Post-industrious society: Why work time will not disappear for our grandchildren

Jonathan Gershuny
Séminaire scientifique de l'OSC, 25 novembre 2014
  • Lunch time (photo redbanshee, CC BY-NC-SA 2.0)Lunch time (photo redbanshee, CC BY-NC-SA 2.0)

L'Observatoire Sociologique du Changement reçoit, dans le cadre de son séminaire scientifique Jonathan Gershuny, professeur de sociologie à l'Université d'Oxford, co-directeur du Centre for Time User Research.
La séance se déroulera mardi 25 novembre de 12h à 14h30, en salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, Paris 7e.
Merci de confirmer votre présence par courriel.

Post-industrious society: Why work time will not disappear for our grandchildren

Jonathan Gershuny (Oxford University)This sets out a comprehensive discussion of the long-term evolution of time budgets in a range of economically developed democracies, summarising arguments about the changing balances of paid and unpaid work and leisure. It contrast economists’ assumptions about the purely instrumental nature of work, with sociological and social-psychological arguments as to why we might want or need work in and for itself. It use evidence from 16 countries drawn from the day-diaries included in the Multinational Time Use Study to describe trends in work over five decades. It demonstrate: (1) the approximate historical constancy and cross-national similarity in the total of paid plus unpaid work time over the last 50 or so years; (2) a gender convergence in work patterns and the approximate gender-equality of total (paid plus unpaid) work; and (3) a reversal in the human-capital-related work-leisure gradient (the better-educated now work more), which we associate with a growth of “exploit” and a decline in “industriousness” in the paid work of early 21st century societies.

Bourdieu vu d'ici et d'ailleurs

The Routledge Companion to Bourdieu's 'Distinction'
Philippe Coulangeon & Julien Duval (Eds)
  • Photos Routlege & Thierry Ehrmann (Pierre Bourdieu Painted Portrait, CC BY)Photos Routlege & Thierry Ehrmann (Pierre Bourdieu Painted Portrait, CC BY)

The Routledge Companion to Bourdieu's 'Distinction', edited by Philippe Coulangeon and Julien Duval, Routledge, CRESC series, november 2014, 326 p., isbn 978-0-415-72727-3.

This edited collection explores the genesis of Bourdieu's classical book Distinction and its international career in contemporary Social Sciences. It includes contributions from contemporary sociologists from diverse countries who question the theoretical legacy of this book in various fields and national contexts. Invited authors review and exemplify current controversies concerning the theses promoted in Distinction in the sociology of culture, lifestyles, social classes and stratification, with a specific attention dedicated to the emerging forms of cultural capital and the logics of distinction that occur in relation to material consumption or bodily practices. They also empirically illustrate the theoretical contribution of Distinction in relation with such notions as field or habitus, which fruitfulness is emphasized in relation with some methodological innovations of the book. In this respect, a special focus is put on the emerging stream of "distinction studies" and on the opportunities offered by the geometrical data analysis of social spaces.

L’ouvrage revient sur la genèse d’un des ouvrages phares de Pierre Bourdieu et sur les prolongements et controverses auxquelles il donne lieu en France et à l’étranger, dans le domaine de la sociologie de la culture et des styles de vie et dans l’étude de la stratification sociale et des rapports de classe. Les différents contributeurs de l’ouvrage insistent plus particulièrement sur la portée des concepts de champs et d’habitus et de leur opérationnalisation empirique au moyen de certaines des innovations méthodologiques mises en en œuvre dans La Distinction (l’analyse des correspondances multiples, en particulier).

Content

The genesis and career of Distinction
Elements for the history of a research: Constructing social space, from «anatomie du goût» to «Distinction» by Monique de Saint-Martin
The international career of "Distinction
The intellectual reception of Bourdieu in Australian social sciences and humanities

The legacy of Distinction in France
From « petit-bourgeois » to « petits-moyens », an invitation to explore short-range upward social mobility
Cultural intermediaries: reproduction strategies, resistance to social downgrading and self-fulfilment
Continuity and change: Cinematographic tastes in France
Culture at the individual level: Questioning the transferability of the habitus dispositions
Cultural distinction and material consumption

Variations on Distinction
The Swedish social space of 1990: Investigating its structure and history
Constructing social spaces: Scandinavian experiences
Cultural Distinctions in an Egalitarian Society
Bourdieu's space revisited: The social structuring of lifestyles in Flanders (Belgium)
A carnal critique of the judgment of taste: Corpulence, class bodies and symbolic violence 
The Australian space of lifestyles in comparative perspective 15. The space of cultural practices in Mexico
Emerging forms of cultural capital

Les nouvelles migrations de travail intra-européennes

Jeunes Polonais et Roumains au Royaume-Uni et en Espagne
Soutenance de thèse - Aurore Flipo, 24 novembre 2014
  • Place de l'Europe, dans le village de Schengen, Luxembourg (Marcin Monko, CC) Place de l'Europe, dans le village de Schengen, Luxembourg (Marcin Monko, CC)

Aurore Flipo soutient sa thèse lundi 24 novembre 2014 à 9h dans la salle de réunion du 199 Boulevard Saint-Germain, 3e étage, Paris 7e.

Les nouvelles migrations de travail intra-européennes : jeunes Polonais et Roumains au Royaume-Uni et en Espagne

Membres du jury :

  • Claire Bidart, Directrice de recherche CNRS, LEST, Université Aix-Marseille,
  • Alain Chenu (directeur de thèse), Professeur des universités, Observatoire Sociologique du Changement, Sciences Po,
  • Serge Paugam, Directeur d'études à l'EHESS, Directeur de recherche au CNRS, équipe ÉRIS, Centre Maurice Halbwachs
  • Ettore Recchi, Professeur des universités, Observatoire Sociologique du Changement, Sciences Po,
  • Anna Triandafyllidou, professeure, Robert Schuman Centre for Advanced Studies, European University Institute, Florence, Italie.

Depuis l'élargissement de l'Union Européenne à dix nouveaux États membres Aurore Flipo (OSC)d'Europe Centrale et Orientale en 2004, les migrations intra-européennes ont suscité un regain d'intérêt dans le champ de la sociologie. Tout d’abord, le cadre institutionnel instauré par le droit de libre-circulation des travailleurs au sein de l’Union Européenne constitue une configuration inédite. Par ailleurs, l’intensité des mouvements de travailleurs au sein de l’espace européen, en particulier au cours des années 2000-2008 et de l’Est à l’Ouest de l’Europe a donné naissance à de nouveaux flux migratoires, aussi importants que rapides.

À partir de l'analyse comparée des pratiques migratoires de jeunes Polonais et Roumains au Royaume-Uni et en Espagne, cette thèse entend interroger l'existence et la définition de « nouvelles » migrations de  travail en Europe. Portant sur les jeunes de 18 à 30 ans, cette étude interroge les conséquences de la mobilité sur les trajectoires, aussi bien professionnelles que personnelles, et constitutives d’une instance de socialisation particulièrement marquante (l’entrée dans la vie adulte et, bien souvent, la primo-insertion au monde du travail). A cet effet, elle mobilise des techniques d’analyse quantitatives (analyse des flux migratoires et des Labour Force Surveys) et qualitatives, et au travers d’entretiens menés auprès des jeunes migrants. Par l’articulation entre données quantitatives et données qualitatives, l’étude entend mettre en avant la structuration temporelle des projets de mobilité, et l’imbrication entre projets individuels et structures d’opportunité dans l’espace européen.

In fine, l'étude démontre la nécessité de distinguer les pratiques de mobilité, qui se caractérisent par une forte diversité et des usages sociaux distincts, classés et classants, dans un champ de l'international transformé par la libre-circulation ; des structures du marché du travail dans lesquelles s’effectue la mobilité des travailleurs témoignant d’une forte continuité historique. L'analyse suggère que l'augmentation de la mobilité intra-européenne s'explique par des politiques sectorielles actives d'immigration de travail dans certains pays couplée à la précarisation des conditions de vie et en particulier des conditions d'entrée sur le marché du travail pour les jeunes dans d'autres pays. L'analyse des pratiques de mobilité, de son côté, met en évidence la sociogenèse des inégalités face à la possibilité de transformer la mobilité spatiale en ressource de mobilité sociale.

Les transferts intergénérationnels des parents à leurs descendants en Europe

La solidarité comme mécanisme de (re)production des inégalités
Soutenance de thèse - Adrien Papuchon - 19 novembre 2014
  • Yet Another Bank Belly Up, Jussi Mononon, CC-BY-NC-SA 2.0Yet Another Bank Belly Up, Jussi Mononon, CC-BY-NC-SA 2.0

Adrien Papuchon soutient sa thèse mercredi 19 novembre 2014 à 14h en salle François Goguel, 56 rue des Saints-Pères, Paris 7e.

Les transferts intergénérationnels des parents à leurs descendants en Europe : la solidarité comme mécanisme de (re)production des inégalités

Jury :

  • Catherine Bonvalet, chercheuse à l'INED,
  • Louis Chauvel (directeur de thèse), professeur des universités en sociologie FNR-PEARL, Université du Luxembourg et chercheur associé, Observatoire Sociologique du Changement, Sciences Po,
  • Alain Chenu, Professeur des universités, Observatoire Sociologique du Changement, Sciences Po,
  • Olivier Martin, Professeur des universités, CERLIS, Université Paris Descartes,
  • Cécile Van de Velde, Maître de conférence, ERIS, Centre Maurice Halbwachs, ENS Jourdan.

Adrien Papuchon (OSC)La « fracture générationnelle » n’a pas débouché sur une guerre des classes d’âge... mais les espoirs engendrés par la redécouverte de la solidarité familiale ne masquent-ils pas l’expansion d’une autre fracture, non plus inter mais intragénérationnelle ?

La relecture des controverses suscitées par les évolutions des rapports entre générations met en évidence un « angle mort » de la recherche et des débats publics contemporains : leur contribution à la (re)production des inégalités sociales. Cette recherche interroge donc non plus la dépendance ou l’autonomie des jeunes adultes, ni l’existence de modèles familiaux différents en Europe, mais l’inégale répartition des chances de recevoir un soutien familial dans chaque type de contexte national et ses effets sur ceux qui en bénéficient - ou pourraient en bénéficier.

L’exploitation de la vague 2 de l’enquête SHARE, menée simultanément dans treize pays européens, indique que, dans tous les pays, les dons d’argent dépendent fortement des ressources des parents - en particulier de leur patrimoine. La cohabitation entre parents et jeunes aboutit aussi à des inégalités significatives. Quant aux services rendus, quoiqu’apparemment guidés par les besoins des bénéficiaires, ils jouent un rôle notable dans la reproduction de la division du travail domestique entre les hommes et les femmes.
 
Contrairement à une vision bienveillante de l’intervention familiale dans les débuts de la vie d’adulte, la « solidarité » familiale apparaît comme un vecteur de transmission de inégalités au fil des générations. Reformulant l’articulation entre pratiques familiales, marché et politiques publiques, le poids de l’intervention familiale est mis en relation avec les conditions objectives d’entrée dans la vie adulte, c’est-à-dire avec l’accessibilité pour les jeunes adultes d’autres types de moyens que les ressources héritées.

Les origines des inégalités scolaires

Contribution à l'étude des trajectoires scolaires des enfants d'immigrés en France et en Angleterre
Soutenance de thèse - Mathieu Ichou, 17 novembre 2014
  • Harmony Day (Photo DIAC Images / DIBP, CC BY 2.0)Harmony Day (Photo DIAC Images / DIBP, CC BY 2.0)

Mathieu Ichou soutient sa thèse lundi 17 novembre 2014 à 14h en salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, Paris 7e.

Les origines des inégalités scolaires : contribution à l’étude des trajectoires scolaires des enfants d’immigrés en France et en Angleterre

Jury:

  • Richard Alba, Professor of Sociology, CUNY Graduate Center, New-York
  • Anthony Heath (directeur de thèse), Emeritus Professor of Sociology, Emeritus Fellow of Nufflied College, University of Oxford
  • Mirna Safi, Chargée de recherche, OSC, Sciences Po
  • Patrick Simon, Directeur de recherche INED, Paris et associé au CEE Sciences Po
  • Agnès van Zanten (directrice de thèse), Directrice de recherche CNRS, OSC

Rompant avec l’association réductrice entre les enfants d’immigrés et l’échec scolaire, Mathieu Ichou (OSC)l’objectif de cette recherche est de décrire et d’expliquer la diversité des trajectoires scolaires des enfants d’immigrés en France et en Angleterre. C’est en concevant la migration comme une discontinuité dans la socialisation des immigrés et en insistant sur les ressources transmises aux enfants dans la famille, l’entourage et à l’école que j’interroge mon matériau empirique constitué de plusieurs enquêtes statistiques de grande ampleur et de près d’une centaine d’entretiens biographiques dans les deux pays. Je décris la morphologie des hiérarchies scolaires en France et en Angleterre et examine la position des différents groupes d’enfants d’immigrés et de natifs en leur sein. Les analyses empiriques montrent l’intérêt d’étudier la diversité des groupes d’enfants d’immigrés, tant l’hétérogénéité scolaire de la « deuxième génération » est forte. L’étude statistique et qualitative des expériences et propriétés sociales pré-migratoire des parents, ainsi que de divers processus de socialisation dans la société d’immigration, permet de rendre compte de cette hétérogénéité scolaire. Au total, cette thèse confirme la légitimité d’analyses sociologiques reposant sur la position sociale et les ressources qui y sont liées pour expliquer les trajectoires scolaires des enfants d’immigrés, à la condition expresse que position et ressources soient redéfinies pour prendre en compte la double condition des parents : émigrés du pays d’origine et immigrés dans la société dans laquelle leurs enfants sont scolarisés.

Calculating and Governing Risk in Times of Crisis

The role of Credit Ratings in Regulatory Reasoning and Legal Change (1930s - 2010s)
Soutenance de thèse - Pierre Pénet - 24 novembre 2014
  • Witness to history - Photo : Faunggs, CC BY-ND 2.0Witness to history - Photo : Faunggs, CC BY-ND 2.0
  • Photo : Benjamin sTone, CC BY-NC-SA-2.0Photo : Benjamin sTone, CC BY-NC-SA-2.0

Pierre Pénet soutient sa thèse lundi 24 novembre 2014 à 16h en salle Georges Lavau, 98, rue de l'Université, Paris 7e.

Calculating and Governing Risk in Times of Crisis: The Role of Credit Ratings in Regulatory Reasoning and Legal Change (1930s - 2010s)

Programme de double doctorat Sciences Po Paris et Northwestern University.

Jury :

  • Olivier Borraz, directeur de recherches CNRS, Centre de sociologie des organisations, Sciences Po,
  • Bruce Carruthers, John D. and Catherine T. MacArthur Chair and Professor of Sociology, Northwestern University (directeur de thèse),
  • Louis Chauvel, professeur des universités et chercheur associé, Observatoire sociologique du changement, SciencesPo, et professeur de sociologie FNR-PEARL, Université du Luxembourg (directeur de thèse),
  • Wendy Espeland, Professor of Sociology, Northwestern University,
  • Michael Loriaux, Professor of Political Science, Northwestern University (rapporteur),
  • Grégoire Mallard, Associate Professor of Sociology and Anthropology of Development, Graduate Institute of International and Development Studies, Geneva (rapporteur).

  Située à l’articulation de la sociologie de l’économie, de l’histoire de la finance et de la sociologiePierre Penet (OSC) de la connaissance, cette thèse présente une analyse du rôle de la notation du crédit dans la régulation financière, et plus largement, du rôle de l’incertitude et de l’incomplétude juridiques sur les anticipations économiques des acteurs financiers. La thèse rompt avec une lecture strictement intellectualiste de l’action publique et présente une approche de la régulation financière par ses instruments, empruntant ainsi l’approche pragmatiste développée par les social studies of finance et par la nouvelle sociologie économique d’inspiration américaine. L' hypothèse centrale de la recherche est que les instruments réglementaires sont à la fois des techniques de connaissance et des outils juridiques. Aussi, ce sont les frictions qu’occasionnent les deux activités parfois contradictoires de calculer et de gouverner qui donnent au changement réglementaire sa dynamique historique. Prenant l’exemple de l’usage de la notation dans la supervision financière comme dispositif de calcul et technique de gouvernement, la thèse propose une histoire de longue durée (1865-2010) de l’activité réglementaire sur les marchés financiers aux Etats-Unis et en Europe au travers de cinq régimes de régulation (régime statutaire, d’appel, disciplinaire, fictionnel et contractuel). John Moody in 1956. He made his name by publishing opinions on risks facing investors. Photo: The New York Times L’originalité de la recherche est de combiner une approche macroscopique du changement réglementaire avec une approche méticuleuse de plusieurs courtes séquences historiques durant lesquelles d’importantes innovations réglementaires ont vu le jour, notamment le New Deal aux Etats-Unis et la crise de la dette souveraine en Europe. Ainsi, en plus de définir les contours de cinq régimes réglementaires, la thèse analyse la façon dont les régulateurs se sont saisis de la notation financière comme « mécanisme d’embrayage » afin d’opérationnaliser la transition d’un régime à un autre.

  Located at the intersection of economic sociology, financial history, and the sociology of knowledge, this dissertation examines the role of credit ratings in financial regulation, and more broadly, the role of financial uncertainties and legal incompleteness on financial actors’ anticipatory decisions. The framework set forth in this study can be summarized as follows. First, this study breaks with an intellectualist approach of public action to analyze financial regulation from the perspective of its instruments. As such, this research draws on a pragmatist agenda developed in social studies of finance and recent work in economic sociology. Second, the main hypothesis of this dissertation is to approach regulatory instruments as technologies of knowing and tools of government. From this double viewpoint, I hypothesize that the frictions generated by the two competing activities of calculating and governing impart the regulatory activity with both its structural features and historical dynamics. Third, using the example of regulatory reliance on ratings, I propose a longue durée historical analysis (1865-2010) of the regulatory activity in the U.S. and Europe through the examination of five regulatory regimes (statutory, appeal, disciplinary, fictional, and contractual). Four, one original feature of this dissertation is to combine a macroscopic analysis of regulatory change with a meticulous approach of several short historical sequences during which important regulatory innovations came into being, notably the New Deal in the U.S. and the European sovereign debt crisis. Thus, in addition to setting the contours of five regulatory frameworks, this dissertation analyses the ways in which regulators used ratings as “clutching” devices to operationalize the legal transition from one regime to another.

Peut-on faire l'économie du genre ?

Revue RCE
Marie Duru-Bellat, Marta Dominguez Folgueras
  • Revue Regards croisés sur l'économie (La Découverte)Revue Regards croisés sur l'économie (La Découverte)

La revue Regards croisés sur l'économie publie dans son numéro 15, daté d'octobre 2014 un ambitieux dossier sur les inégalités de genre. Ambitieux car au travers de 19 articles, des historiens, économistes et sociologues sont invités à décrire précisémment les mécanismes fondant ces inégalités et à proposer des pistes pour les combattre pour "repenser le genre et sa place dans la société du XXIe siècle.
Ce numéro est disponible en ligne sur la plateforme CAIRN.

