“Trading my briefcase for a backpack helped to boost my career”

Clara Thompson-Lipponen graduated cum laude in 2015 from a one-year Master’s programme at the Sciences Po Paris School of International Affairs (PSIA). Now a consultant for the OECD Trade and Agriculture Directorate, she tells us how the Master’s degree at Sciences Po helped her boost her career after an initial ten years working in EU policy.

  • Sciences Po: Why did you decide to pursue a one-year Master's degree at Sciences Po?

Clara Thompson-Lipponen: I had worked in EU policy in Brussels for ten years – both for the U.S. State Department and the European food and drink industry – however, after relocating to Paris for my husband’s work and taking a career break in order to look after our son, restarting my career turned out to be unexpectedly difficult. After looking into different options, I decided that the wisest strategy would be to return to university to refresh my skills and complement these with more quantitative subjects, such as Statistics and Economics, as well as other subjects which I had long wanted to study, such as Agriculture and International Trade Law. The one-year Master’s degree at Sciences Po offered the ideal opportunity to re-boost my career within the shortest time-frame while ticking all the boxes in terms of subject material.

  • What did this experience change for your career? 

It’s still early days, to be honest, but I have worked continuously since graduating in July, and there is no question that this is thanks to my latest qualifications. My previous Masters – in EU Affairs – from the National University of Ireland had served me very well while I was based in Brussels. However, after taking time off work and changing location, I needed to prove to future employers that my skills were both relevant and up-to-date.

  • Among the skills you gained during your one-year Master's programme at Sciences Po, which are the most valuable for you in your current position?

 Firstly, the content of the subjects which I took – Agriculture, Economics and Trade Law included – proved to be very relevant for my current position as a consultant for the Trade and Agriculture Directorate of the OECD. Secondly, on a broader level, the intensity of the workload taught me how to perform well under greater pressure than I had ever experienced before! The Masters took me well outside my comfort zone, both in terms of the sheer volume of work and the content of some of the more quantitative subjects. I’ll never forget the gut-wrenching terror of walking into my first exam (Macroeconomics) in 15 years! But it was well and truly worth it – trading my briefcase for a backpack helped to give my career the boost that it needed.

  • Anything else to say about the course? 

Three important elements will always stay with me. A number of the lecturers were inspirational characters who invested a lot in their students. The Academic Advisor for the course was a rock of sense who went the extra mile for many of us. And finally, my classmates – both the tight-knit, supportive group of professionals in my Masters and a good few of the enthusiastic younger students with whom we shared a number of classes – opened my eyes in many ways and will never be forgotten. It was honestly a privilege both to return to study at this stage in life and to work with people such as these.

Related link

Yémen, terra incognita

Yémen, terra incognita

Alors que le conflit qui ravage le Yémen est à l’origine d’une grave crise humanitaire, il n’est pourtant que furtivement évoqué dans les médias. Pour comprendre ce quasi-silence, Laurent Bonnefoy, chercheur au Centre de recherches internationales de Sciences Po, invite à se pencher sur l’histoire riche et fantasmée de ce pays dans son dernier ouvrage : Le Yémen. De l’Arabie heureuse à la guerre (éd. Fayard).

Lire la suite
Concours juridiques : un palmarès brillant

Concours juridiques : un palmarès brillant

L’École de droit de Sciences Po confirme son excellent positionnement dans la préparation aux concours juridiques avec un taux de réussite de 53 % au concours 2017 de l’École Nationale de la Magistrature (ENM). Parmi les 170 étudiants de la classe préparatoire ayant présenté le concours,  90 ont été admis. Neuf d’entre eux, dont la major, figurent dans les dix premiers du classement.

Lire la suite
Les économistes se mobilisent pour la zone euro

Les économistes se mobilisent pour la zone euro

Alors que l’Europe connaît une embellie économique après une longue période de stagnation, 14 éminents économistes appellent les gouvernements européens à mettre en place de nouvelles règles économiques pour la zone euro dans un rapport publié aujourd'hui. Philippe Martin, enseignant-chercheur au Département d’économie de Sciences Po, est l’un d’entre eux. Il explique pourquoi il est urgent de réformer.

Lire la suite
Et si vous étudiiez à Sciences Po cet été ?

Et si vous étudiiez à Sciences Po cet été ?

Vous êtes lycéen ou étudiant ? Vous souhaitez étudier les sciences humaines et sociales à Sciences Po le temps d'un été ? Les candidatures pour l’édition 2018 de la Summer School sont ouvertes, avec deux programmes distincts, l'un pour les étudiants, l'autre pour les lycéens. Voici ce qu’il faut savoir avant de déposer sa candidature.

Lire la suite
Artillerie : découvrez notre futur campus !

Artillerie : découvrez notre futur campus !

Une nouvelle histoire débute pour Sciences Po. L’équipe qui a été choisie pour redessiner le site de l’Artillerie, acquis fin 2016, vient d’être révélée : le projet sera emmené par Sogelym Dixence, avec les architectes Jean-Michel Wilmotte, Moreau-Kusunoki et Sasaki. Au delà du défi architectural - transformer en campus universitaire durable et innovant un ancien noviciat fondé au XVIIè siècle - c’est pour Sciences Po une véritable refondation, 150 ans après sa création.

Lire la suite
“Les peuples arabes n’ont pas dit leur dernier mot”

“Les peuples arabes n’ont pas dit leur dernier mot”

Syrie, Égypte, Libye, Yémen… Après avoir connu, en 2011, un élan  démocratique sans précédent, ces pays subissent aujourd’hui un retournement glaçant avec une répression féroce et des guerres meurtrières. Dans son dernier ouvrage « Généraux, gangsters et jihadistes. Histoire de la contre-révolution arabe » (La Découverte), Jean-Pierre Filiu, historien à Sciences Po, s’emploie à décrire la fragilité de régimes autoritaires trop souvent présentés comme un “moindre mal”.

Lire la suite
Projet Artillerie : premières impressions

Projet Artillerie : premières impressions

Sciences Po dévoilait jeudi 11 janvier 2018 le projet architectural qui va redessiner le site de l'Artillerie, acquis en 2016, et plus largement recomposer son campus parisien à l'horizon 2022, date de ses 150 ans. Premières impressions de nos étudiants, partenaires, alumni et invités lors de l'événement organisé sur place à cette occasion. 

Lire la suite
Qui possède les médias ?

Qui possède les médias ?

Qui possède les médias ? Pas facile de répondre à cette question tant l’actionnariat des médias d’information se caractérise par sa complexité et son manque de transparence. Dans une étude récente, Julia Cagé, Assistant Professor au Département d’économie et chercheuse affiliée au Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP) de Sciences Po, tente de retracer qui détient nos radios, télés et médias de presse écrite et en ligne, en France et en Espagne.

Lire la suite
Tout savoir sur l'insertion professionnelle de nos diplômés

Tout savoir sur l'insertion professionnelle de nos diplômés

D’après notre dernière enquête d’insertion professionnelle portant sur la promotion 2015, nos diplômés s’insèrent toujours aussi aisément sur le marché du travail. 91% de ceux qui ont choisi d’entrer dans la vie active ont ainsi un emploi un an après leur diplôme. A 71%, ils travaillent dans le privé et, à 35%, hors de France. Découvrez tous les résultats de notre enquête !

Lire la suite