Podcasts des événements du CERI

30/01/2017

Séminaire du 30/10/2107

En partenariat avec la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes (CREQC), UQAM

organisent un cycle de séminaires:

L'Avenir des nations : continuité et ruptures/ the Future of Nations : Continuity and Breaks

National Constructions and the Emerging World Order
Craig Calhoun, Berggruen Institute, Los Angeles
Gérard Bouchard, Université du Québéc, Chicoutimi

 

05/12/2016

Colloque du 5-6 décembre 2016

L’Islam est pluriel, dans ses approches juridiques, théologiques, spirituelles, mais depuis quelques temps, il est traversé, dans le monde sunnite, par la montée d’un courant fondamentaliste qui entend revenir, de façon stricte, aux « principes originels » de la religion. Cette volonté de « retour aux sources » est portée par le salafisme qui connaît un essor indéniable, sous des formes diverses, avec des rapports au politique eux-mêmes changeants, allant d’un quiétisme assumé à l’engagement dans l’action violente (djihadisme). Pour comprendre ce fondamentalisme, il est impérieux de se pencher sur ses assises doctrinales, sur les représentations de soi et de l’Autre qu’il véhicule, sur les concepts (shari’a, sunna, djihad, califat…) qu’il mobilise, sur les mythes et utopies qu’il invoque. Certes, les idées seules ne font pas l’histoire, mais elles forment un soubassement indispensable à l’action des hommes. Il convient donc de prendre au sérieux les discours religieux eux-mêmes, sans les tenir pour de simples travestissements. L’objectif de ce colloque interdisciplinaire qui réunit islamologues, historiens, sociologues, politistes, venant de différentes institutions de recherche en France comme à l’étranger, a précisément pour objectif de débrouiller cet écheveau complexe en engageant une réflexion en profondeur sur le fondamentalisme sunnite contemporain.

PROGRAMME JOURNEE 1 - 5 DECEMBRE 2016

Ouverture : Frédéric Mion, Directeur de Sciences Po
Introduction par Alain Dieckhoff, Directeur du CERI, Sciences Po

Sunnisme, salafisme, djihadisme : quelques clarifications

Modérateur : Luis Martinez, Directeur de recherche, Sciences Po-CERI

Pierre Lory, Directeur d’études à la section des Sciences religieuses, Ecole Pratique des Hautes Etudes:
Les fondements de la pensée sunnite

Emmanuel Pisani, Directeur de l'Institut de Sciences et de Théologie des Religions de Paris :
Le hanbalisme: matrice du fondamentalisme en islam ?

Samir Amghar, Senior Fellow, European Foundation for Democracy, Bruxelles:
Violence islamique, hégémonie et domination. Quels liens pour quelles conséquences?

Laurent Bonnefoy, Chargé de recherche, Sciences Po-CERI, CNRS:
Du recours à la violence par les islamistes : pour une approche contextuelle

 

Les discours et les pratiques des salafismes : le rapport à l’Autre

Modératrice : Laurence Louer, Associate Professor, Sciences Po-CERI

Bénédicte du Chaffaut, Chercheur, Centre d'Etudes des cultures et des religions, Université catholique de Lyon:
L'image de la femme dans les fatwas hanbalites d'ouvrages francophones

Mohammed-Ali Adraoui, Senior Fellow, Middle East Institute, Université nationale de Singapour:
La vision des juifs, du judaïsme et d'Israël dans le salafisme et chez les jihadistes contemporains

Pierre-Jean Luizard, Directeur de recherche CNRS, Groupe « Sociétés, Religions, Laïcités » (GSRL)
Chiisme et chiites vus par le(s) salafisme(s)

Francesco Chiabotti, Maître de conférences, INALCO:
Refuting ISIS. Réactions et positions des maîtres soufis au temps de la terreur globale

 

JOURNEE 2 - 6 DECEMBRE 2016

Les mythes politiques du djhadisme

Modératrice : Riva Kastoryano, Directrice de recherche, Sciences Po-CERI, CNRS

Pascal Buresi, Directeur de Recherche, CIHAM, CNRS et Directeur de l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM):
Le Jihad, polysémie et historicité