Quel rôle joue l'école dans la partition sexuée de l'économie ? Marie Duru-Bellat apporte une contribution avec son article « L'école, premier vecteur de la ségrégation professionnelle ? ».

Alors que les taux d’activité et les taux de scolarisation féminins ont connu une hausse spectaculaire en un demi-siècle, la mixité des emplois et des filières de formation est très loin d’avoir progressé proportionnellement. Le texte explore le rôle de l’école dans la reproduction de la ségrégation professionnelle. Certes, l’élévation du niveau d’instruction des filles a réduit la ségrégation verticale, mais la socialisation scolaire tend à entretenir la ségrégation horizontale, entre filières, en entérinant le partage entre disciplines masculines et féminines. De plus, la ségrégation qui existe dans le monde du travail est elle-même anticipée par les jeunes, de même que le fonctionnement de la famille qui entraîne des contraintes spécifiques, encore aujourd’hui, sur les choix des jeunes filles. Au total, le rôle propre de l’école, par rapport à ces anticipations réalistes apparaît plus modeste que ce qui est volontiers imaginé.

Marta Dominguez Folgeras constate elle que « L'inégal partage des responsabilités familiales et domestiques est toujours d'actualité ».

Pour comprendre l’actualité du partage des tâches domestiques en Europe, cet article utilise les données des diverses enquêtes « Emploi du temps », recueillies au niveau national, mais suffisamment unifiées pour pouvoir effectuer des comparaisons spatiales et temporelles. On constate que malgré l’entrée des femmes sur le marché du travail et les évolutions technologiques des dernières décennies, partout en Europe, les tâches domestiques demeurent essentiellement féminines, même s’il existe de véritables différences nationales. Plus que la quantité de tâches effectuées, ce sont leur « qualité » qui les rend plus ou moins féminines ou masculines. En effet, le ménage, et, dans une moindre mesure, la cuisine et les courses, sont largement féminisés, alors que les « loisirs » que représentent le jardinage et le bricolage sont l’apanage des hommes. Si l’on constate que le partage est plus égalitaire dans les couples jeunes, non mariés, et dans lesquels les femmes sont fortement diplômées, le facteur le plus déterminant semble être la présence d’enfants, et notamment en bas âge, au sein du couple. Le calcul rationnel de l’optimisation de la production domestique ne saurait expliquer que même les couples dans lesquelles la femme a une position plus favorable que son époux sur le marché du travail continuent à fonctionner selon le même schéma de tâches largement féminisées. Les études sur le genre permettent certainement d’appréhender de manière plus précise la façon dont la socialisation des enfants les amène à se construire et accepter un rôle genrée qui passe par un partage inégalitaire des responsabilités familiales et domestiques.

Knowledge, status and power. Elite education, training and expertise

International conference
October 23-24 2014
  • Students in Sciences Po ParisStudents in Sciences Po Paris

During two days, nearly 50 speakers, from a dozen of countries, will present their work at the conference. Coming from Argentina, Norway, Switzerland or United States (...), they will debate and exchange through 40 plenary and sub sessions. Consult here the agenda and the scheduled communications.

Conference theme and key questions:

What role does education, knowledge, cultural skills and other specific types of expertise play in processes of elite production and reproduction? How do these different dimensions contribute to the construction of elite identities, positions and social legitimacy? To what extent are processes of elite reproduction more or less important after the significant expansion of higher education? How have national elite groups been affected by the globalisation of educational and professional pathways and by other changes in the modes of access to elite jobs and positions? What has been the impact of economic, social and political changes on the type of expertise required from individuals in elite positions across different policy sectors and professions in different countries?

Sub-themes:

  • Selection, training and socialization in elite education institutions: constructions of elite identity and legitimacy
  • Professions, expertise and power elites

Keynote speakers:
Shamus Khan, University of Columbia
Steven Brint, University of California Riverside
Claire Maxwell, Institute of Education, University of London
Rachel Vanneuville, École normale supérieure de Lyon

Scientific committee:
Olav Korsnes, University of Bergen
Marte Mangset, Akershus University College, Oslo
Claire Maxwell, University of London
Agnès van Zanten, OSC Sciences Po, Paris

This event is led by Sciences Po Paris, OSC and University of Bergen, Sociology Departement.
Please register here if you aim to attend the Conference.

ERC Work Programme 2015

European Research Council
Funding to encourage excellent research
  • ERC European Research CouncilERC European Research Council

The European Research Council main activity is to provide excellent european research through many funding schemes. "Research funded by the ERC is expected to lead to advances at the frontiers of knowledge and to set a clear and inspirational target for frontier research across Europe".

The subjects are "open", all the fields can be elligible. "The ERC frontier research grants aim to empower individual researchers and provide the best settings to foster their creativity".
The excellence is managed by renowned scientists helped by experts, during the peer review selection process.

Independant researchers (investigators) and teams can apply for long-term funding (5 years).

The variety of Grants allows to target different types of researchers: Starting Grant (junior, PhDs + 2-7 years), Consolidator (senior, 7/12 years after the PhD), Advanced (established) and Proof of Concept (marketable innovation).
The Starting Grants awarded will be up to 1 500 000 €. This amount is increased to 2 000 000 € for the Consolidator Grants and 2 500 000 € for Advanced Grants. 

Main calls' planning (indicative - see the official website):

Starting Grant - 7 October 2014 to 3 Februray 2015
Consolidator Grant - 13 November 2014 to 12 March 2015
Advanced Grant - 10 February 2015 - 2 June 2015
Proof of Concept Grant - 7 November 2014 - 1 October 2015.

European Research Council
Download here the ERC Work Programme 2015 (pdf)

European Research Council Official Website

Horizon 2020 in French

 

 

 

ERC is part of the Horizon 2020 Programme.

Shifting Focus: Policies to Support the Labor Market

Integration of New Immigrants in France
Mirna Safi - MPI Report
  • Mirna Safi, MPI Report, October 2014Mirna Safi, MPI Report, October 2014

Shifting Focus: Policies to Support the Labor Market Integration of New Immigrants in France 

Mirna Safi

October 2014

33 pages

Mirna Safi (OSC)   for The Migration Policy Institute

In France, immigrants are more likely to be unemployed or in low-skilled work than their native-born peers. Immigrants face a number of challenges to entering and advancing in the French labor market, including discrimination, foreign qualification recognition, and limited professional networks. Moreover, the French labor market is structurally unfavorable to new entries, whether migrants or native-born youth, and foreign nationals from outside the European Union (EU) are barred from many public- and private-sector jobs.

Despite these obstacles, the government has not made a policy priority of getting newcomers into jobs. Integration policy in France has traditionally come in the form of urban policy, targeting disadvantaged neighborhoods that often happen to have a large number of immigrants and their children rather than immigrants themselves. While there have been significant reforms to integration policy since 2000, the focus of these reforms has been cultural, not socioeconomic, integration. Many features of France's robust workforce development system are available to immigrants upon arrival, including use of the public employment service that provides job search assistance and career counseling, but immigrants are excluded from the more prestigious elements like vocational training.

This report examines how well mainstream employment policies, in combination with recent integration policy reforms—particularly the introduction of a new category, "newly arrived migrants"—are supporting migrants' integration into the labor market and advancement into middle-skilled jobs. The report provides an overview of immigrants' progress in the French labor market and analyzes recent French immigration policy and the relevant aspects of employment policy, language and vocational training, and antidiscrimination programs. Finally, the report proposes some policy recommendations.

Dowload the full report here.

See Also...

  Monocle London Radio An interview dealing with Immigration in France
[Podcast, september 2014, min. 25 up to 34]
The Globalist - Monocle Radio

Des garçons dans des études de filles...

Alice Olivier
Séminaire scientifique de l'OSC, 17 octobre 2014
  • Alice Olivier (OSC)Alice Olivier (OSC)

Des garçons dans des « études de filles » : orientations atypiques vers l'enseignement supérieur et (re)définition des masculinités

Alice Olivier présentera lors de cette séance ses problématiques de recherche et quelques élements de résultat issus de ses travaux de terrain.

Le séminaire scientifique de l'OSC se déroulera de 09h30 à 11h30 au 98 rue de l'Université, salle Annick Percheron (Paris 7e). Il est ouvert à tous. Juliette Galonnier présentera une communication lors de cette même séance : Parcours de convertis blancs à l'Islam en France et aux Etats-Unis...

La recherche en sciences sociales s'est beaucoup intéressée aux choix d'orientation différenciés des filles et des garçons dans l'enseignement secondaire et supérieur, insistant sur l'influence des normes de genre. En revanche, peu de travaux étudient les choix d'orientation « atypiques », en particulier lorsque ceux-ci sont le fait de garçons. Pourtant, ces situations constituent, en tant qu'exceptions statistiques, un point d'observation stratégique sur les normes de genre et le rôle que celles-ci peuvent jouer dans les choix scolaires et professionnels.
 
C’est le champ de recherche que je me propose de développer dans ma thèse. Nourrissant mes analyses des apports de la sociologie de l'éducation, de la sociologie des professions et des études de genre, je m’intéresse aux parcours d’orientation atypiques de jeunes hommes vers l’enseignement supérieur. J’analyse les facteurs et les processus qui expliquent ce type d'orientation et étudie la façon dont ces étudiants se comportent et se (re)définissent ensuite, en tant qu’ « hommes », au sein de filières d’études dans lesquelles ils sont largement minoritaires.
 
Lors de cette présentation, je dresserai un premier bilan de cette recherche toujours en cours, sur la base d’une année de travail. Je reviendrai ainsi sur la construction théorique de mon objet d’étude, exposerai mon protocole d’enquête et soumettrai mes premières analyses à la discussion.
 

Parcours de convertis blancs à l'Islam en France et aux Etats-Unis

Juliette Galonnier
Séminaire scientifique de l'OSC, 17 octobre 2014
  • Juliette Galonnier (OSC)Juliette Galonnier (OSC)

Choosing Faith and Facing Race : Parcours de convertis blancs à l'Islam en France et aux Etats-Unis

Juliette Galonnier, doctorante à l'OSC, présente le vendredi 17 octobre l'avancée de ses recherches, menées en partie à la Northwestern University de Chicago, dans le cadre du double diplôme avec Sciences Po.

Ce séminaire, prévu de 09h30 à 11h30 au 98 rue de l'Université, salle Annick Percheron (Paris 7e) est ouvert à tous. Il accueillera également une présentation de la thèse en cours de Alice Olivier : Des garçons dans des « études de filles »...

Lors de cette communication, Juliette Galonnier offrira une analyse comparative de la racialisation de l’Islam en France et aux États-Unis à travers le cas particulier des convertis « blancs ».
Là où l’Islam a historiquement été racialisé comme une religion étrangère, non-occidentale, voire non-blanche, les convertis musulmans blancs font figure d’anomalies. A cet égard, ils offrent une « perspective par incongruité » particulièrement utile pour éclairer les processus à l’œuvre dans la racialisation du religieux.

Mobilisant ethnographie et entretiens biographiques, Juliette Galonnier explorera la façon dont les convertis se positionnent vis-à-vis d’identités ethno-raciales et religieuses souvent jugées incompatibles dans la société majoritaire mais aussi au sein de la communauté musulmane. Les stratégies qu’ils mobilisent avec plus ou moins de succès pour réduire l’apparente dissonance cognitive entre leur « blancheur » et leur choix spirituel révèlent le caractère à la fois construit et contraignant des assignations raciales.

Les récits recueillis de part et d’autre de l’Atlantique indiquent que si les processus de racialisation sont similaires en France et aux États-Unis, la teneur du stigmate ethno-racial attaché à l’Islam diffère d’un pays à l’autre, avec des effets contrastés sur les expériences de conversion.

Europe as a Transnational Social Space

Ettore Recchi
FacSem, 16 octobre 2014
  • Ettore Recchi (OSC)Ettore Recchi (OSC)

Ettore Recchi, professeur des universités en sociologie et chercheur à l'OSC participera au prochain FacSem (Faculty Seminar), le 16 octobre 2014, de 12h30 à 14h30, Salle du Conseil, au 13 rue de l'Université.
Il présentera ses travaux actuels, centrés sur les mobilités et l'intégration européenne dans une communication intitulée "Europe as a Transnational Social Space".

The physical and virtual mobility of individuals across state borders is the key sociological feature of globalization. Its manifestations are plural – from migration to shopping to political mobilization. The possibility of transnational mobilities also lies at the heart of the European integration project. In no other global region people enjoy a comparable ease for denationalized practices. But does transnationalism foster super-national integration in Europe? And do EU-wide mobilities widen, counter or reproduce existing social inequalities?

Cette manifestation étant accompagnée d'une collation, il est demandé de s'inscrire auprès de Marina Abelskaia-Graziani (marina.abelskaiagraziani(at)sciencespo.fr).

Un autre orateur animera ce FacSem : Jan Rovny, assistant professor au CEE, sur le thème "Communism, Federalism and Ethnic Minorities: Explaining Party Competition Patterns in Eastern Europe".

Social origins and gender in education: a trend analysis across 29 European countries

Carlo Barone, Trento University
LIEPP and OSC Joint Seminar, October 10, 2014
  • (ill. woodleywonderworks, "Math problems with girls", CC-BY-NC) (ill. woodleywonderworks, "Math problems with girls", CC-BY-NC)

 

Social origins and gender in education: a trend analysis across 29 European countries

LIEPP and OSC Carlo Barone (Univ. Trento) Joint Seminar

Friday, October 10, 2014
12h - 14h
(Lunch Seminar)

Georges Lavau meeting room (98, rue de l'Université, 75007 Paris)

Registration required: please contact marie.ferrazzini(at)sciencespo.fr (01.45.49.54.50)

Carlo Barone is visiting professor at Sciences Po in April and October 2014.

School Evaluation Policies and Educating States

Trends in Four European Countries
Xavier Pons, Hélène Buisson-Fenet, 2014
  • Nouvelle publication, Xavier PonsNouvelle publication, Xavier Pons

Hélène Buisson-Fenet (Triangle, ENS Lyon), Xavier Pons (Largotec, Université Paris-Est Créteil, chercheur associé à l'OSC)

210 p., Peter Lang Editions, 2014, isbn 978-2-87574-169-9

Are we witnessing the decline of state involvement in education or is it being reshaped, and if so how? Surprisingly, this question has received little attention from researchers in education studies, sociology and political science.
This book aims to fill this gap by exploring school evaluation policies in four European countries: England, France, Scotland and Switzerland.
It shows that the same policy tool – promoted in many European and international arenas concerned with good practice in educational governance – can actually give rise in each system to a variety of policy configurations in which forms of state control can differ. Written from a policy sociology perspective, the book aims to go beyond the decline/permanence dichotomy and proposes a specific conceptual framework within which to consider both contextualised forms of state intervention and their potential similarities and combinations. By doing this, the authors not only aim to counterbalance or supplement dominant views on the Europeanisation and transnationalisation of education policies but also to imagine new possibilities for state policy analysis.

Table of Contents

Quand les "démons blancs" rentrent dans le dîn : la blanchité atypique des convertis à l'Islam aux Etats-Unis

Juliette Galonnier
Winch prize, best 2nd year Paper, Northwestern University
  • Juliette Galonnier (OSC)Juliette Galonnier (OSC)
  • Islam in America, South of Detroit (Curtis Ferrell, CC BY-NC-SA 2.0)Islam in America, South of Detroit (Curtis Ferrell, CC BY-NC-SA 2.0)

Juliette Galonnier, doctorante à l'OSC et bénéficiaire du parcours de double diplôme Sciences Po / Northwestern University de Chicago, vient de remporter le prix du meilleur article des 2ème année décerné par le Département de sociologie de Northwestern. Ce prix est accompagné d'une dotation.

En concurrence avec 13 autres compétiteurs, elle enlève une première place méritée d'après les membres du jury, pour un long exposé de 70 pages qui fera sûrement l'objet, après transformation, d'un passionnant article scientifique.

Juliette Galonnier nous entraine dans un monde où les catégorisations ethno-raciales et religieuses s'entrecroisent et se confondent. L'article analyse les convertis blancs à l'Islam comme des figures anomaliques du processus de racialisation du religieux. Les convertis musulmans blancs viennent perturber les catégories du sens commun qui associent l'Islam à une certaine appartenance ethno-raciale et la blanchité à une certaine appartenance religieuse.

Par ailleurs, les convertis pénètrent dans un espace, la communauté musulmane, où contrairement à la société majoritaire, la blanchité n'est ni dominante ni normative. Pour toutes ces raisons, les convertis blancs à l'Islam peuvent être caractérisés comme des "blancs atypiques" qui jettent un éclairage nouveau sur les significations attachées à la peau blanche aux États-Unis.

Cet article mobilise ethnographie et entretiens biographiques, explore la façon dont les blancs perçus comme atypiques se positionnent vis-à-vis de leur propre blanchité. Il révèle que les convertis blancs sont sujets à diverses assignations raciales, avec des effets sémantiques ambivalents voire contradictoires. Il examine aussi les stratégies que les convertis mobilisent pour gérer leur blanchité et désamorcer les tensions ethno-raciales au sein de la communauté musulmane, un espace où leur présence ne vas pas de soi et fait parfois l'objet de contestations.

La diversité des répertoires interprétatifs et des registres de justification auxquels les convertis ont recours dressent un portrait de la blanchité aux Etats-Unis bien plus complexe que ce que la plupart des études laissent paraître.

Juliette Galonnier poursuit actuellement une thèse à Sciences Po, à l'OSC, et à Northwestern, sous la direction de Marco Oberti et de Carolyn Chen : Of Faith, Race and Anomalous Identities: White Converts to Islam in France and the United States.

La difficile intégration structurelle des enfants de couples mixtes franco-algériens

Anne Unterreiner (OSC)
Séminaire scientifique de l'OSC, 26 septembre 2014
  • Anne Unterreiner (OSC)Anne Unterreiner (OSC)

La difficile intégration structurelle des enfants de couples mixtes franco-algériens en France : résultats quantitatifs et qualitatifs

Pour la reprise du séminaire scientifique de l'OSC, nous avons le plaisir de vous convier à la communication de Anne Unterreiner, post-doctorante à l'OSC.

Cette séance, ouverte à tous se tiendra le vendredi 26 septembre 2014 à 9h30 en salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université - 75007 Paris.

Les enfants de couples mixtes, suivant les approches classiques relatives à l’intégration et l’idéal républicain, sont supposés s’intégrer sans encombre dans leur pays de résidence. Ce postulat a eu pour conséquence que les enquêtes portant spécifiquement sur cette population sont rares.

Pourtant, de récentes recherches, et ma thèse notamment, ont remis en cause l’idée selon laquelle les enfants de couples mixtes connaîtraient une « intégration structurelle » identique aux personnes sans origine migratoire ou seraient dans une situation temporaire d’entre-deux, entre « natifs » et descendants d’immigrés.
Dans le cadre de cette communication, j’entends mettre en avant par le biais d’analyses quantitatives et qualitatives quels sont les déterminants des performances scolaires et de l’intégration professionnelle des enfants de couples mixtes résidant en France.

