“Trading my briefcase for a backpack helped to boost my career”

Clara Thompson-Lipponen graduated cum laude in 2015 from a one-year Master’s programme at the Sciences Po Paris School of International Affairs (PSIA). Now a consultant for the OECD Trade and Agriculture Directorate, she tells us how the Master’s degree at Sciences Po helped her boost her career after an initial ten years working in EU policy.

  • Sciences Po: Why did you decide to pursue a one-year Master's degree at Sciences Po?

Clara Thompson-Lipponen: I had worked in EU policy in Brussels for ten years – both for the U.S. State Department and the European food and drink industry – however, after relocating to Paris for my husband’s work and taking a career break in order to look after our son, restarting my career turned out to be unexpectedly difficult. After looking into different options, I decided that the wisest strategy would be to return to university to refresh my skills and complement these with more quantitative subjects, such as Statistics and Economics, as well as other subjects which I had long wanted to study, such as Agriculture and International Trade Law. The one-year Master’s degree at Sciences Po offered the ideal opportunity to re-boost my career within the shortest time-frame while ticking all the boxes in terms of subject material.

  • What did this experience change for your career? 

It’s still early days, to be honest, but I have worked continuously since graduating in July, and there is no question that this is thanks to my latest qualifications. My previous Masters – in EU Affairs – from the National University of Ireland had served me very well while I was based in Brussels. However, after taking time off work and changing location, I needed to prove to future employers that my skills were both relevant and up-to-date.

  • Among the skills you gained during your one-year Master's programme at Sciences Po, which are the most valuable for you in your current position?

 Firstly, the content of the subjects which I took – Agriculture, Economics and Trade Law included – proved to be very relevant for my current position as a consultant for the Trade and Agriculture Directorate of the OECD. Secondly, on a broader level, the intensity of the workload taught me how to perform well under greater pressure than I had ever experienced before! The Masters took me well outside my comfort zone, both in terms of the sheer volume of work and the content of some of the more quantitative subjects. I’ll never forget the gut-wrenching terror of walking into my first exam (Macroeconomics) in 15 years! But it was well and truly worth it – trading my briefcase for a backpack helped to give my career the boost that it needed.

  • Anything else to say about the course? 

Three important elements will always stay with me. A number of the lecturers were inspirational characters who invested a lot in their students. The Academic Advisor for the course was a rock of sense who went the extra mile for many of us. And finally, my classmates – both the tight-knit, supportive group of professionals in my Masters and a good few of the enthusiastic younger students with whom we shared a number of classes – opened my eyes in many ways and will never be forgotten. It was honestly a privilege both to return to study at this stage in life and to work with people such as these.

Related link

“Nous devons tous habiter quelque part”

“Nous devons tous habiter quelque part”

Le logement est-il un bien ? Est-il un droit ? De Bombay à Paris, en passant par les grandes villes des États-Unis, Sukriti Issar invite chaque semaine ses étudiants à réfléchir au rôle du logement au sein des villes et dans la vie des individus. Un sujet qui mêle l’intime à l’économie, la sociologie au droit, à la croisée des disciplines.

Lire la suite
Fin du blocage des bâtiments à Sciences Po

Fin du blocage des bâtiments à Sciences Po

Après deux jours de blocage par un groupe d'étudiants mobilisés contre la loi Orientation et réussite des étudiants (ORE), l'occupation du site principal du campus parisien de Sciences Po a pris fin vendredi 20 avril en début d'après-midi. L’accès à tous les bâtiments du campus de Sciences Po à Paris est à nouveau possible pour l’ensemble des étudiants, enseignants et salariés. Les enseignements ont repris normalement dès vendredi après-midi.

Lire la suite
Réconcilier “humain” et

Réconcilier “humain” et "droits de l’homme”

Pour elle, c’est bien plus qu’une vocation. Étudiante en master "Human Rights and Humanitarian Action" à l'École des affaires internationales de Sciences Po (PSIA), Vanessa Topp se rend chaque semaine dans le quartier de la Porte de la Chapelle à Paris à la rencontre des migrants pour leur apporter son soutien. Portrait vidéo d'une jeune femme pour qui étude des droits de l'homme rime avec engagement.

