to the UNDP in Mexico or to the Young Professionals Programme in Geneva.
 
Related links

Concours juridiques : un palmarès brillant

Concours juridiques : un palmarès brillant

L’École de droit de Sciences Po confirme son excellent positionnement dans la préparation aux concours juridiques avec un taux de réussite de 53 % au concours 2017 de l’École Nationale de la Magistrature (ENM). Parmi les 170 étudiants de la classe préparatoire ayant présenté le concours,  90 ont été admis. Neuf d’entre eux, dont la major, figurent dans les dix premiers du classement.

Lire la suite
Les économistes se mobilisent pour la zone euro

Les économistes se mobilisent pour la zone euro

Alors que l’Europe connaît une embellie économique après une longue période de stagnation, 14 éminents économistes appellent les gouvernements européens à mettre en place de nouvelles règles économiques pour la zone euro dans un rapport publié aujourd'hui. Philippe Martin, enseignant-chercheur au Département d’économie de Sciences Po, est l’un d’entre eux. Il explique pourquoi il est urgent de réformer.

Lire la suite
Et si vous étudiez à Sciences Po cet été ?

Et si vous étudiez à Sciences Po cet été ?

Vous êtes lycéen ou étudiant ? Vous souhaitez étudier les sciences humaines et sociales à Sciences Po le temps d'un été ? Les candidatures pour l’édition 2018 de la Summer School sont ouvertes, avec deux programmes distincts, l'un pour les étudiants, l'autre pour les lycéens. Voici ce qu’il faut savoir avant de déposer sa candidature.

Lire la suite
Artillerie : découvrez notre futur campus !

Artillerie : découvrez notre futur campus !

Une nouvelle histoire débute pour Sciences Po. L’équipe qui a été choisie pour redessiner le site de l’Artillerie, acquis fin 2016, vient d’être révélée : le projet sera emmené par Sogelym Dixence, avec les architectes Jean-Michel Wilmotte, Moreau-Kusunoki et Sasaki. Au delà du défi architectural - transformer en campus universitaire durable et innovant un ancien noviciat fondé au XVIIè siècle - c’est pour Sciences Po une véritable refondation, 150 ans après sa création.

Lire la suite
“Les peuples arabes n’ont pas dit leur dernier mot”

“Les peuples arabes n’ont pas dit leur dernier mot”

Syrie, Égypte, Libye, Yémen… Après avoir connu, en 2011, un élan  démocratique sans précédent, ces pays subissent aujourd’hui un retournement glaçant avec une répression féroce et des guerres meurtrières. Dans son dernier ouvrage « Généraux, gangsters et jihadistes. Histoire de la contre-révolution arabe » (La Découverte), Jean-Pierre Filiu, historien à Sciences Po, s’emploie à décrire la fragilité de régimes autoritaires trop souvent présentés comme un “moindre mal”.

Lire la suite
Projet Artillerie : premières impressions

Projet Artillerie : premières impressions

Sciences Po dévoilait jeudi 11 janvier 2018 le projet architectural qui va redessiner le site de l'Artillerie, acquis en 2016, et plus largement recomposer son campus parisien à l'horizon 2022, date de ses 150 ans. Premières impressions de nos étudiants, partenaires, alumni et invités lors de l'événement organisé sur place à cette occasion. 

Lire la suite
Qui possède les médias ?

Qui possède les médias ?

Qui possède les médias ? Pas facile de répondre à cette question tant l’actionnariat des médias d’information se caractérise par sa complexité et son manque de transparence. Dans une étude récente, Julia Cagé, Assistant Professor au Département d’économie et chercheuse affiliée au Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP) de Sciences Po, tente de retracer qui détient nos radios, télés et médias de presse écrite et en ligne, en France et en Espagne.

Lire la suite
Tout savoir sur l'insertion professionnelle de nos diplômés

Tout savoir sur l'insertion professionnelle de nos diplômés

D’après notre dernière enquête d’insertion professionnelle portant sur la promotion 2015, nos diplômés s’insèrent toujours aussi aisément sur le marché du travail. 91% de ceux qui ont choisi d’entrer dans la vie active ont ainsi un emploi un an après leur diplôme. A 71%, ils travaillent dans le privé et, à 35%, hors de France. Découvrez tous les résultats de notre enquête !

Lire la suite
Qui est entré à Sciences Po en 2017 ?

Qui est entré à Sciences Po en 2017 ?

Avec près de 17 000 candidats au total, le bilan des admissions 2017 confirme l’attractivité de Sciences Po, notamment auprès des candidats internationaux qui sont de plus en plus nombreux. Beau succès aussi pour nos masters, avec une hausse de 6 % pour les candidats à nos sept Écoles de second cycle.

Lire la suite