“Trading my briefcase for a backpack helped to boost my career”

Clara Thompson-Lipponen graduated cum laude in 2015 from a one-year Master’s programme at the Sciences Po Paris School of International Affairs (PSIA). Now a consultant for the OECD Trade and Agriculture Directorate, she tells us how the Master’s degree at Sciences Po helped her boost her career after an initial ten years working in EU policy.

  • Sciences Po: Why did you decide to pursue a one-year Master's degree at Sciences Po?

Clara Thompson-Lipponen: I had worked in EU policy in Brussels for ten years – both for the U.S. State Department and the European food and drink industry – however, after relocating to Paris for my husband’s work and taking a career break in order to look after our son, restarting my career turned out to be unexpectedly difficult. After looking into different options, I decided that the wisest strategy would be to return to university to refresh my skills and complement these with more quantitative subjects, such as Statistics and Economics, as well as other subjects which I had long wanted to study, such as Agriculture and International Trade Law. The one-year Master’s degree at Sciences Po offered the ideal opportunity to re-boost my career within the shortest time-frame while ticking all the boxes in terms of subject material.

  • What did this experience change for your career? 

It’s still early days, to be honest, but I have worked continuously since graduating in July, and there is no question that this is thanks to my latest qualifications. My previous Masters – in EU Affairs – from the National University of Ireland had served me very well while I was based in Brussels. However, after taking time off work and changing location, I needed to prove to future employers that my skills were both relevant and up-to-date.

  • Among the skills you gained during your one-year Master's programme at Sciences Po, which are the most valuable for you in your current position?

 Firstly, the content of the subjects which I took – Agriculture, Economics and Trade Law included – proved to be very relevant for my current position as a consultant for the Trade and Agriculture Directorate of the OECD. Secondly, on a broader level, the intensity of the workload taught me how to perform well under greater pressure than I had ever experienced before! The Masters took me well outside my comfort zone, both in terms of the sheer volume of work and the content of some of the more quantitative subjects. I’ll never forget the gut-wrenching terror of walking into my first exam (Macroeconomics) in 15 years! But it was well and truly worth it – trading my briefcase for a backpack helped to give my career the boost that it needed.

  • Anything else to say about the course? 

Three important elements will always stay with me. A number of the lecturers were inspirational characters who invested a lot in their students. The Academic Advisor for the course was a rock of sense who went the extra mile for many of us. And finally, my classmates – both the tight-knit, supportive group of professionals in my Masters and a good few of the enthusiastic younger students with whom we shared a number of classes – opened my eyes in many ways and will never be forgotten. It was honestly a privilege both to return to study at this stage in life and to work with people such as these.

Related link

Comment lutter contre la corruption ?

Comment lutter contre la corruption ?

Les opinions publiques exigent de leurs dirigeants un engagement en matière de transparence et de régulation des mouvements financiers. Après les mesures qui ont été mises en oeuvre ces dernières années, beaucoup reste encore à faire. Le 11 décembre 2018, Sciences Po recevait une conférence de l’association #StopCorruption destinée à promouvoir les enjeux de bonne gouvernance. Représentants des instances internationales et européennes, responsables politiques, chefs d’entreprise, associations, étudiants, chercheurs… sont venus s’exprimer sur cet enjeu.

Lire la suite
Les 7 écoles de Sciences Po répondent à vos questions

Les 7 écoles de Sciences Po répondent à vos questions

Tout au long des mois de novembre et de décembre 2018, les sept écoles de Sciences Po présentent leur offre de masters lors d'émissions en direct sur le site web Campus-Channel. Pendant 40 minutes, les candidats peuvent poser toutes leurs questions aux doyens et aux étudiants de Sciences Po, afin de mieux connaître les programmes et les métiers auxquels préparent les écoles.

Lire la suite
Repenser les politiques migratoires  : pour un « GIEC » des migrations et de l’asile

Repenser les politiques migratoires : pour un « GIEC » des migrations et de l’asile

Face aux questions migratoires, Virginie Guiraudon (CNRS/Sciences Po), Hélène Thiollet (CNRS/Sciences Po) et Camille Schmoll (Paris 7/IUF) ont lancé un appel à la communauté scientifique pour la constitution d’un Groupe International d’Experts sur les Migrations et l’Asile (GIEMA). À l'occasion de la première réunion du groupe qui se tient ce 10 décembre 2018, les chercheuses rappellent les enjeux de cette mobilisation.

Lire la suite
Les droits de l'homme : souvent conquis, jamais acquis

Les droits de l'homme : souvent conquis, jamais acquis

Alors que le monde s’apprête à célébrer les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme signée au Palais de Chaillot le 10 décembre 1948, force est de souligner l’importance pratique que revêt aujourd’hui cette déclaration. Souvent décriée, car vague dans son universalisme, ses contempteurs lui reprochent son déficit d’ancrage matériel ou, à l’inverse, son occidentalo-centrisme, bref de ne parler à personne à force de vouloir parler à tous.

Lire la suite
Quels espoirs pour le sommet de Katowice ?

Quels espoirs pour le sommet de Katowice ?

Par Carola Klöck (CERI). Après des températures dépassant les 40°C l’été dernier et qui restent élevées en ce mois de novembre 2018, le thème du changement climatique est sur toutes les lèvres. Il n'en est pas de même de la politique internationale du climat, bien que le sommet de Katowice, qui aura lieu début décembre, soit déjà la troisième rencontre de haut niveau à être organisée cette année autour de ce sujet.

Lire la suite
“La France s’est réarmée contre le terrorisme”

“La France s’est réarmée contre le terrorisme”

Le 8 novembre 2018, Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre et enseignant à Sciences Po, et Jeh Johnson, ex-Secrétaire à la Sécurité intérieure du gouvernement Obama, donnaient une conférence exceptionnelle à Sciences Po sur les enjeux de la coopération transatlantique en matière de lutte contre le terrorisme. Voir la vidéo.

Lire la suite
ENA & concours administratifs : un excellent palmarès 2018

ENA & concours administratifs : un excellent palmarès 2018

Les résultats d’admission au concours externe d’entrée à l’École Nationale d’Administration (ENA) viennent d’être publiés et 27 étudiants de Sciences Po figurent parmi les 40 admis, soit 68 %. Ces résultats témoignent de l’excellence de la préparation que Sciences Po propose pour les concours administratifs français et de la diversité des profils des étudiants qu’elle accueille.

Lire la suite
Étudier à Sciences Po, combien ça coûte ?

Étudier à Sciences Po, combien ça coûte ?

À Sciences Po, nous pensons que les difficultés financières ne doivent pas être un obstacle pour étudier. Avec une politique de droits de scolarité et d'aide sociale engagée et inclusive, nous avons ainsi fait le choix du volontarisme. Un étudiant sur trois ne paie aucun frais de scolarité. Nos droits de scolarité sont par ailleurs inférieurs à ceux pratiqués par la plupart des grandes universités mondiales.

Lire la suite
Tout savoir sur les admissions

Tout savoir sur les admissions

Vous souhaitez étudier à Sciences Po ? Vous pouvez dès à présent vous porter candidat à nos programmes pour la rentrée 2019. Les dates d’ouverture et de fin de dépôt des candidatures dépendent des formations et des procédures d’admission : découvrez quel est votre calendrier d’admission !

Lire la suite