L’analyse quantitative effectuée à partir de l’enquête « Trajectoires et Origines » (INED – INSEE ; 2008) a montré des écarts entre enfants de couples mixtes selon l’origine nationale de leur parent immigré, ceux-ci pouvant notamment s’expliquer par l’entrecroisement de l’origine sociale, des discriminations subies et des réactions vis-à-vis de celles-ci.
Un groupe en particulier connaît une intégration structurelle difficile : Les Franco-Algériens. Ceux-ci cumulent origine sociale populaire, discriminations et démission face à ces dernières.  Et l’enquête qualitative menée dans le but d’approfondir ces résultats quantitatifs a mis en lumière la cause centrale permettant d’expliquer la difficile intégration des Franco-Algériens : les tensions intergroupes entre France et Algérie, puis en Algérie pendant les années noires.

Measuring cross-border practices in Europe

Call for Papers
5 october 2014
  • Panneau Italia à Menton - photo : MPD01605 (via Flickr) CC-by-sa-2.0Panneau Italia à Menton - photo : MPD01605 (via Flickr) CC-by-sa-2.0

22nd International Conference of Europeanists (Paris, Sciences Po)

July 8 - 10, 2015

Professor Ettore Recchi (OSC) & Doctor Anne Unterreiner (OSC)

Cross-border practices taking place in Europe have attracted the interest of social scientists from different disciplines and methodological traditions. In a context of increasing globalization and Europeanization, they have been the focus of research covering such diverse topics as identifications, lifestyles, consumption, occupational mobility, migrations, sociopolitical organizations and movements, the media, public policies, and others. Existing studies deal with differing units of analysis (states, organizations, individuals) and adopt different theoretical conceptualizations (transnationalism, cosmopolitanism, denationalization, horizontal Europeanization).


Some of these concepts tend to be stretched out and poorly operationalized. Moreover, much of this literature is either purely theoretical or case-oriented. Empirical studies relying on comparative or multinational analyses are, in fact, relatively rare and insufficiently connected. This does not aid generalizations. To map out historical and geographical variations of cross-border practices proves to be especially challenging. Finally, we do not know to what extent these practices characterize Europe or how they compare to cross-border practices in other world regions.


In this panel, we aim at discussing studies on cross-border practices and their microand macro effects. The panel shall gather scholars from different disciplines and approaches that share a common grounding in empirical analyses carried out in Europe or comparing Europe to other world regions. Historical, or at least diachronic, studies of the issues at stake are particularly welcome. Thanks to this exchange, we expect to draw a full-blown picture of the scope, impact and trends of cross-border practices in contemporary Europe.

 

Interested participants are invited to send a paper abstract (250 digits max) by October 5, 2014 to: anne.unterreiner(at)sciencespo.fr.

The Chance of Influence

Olivier Godechot
nouvelle publication
  • Olivier Godechot, MaxPo discussion paper 14/1Olivier Godechot, MaxPo discussion paper 14/1

Disponible en accès libre, dans la série des MaxPo discussion paper, n° 14/1 :

The Chance of Influence : A Natural Experiment on the Role of Social Capital in Academic Hiring

Olivier Godechot, 2014, 40 p.

The effect of social capital is often overrated because contacts and centrality can be a consequence of success rather than its cause. Randomized or natural experiments are an excellent way to assess the real causal effect of social capital, but these are rare. This paper relies on data from one such experiment: recruitment at the EHESS, a leading social science institution in France, between 1960 and 2005. The EHESS recruitment process uses an electoral commission to produce a first-stage ranking of applicants, which is then provided to the faculty assembly for final voting. The commission is partly composed of faculty members drawn at random, a feature that this article exploits in order to compare the chances for success of applicants whose contacts have been drawn to sit on the commission (treated) versus those whose contacts have not been drawn (control). It shows that a contact such as a PhD advisor has a causal impact, especially for assistant professor hiring exams: it doubles the chance of being ranked and increases the share of votes by 10 percent. This phenomenon may explain part of the classic “academic inbreeding” issue.

Louis-André Vallet

Nouveau directeur de la RFS
  • Louis-André Vallet (OSC)Louis-André Vallet (OSC)

Depuis juillet 2014, Louis-André Vallet assure la direction de la publication de la Revue Française de Sociologie.

Fondée en 1960 par Jean Stoetzel, elle publie des travaux qui contribuent à la connaissance du monde social et joue un rôle majeur de valorisation de la recherche sociologique française, dans toute sa diversité théorique et méthodologique. Elle est référencée par l'AERES (liste sociologie - démographie), le WOS-SSCI et Scopus. Elle bénéficie du soutien du CNRS et est éditée tous les trimestres par les Presses de Sciences Po.

Il est possible de consulter en ligne les numéros récents de la revue, depuis le 2003/1, via le portail CAIRN (accès payant pour les 3 dernières années - souvent inclu dans les bouquets fournis par les institutions de recherche ; accès libre pour les articles plus anciens) et de consulter gratuitement les numéros archivés entre 1960 et 2002 sur le site Persée.fr (accès également possible via Jstor.org).

Le site officiel de la revue publie les sommaires des numéros et les résumés des articles, les appels à contributions ainsi qu'un article en accès libre.

Les évolutions de l'homogamie

Milan Bouchet-Valat - RFS
  • Bicéphale. Photo Yannick Ott (CC-BY-NC-SA 2.0)Bicéphale. Photo Yannick Ott (CC-BY-NC-SA 2.0)

La Revue française de sociologie, publie dans son volume 55, numéro 3, daté de juillet / septembre 2014, en pages 459-505, l'article de Milan Bouchet-Valat :

Les évolutions de l'homogamie de diplôme, de classe et d'origine sociales en France (1969-2011) : ouverture d'ensemble, repli des élites

(...) L’homogamie constitue pourtant un point d’entrée privilégié pour les chercheurs intéressés par les questions de stratification, suivant une approche depuis longtemps reconnue dans la littérature internationale (Kalmijn, 1998 ; Blossfeld, 2009 ; Schwartz, 2013 pour des revues). En effet, elle est à la fois symptôme, cause et conséquence de l’existence d’une stratification sociale et de groupes sociaux dotés d’une cohérence, sous le double aspect de l’en-soi et du pour-soi : en-soi, puisque les conditions de vie objectives déterminent les probabilités de rencontre et de partage de goûts communs entre potentiels conjoints  pour-soi, puisque le statut social détermine la possibilité même de se mettre en couple, et que l’intensité des liens entre individus partageant une même condition objective peut être un facteur majeur de cristallisation d’une identité de groupe.

L’homogamie de diplôme, tout d’abord, a décliné de manière continue depuis 1969, avec une régularité remarquable. La baisse totale est de l’ordre de 40 % à 50 % de l’association sur l’échelle des odds ratios, même après avoir soustrait la rupture de série de 1975.
L’homogamie de classe sociale, de son côté, semble être restée relativement stable entre 1969 et le milieu des années 1980, date à laquelle elle a commencé à décroître à un rythme soutenu qui se maintient jusqu’aujourd’hui. Cette baisse semble légèrement plus rapide que celle de l’homogamie de diplôme, si bien que dans la période récente l’homogamie de classe sociale est légèrement plus faible que la première [...]

L’endogamie des diplômés des grandes écoles dépasse désormais celle du groupe des cadres et professions intellectuelles supérieures. En étudiant dans le détail les odds ratios du modèle à forme de régression (non repris ici), nous avons pu observer que les hommes comme les femmes diplômés des grandes écoles ont eu de plus en plus fortement tendance à choisir un conjoint dans leur propre groupe, mais aussi parmi les titulaires d’un diplôme professionnel du 1er cycle ou d’un diplôme universitaire des 2e et 3e cycles, et de moins en moins à choisir un conjoint dans la plupart des autres groupes [...]

Accès au résumé de l'article et à l'article intégral via le portail CAIRN.

Plan d'action 2015 de l'ANR

Ouverture de l'appel à projets générique
Date limite 16 octobre 2014
  • Agence Nationale de la RechercheAgence Nationale de la Recherche

L'ANR a mis en ligne son Plan d'action 2015 qui doit servir de références aux équipes de recherche répondant au nouvel appel à projets générique.

Le document de 100 pages présente les objectifs et lignes directrices des différents instruments de financement :

  • Projets de recherche collaborative
  • Jeunes chercheuses/chercheurs
  • Projets de recherche collaborative - International
  • Projets de recherche collaborative - Entreprises
  • Montage de réseaux scientifiques européens ou internationaux

Il détaille le déroulement de l'appel à propositions et énumère les 4 composantes transversales :

  • Grands défis sociétaux
  • Aux frontières de la recherche
  • Construction de l'EER et attractivité internationale
  • Impact économique de la recherche et compétitivité)

10 défis dans lesquels doivent s'inscrire les projets sont proposés :

  • Gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique
  • Énergie propre, sûre et efficace
  • Stimuler le renouveau industriel
  • Vie, santé et bien-être
  • Sécurité alimentaire et défi démographique
  • Mobilité et systèmes urbains durables
  • Société de l'information et de la communication
  • Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives
  • Liberté et sécurité de l'Europe
  • Défi de "tous les savoirs"

Plusieurs axes de recherche et problématiques précises sont suggérés pour chacun d'entre-eux.

Les chercheurs en sciences sociales seront surtout intéressés par le défi 8 « sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives », autour de questions touchant les inégalité de santé, le care, les liens entre générations, le rapport au risque, les ségrégations urbaines, les phénomènes migratoires, les inégalités, les discriminations, l'égalité professionnelle, les performances des systèmes d'éducation, les effets sociétaux de l'économie numérique...  

La date limite de dépôt des pré-propositions (PRC, PRCE, JCJC) est fixée au jeudi16 octobre 2014 à 13h.
La clôture des pré-enregistrements des projets de recherche collaborative - International (PRCI) est fixée au 18 novembre 2014 à 13h.
Les propositions détaillées des projets sélectionnés devront être remises fin mars 2015.

Accédez à la page d'entrée de l'appel à projets avec le guide des déposants et le règlement financier.

Les montants d'aides sont en général compris entre 100 et 800 k€, pour une durée de 24 à 48 mois.

Des collaborations internationales sont envisageables ; des accords de partenariats ont été conclus avec certaines agences nationales. Des appels à projets internationaux spécifiques sont aussi recensés.

Au bonheur des rencontres.

Sexualité, classe et rapports de genre dans la production et l'usage des sites de rencontres en France
Soutenance de thèse, Marie Bergström, 30 septembre 2014
  • Les amoureux... Blues d'incomplétude - Louis Engival (CC-BY-NC-ND 2.0)Les amoureux... Blues d'incomplétude - Louis Engival (CC-BY-NC-ND 2.0)
  • Marie Bergström (OSC) - Photo Thomas ArrivéMarie Bergström (OSC) - Photo Thomas Arrivé

Marie Bergström soutient sa thèse mardi 30 septembre 2014 à 14h, salle François Goguel, 56, rue des Saints-Pères, 5e étage : 

Au bonheur des rencontres. Sexualité, classe et rapports de genre dans la production et l'usage des sites de rencontres en France

Jury : 

Michel Bozon (Directeur de thèse), Directeur de recherche à l'INED,
Agnès Fine (Rapporteur), Directrice d'études à l'EHESS,
Catherine Marry (Rapporteur), Directrice de recherche au CNRS,
Olivier Martin, Professeur à l'Université René Descartes Sorbonne,
Dominique Pasquier (Rapporteur), Directrice de recherche au CNRS,
Eric D. Widmer, Professeur à l'Université de Genève.

"...les sites de rencontre constituent un point d’observation original sur les transformations récentes de la sexualité, de la conjugalité et des relations de genre. Considérés comme un « site de recherche stratégique », ils apportent des éclairages nouveaux sur la manière dont les hommes et les femmes s’engagent dans des relations intimes dans un contexte caractérisé par la diversification des parcours et des normes sexuelles."

 

Gender and time allocation of cohabiting and married women and men

in France, Italy and the United States
Laurent Lesnard et al.
  • Men working, Women shopping - Richmond Centre (Antony Pranata, CC BY-NC-SA)Men working, Women shopping - Richmond Centre (Antony Pranata, CC BY-NC-SA)

Demographic Research, Open-Access Journal of Population Sciences has published in July the last paper of Laurent Lesnard, writing with Suzanne Bianchi (Univ. of California), Tiziana Nazio (Univ. of Turin) and Sara Raley (Mc Daniel College).

Gender and time allocation of cohabiting and married women and men in France, Italy, and the United States, vol. 31, art. 8, p. 183-216.

Background: Women, who generally do more unpaid and less paid work than men, have greater incentives to stay in marriages than cohabiting unions, which generally carry fewer legal protections for individuals that wish to dissolve their relationship. The extent to which cohabitation is institutionalized, however, is a matter of policy and varies substantially by country. The gender gap in paid and unpaid work between married and cohabiting individuals should be larger in countries where cohabitation is less institutionalized and where those in cohabiting relationships have relatively fewer legal protections should the relationship dissolve, yet few studies have explored this variation.

Objective: Using time diary data from France, Italy, and the United States, we assess the time men and women devote to paid and unpaid work in cohabiting and married couples. These three countries provide a useful diversity in marital regimes for examining these expectations: France, where cohabitation is most “marriage like” and where partnerships can be registered and carry legal rights; the United States, where cohabitation is common but is short-lived and unstable and where legal protections vary across states; and Italy, where cohabitation is not common and where such unions are not legally acknowledged and less socially approved than in either France or the United States.

Results: Cohabitating men’s and women’s time allocated to market and nonmarket work is generally more similar than married men and women. Our expectations about country differences are only partially borne out by the findings. Greater gender differences in the time allocated to market and nonmarket work are found in Italy relative to either France or the U.S.

L'OSC

un laboratoire d'accueil international
  • Une des séances du Séminaire scientifique en 2014...Une des séances du Séminaire scientifique en 2014...

L'Observatoire Sociologique du Changement est un laboratoire ouvert qui privilégie les rencontres et les échanges scientifiques. Il accueille toute l'année des chercheurs français ou étrangers, qu'ils soient juniors ou seniors. En 2013-2014, les professeurs  Kendra Bischoff, Jeremy Freese, Andreas Wimmer, ainsi que plusieurs doctorants de Northwestern University (Chicago) ont séjourné à l'OSC.

Voir les Professeurs accueillis à l'OSC
Voir les Doctorants accueillis à l'OSC

L'OSC accueille également des Chercheurs associés
Les chercheurs et enseignants-chercheurs , qui travaillent sur un projet de recherche lié aux thèmes étudiés au sein du laboratoire, peuvent adresser leur candidature à l'OSC pour accéder au statut de chercheur associé. L'association est accordée (sous réserve de l'approbation du Conseil d'unité) pour une durée de 2 ans.

Voir sur la page Nous rejoindre toutes les informations sur les possibilités de travailler au sein de l'OSC.

The Space-Set Project

The Power of Personal Geographies...
  • Egg Harbor Sunset (Elvis Kennedy, CC BY-NC-ND 2.0)Egg Harbor Sunset (Elvis Kennedy, CC BY-NC-ND 2.0)

Grâce au soutient financier du Scientific Advisory Board de Sciences Po, Ettore Recchi dirige un nouveau projet scientifique, étalé sur la période 2014-2016.

The Space-Set Project: The Power of Personal Geographies. Fine-tuning 'Space-Sets' and Testing their Measurement

Ce nouveau concept sociologique, qui sera ici mis à précisé et mis à l'épreuve, permet de caractériser les individus en fonction des différents espaces qu'ils ont investi.

Consultez la page dédiée, créée à l'occasion du lancement du projet, mi 2014.

Configurations familiales pendant l'enfance et compétences à l'âge adulte

Nicolas Jonas
Séminaire scientifique de l'OSC, 4 juillet 2014
  • Homework time - Steven Yeh (CC-BY-NC-ND-2.0)Homework time - Steven Yeh (CC-BY-NC-ND-2.0)

Nicolas Jonas, attaché statisticien principal à l'INSEE et doctorant à l'OSC est l'invité du séminaire scientifique de l'OSC, le vendredi 4 juillet 2014 de 9h30 à 11h. Ce dernier rendez-vous de l'année universitaire se tient au 98 rue de l'Université, Paris 7e, salle Annick Percheron et est ouvert à tous.

Configurations familiales pendant l’enfance et compétences à l’âge adulte

A partir, surtout, des enquêtes de mesure des compétences des élèves et des jeunes adultes, la sociologie de la famille aux Etats-Unis a très tôt investi le champ de recherche de l’influence des origines familiales sur les compétences individuelles. Les thèmes de recherches portent d’abord sur des questions d’immigration (Alwin 1991), d'inégalités sociales (Moore & Snyder 1991, Kalmijn 1991) et de pauvreté (McLanahan 1985). L’enjeu principal consiste à expliquer pourquoi certaines familles ont une efficacité éducative et intégratrice plus élevée que d'autres (Sampson, Marenoff & Earls 1999).

James Coleman, en travaillant sur la performance scolaire des jeunes d’origine asiatique aux Etats-Unis, propose de distinguer trois sortes de ressources familiales susceptibles de jouer un rôle dans la plus ou moins grande acquisition de compétences : le capital économique, le capital culturel et le capital familial. Si les lecteurs français sont familiarisés avec les deux premiers types de capitaux, ils le sont moins avec le troisième. Le capital familial pourrait se définir comme l'ensemble des ressources humaines de la famille. Autrement dit, le nombre de frères et sœurs, la situation familiale des parents (parent seul, couple stable, famille recomposée, etc.), la présence de grands-parents, le temps disponible des parents (couple bi actif ou non)… Le capital familial exprime donc l’ensemble des caractéristiques des membres de la famille d’origine et l’ensemble des éléments qui permettent de qualifier les liens qui les unissent.

A partir des données de l’enquête Information et Vie Quotidienne (IVQ, Insee) de 2011, les relations entre ces différents éléments de la vie de famille pendant l’enfance, d’une part, et les performances des adultes aux tests de mesure de compétence en littératie et en numératie, d’autre part, seront discutées. Cette approche configurationnelle, en partie héritée de l'approche structurelle de la parenté, permettra donc d'insister sur les facteurs sociaux objectifs influençant les transmissions familiales. La finalité de ce travail sur l'importance de la famille dans l’acquisition et la transmission des compétences est de revenir sur certains facteurs déterminant les trajectoires de mobilité sociale et, plus globalement, à travers l’analyse des compétences, sur le poids de la famille dans cette mobilité.

Le renouveau religieux des immigrés et de leurs descendants

Hugues Lagrange
Revue française de sociologie - juin 2014
  • RFS 2014 - n° 55-2RFS 2014 - n° 55-2

A lire dans la dernière livraison de la Revue française de sociologie, numéro 55-2, datée de avril/juin 2014 :

Le renouveau religieux des immigrés et de leurs descendants, par Hugues Lagrange, p. 201-244 (avec annexe statistique et bibliographie).

