Atlas de l’Anthropocène

L’Atlas de l’Anthropocène est en librairie depuis le 29 août 2019 !

Changement climatique, érosion de la biodiversité, évolution démographique, urbanisation, pollution atmosphérique, détérioration des sols, catastrophes naturelles, accidents industriels, crises sanitaires, mobilisations sociales, sommets internationaux, méga feux de forêts (Amazonie, Sibérie)… Voici le premier atlas réunissant l’ensemble des données sur la crise écologique de notre temps.

Sur une idée originale des Presses de Sciences Po, et de Julie Gazier sa directrice exécutive, il a été co-construit par François Gemenne, Aleksandar Rankovic et l’Atelier de cartographie de Sciences Po.

Comme à son habitude, l’Atelier de cartographie a cherché des (re-)présentations les plus adaptées aux thématiques et aux données tout en explorant des pistes nouvelles, sans manquer néanmoins de transmettre un message graphique le plus clair possible.

Cartes de Thomas Ansart, Benoît Martin, Patrice Mitrano et Antoine Rio, de l’Atelier de cartographie de Sciences Po

Textes de François Gemenne et Aleksandar Rankovic.

François Gemenne est chercheur du FNRS à l’Université de Liège, où il dirige l’Observatoire Hugo. Membre du GIEC, il est spécialiste des questions de géopolitique de l’environnement, qu’il enseigne à Sciences Po et à l’Université libre de Bruxelles. Il codirige l’Observatoire sur le climat et la défense mis en place par le ministère des Armées et il est coauteur de l’Atlas des migrations environnementales (Presses de Sciences Po, 2016) que l’Atelier de cartographie avait accompagné graphiquement.

Aleksandar Rankovic est docteur en écologie et diplômé en affaires internationales. Ses travaux portent sur le développement et la mise en oeuvre des politiques internationales sur la biodiversité et le climat, et sur la mobilisation des sciences sur ces sujets. En 2015, il a été chercheur invité au programme Science, technologie et société de la Harvard Kennedy School. Il est chercheur à l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) et enseigne à Sciences Po.

Préface de Jan Zalasiewicz

Postface de Bruno Latour

événements autour de l’ouvrage :

10 octobre 2019, Musée du Quai Branly (18h30-20h)
Les RDV du salon de lecture Jacques Kerchache – Fête de la Science 2019
Page événement ici
Table ronde animée par François Gemenne et Aleksandar Rankovic en compagnie de :
– Delphine Batho, députée des Deux-Sèvres, ancienne ministre de L’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie,
– Frédérique AÏt-Touati, historienne des sciences et de la littérature au CNRS et dramaturge,
– Pierre Charbonnier, philosophe au CNRS,
– Patrice Mitrano, responsable de l’Atelier de cartographie de Sciences Po

3 septembre 2019, Sciences Po (19h15-21h15)
L’Anthropocène et nous, table ronde en compagnie de Jane Goodall, Bruno Latour, Yannick Jadot, François Gemenne et Aleksandar Rankovic.
Modération : Anne-Cécile Bras, RFI (émission C’est pas du vent)
Revoir l’événement : https://www.sciencespo.fr/evenements/?event=lanthropocene-et-nous

L’Atlas dans les médias :

Libération, Idées. François Gemenne : “L’Antropocène nous oblige à regarder plus loin que nos frontières et plus loin dans le temps” (06/10/19)

France Culture, De cause à effets, le magazine de l’environnement de Aurélie Luneau (29/09/19), “De l’ONU au GIEC, des organismes au chevet de la Terre”

Arte, émission 28 minutes (23/09/2019)

France Inter, La Terre au carré de Mathieu Vidard (06/09/19), “Environnement : Que nous apprend l’Anthropocène ?”

Europe 1, La matinale de Matthieu Belliard (30/08/19), F. Gemenne à partir de 1:29:12) 

Reporterre, Un atlas de la crise écologique (29/08/19)

Michel de Muelenaere, “Les clés pour comprendre l’Anthropocène”, Le Soir, (29/08/19)

France 24, The Debate (27/08/2019)


Presses de Sciences Po

L’Atlas de l’Anthropocène

Août 2019, 164 pages, 25 €

 

Photos : P. Mitrano

Continuer la lecture de Atlas de l’Anthropocène

Tuto@Mate spécial “Khartis”

le 20 mai 2019, l’Atelier de cartographie a présenté  Khartis, son outil libre de cartographie thématique, aux Tuto@Mate du Réseau Méthodes Analyses Terrains Enquêtes en SHS (MATE-SHS). Après une présentation (1 heure) du fonctionnement et des possibilités offertes par l’outil, les participant·e·s  ont pu interagir (1 heure) avec l’équipe de l’Atelier de cartographie qui a conçu l’outil et poser toutes leurs questions.

