Skip to content

Doubles symboles proportionnels

Dans quel(s) cas utiliser cette viz ?

Pour figurer 2 quantités (nombres, stocks, volumes…). Les tailles des objets seront par défaut non-comparables. Khartis ne sait pas si les 2 quantités sélectionnées ont la même unité et sont de ce fait comparables. Les 2 points figurant les valeurs maximum de chacune des séries auront la même taille : on dit que les légendes sont “propres” à chacune des séries (voir image ci-dessous).

echelle-propre

Pour comparer 2 quantités de même unité : si les 2 variables sélectionnées ont une même unité (par exemple une production agricole en quintaux, à deux dates) alors l’utilisateur devra activer l’échelle commune. La légende aura dès lors un seul système pour interpréter les tailles des points et 2 caissons colorés pour identifier les 2 variables.

echelle-commune

Quels types de données sont reconnus ?

D’abord des nombres sont indispensables en entrée pour créer des symboles proportionnels. Ensuite 2 possibilités : des données géographiques liées à des surfaces (pays, régions, wards…) ou seulement identifiées par un couple de coordonnées. Dans ce dernier cas, Khartis prendra comme référence géographique les informations dans 2 colonnes du tableau de données (les latitudes et les longitudes), créera les points (la géométrie) dont la taille variera.

Paramètres de la viz

Position : Au choix 3 positions sont proposées : 1/ des demi-symboles juxtaposés (par défaut), 2/ superposés ou 3/ placés côte-à-côte.

3configurations

Forme : 2 formes sont proposées, des disques (par défaut) ou des des carrés. Khartis propose volontairement un nombre limité de formes.

Taille : Un curseur permet d’agrandir/réduire homothétiquement la taille de tous les symboles sur la carte. Par défaut sur 10 (taille relative de la valeur MAX de la variable statistique représentée), cette règle manipulée via le curseur varie de 5 à 56. Possibilité de saisir sa propre valeur MAX.

Contraste : Il comprime ou dilate la taille des symboles pour en changer la "lecture" normale et l'optimiser. Par défaut, le curseur est sur un rapport surface du point=quantité (donc strictement proportionnel). Les auteurs de Khartis reprennent le principe dit des "échelles extensives" énoncé par Jacques Bertin dans son ouvrage La graphique et le traitement graphique de l'information (Flammarion, 1977).
Voir aussi Contraste.

Habillage de la viz

Si l’utilisateur choisit l’option 3 (symboles placés côte-à-côte), il aura alors la possibilité de choisir leur alignement vertical et aussi leur espacement relatif (cf image ci-dessous)

positions-relatives

Cas pratiques

1 : Comment montrer, en même temps, les exportations et les importations d’armes légères et ainsi voir si certains Etats sont plutôt exportateurs ou plutôt importateurs ?
Sans calculer un solde commercial, pour apprécier les volumes échangés.
Carte extraite de « Proliférations » Espace mondial l'Atlas, 2018, [en ligne], consulté le 07/12/2018, URL: https://espace-mondial-atlas.sciencespo.fr/fr/rubrique-(in)securites/article-4A04-proliferations.html

carte-commerce-armes-legeres-2012-2016

Accès au dataset pour refaire la carte
Accès au projet Khartis de la carte du commerce des armes