Équipe

Anne Boring

Anne BoringAnne Boring (EN) est la directrice de la Chaire pour l’emploi et l'entrepreneuriat des femmes à Sciences Po. Elle est Assistant Professor au Département d’économie d’Erasmus University Rotterdam, et chercheuse associée au Laboratoire Interdisciplinaire d’Evaluation des Politiques Publiques (LIEPP) dans son axe de recherche Discriminations et inégalités sociales. Elle appartient aussi au réseau de recherche de PRESAGE à Sciences Po.

Ses travaux portent sur l’égalité femmes-hommes dans l’enseignement supérieur et sur le marché du travail. Elle a en particulier étudié les biais de genre dans les évaluations des enseignements par les étudiants, les choix genrés d’orientation universitaire et les différences de genre dans l’accès au marché du travail après l’obtention du diplôme. Ses travaux actuels s’intéressent à évaluer et mesurer l’impact des interventions visant à améliorer l’égalité de genre dans l’accès aux positions de leadership et l’entrepreneuriat. Elle est titulaire d’un doctorat en économie (2012) de l’Université Paris Dauphine.

Maxime Marzin

Maxime MarzinAprès une première partie de carrière professionnelle à l’international en tant qu’ingénieur biomédical pour une PME côtée en bourse, Maxime Marzin intègre l’équipe dirigeante de Sciences Po en 2008 pour y créer l’incubateur de startups. En 10 ans, l’incubateur a accompagné une centaine de startups créées à Sciences Po. A ce jour, la valorisation totale des startups passées par l'incubateur avoisine le demi milliard de dollars (valorisations courantes + cessions). En 2017, il crée sur le modèle des universités anglo-saxonnes le Centre pour l'Entrepreneuriat de Sciences Po avec pour missions d’y développer la recherche, la formation et l’accompagnement du mouvement entrepreneurial. Maxime Marzin est également co-fondateur de la plateforme de Ed-Tech : SAM-Network.org

María José González

Maria José GonzalezMaría José González est assistante de recherche pour la Chaire pour l’emploi et l’entrepreneuriat des femmes de Sciences Po. Diplômée du Master Analyse et Politique Économique de la Paris School of Economics, elle détient également une licence en économie de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Elle s’est intéressée à la thématique du genre au cours de ses études, notamment aux problématiques de participation au marché de l’emploi et aux politiques familiales. Dans le cadre de son mémoire de Master, elle s’est intéressée à l’effet de la distribution du temps dans le bien-être subjectif selon le genre. Elle a également travaillé auprès de la Banque Mondiale en tant qu’assistante de recherche pour un projet portant sur l’effet de la loi du divorce sur la participation des femmes au marché de l’emploi chilien.

Retour en haut de page