Lire la suite
Vers l’orbanisation de l’Europe ?

Vers l’orbanisation de l’Europe ?

Par Sylvain Kahn - Viktor Orban et la Fidesz ont remporté les élections législatives en Hongrie dimanche 8 avril 2018. Avec plus de 48 % des suffrages et plus du tiers des sièges, ils progressent significativement par rapport aux deux précédents scrutins qui, déjà, les avaient mené au pouvoir en 2010 et en 2014. Cette troisième victoire de rang signale une évolution structurelle de la vie politique européenne. Cette évolution peut être baptisée « l’orbanisation » de l’Europe.

Lire la suite
Jacinda Ardern et Justin Trudeau à Sciences Po

Jacinda Ardern et Justin Trudeau à Sciences Po

Ils ont en commun de compter parmi les plus jeunes chefs de gouvernement au monde. À l'occasion de leurs visites officielles en France, Jacinda Ardern, Première ministre de Nouvelle-Zélande, et Justin Trudeau, Premier ministre du Canada, sont venus donner deux conférences exceptionnelles ce lundi 16 avril 2018 à Sciences Po.

Lire la suite

"Être libre de choisir sa propre vie"

Que signifie être libéral ? Dans son cours “Introduction à la pensée libérale”, le philosophe Gaspard Koenig explore les facettes d’une notion si familière qu’on en oublie l’histoire, la complexité et la profondeur. Car le libéralisme, c'est avant tout une “doctrine de l’individu”, dont les contours et le sens varient en fonction des cultures, des pays, et des courants de pensée. Un cours de philosophie, en sorte, bien plus que de politique.

Lire la suite
S’engager au service des autres

S’engager au service des autres

Nouveauté liée à la réforme du bachelor, le parcours civique propose aux étudiants d’appréhender la citoyenneté et la responsabilité sociale à travers le développement d’un projet personnel au service des autres. Se déroulant hors les murs de Sciences Po, le parcours civique amène les étudiants à rencontrer des personnes de différents milieux travaillant les secteurs de l'éducation, de l'emploi, de l'environnement, de la justice, de la santé, de la paix, etc.

Lire la suite
“C’est la grève générale en France qui a contribué à faire de 1968 une année clé dans le monde”

“C’est la grève générale en France qui a contribué à faire de 1968 une année clé dans le monde”

1968, année de révolutions ? Oui, mais pas seulement en France. Alors que beaucoup cantonnent cette année aux événements de mai et à ses barricades parisiennes, Gerd-Rainer Horn, enseignant-chercheur en histoire politique au Centre d’histoire de Sciences Po, rappelle que de nombreux mouvements étudiants se sont également déroulés partout dans le monde cette année-là. Entretien.

Lire la suite
“Aider les femmes à réaliser leurs ambitions”

“Aider les femmes à réaliser leurs ambitions”

Se lancer dans l’entrepreneuriat, négocier son salaire, accéder à des responsabilités… Comment aider les femmes à atteindre des postes de leadership ? Mieux comprendre les freins auxquels les femmes sont confrontées et mener des actions pour les lever, c’est l’objectif de la nouvelle “Chaire pour l’entrepreneuriat des femmes” lancée par Sciences Po. Interview avec Anne Boring, chercheuse spécialisée dans l’analyse des inégalités femmes-hommes dans le monde du travail et responsable de la Chaire.

Lire la suite
Candidats en 1ère année : 5 idées reçues sur les oraux

Candidats en 1ère année : 5 idées reçues sur les oraux

Vous avez passé l'écrit avec succès ? Bravo ! La deuxième quinzaine du mois de mai 2018, tous les candidats admissibles au Collège universitaire (1er cycle) de Sciences Po sont invités à un entretien. Une épreuve parfois stressante qui génère son lot d’idées reçues : voici quelques conseils pour se débarrasser des clichés et aborder ce dernier round avec le maximum de sérénité.

Lire la suite