Dans les groupes originaires du Maghreb, du Sahel, et à un moindre degré de Turquie, les pratiques religieuses et la religiosité vont à rebours de la tendance qui prévaut en Europe : elles sont plus masculines et augmentent chez les plus jeunes. En s’appuyant sur les données des enquêtes MGIS 1992, TEO 2008, et secondairement sur les résultats des enquêtes Valeurs européennes EVS et ESS, des enquêtes ISSP et WVS, il s’agit ici de mettre en perspective les pratiques et l’importance accordée à la religion en fonction du contexte et des conditions de vie des immigrés en France, avec en arrière-plan l’évolution de la religiosité dans les pays d’origine. On est amené ainsi à se demander si la religiosité des jeunes issus de l’immigration du Maghreb et du Sahel, qui varie selon les caractéristiques des individus, les legs familiaux et le cadre de vie, n’est pas marquée dans sa poussée récente par des enjeux d’affirmation identitaire.

A lire, dans ce même numéro :

  • Recension de l'ouvrage de Pierre Merle « La ségrégation scolaire » (La Découverte, 2012) par Noémie le Donné, p. 371-374.
  • Recension de l'ouvrage de Anne Fausto-Sterling, « Corps en tous genres. La dualité des sexes à l'épreuve de la science » (La Découverte, 2012), par Marie Duru-Bellat, p. 389-392.
  • Recension de l'ouvrage de Hugo Palheta, « La domination scolaire. Sociologie de l'enseignement professionnel et de son public »  (PUF, 2012), par Barbara Fouquet-Chauprade, p. 368-371.

Perspectives on Contemporary Research on Educational Policy and Educational Choices and Pathways

June 16-19 2014, Paris
  • Educational Policy - Educational Choices International Seminar - OSC Sciences PoEducational Policy - Educational Choices International Seminar - OSC Sciences Po

The Centre for Research on Lifelong Learning and Education (CELE) and the Doctoral Programme on Educational Policy, Lifelong Learning and Comparative Education Research (KEVEKO) from the University of Turku, Finland, organise an international seminar in Paris in June 16-19, 2014, together with their visiting professor Agnès van Zanten from the Observatoire Sociologique du Changement at Sciences Po, Paris. The seminar gathers together doctoral students and leading scholars from both France and Finland.

The seminar is devoted to discussion of ways of understanding the rapidly changing landscape of education policy and politics in Europe and beyond based on contributions from a range of theoretical and methodological perspectives and from different national systems. The intention is to identify possibilities for and obstacles to education and education politics in new state formations where welfare states are being remodelled in different ways. It is also to raise questions about the changing role of the state and its consequences for understanding education policy and politics.
The seminar concentrates on two main topics, governance and choices and pathways, which are examined on different educational levels from basic to higher education:
• Supra-national and national governance of higher education and academic careers in higher education as well as of youth and adult education and Lifelong learning policies
• New governance and accountability of basic education
• Higher education students’ choices
• Parents’ educational practices and choices.

- Monday, 16th June: Research on governance of higher and basic education: comparative and national perspectives,
- Tuesday, 17th June: Research on educational practices, choices and pathways: comparative and national perspectives,

- Wednesday & Thursday: Visits to the Permanent Delegation of Finland to the OECD and UNESCO and UNESCO Headquarters.

Download the final detailed programme

Venue: OSC, 98 rue de l'Université (Paris 7th), Annick Percheron room. Public admission subject to availability.

Finland flagFrance Flag

School choice and hierarchies of reputation: parental choice in cities in Finland and Chile

Sonja Kosunen
Séminaire scientifique de l'OSC, 13 juin 2014
  • Colegio Municipal Marcela Paz, Santiago de Chile (CC-UNESCO/Carolina Jerez)Colegio Municipal Marcela Paz, Santiago de Chile (CC-UNESCO/Carolina Jerez)

Le prochain séminaire scientifique de l'OSC se tiendra le vendredi 13 juin 2014 de 9h30 à 11h en salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université Paris 7e. Il est ouvert à tous !

Oratrice : Sonja Kosunen, doctorante à l'Université d'Helsinki, Institute of Behavioural Sciences.

School choice and hierarchies of reputation: parental choice in cities in Finland and Chile.

Parental choice of lower secondary schools, the differing reputations of schools and their classes and the reputational hierarchies constructed in the parental social networks in metropolitan areas of Helsinki (city of Espoo) and Santiago will be discussed. A special focus in the presentation is given to the choice of the upper-class parents conducting a selective and distinctive school choice and to the required forms of capital in this process.

Blocked Acculturation. How cultural origins and contemporary exclusion shape the values of Europe’s immigrants

Andreas Wimmer
Séminaire scientifique de l'OSC, 6 juin 2014
  • Andreas Wimmer à l'OSC Andreas Wimmer à l'OSC

Le prochain séminaire scientifique de l'OSC, ouvert à tous, est programmé le vendredi 6 juin 2014, de 9h30-11h, en salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, Paris 7e.

Invité : Andreas Wimmer, Hughes-Rogers Professor of Sociology, Faculty Associate in Politics, Princeton University (NJ).

Blocked Acculturation.  How cultural origins and contemporary exclusion shape the values of Europe’s immigrants.

Which immigrant groups differ most from the cultural values held by mainstream society and why?
We explore this rarely asked question by
testing whether distant linguistic or religious origins, value differences that immigrants “import” from their home countries, the maintenance of transnational ties and thus diasporic cultures, or legal and social disadvantage in the country of settlement shape acculturation processes.
Using
data from the European Social Survey, we analyze the values held by almost 100’000 individuals associated with 329 immigrant groups and the native majorities of 23 countries.
We first demonstrate that the most heterodox immigrant groups are those who are legally or socially disadvan
taged, rather than those who maintain transnational ties or hail from culturally distant origins, such as those shaped by non-Indo-European languages or by Islam. We then explore possible mechanisms and show that disadvantaged immigrants are more heterodox because the values of their countries of origin diverge more from those of natives. This does not explain the heterodoxy of children of immigrants, however, which emerges because acculturation processes are blocked and the values of the parent generation therefore partially maintained. There is little support for an alternative, “oppositional culture” interpretation. We conclude that from the second generation onward, cultural values are endogenous to the incorporation process, rather than shaping it as an exogenous force.

Peter Bearman

Prospects of Analytical Sociology
Séminaire scientifique de l'OSC, 30 mai 2014
  • Peter Bearman à l'OSC - 30 mai 2014Peter Bearman à l'OSC - 30 mai 2014

Peter Bearman, Jonathan R. Cole Professor of the Social Sciences à l'Université Columbia de New-York interviendra dans le cadre du séminaire scientifique de l'OSC. La séance se tiendra en salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, 75007 Paris. Elle est ouverte au public.

Prospects of Analytical Sociology

vendredi 30 mai 2014 de 09h30 à 11h

Peter Bearman est également directeur de l'Interdisciplinary Center for Innovative Theory and Empirics (INCITE) et a été récemment élu à la National Academy of Sciences.

Il est l'auteur ou l'éditeur de plusieurs ouvrages, dont The Oxford Handbook of Analytical Sociology (Oxford University Press, 2009), avec Peter Hedström. 

Peter Bearman est invité à Paris par le Département de sociologie de Sciences Po.

 

Crossing Borders

Immigration, Race, Ethnicity in Comparative Perspective
Conference, Paris 19-20 June 2014
  • Crossing Borders conference Paris 19-20 June (photo rickpilot_2000 Jamaica 1971)Crossing Borders conference Paris 19-20 June (photo rickpilot_2000 Jamaica 1971)
  • Source: http://www.global-migration.info/ Source: http://www.global-migration.info/

OSC - Sciences Po, UCLA, Humbold Universität zu Berlin,  Oxford-Sciences Po Research Group, CEE - Sciences Po announce the conference organized by Adrian Favell and Mirna Safi:

Crossing Borders
Immigration, Race, Ethnicity in Comparative Perspective

This event will take place in Paris, Sciences Po (98 rue de l'Université - Paris 7e), 19 and 20 June 2014.

Main program:

- Plenary session: Immigration, race and ethnicity. France in comparative perspective (chair Adrian Favell ; Keynote speakers: Marc Helbling & Patrick Simon)

- Session 1a: Immigrations and the labour market
(chair Hiroshi Motomura)

- Session 1b: Second generations
(chair Gail Kligman)

- Session 2a: Immigration politics
(chair Roger Waldinger)

- Session 2b: Immigration and assimilation in comparative perspective
(chair Gwendolyn Sasse)

- Session 3a: Migration and education
(chair Marc Helbling)

- Session 3b: Migration stories
(chair Gokce Yurdakul)

- Session 4a: Transnationalism
(chair Ruben Hernandez-Leon)

- Session 4b: Migration and urban dynamics
(chair Hugues Lagrange)

- Final Round Table (Adrian Favel, Mirna Safi) & Informal faculty meeting

All the details related to this conference are explained in the Official Program.

Free registration is required: mireille.clemencon(at)sciencespo.fr - Deadline: June 16.

This event is co-funded by Sciences Po' Doctoral School

Income segregation

Kendra Bischoff
Séminaire doctoral Actualités de la sociologie - 4 juin 2014
  • Income Segregation - Séminaire Actualités de la sociologie 2014Income Segregation - Séminaire Actualités de la sociologie 2014

Séminaire doctoral Actualités de la sociologie, mercredi 4 juin 2014, 14h- 6h, salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, Paris 7e:

Kendra Bischoff, Assistant Professor, Cornell University - Income segregation.

Discutants : Troels Krarup (MaxPo), Clément Rivière (OSC).

Documents préparatoires conseillés :

  • 2011, Reardon S. and Bischoff K., "Income inequality and income segregation", American Journal of Sociology, vol.116, n° 4, p. 1092-1153.
  • Forthcoming, Bischoff K. and Reardon S., "Residential Segregation by Income, 1970-2009", in The Lost Decade? Social change in the U.S. after 2000, New-York, Russel Sage Foundation.

Kendra Bischoff est spécialiste des questions portant sur les inégalités et les stratifications sociales, raciales et socio-économiques dans les domaines de l'éducation et de l'habitat. Invitée par le Département de sociologie de Sciences Po, elle est accueillie à l'OSC du 26 mai au 16 juin 2014.

Andreas Wimmer à l'OSC

Hughes-Rogers Professor of Sociology - Princeton University
18 mai - 18 juin 2014
  • Andreas Wimmer à l'OSC (mai-juin 2014)Andreas Wimmer à l'OSC (mai-juin 2014)

L'OSC a le plaisir d'accueillir Andreas Wimmer, Hughes-Rogers Professor of Sociology - Faculty Associate in Politics, Princeton University (NJ), du 18 mai au 18 juin 2014.

Invité par le Département de sociologie de Sciences Po, Andreas Wimmer participe à plusieurs séminaires :

A l'OSC, 98 rue de l'Université

- mercredi 28 mai 2014, 12h30-14h30, salle Georges Lavau, séminaire de travail avec les doctorants :

How to work on boundary making?

- vendredi 6 juin 2014, 9h30-11h, salle Annick Percheron, séminaire scientifique :

Blocked Acculturation.  How cultural origins and contemporary exclusion shape the values of Europe’s immigrants

Au Centre d'études européennes

- lundi 2 juin 2014, 12h30-14h30 

- jeudi 5 juin 2014, 12h30-14h30

Tags :

Les cadres locaux de la mémoire. Enquête sur les bidonvilles de Nanterre et Champigny-sur-Marne

Margot Delon
Séminaire scientifique de l'OSC - vendredi 16 mai 2014
  • Bidonville à la Porte de la Villette  © Paul Lecroart IAU îdFBidonville à la Porte de la Villette © Paul Lecroart IAU îdF

Séminaire scientifique de l'OSC, vendredi 16 mai 2014, 9h30-12h, salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, Paris 7e.

Les cadres locaux de la mémoire. Enquête sur les bidonvilles de Nanterre et Champigny-sur-Marne.

Comment et pourquoi enquêter sur les mémoires dans la ville ? Cette présentation entend faire un premier bilan d’une thèse en cours sur les récits des bidonvilles de l'après-guerre à Nanterre et Champigny-sur-Marne. Il s’agira de détailler les articulations possibles entre sociologie de la mémoire, sociologie urbaine et sociologie de l’immigration, tant dans leurs versants théoriques que méthodologiques. On reviendra donc sur la construction de l’objet de recherche, le protocole et le déroulement de l’enquête ainsi que sur les premiers résultats obtenus. Dans la lignée des travaux de Maurice Halbwachs, on montrera que l’approche localisée permet de mettre au jour le caractère collectif et situé des dynamiques mémorielles et identitaires.

  • Jaimie Morse, Kofi Asante et John Robinson, doctorants à la Northwestern University (Chicago), en séjour à l'OSC :présentation de leur travail de thèse.

La séance suivante se tiendra le vendredi 30 mai 2014 avec une présentation de Peter Bearman (Columbia University).

Cérémonie du Prix Seligmann contre le racisme

Hugues Lagrange lauréat de la 10e édition
  • Hugues Lagrange prix Seligmann 2013Hugues Lagrange prix Seligmann 2013

La Chancellerie des universités de Paris a décerné le prix Seligmann contre le racisme, l'injustice et l'intolérance. Le jury a récompensé à l'unanimité Hugues Lagrange pour son ouvrage publié au Seuil, En terre étrangère. Vies d'immigrés du Sahel en Île-de-France. Il y décrit des difficultés vécues par les populations déracinées du Sahel dans les cités HLM des boucles de la Seine.

Ce prix sera remis à l'auteur par François Weil, Recteur de l'académie, Chancelier des universités de Paris, Président du jury du Prix Seligmann, en présence de ses membres. Une invitation pour assister à la cérémonie, le mardi 20 mai 2014 à 18h, dans le Grand Salon de la Sorbonne, est disponible en téléchargement ci-dessous.

Le prix Seligmann contre le racisme, l'injustice et l'intolérance, a été créé par Françoise Seligmann. Il « a pour vocation de récompenser annuellement une création écrite, d'expression française, apportant une pierre solide à la lutte contre le racisme » en s'inscrivant dans le « combat pour la victoire de la raison et de la tolérance ».

 

La Fondation Seligmann, reconnue d'utilité publique depuis 2006 a été créée dans le même esprit, en souvenir des combats menés par Françoise et François-Gérard Seligmann contre le nazisme mais aussi l'intolérance et l'injustice pendant la guerre d'Algérie. Présente sur le terrain, à travers les ZUS, les quartiers, les familles, les jeunes en difficulté, elle intervient au nom d'un idéal : le vivre ensemble.

Beliefs as a mechanism of educational inequality: a discussion of survey versus experimental research

Séminaire des doctorants OSC
Vendredi 25 avril 2014
  • Classroom in Vietnam (Global Partnership for Education CC BY-NC-ND 2.0) Classroom in Vietnam (Global Partnership for Education CC BY-NC-ND 2.0)

Carlo Barone Invité par le LIEPP, Carlo Barone, Assistant Professor au Département de sociologie et de recherches sociales de l'Université de Trento est accueilli actuellement à l'OSC. Il travaille sur les inégalités et stratifications dans les systèmes éducatifs, la formation professionnelle et l'évaluation des politiques éducatives.

A la demande des doctorants de l'OSC, il proposera une communication sur le rôle des croyances dans les prises de décision en matière d'éducation et leur analyse à partir d'expériences randomisées.

Beliefs as a mechanism of educational inequality: a discussion of survey versus experimental research.

Rendez-vous le vendredi 25 avril 2014, de 09h30 à 11h en salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, Paris 7e, pour une session ouverte aux doctorants et aux publics extérieurs.

 

 

 

 

Knowledge, status and power. Elite education, training and expertise

October 23-24, Paris
  • Students in Sciences Po Paris (© Sciences Po)Students in Sciences Po Paris (© Sciences Po)

International conference - Paris, October 23-24 2014

Sub-theme 1: Selection, training and socialization in elite education institutions: constructions of elite identity and legitimacy

Sub-theme 2: Professions, expertise and power elites

What role does education, knowledge, cultural skills and other specific types of expertise play in processes of elite production and reproduction? How do these different dimensions contribute to the construction of elite identities, positions and social legitimacy? To what extent are processes of elite reproduction more or less important after the significant expansion of higher education? How have national elite groups been affected by the globalisation of educational and professional pathways and by other changes in the modes of access to elite jobs and positions? What has been the impact of economic, social and political changes on the type of expertise required from individuals in elite positions across different policy sectors and professions in different countries?

Online submission of abstracts: CLOSED
Announcement of selected proposals: July 1, 2014
Final pogramme: soon available

Scientific committee: Olav Korsnes (Bergen University), Marte Mangset (Oslo and Akershus University College), Claire Maxwell (University of London), Agnès van Zanten (Sciences Po - CNRS).

For more information, visit http://eliteduc2014.sciencesconf.org/ or download the official Call for paper document.

Genetic Data and Social Science: Challenges and Prospects

Jeremy Freese
Séminaire scientifique de l'OSC - 11 avril 2014
  • Male germ cells (Wellcome Images UK - CC-BY-NC-ND)Male germ cells (Wellcome Images UK - CC-BY-NC-ND)
  • Etude génétique sur paludisme chez le moustique (Photo IRD - Carlo Costantini)Etude génétique sur paludisme chez le moustique (Photo IRD - Carlo Costantini)

Le prochain séminaire scientifique de l'OSC est programmé le vendredi 11 avril 2014 de 09h30 à 11h, salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, Paris 7e.

Nous recevons pour cette séance Jeremy Freese, Professeur de sociologie à la Northwestern University de Chicago.

Genomic data is becoming increasingly available for use by social scientists.  Much evidence exists that genetic differences play some role in many individual-level outcomes studied by social scientists, and one can make a strong argument that failing to consider genetic differences may distort and limit social science findings.  I argue that social scientists should view newly available genetic data as potentially strengthening the mission of social science, and not as weakening it.  At the same time, existing studies using genetic data highlight how difficult it will be to incorporate genetic information into social science studies in a useful and non-coarse way.  While I will highlight the considerable challenges that are involved in using this data, I will also discuss some of the most prominent directions forward for social science.

Une refondation manquée

Les politiques d'immigration et d'intégration en France
Mirna Safi - La Vie des idées.fr
  • Mirna Safi (OSC)Mirna Safi (OSC)

la Vie des idéesMirna Safi, Chargée de recherche à Sciences Po et membre de l'OSC, propose sur le site de la Vie des idées une réflexion argumentée sur les choix contemporains de la France en matière de politique d'immigration et d'intégration.

 

Les politiques d’immigration et d’intégration ont fait l’objet de débats enflammés. Mirna Safi revient sur leurs évolutions depuis deux décennies, marquées par leur caractère sécuritaire, normatif et éloigné des connaissances. Elle suggère des pistes pour sortir de l’impasse où ces politiques se trouvent aujourd’hui.

Mirna Safi, « Une refondation manquée. Les politiques d’immigration et d’intégration en France », La Vie des idées, 28 mars 2014. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Une-refondation-manquee.html.

Mesurer la mobilité sociale...