Baudouin Dupret, Directeur de recherche, CEMS CNRS, professeur invité à l'Université catholique de Louvain et à l'Université de Leyde :
Transitivité, littéralisme et retranchement: les normes de référence de la radicalisation fondamentaliste

Table ronde : Le retour de la guerre sainte ? Violence et mobilisation du religieux

Modérateur : Alain Dieckhoff, Directeur de recherche CNRS, Directeur du CERI, Sciences Po

Stéphane Lacroix, Associate Professor, Sciences Po-CERI
Denis Crouzet, Professeur, Université Paris Sorbonne Lettres et civilisations
Haoues Seniguer, Maître de conférences, Sciences Po Lyon
Jean-Paul Willaime, Directeur d’études émérite, Ecole Pratique des Hautes Etudes

Conférence de clôture : De l'idéologie à l'histoire : comment décrypter le passé de l'islam pour comprendre le présent

Jacqueline Chabbi, Professeur honoraire des Universités, Université Paris 8

Responsable scientifique : Alain Dieckhoff (Sciences Po-CERI)

 

10/10/2016

Colloque du 10/10/2016

In partnership between Sciences Po-Center for International Studies (CERI) and London School of Economics and Political Science (LSE) and University of Cape Town (UCT), South Africa and with the support of Sciences Po-Ecole doctorale, Institut Français d'Afrique du Sud (IFAS) and SCAC-French Embassy in Nigeria

 

KEYNOTE SPEAKER

Funmi Olonisakin, Founding Director of the African Leadership Centre-Kings College London/ University of Nairobi
African “Agency” in Global Politics: What Does It Entail?

Discussant: Frédéric Ramel, Sciences Po-Center for International Studies

 

PANEL 1: THE ROLE OF IDENTITY AND IDEOLOGY IN SHAPING AFRICA’S POSITION ON THE GLOBAL STAGE

Chair: Karen Smith, University of Cape Town, South Africa

Oka Obono, University of Ibadan, Nigeria
The Role of Berlin and Bandung in the Making of Global Africa

Tim Murithi, University of Free State, South Africa
Pan-Africanism and the African Union as a collective international actor

 

PANEL 2: BEYOND THE STATE: AFRICAN SUBSTATE ACTORS AS AGENTS OF CHANGE

Chair: Folashade Soule-Kohndou, Sciences Po-Center for International Studies

Peace Medie, Legon Centre for International Affairs and Diplomacy, University of Ghana, Ghana / Global Leaders Fellow, Oxford-Princeton University
Translating Global Norms into Local Action: The Campaign against Gender-Based Violence in Côte d'Ivoire and Liberia

Akinola Olojo, Université Paris Descartes; African Leadership Centre-King’s College London, University of Nairobi
Local resilience in the fight against Boko Haram in Sokoto State, and Borno State in Nigeria

 

PANEL 3: WHO DEFINES THE RULES? UNCOVERING AFRICAN AGENCY IN INTERNATIONAL RULES-SETTING

Chair: Chris Alden, London School of Econonics and Political Science, United Kingdom

Jonathan Fisher, University of Birmingham, United Kingdom
Africa's New Authoritarians: International Assistance and Authoritarian Statebuilding in Contemporary Africa

Atta El-Battahani, University of Khartoum, Sudan
A Protracted Quandary of Liberal Peace and Political Islam in Sub-Saharan Africa: Recycling Failures in ‘Greater’ Sudan

 

CONCLUDING REMARKS

William Brown, Politics and International Studies Department, The Open University, United Kingdom
Studying Africa and IR: the Potential of Agency

Academic Coordinators :

Folashadé Soulé-Kohndou, Sciences Po-CERI
Mohamed Diatta, Sciences Po-CERI
Karen Smith, UCT
Chris Alden, LSE

Credits photo: US Department of State, 50th Anniversary of the African Union, Addis-Ababa, 2013

