Bilan des admissions 2016 : Sciences Po conforte son attractivité

Le bilan des admissions 2016 confirme la progression de l’attractivité de chacun des trois cycles de Sciences Po, avec une hausse totale des candidatures de 7% par rapport à 2015. Toutes les procédures d’admissions : examen, procédure internationale et Conventions éducation prioritaire (CEP) voient leur nombre de candidats augmenter. La stabilité du taux d’admis et la diversité des profils sont garantes de l’excellence de la formation. Les effectifs totaux, qui comptent 59% de femmes, restent quasi stables cette année. #AdmissionsScPo

Les admissions au Collège universitaire

Sciences Po accroît son attractivité auprès des lycéens qui étaient cette année 10 145 à se présenter à l’entrée au premier cycle, toutes procédures confondues, incluant les programmes de doubles diplômes, soit une augmentation de 10%. Cette année, la procédure par examen a attiré 5 528 candidats par rapport aux 5 304 candidats en 2015, soit une augmentation de 4%. Ce sont 2 853 candidats qui  ont postulé à travers la procédure internationale ou à l’un des neuf doubles diplômes internationaux, soit une progression de 17% en un an. Quant au nombre de candidats pour la procédure CEP, il reste stable : 956 lycéens ont participé aux ateliers Sciences Po au sein de leur lycée et 774 d’entre eux ont rempli leur dossier d’admissibilité (ils étaient respectivement 937 et 737 en 2015). La diversité des étudiants est toujours plus forte : toutes procédures confondues, les admis sont issus de 1020 lycées en  France et à travers le monde contre 878 en 2015. En France, ils sont désormais plus nombreux à venir des régions hors Île-de- France et la majorité des admis ont intégré un campus en région.

Les admissions en Master

Cette année, 6 293 candidats se sont présentés à l’entrée en master, soit une augmentation d’environ 2% par rapport à 2015 (6 183 candidats). Les trois quarts d’une promotion d’admis en master le sont par la voie des doubles diplômes internationaux ou de la procédure internationale. Ils étaient environ la moitié en 2009. Cette hausse importante (+ 117%) témoigne de la forte internationalisation des profils des étudiants et du succès des 38 doubles diplômes. Créés en 2015, les 5 programmes de masters en un an conçus pour de jeunes professionnels et de jeunes diplômés sont dispensés intégralement en anglais au sein de l"Ecole des Affaires internationales, l’Ecole d’Affaires publiques et l’Ecole du management et de l’innovation. En 2016, 258 étudiants se sont portés candidats et 131 ont été admis.

Sciences Po reste un des établissements sélectifs les plus ouverts socialement

Avec 1 611 élèves admis par la procédure des conventions éducation prioritaire (CEP) depuis son ouverture en 2001, Sciences Po se positionne comme un acteur majeur de la diversité sociale au sein des établissements d’enseignement supérieur. En 2016, les aides directes versées par Sciences Po représentent environ 10 millions d’euros et ont bénéficié à 37% d’étudiants boursiers ou aidés. Outre la procédure CEP, la dégressivité des droits de scolarité ainsi que la politique volontariste d’aide sociale favorisent une plus grande mixité sociale au sein de l’établissement.

En savoir plus

“Faire une thèse, c’est faire un choix de vie”

“Faire une thèse, c’est faire un choix de vie”

Envie de faire une thèse en sociologie ? Discipline-phare enseignée dès le Collège universitaire, la sociologie est aussi l’un des piliers de la recherche à Sciences Po. Comment la pratique-t-on ? Comment trouver un sujet de thèse dans cette discipline ? Les conseils et réponses de Ettore Recchi, sociologue et directeur des études doctorales en sociologie. 

Lire la suite
Que peut faire le droit pour les animaux ?

Que peut faire le droit pour les animaux ?