Louis-André Vallet, Camille Peugny
Idées économiques et sociales n° 175, mars 2014
  • Idées économiques et sociales 175 - mars 2014Idées économiques et sociales 175 - mars 2014
  • Idées économiques et sociales, n° 175, mars 2014Idées économiques et sociales, n° 175, mars 2014
  • Idées économiques et sociales, n° 175, mars 2014Idées économiques et sociales, n° 175, mars 2014

idées économiques et sociales
Le numéro 175, daté mars 2014 de la revue "Idées économiques et sociales", propose un dossier sur la mobilité sociale.

On y trouve notamment ces 2 contributions :

Louis-André Vallet, Directeur de recherche CNRS à l'OSC,  « Mobilité observée et fluidité sociale en France de 1977 à 2003 »
(p. 6-17).

Cet article propose une étude de la mobilité sociale intergénérationnelle en France pour les hommes et les femmes, à partir des quatre dernières enquêtes « Formation et qualification professionnelle » conduites par l’Insee en 1977, 1985, 1993 et 2003. Elle est menée dans la nomenclature des groupes socioprofessionnels, et sous le double aspect de la mobilité observée (taux absolus de mobilité) et de la fluidité sociale (taux relatifs de mobilité).
Les tableaux d’analyse détaillés pourront, le cas échéant, être utilisés dans des activités pédagogiques.

Louis-André Vallet y présente l'intérêt des odds ratios (rapport des chances relatives) pour l'étude de la fluidité sociale entre 6 groupes socioprofessionnels.

Camille Peugny, Maître de conférences à l'Université Paris 8, chercheur associé à l'OSC : « La dynamique générationnelle de la mobilité sociale » (p. 18-24).

Trop souvent, la mesure des flux de mobilité sociale occulte les différences entre générations.
Il s’agit ici de donner quelques éléments visant à décrire la dynamique générationnelle de la mobilité sociale au cours des six dernières décennies. si la génération des premiers-nés du baby-boom a bénéficié d’une dynamique particulièrement favorable, les perspectives de mobilité sociale se dégradent assez sensiblement pour les cohortes nées au tournant des années 1960. quant aux générations les plus récentes, c’est le poids de l’immobilité sociale qui constitue le résultat le plus marquant.

 La revue est disponible (pour les Abonnés) sur le portail Cairn

Sommaire complet du numéro :

DOSSIER Mobilité sociale
La mobilité sociale : entre objet sociologique et injonction politique
Gilles Martin et Fabien Truong

Mobilité observée et fluidité sociale en France de 1977 à 2003
Louis-André Vallet

La dynamique générationnelle de la mobilité sociale
Camille Peugny

La mobilité sociale des nouvelles classes moyennes
Éric Maurin

Les trois soeurs et le sociologue. Notes ethnographiques sur la mobilité sociale dans une fratrie d’enfants d’immigrés algériens
Stéphane Beaud

PRATIQUES
La question des incitations
Renaud Chartoire

SES PLURIELLES
La culture : un bilan sociologique
Olivier Desouches

[RE]DÉCOUVERTE
Une analyse théorique des fondements et du fonctionnement de la relation d’autorité intrafirme
Bernard Baudry et Bruno Tinel

VIE DE LA DISCIPLINE
Former les enseignants de SES en Allemagne.
Leçon de fédéralisme appliqué
Frédéric Falkenhagen

Classes et culture

Entretien avec Philippe Coulangeon
la vie des idées.fr
  • Philippe Coulangeon : entretien à La vie des idées, mars 2014Philippe Coulangeon : entretien à La vie des idées, mars 2014

La vie des idées.fr propose dans sa rubrique Essais & Débats un entretien filmé de 30 minutes avec Philippe Coulangeon.

Nicolas Duvoux et Igor Martinache ont interrogé l'auteur de Trente ans après La Distinction de Pierre Bourdieu, paru en 2013, sur les métamorphoses de la distinction dans un monde marqué par les inégalités de patrimoine et les mutations de la légitimité culturelle. Philippe Coulangeon y défend la validité contemporaine de la grille de lecture proposée par Bourdieu en tant « qu'analyse relationnelle » du social. Il relève qu'aujourd'hui encore les goûts et pratiques culturelles « sont extrêmement différenciées selon un certain nombre de critères sociaux notamment en fonction du niveau d’éducation, qui reste le principal prédicteur des niveaux de vie ». Philippe Coulangeon exprime ses inquiétudes sur une politique culturelle obsédée par la démocratisation et défend son intérêt pour l'étude des reconfigurations des rapports de classes autour du fardeau écologique. 

Nicolas Duvoux & Igor Martinache, « Classes et culture. Entretien avec Philippe Coulangeon », La Vie des idées, 21 mars 2014. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Classes-et-culture.html

Immigrant qualification mismatch in 13 developed countries, apparent or real?

Tijana Prokic-Breuer
Séminaire scientifique de l'OSC, 28 mars 2014, 9h30-11h
  • Adult students calculating math problems (Photo Newman University, CC-BY-NC-ND)Adult students calculating math problems (Photo Newman University, CC-BY-NC-ND)

Séminaire scientifique de l'OSC,  vendredi 28 mars 2014, 9h30-11h, salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université 7e

Tijana Prokic-Breuer, post-doctorante à l'INED et chercheuse associée à l'OSC :

Immigrant qualification mismatch in 13 developed countries, apparent or real?

This communication uses newly available data from the Programme for the International Assessment of Adult Competencies (PIAAC) to examine immigrant educational and skills mismatch in 13 developed nations. It makes three important contributions.
First, we provide evidence comparing immigrants to the native-born on both skill mismatch and educational qualifications mismatch in 13 countries of Western Europe.
Second, we assess the extent to which worker skills can account for disparities in over-education between immigrants and the native-born, and the extent to which disparities in over-skilling varies across education groups.
Third, we examine cross-national variation in occupational mismatch among immigrants as a function of migrant origins and characteristics along with the institutional context of the receiving country.

Les séminaires scientifiques de l'OSC sont publics. La séance suivante aura lieu le vendredi 11 avril 2014. Le Professeur Jeremy Freese y présentera ses travaux.

L'encadrement des pratiques urbaines des enfants en contexte de mixité sociale

Clément Rivière
Soutenance de thèse - 28 mars 2014 à 14h
  • Clément Rivière (OSC)Clément Rivière (OSC)

Clément Rivière, doctorant à l'OSC soutient publiquement sa thèse vendredi 28 mars 2014, à 14h, salle François Goguel, 56 rue des Saints-Pères, Paris 7e.

Ce que tous les parents disent ? Approche compréhensive de l'encadrement parental des pratiques urbaines des enfants en contexte de mixité sociale (Paris-Milan).

Composition du jury : Jean-Yves Authier, Muriel Darmon, Enzo Mingione, Marco Oberti (directeur de recherche), Fabio Quassoli (directeur de recherche), Agnès Van Zanten.

La thèse est présentée en co-tutelle OSC et Università degli Studi di Milano Bicocca.

Violences, genre et sexualité dans le travail pornographique

Mathieu Trachman
Séminaire Actualités de la sociologie - 19 mars 2014
  •  Amaury Henderick (licence CC BY-NC-ND 2.0) Amaury Henderick (licence CC BY-NC-ND 2.0)

Séminaire doctoral Actualités de la sociologie mercredi 19 mars 2014, 14h-16h, salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université

Mathieu Trachman, Chargé de recherche à l'Ined : Violences, genre et sexualité dans le travail pornographique.

Marie Bergström et Alice Olivier, doctorantes à l'OSC, discutantes.

Documents à lire pour la séance:

Programme du Séminaire doctoral Actualités de la sociologie

Occupational and Income Mobility in Brazil

Carlos Costa Ribeiro
Séminaire scientifique de l'OSC, 14 mars 2014
  • Bondinho de Santa Teresa (Rio) (Rodrigo Soldon, Flick, CC-BY-2.0)Bondinho de Santa Teresa (Rio) (Rodrigo Soldon, Flick, CC-BY-2.0)

Le prochain séminaire scientifique de l'OSC est programmé le vendredi 14 mars 2014 de 09h30 à 11h en salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, Paris 7e.

Nous aurons le plaisir d'accueillir Carlos Costa Ribeiro, Professeur de sociologie à l'Instituto de Estudos Socials e Politicos de l'Universidade do Estado do Rio de Janeiro (UERJ).

The presentation analyses occupational and income mobility trends in Brazil. Occupational mobility is analyzed from 1973 to 2008 using five national data sets, and income mobility is analyzed for two birth cohorts, one in 1996 and another one in 2008. Evidences indicate that both types of mobility increased along the period studied. Two types of mechanism, related to the mediating role of education, explain increasing mobility: declining returns to education and the diminishment of net effect (discounting the effect of education) of parental characteristics on adult children socioeconomic standing. In addition, we present the evolution of the class structure from 1973 to 2008.

Using Optimal Matching Analysis in Sociology: Cost Setting & Sociology of Time

Laurent Lesnard, Notes & Documents 2014-1
  • L'horloge de la gare de Lens (y.caradec, Flick, CC-BY-SA-2.0)L'horloge de la gare de Lens (y.caradec, Flick, CC-BY-SA-2.0)

Notes & Documents, 2014-01 - Février 2014

Using Optimal Matching Analysis in Sociology: Cost Setting and Sociology of Time

This paper is a reflection on the conditions required to use Optimal Matching Analysis (OMA) in sociology. The success of OMA in biology is not related to any supposed similarity of the method with biological processes but comes from setting costs in OMA in accordance with biological theory. As sequences in sociology are made of events and time, the determination of costs should be guided by sociological theories of time. After a discussion of the sociological meaning and consequences of costs, this paper comes back on the Dynamic Hamming Distance and the body of social theories of time (Durkheim, Elias, Bourdieu) from which it is derived as an example of how sociological theory can inform cost setting in using OMA in sociology.

Ce texte est une réflexion sur les conditions sous lesquelles les méthodes d’appariement optimal (Optimal Matching Analysis, OMA) peuvent être utilisées en sociologie. Le succès de ces méthodes en biologie ne tient pas à une compatibilité particulière avec des processus biologiques mais plutôt à la manière dont des hypothèses théoriques en biologie sont mobilisées pour déterminer les coûts relatifs à ces méthodes d’appariement. Étant donné que les séquences en sociologie sont le plus souvent composées d’événements et de temps, la détermination des coûts dans les OMA appliqués en sociologie devrait être guidée par des éléments théoriques en sociologie du temps. Après une discussion de la signification et des conséquences des coûts en OMA, ce texte revient sur des éléments théoriques émanant de la sociologie du temps (Durkheim, Elias et Bourdieu) et montre comment on peut les intégrer dans une variante des méthodes d’appariement optimal appelée Dynamic Hamming. À ce titre, ce texte illustre comment la théorie  ociologique peut aider à la détermination des coûts lorsque les méthodes d’appariement optimal sont utilisées en sociologie.

Chercheurs et doctorants invités

OSC's Visiting Scholars and PhDs
  • Un séminaire à l'OSC (IPR) en 2012... (Photo Cécile Duflot)Un séminaire à l'OSC (IPR) en 2012... (Photo Cécile Duflot)

L'OSC accueille régulièrement des chercheurs et des doctorants étrangers, invités par Sciences Po dans le cadre de ses collaborations internationales ou reçus selon les différents projets de recherche internationaux menés au laboratoire.

Pendant leur séjour à l'OSC, ils sont intégrés à la communauté académique de Sciences Po : leur participation à différents séminaires, dont le séminaire scientifique de l'OSC ou le séminaire Actualités de la sociologie , leur permettent de présenter leurs travaux de recherches et d'échanger avec leurs collègues.

Visiting Scholars reçus en février-juin 2014 :

  • Andreas Wimmer, Hughes-Rogers Professor of Sociology, Princeton University (New-Jersey, USA)
  • Carlo Barone, Assistant Professor au Département de sociologie et recherches sociales de l'Université de Trento
  • Jeremy Freese, Professor of sociology, Northwestern University (Chicago, USA)
  • Patrick Adon, Maître de conférences en sociologie, Université Félix Houphouët Boigny d'Abidjan (Côte d'Ivoire)
  • Carlos Costa Ribeiro, Professeur de sociologie à l'IESP-UERJ (Rio de Janeiro, Brésil)
  • Andreas Wimmer, Hughes-Rogers Professor of Sociology and Faculty Associate in Politics at Princeton University (USA). Director, Fung Global Fellows Program, Princeton Institute for International and Regional Studies
  • Kendra Bischoff, Assistant Professor, Cornell University, Dept. of Sociology (New-York, USA)

Visiting PhD Students reçus en février - juin 2014 :

  • John N. Robinson, doctorant, Northwestern University (Chicago, USA)
  • Miguel Rubiales, doctorant, Université de Barcelone (Espagne)
  • Sonja Kosunen, doctorante, Université d'Helsinki (Finlande)
  • Jamie Morse, doctorante, Northwestern University (Chicago, USA)
  • Maria Isabel MacDowell Couto, doctorante à l'IESP/UERJ (Brésil),
  • Conrad King, doctorant à l'Université de Colombie Britannique (UBC - Vancouver, Canada),
  • Kofi Takyi Asante, doctorant à Northwestern University (Chicago, USA).


Le Forum de la recherche à Sciences Po

6 mars 2014
  • Sciences Po, le 13 rue de l'Université (Photo Thomas Arrivé)Sciences Po, le 13 rue de l'Université (Photo Thomas Arrivé)

Sciences Po vous invite à visiter le Forum de la recherche où vous pourrez :

  • découvrir l’immense palette de sujets explorés par nos recherches ;
  • rencontrer des chercheurs et des doctorants ;
  • connaitre nos activités scientifiques et en être régulièrement informés ;
  • vous informer des événements scientifiques programmés sur l'année ;
  • vous renseigner sur les parcours doctoraux offerts par Sciences Po.

Le Forum de la recherche à Sciences Po se tiendra jeudi 6 mars, de 09h à 18h dans le hall du 13 rue de l'Université (Paris 7e).

L'OSC est associé à cette manifestation et vous attend tout au long de la journée sur son espace dédié.

Job opening position

Sociology: tenure track
Before February 28th
  • Histoire de Sciences Po : l'amphithéâtre Émile Boutmy en 1950Histoire de Sciences Po : l'amphithéâtre Émile Boutmy en 1950

Job opening

Tenure track professorship in sociology at Sciences Po

Sciences Po’s Department of Sociology and the Interdisciplinary Center for the Evaluation of Public Policies (LIEPP) are seeking strong candidates in sociology with an interest in public policy analysis and evaluation for a tenure track professorship. We invite applications from a wide range of fields of public policy analysis. At equal level of scientific excellence, we are particularly interested in candidates who have worked on research and higher education policies or regional/urban and housing policies. Candidates will have to demonstrate a real interest in interdisciplinary dialogue and in international comparison.

Status:

The successful candidate will be offered an assistant professorship with tenure track. The salary is negotiable and will depend on the experience of the candidate. The position will be affiliated with LIEPP and one of Sciences Po’s sociological research centers: the Centre de sociologie des organisations (CSO) or the Observatoire sociologique du changement (OSC). It carries a teaching load of two courses per academic year during the first three years and may include undergraduate or graduate courses in Paris or in one of the regional campuses of Sciences Po.

Sciences Po is an equal opportunity employer, aiming to increase the percentage of women in positions where they are underrepresented and committed to employing more people with physical challenges, who are strongly encouraged to apply.

Application requirements:

Candidates should hold a PhD in sociology or related fields and have published in the scientific journals of the discipline. They should demonstrate the potential for conducting outstanding research. International teaching and/or research experience and a good level of both French and English will be a plus.

Application procedure:

Candidates are invited to submit

  •  a letter of interest, including an overview of future research projects,
  •  a CV with a list of publications,
  • proof of education and previous employment,
  •  two letters of references.

Combining all documents into (if possible) a single PDF file, please send your application electronically to Christelle Hoteit (christelle.hoteit@sciencespo.fr) by 28 February 2014.

Further information about this position can be obtained from Etienne Wasmer or Cornelia Woll, co-directors of LIEPP (etienne.wasmer@sciencespo.fr, cornelia.woll@sciencespo.fr) and from Olivier Borraz, director of the CSO (olivier.borraz@sciencespo.fr) or Marco Oberti, director of the OSC (marco.oberti@sciencespo.fr).

 

Monitoring Mobilities: Social Transnationalism, Inequality and European Integration from Below

Ettore Recchi
Séminaire scientifique de l'OSC, 14 février 2014
  • Ettore Recchi (OSC)Ettore Recchi (OSC)

La date du prochain séminaire scientifique de l'OSC est fixée au vendredi 14 février 2014 en salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université (7e), de 09h30 à 11h.

Ettore Recchi, professeur des universités à l'OSC y présentera quelques résultats de ses travaux de recherche, mais aussi ses sujets d'intérêt et des questions plus ouvertes. 

Monitoring Mobilities: Social Transnationalism, Inequality and European Integration from Below

The international mobility of individuals – in physical and virtual forms – is a key feature of globalization. Through EU citizenship, cross-national mobility also lies at the heart of the European integration project. Its manifestations are plural – from migration to tourism to virtual forms of transnational interactions. But what are the integrative effects of such mobilities? And do they widen, counter or reproduce existing social inequalities?

Les séminaires scientifique de l'OSC sont publics, sans réservation.
La séance suivante aura lieu le vendredi 14 mars, avec Carlos Costa Ribeiro, professeur de sociologie à l'IESP/UERJ (Rio de Janeiro, Brésil).

Classes préparatoires. Sociologie d'une jeunesse au travail

Séminaire doctoral Actualités de la sociologie
Muriel Darmon - 12 février 2014
  • Campus Menton - Photo Thomas Arrivé (Sciences Po)Campus Menton - Photo Thomas Arrivé (Sciences Po)

Le séminaire doctoral Actualités de la sociologie reçoit mercredi 12 février 2014 de 14h à 16h Muriel Darmon, Directrice de recherche CNRS au CESSP (Centre européen de sociologie et de science politique, CNRS - EHESS - Université Paris 1 Sorbonne) pour une séance sur le thème Classes préparatoires. Sociologie d'une jeunesse au travail.

Milan Bouchet-Valat et Margot Delon, doctorants à l'OSC sont les discutants.

Conseils de lecture pour préparer la discussion :

– 2013, Classes préparatoires. La fabrique d’une jeunesse dominante, Paris, La Découverte.
– 2012, « Sélectionner, élire, prédire : le recrutement des entrants en classes préparatoires », Sociétés contemporaines, n° 86, p. 5-29.

Les modalités pratiques de participation sont consultables sur cette page.

Programmes européens

Horizon 2020 - ERC
Des opportunités pour les chercheurs en SHS...
  • Programme européen Horizon 2020 lancé par la Commission européenneProgramme européen Horizon 2020 lancé par la Commission européenne

La France a officiellement donné en décembre dernier le coup d'envoi du programme européen Horizon 2020, intégrant le 7e PCRD, Euratom, l'ancien CIP (Programme cadre pour la compétitivité et l'innovation) et l'IET (Institut européen d'innovation et de technologie).