06/10/2016

Colloque du 06/10/2016

International Forum organized in partnership with Sciences Po-Center for International Studies (CERI), La Sapienza University of Rome and UNESCO Chair “Population, Migrations and Development”

Opening Session

Catherine Wihtol de Wenden, Senior Research Fellow Emeritus, Sciences Po-CERI, CNRS

Vincenza Lomonaco, Ambassador of Italy at UNESCO

Liliana Simionescu, Programme Specialist, UNESCO, Paris

Raimondo Cagiano de Azevedo, Director, UNESCO Chair “Population, Migrations and Development” 

Forum - Population, Migrations and Development: Migration Policies and Education

Chair and Introduction : Les défis de l’ensegnement supérieur en Côte d’Ivoire Denise Houphouët-Boigny, Ambassador of Ivory Coast at UNESCO

With :

Françoise Lorcerie, IREMAM, Aix-en-Provence
L’éducation des enfants des migrants en France : un bilan

Giovanna Tattolo, Région Ile de France, Paris
Political engagement among the adult children of Kurdish-Turk refugees in France

Elena Ambrosetti, La Sapienza University of Rome
Youth, Migrations and Development around the Mediterranean

Carla Roverselli, Tor Vergata University, Rome
Nouveaux défis pour l’éducation interculturelle en Europe

Discussion

Conclusions

Academic Coordinator: Catherine Wihtol de Wenden, Sciences Po-CERI, CNRS

 

19/09/2016

Débat du 19/09/2016

Dix ans après le coup d'Etat de 2006 qui renversa Thaksin Shinawatra, la Thaïlande semble s'enfoncer durablement dans la dictature.Elle est aujourd'hui l'un des seuls pays au monde à connaître encore une dictature militaire. Le 7 août dernier, les Thaïlandais ont accepté par référendum une constitution entérinant le pouvoir de l'armée; le chef de la junte au pouvoir, Prayuth Chan-Ocha s'est déjà déclaré prêt à assumer le poste de premier ministre après la tenue d'élections. Ce panel abordera les questions de la démocratie et de l'Etat en Thaïlande sous les angles de la science politique, de l'histoire et du droit.

Avec :

Pavin Chachavalpongpun, Politiste, Université de Kyoto, Japon

Somsak Jiemteerasakul, Historien, Réfugié en France

Piyabutr Saengkanokkul, Juriste, Université de Thammasat, Thaïlande

Modératrice : Eugénie Mérieau, ATER, Sciences Po

Responsable scientifique : David Camroux (Sciences Po-CERI) 

 

Crédits photo: avec l'aimable autorisation de Toby Willems, 2013, Bangkok.

27/05/2016

Colloque du 27/05/2016
En partenariat avec la revue Caucasus Survey et le Centre d'études caucasiennes, avec le soutien de la FMSH, du Comité Tchétchénie, de la Fondation Un Monde Par Tous, de l'association Habitat-Cité, de l'association des avocats ELENA-France et de l'association Caucase-DOSH

 

Ouverture

Mairbek Vatchagaev, revue Caucasus Survey
Thornike Gordadze, IHEDN et Sciences Po-CERI

 

Session 1 - 1996 : De la guerre meurtrière à la paix impossible

Modérateur : Thornike Gordadze, IHEDN et Sciences Po-CERI

Grazvydas Jasutis, Université Aix-Marseille et Graduate Institute, Genève
Opération de Grozny : l’analyse de la stratégie militaire
Aude Merlin, Université Libre de Bruxelles
La Tchétchénie après Khassav Iourt : l'improbable traduction politique d'une fragile victoire militaire
Jean-François Ratelle, Université d'Ottawa
L'échec de la transition et de la reconstruction post-conflit après la première guerre de Tchétchénie : de l'inaction internationale à la déstabilisation russe

Débat

 