Le combat pour limiter ou supprimer la souffrance animale est de le plus en plus présent dans le débat public. Expériences scientifiques, corrida ou encore foie gras sont l’objet de critiques insistantes. Des vidéos dénonçant les conditions de vie et de mort des animaux sont largement diffusées et le véganisme, encore confidentiel il y a quelques années, fait de plus en plus d’adeptes. Quel est l’apport du droit dans ce contexte ? Régis Bismuth, professeur à l’École de droit de Sciences Po et co-directeur de l’ouvrage Sensibilité animale. Perspectives juridiques (CNRS éd.) dresse un tableau des avancées des droits des animaux.

Lire la suite
“Guérir le capitalisme”

“Guérir le capitalisme”

Transition économique, transition sociétale, politique ou encore écologique... Et si tout cela était lié ? “Une société doit placer l’humain au coeur de son développement. Pour moi, c'est cela le vrai sens de "être libéral”", rappelle Marie-Laure Djelic. Chaque semaine, dans son cours “The Great Transition”, Marie-Laure Djelic invite les étudiants de Sciences Po à interroger les transformations du capitalisme. Avec un objectif : repenser notre modèle économique pour qu’il devienne plus humain et durable.

Lire la suite
“Aider les femmes à réaliser leurs ambitions”

“Aider les femmes à réaliser leurs ambitions”

Se lancer dans l’entrepreneuriat, négocier son salaire, accéder à des responsabilités… Comment aider les femmes à atteindre des postes de leadership ? Mieux comprendre les freins auxquels les femmes sont confrontées et mener des actions pour les lever, c’est l’objectif de la nouvelle “Chaire pour l’entrepreneuriat des femmes” lancée par Sciences Po. Interview avec Anne Boring, chercheuse spécialisée dans l’analyse des inégalités femmes-hommes dans le monde du travail et responsable de la Chaire.

Lire la suite
Le bilan très lourd de la politique migratoire

Le bilan très lourd de la politique migratoire

L’Europe est devenue aujourd’hui la première destination mondiale de l’immigration en termes de flux. Face au drame qui se joue chaque jour en Méditerranée, le continent devrait-il ouvrir plus largement ses frontières ? Si oui, à quelles conditions ? Chaque semaine, dans son cours “Migrations”, Catherine de Wenden analyse avec les étudiants les enjeux de la crise migratoire dans une perspective transversale et comparatiste. Replacer l’immigration dans son contexte historique, analyser les politiques d’accueil qui fonctionnent, rappeler qu’une frontière n’est pas que territoriale mais aussi culturelle... Ou comment apprendre aux étudiants à penser un enjeu contemporain aux solutions infiniment complexes.

Lire la suite
« C’était pas du vrai humanitaire, mais ça m’a apporté plein de choses »

« C’était pas du vrai humanitaire, mais ça m’a apporté plein de choses »

Par Alizée Delpierre (CSO). Une jeune Parisienne construisant un dispensaire dans une région désertique de l’Inde, un Danois à peine sorti du lycée forant un puits au fin fond du Ghana, un groupe d’Italiens tout sourires, posant pour l’objectif dans une rizière du Mékong… qui n’a pas été un jour confronté à l’idée de voyager en offrant ses services et son aide à l’autre bout du monde ?

Lire la suite

"Être libre de choisir sa propre vie"

Que signifie être libéral ? Dans son cours “Introduction à la pensée libérale”, le philosophe Gaspard Koenig explore les facettes d’une notion si familière qu’on en oublie l’histoire, la complexité et la profondeur. Car le libéralisme, c'est avant tout une “doctrine de l’individu”, dont les contours et le sens varient en fonction des cultures, des pays, et des courants de pensée. Un cours de philosophie, en sorte, bien plus que de politique.

Lire la suite
Les multiples trajectoires des printemps arabes

Les multiples trajectoires des printemps arabes

Printemps 2011. Le monde arabe est secoué par des mouvements contestataires. Rapidement, certains “Printemps” se transforment en cauchemars, d’autres donnent naissance à des régimes démocratiques, d’autres encore tournent court. Pourquoi des trajectoires si différentes ? Entretien avec Eberhard Kienle, directeur de recherche au CERI, ancien directeur de l’Institut français du Proche-Orient et auteur de “The Arab Uprisings. Transforming and Challenging State Power”.

Lire la suite