Ce vaste programme doté de près de 80 milliards d'euros, destinés à financer des projets de recherche et d'innovation, s'étalera sur la période 2014 - 2021. Il intéresse tous les scientifiques travaillant sur des problématiques appliquées. 3 piliers structurent Horizon 2020 : défis sociétaux, excellence scientifique et primauté industrielle. Site officiel du programme :  http://ec.europa.eu/programmes/horizon2020/. En France, le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche a créé ce portail dédié.

Des appels d'offre seront régulièrement lancés durant la période, sur des thématiques très diverses. Le programme en lui-même est pluridisciplinaire.

Concernant la première vague de contractualisation, il est possible de consulter la liste des appels à projets intéressant le domaine des SHS éditée par Net 4 Society (réseau des points de contact pour l'économie et les SHS ; le CNRS pour la France). Plusieurs "challenges sociétaux" y sont mentionnés, de la santé et des changements démographiques, à la bioéconomie, au développement de transports respectueux de l'environnement ou à l'avenir énergétique. Des thématiques plus sociales y sont aussi présentes, autour de "l'après crise", de l'intégration européenne ou de la mobilité des jeunes... Les appels d'offres déjà publiés concernent des projets débutant dès 2014 (les clôtures des candidatures s'échelonnent de mars à juillet). Il est donc important si l'on souhaite participer, même à moyen terme, de repérer la priorité (pilier), puis la thématique et d'exercer une veille sur les nouveaux appels. Une première ébauche des partenariats européens que l'on va mettre en place pour y répondre peut déjà être lancée.

Exemples de quelques appels intéressant les chercheurs en sociologie :

  • Innovative ways to make science education and scientific careers attractive to young people
  • Responsible Research and Innovation in Higher Education Curricula
  • Ethical/Societal Dimension: Better understanding the links between culture, risk perception and disaster management
  • Early job insecurity and labour market exclusion
  • Youth mobility: opportunities, impacts, policies
  • Social Platform on reflective Societies
  • The human factor in the energy system
  • Understanding health, ageing and disease: determinants, risk factors and pathways
  • Ethical/Societal Dimension: Human factors in border control

ERC European programLe Conseil européen de la recherche (ERC) propose de son côté un certain nombre d'opportunités de financement via des bourses pour plus de 1,5 milliards d'euros (mais seulement 17% environ pour les SHS). C'est le CNRS qui est le point de contact français du programme. Ces bourses peuvent plus particulièrement viser des chercheurs junior ou jeunes séniors (12 ans après la thèse au maximum). Le portail de l'ERC propose des pages en anglais ou français expliquant les dispositifs.

La Mission Europe de la recherche de Sciences Po (MER) est à même d'aider les chercheurs de l'institution. Sa page internet propose la liste des programmes ouverts et des personnels d'appuis pour répondre aux questions sur le montage de projet.

Ouverture sociale et jugement scolaire...

Annabelle Allouch
Séminaire scientifique de l'OSC, 31 janvier 2014
  • Annabelle Allouch (OSC)Annabelle Allouch (OSC)

Le prochain séminaire scientifique de l'OSC se tiendra le vendredi 31 janvier 2014 en salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université (7e), de 09h30 à 11h.

Annabelle Allouch, post-doctorante à l'OSC y présentera une partie de ses travaux de recherche. 

Ce que l'ouverture sociale fait au jugement scolaire. Ethnographie des pratiques de sélection en première année à l'Université d'Oxford et à Sciences Po.

Fondé sur l'ethnographie comparée des procédures d'admission en première année à Sciences Po et à Oxford, notre propos vise à identifier quelques-uns des effets des dispositifs d'ouverture sociale sur les pratiques et les catégories de jugement en oeuvre dans les institutions d'élite.
Dans les deux cas, l'ouverture sociale relève moins de la réforme radicale des pratiques d'admission que d'un environnement cognitif spécifique, qui amende les pratiques des enseignants. De ce point de vue, la comparaison entre l'Angleterre et la France permet d'établir de nombreux points de convergence dans le traitement des inégalités d'accès dans le supérieur, ce qui permet de nuancer une vision des formations d'élite qui s'inscriraient dans un cadre exclusivement national.

Les séminaires scientifique de l'OSC sont publics. La séance suivante aura lieu le vendredi 14 février. Le Professeur Ettore Recchi y présentera ses travaux sur les mobilités sous le titre "Monitoring Mobilities: Social Transnationalism, Inequality and European Integration from Below".

Ségrégation, gentrification et contexte

Séminaire doctoral Actualités de la sociologie
Thomas Maloutas - 29 janvier 2014
  • Actualites de la sociologie - Thomas Maloutas (Photo droite Mariette Sagot, IAU)Actualites de la sociologie - Thomas Maloutas (Photo droite Mariette Sagot, IAU)

Le séminaire doctoral Actualités de la sociologie recevra Mercredi 29 janvier de 14h à 16h Thomas Maloutas, professeur en géographie sociale, Directeur de l'Institut de sociologie urbaine et sociale (NCSR) à l'Université d'Harokopio, Athènes, pour une séance sur le thème Ségrégation, gentrification et contexte.

Josué Gimel et Haley McAvay, doctorants à l'OSC en seront les discutants.

Plusieurs lectures sont conseillées par l'orateur pour préparer la discussion :

– 2012, “Contextual diversity in gentrification research“, Critical Sociology, 38 (1): 33-48.
– 2012, “Residential segregation in context“, in T. Maloutas & K. Fujita (eds), Residential segregation in comparative perspective. Making Sense of Contextual Diversity, Farnham, Ashgate, p. 1-36.
– 2013, David Ley and Sin Yih Teo, "Gentrification in Hong Kong? Epistemology vs. Ontology", International Journal of Urban and Regional Research, DOI: 10.1111/1468-2427.12109.

Les modalités pratiques de participation sont consultables sur cette page.

Thomas Maloutas est accueilli pendant 1 mois à l'OSC, sur invitation du Département de sociologie de Sciences Po.

Arnaldo Bagnasco Docteur honoris causa

Sciences Po
Mardi 21 janvier 2014
  • Actualité Sciences Po - Titre honoris causaActualité Sciences Po - Titre honoris causa

La cérémonie de remise du titre de Docteur honoris causa au Professeur Arnaldo Bagnasco se déroulera mardi 21 janvier 2014 à 17h à l'amphithéâtre Jacques Chapsal de Sciences Po (27 rue Saint-Guillaume, Paris 7e). L'éloge sera prononcé par Marco Oberti, Directeur de l'OSC.
Merci de vous inscrire en suivant ce lien.

Arnaldo Bagnasco est professeur émérite de sociologie, membre de l'Accademia Nazionale dei Lincei à Rome. C'est un spécialiste de sociologie économique et de sociologie urbaine, qu'il a enseigné pendant plusieurs années à Florence, Naples et Turin.
Il a notamment publié « Villes en Europe » en 1997 avec Patrick le Galès et « Sociétés urbaines et nouvelle économie » avec Claude Courlet et Gilles Novarina en 2010.

A noter que Jacques Drèze, Professeur émérite en économie de l'Université catholique de Louvain sera lui aussi distingué de ce titre. Jean-Paul Fitoussi prononcera son éloge.

Tags :

Pour une planète équitable. L'urgence d'une justice globale

Nouvel ouvrage de Marie Duru-Bellat
Ed. du Seuil - La République des idées
  • Parution - Marie Duru-Bellat 2014 - Pour une planète équitableParution - Marie Duru-Bellat 2014 - Pour une planète équitable

Marie Duru-Bellat, Paris, éditions du Seuil, coll. La République des idées, janvier 2014, 112 p., isbn 978-2-02-115885-4.

Le contraste est spectaculaire entre l’indignation qui nous saisit devant certains faits divers et l’indifférence avec laquelle nous absorbons la statistique de ces cinq millions d’enfants morts de faim chaque année. Alors que les frontières nationales s’effacent, il devient de plus en plus incongru de les considérer comme des lignes de partage sur un plan éthique. Dès lors que les ressources de la planète sont limitées, on ne peut éluder la question de leur répartition. À l’heure de la globalisation et du changement climatique, la consommation des riches a un impact direct sur les conditions de vie des plus pauvres. La lutte contre les inégalités au niveau mondial est donc inséparable de la « justice environnementale ». Réciproquement, la question écologique se pose aujourd’hui en termes de justice globale. L’alternative est la suivante : se contenter du statu quo dans notre petit univers insoutenable, ou lutter résolument contre les inégalités globales pour préserver un monde vivable.

OSC : Marco Oberti succède à Alain Chenu

  • Alain Chenu et Marco Oberti (OSC)Alain Chenu et Marco Oberti (OSC)

Marco Oberti, professeur des universités est nommé directeur de l'OSC à compter du 1er janvier 2014. Il prend ainsi le relais du professeur Alain Chenu qui a occupé ce poste pendant 10 ans.

L'occasion pour Alain Chenu de faire un rapide bilan de la période écoulée :

Alain Chenu (OSC)C’est en 2003 que Sciences Po et le CNRS m’ont confié la responsabilité de la direction de l’OSC. je me suis mis au travail en m’efforçant de rester fidèle aux grandes orientations qui avaient été données à ce laboratoire il y a maintenant un quart de siècle par Henri Mendras : focalisation sur l’analyse comparée des tendances des sociétés contemporaines, jeu sur la diversité des échelles d’analyse, du local au global en passant par le national et le régional, goût de l’enquête et du travail empirique solide.

   Au cours de ces dix années, nous avons suivi trois principes que nous voulions en quelque sorte inscrire dans les gènes de l’OSC :

- Nos résultats de recherche ont été mis à l’épreuve de présentations et de discussions dans de nombreux pays; ils ont paru dans des revues et des collections très diverses, nourrissant à la fois la vie scientifique et les débats publics plus larges.

- Nous avons mis en œuvre des méthodes d’enquête diversifiées et complémentaires, dans le respect de la pluralité des sensibilités théoriques représentées au sein du laboratoire: nous aspirons à faire de l’OSC un espace de liberté intellectuelle, et non une école de pensée monocolore.

- La formation des jeunes chercheurs a été la plus constante de nos priorités. La part des doctorants dans les publications du laboratoire s’est régulièrement accrue. Trente-deux thèses ont été soutenues, et ces nouveaux docteurs ont pour la plupart trouvé un emploi en rapport avec leur formation.

   Ces orientations ont été fermement soutenues par Sciences Po et par le CNRS, qui, avec constance, nous ont accordé l’essentiel des moyens dont nous avions besoin. Nous avons eu le plaisir de voir nos bilans favorablement évalués par l’AERES, qui en 2008 et en 2013 a situé l’OSC tout en haut de ses échelles de notation.

   Un autre sujet de fierté a été l’évolution vers une répartition des tâches plus équilibrée entre les hommes et les femmes. En 2003 Agnès van Zanten était la seule femme parmi les chercheurs du laboratoire, fin 2013 l’OSC compte cinq femmes parmi les quinze membres du personnel académique permanent, et douze parmi les vingt-deux doctorants. En sens inverse, le personnel de soutien à la recherche qui était lui exclusivement féminin est maintenant masculin pour un tiers.

   Au cours de ces dix années, Marco Oberti a contribué de manière décisive au développement des activités de l’OSC : il a noué des partenariats de recherche avec les Etats-Unis, le Brésil, l’Italie ; ses travaux sur les inégalités spatiales, la ségrégation urbaine, la carte scolaire ont nourri les débats académiques et citoyens ; il s’est fortement et efficacement impliqué dans les activités d’encadrement doctoral. Toutes les conditions sont réunies pour qu’il assume avec brio la responsabilité de la direction de l’OSC. Je lui souhaite la plus grande réussite dans cette tâche. »

 Alain Chenu

Elite graduates in France and England

Annabelle Allouch
  • Annabelle Allouch (OSC)Annabelle Allouch (OSC)

Annabelle Allouch vient de publier deux articles co-écrits avec des chercheurs des universités d'Oxford et de Cardiff dans lesquels sont abordées les questions du parcours éducatif, des aspirations, des débouchés et des réseaux professionnels des élites en France et en Angleterre.

Related to questions of education, careers, professional networks and aspirations of Elites in France and England, Annabelle Allouch recently published, in december 2013, two papers with other colleagues of Oxford and Cardiff Universities, in major journals of sociology.

Sally Power, Phillip Brown, Annabelle Allouch and Gerbrand Tholen, "Self, Career and Nationhood: The contrasting aspirations of British and French elite graduates", British Journal of Sociology, vol. 64, n° 4, p. 578-596.

Available on Wiley Online Library and Academia websites.

There is increasing interest in the emergence of a ‘global middle class’ in which high achieving young graduates increasingly look to develop careers that transcend national boundaries. This paper explores this issue through comparing and contrasting the aspirations and orientations of two ‘elite’ cohorts of graduates. Interviews with students at the University of Oxford, England, and Sciences-Po, France, reveal very different ambitions and allegiances. Our Oxford respondents portray their futures as projects of self-fulfilment as they build portfolio careers by moving from job to job and from country to country with limited social allegiances – epitomizing the nomadic worker of the transnational elite. Our Parisian respondents, on the other hand, display strong allegiances to the nation, state and civic duty. Their projects of the self involve reconciling their personal aspirations with strong allegiances to France. The paper concludes by discussing the significance of these differences. It argues that the enduring role of education in the formation of national identities should not be overlooked and that more detailed research is needed on the contextual specifity of transnationalism and the (re)production of elites.

Gerbrand Tholen, Phillip Brown, Sally Power, Annabelle Allouch, "The role of networks and connections in educational elites' labour market entrance", Research in Social Stratification and Mobility, vol. 34, p. 142-154.

Available on the Elsevier/ScienceDirectand Academia websites.

Despite extensive research on the role of ‘personal’ capital on labour market transitions, little is known about how those with elite credentials use networks and connection to improve their labour market chances. This becomes especially relevant within debates on the meritocratic nature of the post-industrial labour market. This article investigates how networks and connections aid educational elites to gain entrance into the upper echelons of the graduate labour market in two countries: France and England. Using interview data from final year students from two elite higher education institutions, Science Po and the University of Oxford, it is assessed whether their elite educational experiences are translated into networks and connections that aid their future labour market positions. The findings reveal that in both countries students have extensive opportunities to familiarise themselves with elite employers and create useful networks. In addition, students frequently arrange exclusive internships to seek future opportunities. We argue that these networks and connections are inherent to the elite educational experience and they could therefore help contribute to a credentialisation of the graduate labour market.

Donald Tomaskovic-Devey à l'OSC le 17/1/2014

Relational Inequality: A Model for Within Workplace Inequality with an Application to Swedish Immigration
Séminaire scientifique de l'OSC
  • Donald Tomaskovic-Devey - OSC - january 17thDonald Tomaskovic-Devey - OSC - january 17th

Relational Inequality: A Model for Within Workplace Inequality with an Application to Swedish Immigration

Donald Tomaskovic-Devey, Professor of Sociology, University of Massachusetts, Amherst.

Vendredi 17 janvier 2014, de 09h30 à 11h, salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, Paris 7e

2 textes de l'auteur sont proposés pour préparer ce séminaire :
The author offers 2 papers for background on the talk:

We use relational inequality theorizing to propose a strategy for observing and explaining workplace variance in categorical inequality. Using economy wide Swedish employer-employee panel data, we implement that strategy through an examination of workplace wage inequalities between native Swedes and non-Western immigrants to Sweden. Relational in equality theory predicts substantial local heterogeneity in inequality regimes. We find that immigrant-native wage gaps vary dramatically across workplaces. In some workplaces immigrants actually have higher wages than native Swedes, even net of strong human capital controls. We also find that, net of observed and fixed effect controls for individual traits, workplace immigrant-native wage gaps decline with increased immigrant employment and managerial representation and expand when immigrants are occupationally segregated from natives.
These effects are stronger in high inequality workplaces and for white collar employees, organizational contexts in which we expect status based claims on organizational resources, the central causal mechanism identified by relational inequality theory, to be most robust. 

In this article I outline a dynamic, relational theory of workplace inequalities. I start by buildingon the basic argument offered by Charles Tilly in Durable Inequality (1998), that categorical distinctions such as gender or education are mapped, exaggerated and naturalized within organizational divisions of labor. This argument is attractive in the generality and simplicity of its causal account, yet fairly weak in specifying:
(1) core organizational processes;
(2) the microfoundations and interactions that generate inequalities, and;
(3) the potential of intersectional dynamics to disrupt the durability of categorical inequalities. I offer an integrated interactional organizational-institutional perspective on the relational processes that generate inequalities.

 

La dimension ethno-raciale de la stratification sociale

Interventions de Mirna Safi
10 et 11 décembre 2013
  • Mirna Safi (OSC)Mirna Safi (OSC)

Mirna Safi participera les 10 et 11 décembre à deux séminaires, l'un organisé par le laboratoire Sophiapol (Université Paris Ouest) et l'autre par le Centre d'Études Européennes (CEE) de Sciences Po.

La dimension ethno-raciale de la stratification sociale

  • Mardi 10 décembre, de 14h à 16h, dans le cadre du séminaire « Les conceptions contemporaines de la domination III : l'apport de l'anthropologie ». Lieu : Université Paris Ouest-Nanterre, bâtiment D, salle 201b. Ce séminaire a choisi de travailler sur l’articulation entre domination et hiérarchies sociales. A travers plusieurs travaux anthropologiques sont mis en lumière les formes de stratification sociale, ainsi que les modes et les processus de production des hiérarchies sociales. Présentation de la séance.
  • Mercredi 11 décembre de 12h30 à 14h30, pour le séminaire « Migrations et Multiculturalisme - Race, racisme et inégalités raciales ». Autre oratrice : Magalie Bessonne (Université Rennes 1), « Ce que le racisme doit à la race : une perspective (dé)constructiviste ». Discutant : Patrick Simon (INED-CEE).
    Modalités pratiques : salle H202A, 27 rue des Sts-Pères, 75007 Paris, inscriptions mm.cee@sciencespo.fr.

L'OSC recrute un(e) ingénieur(e) d'études

Production et analyse de données en SHS
Procédure interne NOEMI CNRS
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

L'Observatoire Sociologique du Changement, UMR 7049 recrute un(e) ingénieur(e) d'études en production et analyse de données en sciences sociales.

Ce recrutement s’inscrit dans le cadre de la campagne de mobilité interne des Ingénieurs et Techniciens du CNRS, campagne NOEMI ouverte du 26 novembre 2013 au 16 janvier 2014.

L’Ingénieur(e) d’études en production et analyse de données assiste les chercheurs dans leurs travaux de recherche : recueil et analyse des données, soutien méthodologique aux jeunes chercheurs) ; Il/Elle est chargé(e) d’en faire connaitre les résultats auprès des publics internes et externes ; Il/Elle travaille en collaboration avec l’équipe de soutien à la recherche de l’OSC.

Le détail des activités à mener et des compétences demandées est précisé dans la fiche de poste.

Pour toute précision supplémentaire, n'hésitez pas à contacter la Secrétaire générale de l'OSC Marie Ferrazzini.

