Ségolène Mennesson

PhD Candidate


Normalienne en thèse depuis 2016 sous la direction de Philippe Bezès (Sciences Po, CEE, CNRS) et d'Andrea Rea (Université Libre de Bruxelles, GERME), Ségolène Mennesson travaille sur le processus de traduction transnationale d'un instrument de politique publique de contrôle et de surveillance des mobilités internationales reposant sur la collecte, le stockage et le traitement de données individuelles d'état civil et commerciales des passagers des compagnies aériennes, des Etats-Unis, avec l'adoption de l'Aviation and Transportation Security Act en 2001, à l'Union européenne, avec l'adoption d'une directive dite PNR en 2016. Il s'agit de comprendre le rôle des organisations internationales privées et publiques, entendues comme acteurs sociaux, dans la création et la promotion de normes coercitives et non-coercitives visant à internationaliser une disposition nationale. Tout à la fois, il s'agit aussi d'expliquer en quoi les organisations internationales, en tant qu'espace sociaux cette fois, sont le lieu de l'exercice du pouvoir des Etats dont les capacités déterminent leur propension à universaliser le particulier et à influer la définition des normes internationales.
Ségolène Mennesson est également fellow de l’Institut Convergences Migrations et membre du projet DeCoMi au sein de cette institution. Elle vient également de rejoindre le groupe de travail sur la surveillance au sein du Centre Internet et Société (CNRS UPR 2000).

Research Topics

Contrôle migratoire et acteurs privés, Privatisation de domaines publics, Recomposition de l'Etat

Thèse : L’usage étatique des données commerciales PNR, des États-Unis à l’Union européenne : sociologie de la traduction transnationale d’une politique privée-publique de sécurité (2001-2019), sous la direction de Philippe Bezès (Sciences Po, CEE, CNRS) et d'Andrea Rea (Université Libre de Bruxelles, GERME), Thesis: L’usage étatique des données commerciales PNR, des États-Unis à l’Union européenne : sociologie de la traduction transnationale d’une politique privée-publique de sécurité (2001-2019), under Philippe Bezès (Sciences Po, CEE, CNRS) et d'Andrea Rea (Université Libre de Bruxelles, GERME) supervision
	

Media