Un grand merci aux organisateurs·trice, Viviane Le Hay,  Benoît Tudoux et Damien Cartron et aux participant·e·s !

La présentation de Khartis (au format PDF) est disponible ici.
Les fichiers utilisés dans tous les exemples de cette vidéo peuvent être téléchargés ici.

L’outil : https://www.sciencespo.fr/cartographie/khartis/

Les ressources qui accompagnent l’outil : https://www.sciencespo.fr/cartographie/khartis/docs

Khartis est un projet open source.
Le Code source et la documentation sont disponibles sur GitHub à https://github.com/AtelierCartographie/Khartis.

Khartis fait peau neuve !

Khartis continue de se développer. Après le passage de 4 à 8 visualisations en novembre 2018, l’outil -qui ne laissait jusqu’alors pas le choix du fond de carte- permet désormais d’utiliser son propre fond. A condition toutefois que ce dernier soit enregistré dans l’un des formats standards de données géographiques (geojson, topojson ou shapefile), qu’il ne contienne que des polygones (des quartiers par exemple) et qu’il ne soit pas trop volumineux. Dans ce dernier cas, Khartis simplifie la géométrie du fond pour en alléger le poids du fichier. Cette nouvelle fonctionnalité sera appréciée des plus avertis.
→ lien vers la page ressource “Importer son propre fond de carte”

Autre nouveauté bien appréciable pour tou·te·s : les étiquettes peuvent désormais être repositionnées “à la main” avec un rendu soigné (des filets à orientation calibrée).
→ lien vers la page ressource “Gestion des étiquettes”

Enfin les concepteurs continuent d’alimenter la base de fonds de cartes avec des nouveautés comme le Maroc, l’Algérie, la Chine, le Royaume-Uni ou encore le Grand Paris. Avec toujours des jeux de données fournis pour explorer les possibilités offertes par cet outil développé par l’Atelier de cartographie de Sciences Po. Avec l’aide précieuse de la société Apyx et du Médialab.

Partenariat avec le Labmundo – davantage de cartes du Sud !

L’Atelier de cartographie de Sciences Po poursuit sa coopération avec le Labmundo.

Dans la lignée des projets communs menés ces dix dernières années (exposition et traduction d’atlas pour l’année de la France au Brésil en 2009, séminaires préparatoires à des atlas à partir de 2013, etc.), l’Atelier de cartographie de Sciences Po a signé un accord avec ce centre de recherche rattaché à l’Institut des études sociales et politiques de l’Université de l’État de Rio de Janeiro (IESP-UERJ).

Ce partenariat permettra de diffuser des cartes conçues par le Labmundo, traduites en français pour l’occasion, via la cartothèque de Sciences Po. Continuer la lecture de Partenariat avec le Labmundo – davantage de cartes du Sud !

Espace mondial : l’Atlas 2018 est sorti !

Lycéens, étudiants, enseignants du secondaire ou du supérieur, journalistes ou citoyens responsables : vous l’attendiez depuis de longues années ? “Espace mondial : l’Atlas 2018” est disponible en librairie depuis le 30 août dernier !

Vous y trouverez :
– Les grandes problématiques de notre temps en images et en textes
– Plus de 200 cartes et graphiques en couleurs avec les données les plus à jour
– Des focus sur les questions d’actualité
– Près de 230 définitions des notions et concepts essentiels

L’Atelier de cartographie n’a pas ménagé ses efforts pour varier les (re-)présentations tout en veillant comme d’habitude à la clarté du message transmis. L’équipe des auteurs des textes (historiquement Marie-Françoise Durand, Delphine Placidi-Frot et Philippe Copinschi) s’est étoffée avec l’arrivée de Mélanie Albaret, Delphine Allès et Lucile Maertens.

