Une école ouverte à tous

À Sciences Po, les difficultés financières ne sont pas un obstacle pour étudier. La preuve : près d’un étudiant sur trois est boursier.

Droits de scolarité & aides financières

Sciences Po a fait le choix du volontarisme, avec une politique de tarification et d'aide sociale sans équivalent. 

Des droits de scolarité adaptés aux ressources de chacun

Pour tous les résidents de l’Espace Économique Européen (EEE), les droits de scolarité à Sciences Po sont calculés en fonction des revenus de la famille. Système innovant mis en place dans les années 2000, la progressivité des droits assure une redistribution sociale à l’intérieur de l’établissement.

FOCUS

La part d'étudiants boursiers à Sciences Po est passée de 12 % en 2005 à 27 % en 2014.

Il existe 12 niveaux de droits différents calculés en fonction des revenus des parents, ,qui s’échelonnent en tarifs différents allant de 0 € à 10 250 €  par an pour le Collège, et de 0 € à 14 100 € pour le master (pour l'année 2017-2018). Un calculateur en ligne permet d’estimer le montant des droits en direct.

Les étudiants dont le foyer fiscal n’est pas dans l'Espace Economique Européen sont soumis à un tarif unique de droits de scolarité.

Chaque année, près d’un tiers des élèves ne paient pas de droits de scolarité. Des dispositifs propres à l’établissement permettent, sous certaines conditions, de bénéficier d’exonérations.

Aide sociale : exonérations et bourses

Pour permettre à tous les élèves de se consacrer sereinement à leurs études, Sciences Po accorde des aides financières importantes à ceux qui en ont besoin. Les élèves français et européens boursiers du CROUS sont non seulement exonérés de droits de scolarité, mais Sciences Po leur verse une bourse complémentaire, d'un montant équivalent à 75 % de l'aide versée par le CROUS. 

étudiante lauréate de la bourse Boutmy
Les bourses d'excellence Emile Boutmy

Quant aux étudiants non ressortissants de l’Espace Économique Européen, ils peuvent bénéficier d’une bourse d’excellence Émile Boutmy, du nom du fondateur de Sciences Po. Plus de 250 élèves bénéficient de cette bourse d’excellence chaque année.

  • 34 % des étudiants ne paient pas de droits de scolarité
  • Plus de 35 % des élèves sont aidés
  • 21 % des étudiants paient le maximum des droits
  • 30 % de boursiers en première année
  • 10,4 M€ de budget consacré aux bourses et à l'aide sociale

ZOOM SUR

Les aides à la mobilité

Pas question que les difficultés financières empêchent les étudiants de profiter de leurs expériences d’études à l’étranger. Sciences Po et ses partenaires proposent donc des aides à la mobilité internationale.