Richard Breen à l'OSC le 20/12/2013

Endogenous selection bias in studies of intergenerational mobility
Séminaire scientifique de l'OSC
  • Séminaire OSC Richard BreenSéminaire OSC Richard Breen

Endogenous selection bias in studies of intergenerational mobility

Richard Breen, William Graham Sumner Professor of Sociology, Chair of the Sociology Department, Yale University (New-Haven, USA). Director of the Center for Research on Inequalities and the Life Course (CIQLE).

Vendredi 20 décembre 2013, de 09h30 à 11h en salle Annick Percheron (niv. -1), 98 rue de l'Université, 75007 Paris.

Endogenous selection bias is inherent in the design of studies of intergenerational mobility, though few if any sociologists and economists have recognized this. I ask how the results of studies of intergenerational mobility should be interpreted in the light of this problem. The central question is whether such studies give us any guidance as to how policy makers might intervene to change rates of intergenerational association between parents’ and adult children’s income, class, education, smoking status or whatever. I also ask what light results of these analyses can shed on differences between societies (or other groups, such as birth cohorts). I shall argue, and demonstrate, that the results of analyses of intergenerational mobility are very difficult to interpret except as purely descriptive. There is little or no basis for using them to make policy recommendations or to draw conclusions about differences in the processes of intergenerational transmission between societies or other groups.

Politiques du handicap

terrains & travaux 23 [2013/2]
Pierre - Yves Baudot , Céline Borelle et Anne Revillard
  • terrains & travaux n° 23 terrains & travaux n° 23

Le nouveau numéro de la revue terrains & travaux vient de paraitre ; il est consacré aux politiques sur le handicap.

Il est coordonné par Pierre-Yves Baudot, Céline Borelle et Anne Revillard (OSC - LIEPP).

Ces auteurs signent l'introduction du numéro et l'article « Le voyage des droits. Introduction à la traduction de "Rights or quotas?" ».

« Les aspects politiques du handicap sont aujourd’hui multiples et ne se logent pas uniquement dans les institutions politiques (...)  Le handicap peut être saisi comme une question politique dans la construction et la mise en loi d’un problème public, dans la formalisation du handicap comme un enjeu partisan et électoral ainsi que dans l’ensemble des dispositifs d’action publique qui sont produits pour prendre en considération les populations handicapées.
Le handicap se saisit également dans ses dimensions politiques à travers les mobilisations associatives ou encore dans les relations qui unissent les personnes handicapées, leurs familles et les professionnels, tant dans les institutions spécialisées que dans la sphère domestique.

Les différentes formes de politisation du handicap qu’abordent les contributions réunies dans ce dossier peuvent être envisagées au prisme de deux perspectives structurantes. La première porte sur les frontières du handicap, de l’avènement d’une catégorie d’action publique aux modalités pratiques de sa mise en œuvre et au travail de catégorisation que celle-ci implique. La seconde porte sur les approches du handicap, et nous conduira à interroger le passage, fondateur pour le champ des disability studies, d’un « modèle médical », dans lequel le handicap est essentiellement pensé à partir des déficiences de l’individu, à un «  modèle social  », qui envisage le handicap de manière situationnelle en relation avec l’environnement (Oliver, 1996) ».

  La revue est consultable sur le portail Cairn.

Une société plus ouverte ?

L'évolution de l'homogamie de position et d'origine sociales en France depuis 1969
Séminaire animé par Milan Bouchet-Valat
  • Séminaire OSC Milan Bouchet-ValatSéminaire OSC Milan Bouchet-Valat

Une société plus ouverte ? L'évolution de l'homogamie de position et d'origine sociales en France depuis 1969.

Milan Bouchet-Valat proposera cette communication dans le cadre du Séminaire scientifique de l'OSC le vendredi 6 décembre 2013, de 09h30 à 11h, salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, 75007 Paris.

Les études existantes portant sur l'évolution de l'homogamie en France se sont jusqu'ici toutes fondées sur une unique enquête, ce qui introduit un biais de sélection – les couples âgés d'aujourd'hui ne donnent pas une image parfaite des jeunes couples d'hier.
En utilisant les enquêtes Emploi conduites annuellement par l'INSEE de 1969 à 2011, cette étude met en évidence des transformations à la fois dans l'intensité et dans la structure de l'homogamie d'éducation, de classe sociale, de salaire et d'origine sociale. Au total, on observe une nette diminution de la force de l'homogamie, au-delà de ce qu'imposaient mécaniquement les modifications de la composition de la population française.
Contrairement à d'autres indicateurs, l'homogamie offre donc la vision d'une société légèrement plus ouverte qu'il y a 40 ans.

Séminaire Politiques éducatives

Les politiques d’ouverture sociale des filières d’excellence de l’enseignement supérieur : bilan et perspectives
LIEPP, 27 novembre 2013
  • L'amphi 18 à Sciences Po Paris (Manuel Braun, Photothèque Sciences Po)L'amphi 18 à Sciences Po Paris (Manuel Braun, Photothèque Sciences Po)

Le séminaire du LIEPP "Politiques éducatives", dirigé par Denis Fougère et Agnès van Zanten propose une nouvelle rencontre le mercredi 27 novembre 2013 en salle Goguel (56 rue des Saint-Pères, Paris 7, 5ème étage), de 14h à 17h autour de nombreux intervenants.

Thème de la demi-journée : Les politiques d’ouverture sociale des filières d’excellence de l’enseignement supérieur : bilan et perspective.

Agnès van Zanten (Directrice de recherche CNRS, OSC) tentera, avec d'autres intervenants, de dresser un bilan des politiques d'ouverture, du point de vue de la recherche. Elle présentera  son travail d'analyse sur les effets des conventions d'éducation prioritaires liant Sciences Po à plusieurs lycées. Ont-elles modifié des choses sur le plan des pratiques d'enseignement et d'orientation et ouvert des routes d'accès vers l'enseignement supérieur d'élite ?

Marco Oberti (Professeur Sciences Po, OSC) tiendra lui le rôle de discutant lors de la table ronde « Quelles perspectives pour les politiques d’ouverture sociale du point de vue institutionnel et politique ? »

La participation est gratuite mais sur inscription préalable. Tous les détails, sur le site du LIEPP.

Mobilité résidentielle et ségrégation des populations immigrées en France

Mirna Safi
Séminaire scientifique 22 novembre 2013
  • Séminaire Mirna SafiSéminaire Mirna Safi

Le prochain séminaire scientifique de l'OSC se tiendra le vendredi 22 novembre 2013 en salle Georges Lavau, 98 rue de l'Université, de 09h30 à 11h.

Mirna Safi y présentera ses derniers travaux de recherche faisant l'objet d'une publication dans la revue American Sociological Review.

Mirna Safi, Roland Rathelot, "Local Ethnic Composition and Natives’ and Immigrants’ Geographic Mobility in France, 1982-1999", American Sociological Review, 2014 (Forthcoming).

We provide empirical results on patterns of native and immigrant geographic mobility in France. Using longitudinal data, we measure mobility from one French municipality (commune) to another over time and estimate the effect of the initial municipality’s ethnic composition on the probability of moving out. These data allow us to use panel techniques to correct for biases related to selection based on geographic and individual unobservables. Our findings tend to discredit the hypothesis of a “white flight” pattern in residential mobility dynamics in France. Some evidence does show ethnic avoidance mechanisms in natives’ relocating. We also find a strong negative and highly robust effect of co-ethnics’ presence on immigrants’ geographic.

Candidatures chercheurs CNRS 2014

Soutien de l'OSC
  • OSC - Paris OSC - Paris

Les candidats au concours chercheurs du CNRS 2014 dans les disciplines des sciences sociales qui souhaitent obtenir l'appui de l'OSC sont invités à se rapprocher rapidement du directeur de l'unité, Alain Chenu ou de la secrétaire générale Marie Ferrazzini en leur communiquant un CV ainsi qu'un projet ou avant-projet de recherche.

Les candidats soutenus par l'OSC seront accompagnés dans leur préparation (finalisation du projet, auditions blanches).

Soutenance de thèse : Annabelle Allouch

L'ouverture sociale comme configuration. Pratiques et processus de sélection et de socialisation des milieux populaires dans les établissements d'élite.
Une comparaison France-Angleterre
  • Annabelle Allouch (OSC)Annabelle Allouch (OSC)

Annabelle Allouch (OSC), soutiendra le 5 décembre 2013 à 14h, en séance publique, salle de réunion du 199 boulevard Saint-Germain, Paris 7e sa thèse :

L'ouverture sociale comme configuration. Pratiques et processus de sélection et de socialisation des milieux populaires dans les établissements d'élite. Une comparaison France-Angleterre.

Le jury sera composé de Agnès van Zanten (directeur de recherche), Anne Barrère, Muriel Darmon, Serge Paugam, Sally Power, Daniel Sabbagh.

Cette recherche est basée sur une étude comparative entre des grandes écoles françaises (Sciences Po et ESSEC), et anglaises (LSE, Oxford University). Ces établissements ont mis en place au début des années 2000 des dispositifs d'ouverture sociale vers des élèves provenant d'établissement secondaires traditionnellement peu pourvoyeurs de candidats. Ils s'inscrivaient dans un objectif de réduction des discriminations dans l'éducation et d' encourager la mixité sociale.

Toutefois, le caractère expérimental de ces dispositifs, le manque de coordination, en l'absence de directives nationales ou régionales, et la faiblesse des dispositifs d'évaluation amènent à s'interroger sur la portée et les résultats concrets de ces actions volontaristes.

 

Olivier Godechot rejoint l'OSC

Un sociologue de l'économie et de la financiarisation
  • Olivier Godechot (OSC - Max Po) [Photo Silvia Pourquié, CNRS]Olivier Godechot (OSC - Max Po) [Photo Silvia Pourquié, CNRS]

Un nouvel enseignant-chercheur rattaché à l'OSC

Olivier Godechot est chercheur au CNRS, titutaire d'un doctorat de sociologie délivré par le CNAM et d'une habilitation à diriger des recherches Sciences Po. Il est co-directeur du Max Po et directeur adjoint du Master Sociologie et statistiques de l'ENS/EHESS. Il est membre de l'OSC depuis le 1er novembre 2013.

Olivier Godechot a participé à plusieurs travaux et publié de nombreux articles sur la financiarisation de notre économie et le fonctionnement des sociétés de finance. Sociologue, il s'intéresse aux inégalités salariales et aux mobilités professionnelles. La dimension quantitative et statistique de ses travaux, comme ses questions de recherche vont lui permettre de s'insérer rapidement dans la vie scientifique de l'OSC, autour des questions d'inégalités et de ségrégation sociales en milieu urbain.

Comparer les systèmes éducatifs

Défis méthodologiques des enquêtes PISA
Noémie Le Donné, Notes & Documents 2013-06
  • Notes & Documents de l'OSC, 2013-06 - Enquêtes PISA (photo sxc)Notes & Documents de l'OSC, 2013-06 - Enquêtes PISA (photo sxc)

Notes & Documents, 2013-06 - Octobre 2013

Comparer les résultats des systèmes éducatifs nationaux : les défis méthodologiques des enquêtes PISA

Les enquêtes PISA (Programme International pour le Suivi des Acquis des Élèves) font actuellement office de référence dans le panorama des évaluations internationales des élèves. Elles ont donné lieu à de nombreux rapports nationaux et travaux comparatifs en éducation.
Cette note s’adresse aux utilisateurs des données PISA, ainsi qu’à tous ceux qui souhaitent porter un regard distancié sur ces enquêtes et leurs exploitations. Elle expose de manière réflexive, sous les angles statistique et sociologique, la structure, les atouts et les limites du dispositif PISA depuis sa première édition en 2000. Elle cherche également à examiner la manière dont PISA répond aux défis méthodologiques des comparaisons internationales. Dans un premier temps, nous présentons les objectifs pour lesquels le programme PISA a été initialement conçu, à savoir comparer les résultats des systèmes éducatifs dans leur ensemble. Nous montrons ensuite que ce changement de cap des évaluations internationales est à l’origine d’un certain nombre d’innovations méthodologiques pour assurer la comparabilité des données produites. Ces choix méthodologiques ne sont pas sans conséquence sur la manière de traiter les informations recueillies. Au fil de cet examen critique ainsi qu’en conclusion, nous précisons donc le type d’analyse secondaire à privilégier à partir des enquêtes PISA.

PISA (Programme for International Student Assessment) is today a reference in the field of international student assessments. It has been used in amounts of national reports and comparative educational studies.
This note is intended for PISA data users as well as for those who want to take a distant look at these data and their use in the social sciences. It presents the structure, the strengths and the limitations of PISA surveys since their first edition in 2000, in statistical and sociological perspectives. It also investigates the extent to which PISA design deals with the methodological challenges of international comparisons. We firstly present the new targets that PISA is designed to meet, namely comparing the global performance of educational systems. We then show that this shift in international assessments has triggered a number of methodological innovations to ensure data comparability. These methodological choices are not without consequences on how to handle the information collected. Throughout this critical review and in conclusion, we specify the type of secondary analysis one should conduct on PISA surveys.

'"Ouverture sociale", ségrégation et inégalités urbaines

Le cas de Sciences Po en IDF
Marco Oberti - Sociologie vol. 4, n° 3
  • Les admis à Sciences Po : type de lycée (public/privé) et localisationLes admis à Sciences Po : type de lycée (public/privé) et localisation

Marco Oberti, 2013,  « Politiques "d’ouverture sociale", ségrégation et inégalités urbaines : le cas de Sciences Po en Île-de-France », Sociologie, vol. 4, n° 3, p. 269-289.

En région parisienne, le dispositif « d’ouverture sociale » de Sciences Po – Convention Éducation Prioritaire – a contribué à élargir le vivier d’établissements d’origine des étudiants. Mais le recrutement hors CEP reste concentré dans un nombre limité de lycées eux-mêmes situés dans un nombre restreint d’arrondissements et de communes favorisées de la banlieue. On constate également, étant donné la forte concentration des lycées conventionnés en Seine-Saint-Denis, l’inégal recrutement des élèves d’origine populaire selon les départements. Enfin, les petites classes moyennes ne semblent pas avoir tiré avantage de ce dispositif, surtout dans les espaces urbains et scolaires les plus sélectifs. Tous ces éléments indiquent une sélectivité sociale différenciée de l’admission à Sciences Po selon les territoires à milieu social équivalent.

Il y a donc bien un trompe-l’oeil de la ségrégation urbaine qui conduit à se focaliser sur un nombre limité de quartiers. Les regards comme les dispositifs sont largement tournés vers les espaces et les catégories les plus populaires et les plus stigmatisés, au détriment des espaces mais aussi des établissements les plus nombreux et les plus banals (...). C’est un angle mort peu discuté de la démocratisation des filières sélectives de l’enseignement supérieur et qui renvoie aux espaces et aux catégories populaires et intermédiaires non ciblés par les dispositifs territorialisés.

...ce différentiel met en évidence l’intensité beaucoup plus forte de la ségrégation scolaire (lycée d’origine) comparativement à la ségrégation résidentielle. Il s’agit d’un résultat important déjà mis en évidence concernant la ségrégation sociale et ethnique plus forte des enfants de classes populaires au collège comparativement à celle des parents de même milieu social dans l’espace résidentiel. Ce tri scolaire amplifie les effets de la ségrégation urbaine, et valide la thèse d’une déconnexion croissante des lieux de résidence et des lieux de scolarisation pour une frange des classes supérieures.

Revue disponible en librairie. Extrait de l'article et annexes en ligne consultables sur le portail Revues.org (et en intégralité sur CAIRN).

Agnès van Zanten membre du CSP

Conseil supérieur des programmes
  • Agnès van Zanten (OSC)Agnès van Zanten (OSC)

Création du Conseil supérieur des programmes

La loi de refondation de l'École de la République du 8 juillet 2013 définit un cadre collectif pour l'élaboration des programmes scolaires. Elle prévoit la création du Conseil supérieur des programmes, force de proposition pour établir de nouveaux programmes scolaires de la maternelle au collège. Celui-ci a été officiellement installé le jeudi 10 octobre 2013 par le Ministre de l'éducation nationale, Mr Vincent Peillon.

18 membres nommés

A parité hommes/femmes, il comprend des élus au suffrage direct (3 députés) ou indirect (3 sénateurs), 2 représentants du Conseil économique social et environnemental et 10 personnalités qualifiées. Les mesures proposées pourraient être adoptées pour les rentrées 2014 ou 2015.

Les personnalités sont :

  • Alain Boissinot (Président), ancien enseignant en lettres/littérature dans l'enseignement secondaire et supérieur, et ancien recteur de l'académie de Versailles,
  • Anny Cazenave, chercheurse au Laboratoire d'études en géoghysique et océanographie spatiales (LEGOS Toulouse),
  • Marie-Claude Blais, Maître de conférence en sciences de l'éducation (Rouen),
  • Xavier Buff, professeur des université en mathématiques et directeur de l'IREM (Toulouse),
  • Agnès Buzyn, médeçin, Univ. Paris VI,
  • Éric Favey, ancien instituteur, secrétaire adjoint de la Ligue de l'enseignement, membre du conseil scientifique de l'INJEP,
  • Roger-François Gauthier, inspecteur général de l'éducation nationale et professeur associé en politiques éducatives comparées à Paris Descartes,
  • Denis Paget, professeur de lettres modernes, chargé de recherche à l'Institut de recherche de la FSU,
  • Sylvie Plane, professeur des universités en sciences du langage (ESPE-Paris),
  • Agnès van Zanten, Directeur de recherche CNRS, membre de l'Observatoire Sociologique du Changement à Sciences Po.

Domaines de compétence

  • Conception générale des enseignements et réflexion sur l’introduction du numérique dans les méthodes pédagogiques et la construction des savoirs,
  • Contenu du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, et des programmes scolaires,
  • Nature et contenu des épreuves des examens conduisant aux diplômes nationaux,
  • Contenu des épreuves des concours de recrutement d’enseignants.

Le Conseil supérieur des programmes peut travailler sur saisine du ministre de l’éducation nationale et pourra mettre en place des groupes d’experts, dont il choisit les membres à raison de leurs compétences.

Financiarisation et fractures socio-spatiales

Olivier Godechot
Séminaire OSC - 18 octobre 2013- 9h30
  • Une salle de marchés en action... (Andy Hill, Wikimedia)Une salle de marchés en action... (Andy Hill, Wikimedia)
  • Les courtiers au travail... (Wikimedia)Les courtiers au travail... (Wikimedia)

Olivier Godechot étudie les conséquences de la financiarisation de notre économie contemporaine sur les inégalités socio-spatiales. A l’accroissement des inégalités, notamment salariales, s’ajoute les phénomènes de fractionnement du territoire et de ségrégation spatiale entre les villes intégrées dans des réseaux financiers internationaux, dîtes “globales”, et celles sans ce niveau de services. Les données et indicateurs utilisés portent sur les personnels des sociétés de finance, leurs revenus et leur lieu de résidence. Il met ainsi en évidence, via les DADS (Déclarations Annuelles de Données Sociales), la transformation de la population des très hauts salaires depuis le milieu des années 90, avec un spectaculaire accroissement des salariés de la finance (et de certains sportifs) au détriment de catégories plus traditionnelles comme les chefs d’entreprise ou les cadres supérieurs.