Coordonné par Marie-Françoise Durand

Cartes de Thomas Ansart, Benoît Martin, Patrice Mitrano, Anouk Pettès, Antoine Rio, de l’Atelier de cartographie de Sciences Po

Textes de Mélanie Albaret, Delphine Allès, Philippe Copinschi, Marie-Françoise Durand, Lucile Maertens, Delphine Placidi-Frot

Préface de Bertrand Badie


Presses de Sciences Po

Espace mondial : l’Atlas 2018

Août 2018, 272 pages, 25 €

Continuer la lecture de Espace mondial : l’Atlas 2018 est sorti !

Les différents exercices de cartes en Espace mondial

Cette section décrit brièvement la nature et les attentes des trois principaux exercices cartographiques en Espace mondial.
– English version below –  

La synthèse “Lire et faire des cartes” propose aussi des informations utiles.

Réaliser une carte

À l’examen, la carte compte pour 5 points, contre 15 pour la dissertation. Le sujet de carte sera lié à celui choisi pour la dissertation. Les critères d’évaluation de la carte sont : la pertinence des informations représentées, leur bonne localisation et la lisibilité d’ensemble. Les deux premiers critères étant chacun évalués sur 2 points, le troisième sur 1 point.

En conférence de méthode, il vous est demandé de réaliser une carte originale qui réponde au sujet.

Continuer la lecture de Les différents exercices de cartes en Espace mondial

Type de cartes en Espace mondial

Cette section caractérise le type de cartes utilisées ou à réaliser en Espace mondial.
– English version below –  

En Espace mondial, les cartes s’apparentent :

• aux cartes dites “de synthèse”, car elles combinent plusieurs informations pour montrer la pluralité d’une question et elles résument les grandes tendances de votre sujet ;

• aux cartes dites “géopolitiques” en représentant les acteurs, leurs interactions et les territoires concernés ;

• dans une moindre mesure aux “croquis géographiques” de classe terminale de lycée en France, à deux différences près : a. aucun concept n’est utilisé sans être explicité ou déconstruit (“triade”, “dorsale européenne”, etc.) et, b. la légende ne nécessite pas une structure aussi lourde (parties, sous-parties voire sous-sous-parties). En Espace mondial, la géographie (la carte) prime sur la nomenclature (la légende).

Continuer la lecture de Type de cartes en Espace mondial

Rechercher des informations pour cartographier en Espace mondial

Cette section indique le type d’informations à rassembler et quelques ressources disponibles pour faire des cartes en Espace mondial.
– English version below –  

Que chercher ?

Des informations générales – Avant de rechercher des informations à cartographier il faut d’abord définir le sujet (termes, périmètre, etc.) de la même manière que pour un exposé ou une dissertation. Il est donc utile de faire une recherche documentaire classique (ouvrages, presse, dictionnaires, reportages, etc.).

Des données factuelles et statistiques – Collecter des données brutes auprès des acteurs qui les produisent permet de les choisir finement (indicateur, unité, période, etc.) en fonction de ce que l’on veut montrer. La plupart des bases de données en ligne sont bien référencées, permettent d’explorer/télécharger des séries voire de faire des cartes automatiques. Voir à ce sujet le kit méthodologique dédié du Collège universitaire. Continuer la lecture de Rechercher des informations pour cartographier en Espace mondial

Réaliser une carte en Espace mondial

Cette section explique les étapes pour réaliser des cartes en Espace mondial.
– English version below –  

Choisir un fond de carte

Cadrage – Il convient de le choisir avec soin : un cadrage resserré permet une meilleure précision géographique mais exclu des zones du sujet. Le cadrage oriente directement les informations représentées et donc la réponse au sujet. Par exemple, “la puissance chinoise” traitée à une échelle asiatique suggère que sa portée est régionale alors qu’un cadrage mondial propose une influence mondiale.

Continuer la lecture de Réaliser une carte en Espace mondial

Un exemple de sujet de carte en Espace mondial

– English version below –  

Sujet : “faim et mondialisation”.

Cet exemple sert à illustrer la mise en oeuvre des étapes méthodologiques précédemment expliquées. Dès lors, cette carte ne constitue pas “la” carte idéale répondant à ce sujet : d’autres informations ou d’autres représentations auraient pu être choisies.

 

– ENGLISH VERSION –

AN EXAMPLE OF MAP SUBJECT
IN
ESPACE MONDIAL

Subject: “hunger and globalization”.

This example illustrates the implementation of the methodological steps previously explained. Therefore, this map doesn’t provide “the” unique ideal map answering this subject: other information or other visualizations could have been chosen.