Session 2 - Les conséquences de la guerre : Etat et société russes

Modérateur : Anne de Tinguy, INALCO et Sciences Po-CERI

Emil Aslan, Université Charles, Prague
Chechen War and the Russian Society
Alexandr Tcherkassov, Centre des Droits de l’Homme Mémorial, Moscou
La guerre en Tchétchénie et l’évolution de la question des droits humains en Russie*
Ekaterina Sokiriyanskaia, International Crisis Group (ICG), Moscou
Vingt ans après la première guerre. Quelle réussite pour Moscou ?*

Débat

 

Session 3 - Les conséquences de la guerre : la Tchétchénie et le Caucase

Modérateur : Mayrbek Vatchagaev, revue Caucasus Survey

Giuliano Bifolchi, Centro Studi Eurasia-Mediterraneo, Rome
Chechnya twenty years later the conflict: a stable country or the Kremlin's next failure?
Akhmet Yarlykapov, Académie des sciences de la Fédération de Russie (MGIMO), Moscou
La guerre tchétchène et l’islamisation des sociétés nord-caucasiennes*
Tomáš Baranec, Instutut d’Etudes de sécurité et de défense, Bratislava
Russian Hybrid Strategy and Soft Power in Georgia after the war in Chechnya

Débat 

 

Session 4 - Les droits de l’homme pendant et après la guerre tchétchène

Modérateur : Anne Le Huérou, Université Paris X Nanterre*

Sergey Kovalev, ancien dissident et prisonnier politique en URSS, lauréat du prix Andrei Sakharov et Theodore Haecker
Les négociations des organisations de défense des droits humains avec les militaires russes dans la première phase du conflit
Svetlana Gannushkina, Comité d’Assistance Civile, Moscou
Les violations des droits des Tchétchènes en Russie
Oleg Orlov, ancien président de Mémorial, lauréat du prix Andrei Sakharov
Les activités des défenseurs des droits de l’homme (groupe Kovalev) entre 1994 et 1996
Me Gilles Piquois, avocat, spécialiste du droits d’asile
Défendre le droit d’asile des réfugiés tchétchènes en France Débat

*en russe, avec traduction simultanée

Responsables scientifiques : Thornike Gordadze, IHEDN et Sciences Po-CERI et Mairbek Vatchagaev, revue Caucasus Survey
Photo : avec l'aimable autorisation de Tomas Dworzhak

 

26/05/2016

Colloque du 26/05/2016

Organisé en collaboration avec Northwestern University

Introduction

Roland Marchal, Sciences Po-CERI, CNRS
Rachel Riedl, Northwestern University

 

State (Re)formation and Political Orders

Présidence : Sandrine Perrot, Sciences Po-CERI


Richard Banegas, Sciences Po-CERI, CNRS
Politique de la "rue-cratie" et vigilantisme citoyen au Burkina Faso
Joseph Brunet-Jailly, Sciences Po
La reconstruction d'un Etat est-elle en vue au Mali
Richard Joseph, Northwestern University
The Enigma of State and Political Order in Africa

 

External Interventions

Présidence : Will Reno, Northwestern University

Roland Marchal, Sciences Po-CERI, CNRS
Allies but different: US and France policies in Sahel
Marina Henke, Northwestern University
Why did France intervene in Chad and Mali? Understanding the role of Intervention Entrepreneurs
Thierry Tardy, European Union Institute for Security Studies (EUISS)
L’Union européenne : quelle stratégie pour le Sahel ?

 

Religious Actors’ Political Engagement

Présidence : Rachel Riedl, Northwestern University

Gilles Holder, IMAF
La ligue Islamique des Elèves et Etudiants du Mali, ou la stratégie francophone du salafisme ouest-africain
Céline Thiriot, LAM
Mali, le religieux substitut au politique ? Retour sur une dé-sécularisation
Juliet Sorensen, Northwestern University
Mythes/Causes/Justifications: Perceived and Actual Roles of Islam in FGM Prevalence in Mali

Conclusion / Discussion

Responsables scientifiques : Roland Marchal, Sciences Po-CERI, CNRS et Rachel Riedl, Northwestern University