Vendredi 18 octobre 2013, de 9h30 à 11h30, salle Georges Lavau (RDC), 98 rue de l'Université, Paris 7e.

Olivier Godechot, chargé de recherche CNRS est, depuis octobre 2013, affilié à l'OSC et co-directeur du Max Planck Sciences Po Center. Ses travaux de sociologue ont principalement porté sur le marché du travail, le monde académique et celui de la finance.

Lectures conseillées :

Godechot Olivier, 2013, « Financiarisation et fractures socio-spatiales », L'année sociologique, vol. 63, n°1, p. 17-50.
Godechot
Olivier, 2012, « Is finance responsible for the rise in wage inequality in France? », Socio-Economic Review, 10 (2), p. 1-24.

Souhaits et projets personnels

dans la classe moyenne
Nicolas Herpin - Notes & Documents 2013-05
  • Notes & Documents, 2013-05Notes & Documents, 2013-05
  • Notes & Documents, 2013-05Notes & Documents, 2013-05

Notes & Documents, 2013-05 - Octobre 2013

Souhaits et projets personnels dans la classe moyenne, par Nicolas Herpin

L’accès au crédit est une composante de la frustration à l’égard de la consommation dans la classe moyenne. C’est bien ce qui ressort des aspirations exprimées dans les focus groupes, notamment par ceux dont les banques censurent plus ou moins largement l’autonomie financière. De façon plus générale dans ce milieu social, les jeunes, les précaires, les personnes seules et les petits indépendants ont le sentiment que les organismes de crédit ne leur font pas le même accueil qu’aux couples à deux CDI ou aux personnes pivots en fin de vie professionnelle.
Six modes de vie ont été distingués dans la classe moyenne à partir de l’âge, la composition du ménage d’appartenance et la situation dans l’emploi. Six rencontres ont été organisées à Paris dans les locaux d’Ipsos et autant en province (3 à Tours et 3 à Lille). Dans chacun de ces focus groupes, dont la sélection et l’animation ont été réalisées par Ipsos, 6 ou 7 personnes, qui ne se connaissent pas, sont réunies pour converser pendant plus de deux heures.
Les participants évoquent leurs souhaits, leurs projets, leurs appréhensions et leurs comportements précautions.
Les observations ne sont pas de même nature que celles des enquêtes de l’Insee qui font décrire au ménage son budget au cours d’une semaine ou l’emploi du temps d’une personne au cours d’une journée. Elles sont plus proches des enquêtes d’opinion. Cependant, la méthode ici utilisée est moins directive, un guide d’animation se substituant au questionnaire standardisé. En revanche, les résultats obtenus par cette méthode ne sont pas statistiquement représentatifs de la classe moyenne française.

Retrouvez tous les titres de la collection en suivant le lien ci-dessous.

Séminaire OSC 4 octobre 2013

Adrien Papuchon
Solidarité familiale - Transferts intergénérationnels
  • Les transferts intergénérationnels en question... Séminaire OSCLes transferts intergénérationnels en question... Séminaire OSC

Les trompe-l’œil de la solidarité familiale. Tenants et aboutissants d’un changement de point de vue sur les Transferts Intergénérationnels en Europe.

Adrien Papuchon, doctorant à l'OSC.

Le regain d'intérêt pour les transferts intergénérationnels en sociologie et en économie a conduit à les considérer comme des pratiques de "solidarité familiale". Echanges procédant de logiques de "réciprocité", voire "d'altruisme", ils seraient essentiellement orientés par les "besoins" des bénéficiaires. D'espace de reproduction sociale, la famille tend ainsi à se faire facteur de protection sociale et de compensation des inégalités face à la dégradation du marché du travail et à la remise en cause des dispositifs publics. D’autre part, la littérature comparatiste s’attache essentiellement à mettre en évidence l’existence de modèles familiaux nationaux spécifiques, reliés en dernière instance à des normes familiales divergentes.

A l’aide de données issues de l’enquête SHARE (vague II) renseignant sur les transferts effectués en direction des jeunes adultes (argent, services, cohabitation), on cherchera à montrer que le concept de « solidarité familiale » recouvre des pratiques hétérogènes, et qu’elles constituent un vecteur de transmission intergénérationnelle des inégalités. Pour comprendre la diversité des transferts familiaux en Europe, il est nécessaire de les réencastrer dans le contexte matériel (ressources publiques, marchandes et familiales disponibles) dans lequel ils sont mis en œuvre.

Vendredi 4 octobre 2013, de 9h30 à 11h30, salle A. Percheron, 98 rue de l'Université, Paris 7e.

Assistant de recherche en CDD

6 mois temps plein
à l'OSC
  • OSC - UMR 7049OSC - UMR 7049

L'Observatoire sociologique du changement, laboratoire Sciences Po - CNRS, recrute un(e) assistant(e) de recherche en contrat à durée déterminée, équivalent à 6 mois à temps plein, pour coordonner le projet de recherche dirigé par Mirna Safi, Les inégalités résidentielles liées à l'origine immigrée : logement, ségrégation, spatiale et mobilité résidentielle en France.

Le / la candidat(e) sera titulaire d'un M2 et chargé de :

  • l'analyse des données,
  • la rédaction de notes de projet,
  • l'organisation de réunions de travail et journées d'étude, en lien avec l'équipe administrative de l'OSC.

Le poste a été pourvu.

Lieu de travail : Paris 7e.

The Dynamics and Social Outcomes

of Education
Ouvrage, Marie Duru-Bellat
  • Dynamics and Social Outcomes of Education SystemsDynamics and Social Outcomes of Education Systems

Plusieurs auteurs français et anglais, dont Marie Duru-Bellat, assurent la direction éditoriale de cet ouvrage qui revisite 2 idées reçues : la convergence ou similarité de plus en plus affirmée des systèmes éducatifs dans le monde, et l'éducation vue comme une réponse aux problèmes de cohésion sociale.

Editeur : Palgrave MacMillan, 352 pages.

Tags :

Louis-André Vallet

Chercheur permanent à l'OSC
depuis le 1er septembre 2013
  • Louis-André Vallet rejoint l'OSCLouis-André Vallet rejoint l'OSC

Louis-André Vallet renforce l'équipe de l'OSC

Déjà en lien depuis plusieurs années avec les chercheurs et doctorants de l'Observatoire, Louis-André Vallet a officiellement rejoint l'équipe le 1er septembre 2013.

Directeur de recherche au CNRS, Louis-André Vallet a successivement fait partie du LASMAS (Centre Maurice Halbwachs) jusqu'en 2003, puis du Groupe de Recherche en Economie et Statististique (CREST).

Ses travaux, basés sur de solides analyses quantitatives, portent sur la mobilité sociale, l'intégration des populations scolaires, la performance et l'égalité des chances des élèves ou les inégalités et stratifications sociales.

Membre du comité éditorial de plusieurs revues scientifiques, directeur de thèse pour 3 étudiants de l'OSC, il enseignera la sociologie cette année à Sciences Po.

Comme pour les autres chercheurs du laboratoire, un profil complet est disponible sur le site.

Séminaire OSC - 26 septembre 2013

Diversity, School Desegregation and Resegregation in US Schools
Roslyn Arlin Mickelson, Stephen Samuel Smith
  • Diversity - Desegregation and Resegregation in US Schools-Séminaire OSC (© sxc)Diversity - Desegregation and Resegregation in US Schools-Séminaire OSC (© sxc)

The Social Science Evidence on the Effects of Diversity in US K-12 Schools: Implications for Multiethnic Democratic Societies in the 21st Century

Roslyn Arlin Mickelson, Professor of Sociology, Public Policy, Women and Gender Studies, and Information Technology, University of North Carolina at Charlotte, USA

The Political Economy of School Desegregation and Resegregation: A Case Study of Race, Class, and Power in a US City

Stephen Samuel Smith, Professor of Political Science, Winthrop University, Rock Hill, South Carolina, USA

Séminaire scientifique de l'OSC, le Jeudi 26 septembre 2013, de 14h30 à 17h, salle G. Lavau (98, rue de l'Université, 75007 Paris, RDC).

Pratique religieuse et religiosité

parmi les immigrés et descendants d'immigrés
Hugues Lagrange - Notes & Documents 2013-04
  • Notes & Documents de l'OSC n° 2013-04Notes & Documents de l'OSC n° 2013-04
  • Notes & Documents de l'OSC n° 2013-04Notes & Documents de l'OSC n° 2013-04

Notes & Documents n° 2013-04 - Septembre 2013

Pratique religieuse et religiosité parmi les immigrés et les descendants d'immigrés du Maghreb, d'Afrique sub-saharienne et de Turquie en France, par Hugues Lagrange.

Dans les groupes originaires du Maghreb, du Sahel et à un moindre degré de Turquie, les pratiques religieuses et la religiosité vont à rebours du profil qui prévaut en Europe : elles sont plus masculines et augmentent chez les plus jeunes.
En s’appuyant sur des données des enquêtes MGIS 1992, TEO 2008, et secondairement sur les résultats des enquêtes Valeurs européennes EVS et ESS, des enquêtes ISSP et WVS, il s’agit de mettre en perspective les pratiques et l’importance accordée à la religion en fonction du contexte et des conditions de vie des immigrés en France, avec en arrière-plan l’évolution de la religiosité dans les pays d’origine. On est amené ainsi à se demander si la religiosité des jeunes issus de l’immigration du Maghreb et du Sahel, qui varie selon les caractéristiques des individus, les legs familiaux et le cadre de vie, n’est pas marquée dans sa poussée récente par des enjeux d’affirmation identitaire.

Retrouvez tous les titres de la collection en suivant le lien ci-dessous.

Veme congrès de l'AFS

Nantes 2013
  • Affiche du congrès de Nantes 2013 de l'AFS Affiche du congrès de Nantes 2013 de l'AFS

Le congrès de l'Association Française de Sociologie se tient cette année à Nantes, du 2 au 5 septembre sous le titre "Les dominations".

De très nombreuses communications y sont présentées autour de réseaux et de sessions thématiques.

Des chercheurs, chercheurs associés et doctorants de l'OSC seront présents à cette manifestation pour exposer leurs travaux :

Annabelle Allouch, La construction de la valeur de l'élève sous régime d'ouverture sociale (RT 4 Sociologie de l'éducation et de la formation, session 1a du lundi 2 à 16h30),

Milan Bouchet-Valat, Les transformations de l‟espace social français depuis 40 ans à travers l‟homogamie socioprofessionnelle et de diplôme (RT 5 Classes, inégalités, fragmentations, session 1 du lundi 2 à 16h30) et L'apport des modèles d‟association à l‟analyse multidimensionnelle de transformations temporelles : illustration à travers l‟homogamie en France (1969-2010) (RT 20 Méthodes, session 1 du lundi 2 à 16h30),

Louis Chauvel, Les inégalités comparées de niveau de vie entre générations : pouvons-nous parler de générations sacrifiées ? (RT 4 Sociologie de l'éducation et de la formation, session 1b du lundi 2 à 16h30) et Les inégalités comparées de niveau de vie entre générations : pouvons-nous parler de générations sacrifiées ? (RT 15 Jeunesse, Ages de vie, Générations, session du 2 à 16h30),

Pauline Clech, Ce que la mobilité sociale fait aux catégories pour penser la stratification sociale : pour une approche diachronique. Etude de l‟ascension sociale d‟élites populaires en banlieue rouge (RT 5 / GT44 Classes, inégalités, fragmentations / Justice Sociale, session 3 du mardi 3 à 11h),

Margot Delon, Faire mémoire(s) des lieux disparus. Le cas des bidonvilles de Nanterre (RT 9 Sociologie de l'urbain et des territoires, session 2 du mardi 3 à 09h),

Yoann Demoli, Les propriétés sociales des conducteurs de 4x4 - Rapports à l'espace et styles de vie [Video] (RT 11 Sociologie de la consommation et des usages, session 3 du mardi 3 à 10h30),

Géraldine Farges (avec Diane-Gabrielle Tremblay), Articulation vie professionnelle/vie familiale et temps sociaux ; les enjeux en fin de carrière dans le secteur de l'éducation au Québec (GT 48 Articulation vie professionnelle / vie familiale et recomposition des temps sociaux, session 6 du 5 à 16h),

Eloïse Fradkine, La diffusion des normes de la chasse durable comme enjeu de rapports sociaux de classe (RT 38 Sociologie de l'environnement et des risques, session 3 du 3 à 10h30) et Fouler les bois et asseoir une emprise. La chasse à courre comme inscription spatiale du pouvoir social (RT 42 Sociologie des élites, session 3 du 3 à 11h),

Mathieu Ichou, Inégalités de trajectoire dans le champ scolaire : enfants d‟immigrés et enfants de natifs en France (RT 4 Sociologie de l'éducation et de la formation, session 4a du mercredi 4 à 08h30) et L'oeuf ou la poule ? Aspirations et résultats dans les trajectoires scolaires des enfants d‟immigrés et de natifs en Grande-Bretagne (RT 20 Méthodes, session 1 du 2 à 16h30),

Noémie Le Donné, Hypothèse d‟Effectively Maintained Inequality (RT 4 Sociologie de l'éducation et de la formation, session 4a du mercredi 4 à 08h30),

Ugo Palheta, Espoirs scolaires, déboires professionnels ? Repenser le double handicap des filles d‟origine populaire (RT 4/15 Sociologie de l'éducation et de la formation, session 4b du mercredi 4 à 08h30) et Espoirs scolaires, déboires professionnels ? Repenser le double handicap des filles d‟origine populaire (RT 15 Jeunesse, Ages de vie, Générations, session 4b du 4 à 08h30),

Adrien Papuchon, Les inégalités par la solidarité : Les transferts intergénérationnels familiaux en Europe à l'aune de leur contribution à la reproduction des inégalités (RT 5 Classes, inégalités, fragmentations, session 3 du mardi 3 à 11h) et Désenchanter l'étude des relations familiales, Discussion empirique des paradigmes appliqués aux flux de ressources entre les jeunes adultes européens et leurs parents (RT 15 Jeunesse, Ages de vie, Générations, session 2b du 3 à 09h),

A noter que Marco Oberti co-animera la session 3b Espaces périurbains : une forme urbaine spécifique, des parcours de promotion, domination ou déclassement ? du RT 5 avec Yashmine Siblot le 3 septembre de 11h à 12h30. Louis-André Vallet est responsable de la session 1 Méthodes et techniques d'interprétation des données quantitatives du RT 20, le 2 septembre de 16h30 à 18h30 et de la session 6 Données sur Internet et analyse de corpus le jeudi 5 de 16h à 18h.  

 La plupart des présentations du RT 20 Méthodes sont téléchargeables en ligne.

 

 

 

Les marchés scolaires

G. Felouzis, C. Maroy, A. van Zanten
Août 2013, Puf
  • Les marchés scolaires (photo Anissa Thompson - SXC)Les marchés scolaires (photo Anissa Thompson - SXC)

Cet ouvrage analyse les politiques de marché scolaire dans plusieurs pays. En distinguant trois types (les marchés privés, les quasi-marchés et les marchés officieux), il s’intéresse à ces marchés en action en prenant en compte la diversité des contextes locaux et l’évolution des dynamiques au fil du temps. Il explore les logiques et les médiations qui informent les choix des parents, les déterminants et les effets des interdépendances compétitives entre établissements, ainsi que les interactions entre les principaux acteurs (parents, chefs d’établissement, administrateurs de l’éducation) impliqués dans le fonctionnement au jour le jour de ces marchés. L’ouvrage s’intéresse aussi aux conséquences des marchés scolaires sur l’efficacité et l’équité de l’école. À la question centrale : « les marchés scolaires produisent-ils plus de liberté et permettent-ils plus d’innovations pédagogiques, ou au contraire créent-ils une ségrégation accrue aux plans social, académique et ethnique au détriment des élèves les plus défavorisés ? », les auteurs répondent de façon nuancée en montrant comment les contextes nationaux et les dispositifs locaux influent sur la nature et l’ampleur des conséquences des marchés scolaires.

Table des matières

  • INTRODUCTION

L’État et les marchés éducatifs - La qualité de l’éducation : sa perception et ses enjeux - Quelle régulation ? - Les établissements, l’autonomie et le local - Principes et plan de l’ouvrage

  • CHAPITRE 1 : UNE SOCIOLOGIE DES MARCHÉS SCOLAIRES

Une typologie des marchés scolaires - Les marchés et leurs acteurs - Les marchés scolaires et leur définition locale

  • CHAPITRE 2 : LES MARCHÉS ÉDUCATIFS EN ACTION

L’interaction des dynamiques socio-spatiales et scolaires
Changements démographiques et émergence des marchés scolaires - L’imbrication des stratégies résidentielles et scolaires - Les dynamiques au sein des quartiers « gentrifiés » - Ségrégations, mobilités et « capital spatial » - Espaces de concurrence et circuits de scolarisation

Les marchés éducatifs au fil du temps
Les barrières à la réactivité des établissements - Ajustements en cascade et isomorphisme institutionnel - Apprentissage organisationnel, compétition et coopération - Diffusion de l’information et accroissement des choix dans le temps - Frustrations, stratégies compensatoires et apprentissages sociaux

  • CHAPITRE 3 : CHOISIR SON ÉCOLE

Les déterminants des choix
Les visées personnelles - Les idéaux sociaux - Les représentations des établissements
Les médiations des choix
Les réseaux personnels et professionnels - Les médiations impersonnelles

  • CHAPITRE 4 : LES STRATÉGIES DES ÉTABLISSEMENTS

Les avantages supposés du marché scolaire du point de vue des stratégies des établissements - Choix des parents ou choix des établissements ? - Des logiques contrastées selon la position sur le marché local - Gestion de l’image externe et marketing scolaire - La marché porteur d’innovation et d’amélioration pédagogiques ? - Dilemmes éthiques et menaces du marché

  • CHAPITRE 5 : LES CONSÉQUENCES SOCIALES DES MARCHÉS SCOLAIRES ET LEUR RÉGULATION PAR L’ACTION PUBLIQUE

Les conséquences sociales des marchés scolaires - La régulation des marchés : quelle action publique ?

228 pages - ISBN : 978-2-13-058115-4 (août 2013) Couvertures de l'ouvrage "Les marchés scolaires"

Interrogating Inequality

Linking Micro and Macro
ASA Meeting 2013 (N.Y.)
  • Conférence ASA 2013Conférence ASA 2013

La conférence annuelle de l'American Sociological Association se tient cette année à New-York du 10 au 13 août 2013.

Quatre membres de l'OSC  y participent :

- Philippe Coulangeon, directeur de recherche,"The Omnivore and the 'Class Defector'. Musical Taste and Social Mobility in Contemporary France", lundi 12 août, dans la session "Culture and Consumption",

- Yoann Demoli, doctorant,"The Social Structures and Dynamics of Households. Car Ownership and Expenditures in Contemporary France", le samedi 10 août dans la session "Shifting Icons of Consumerism",

- Mathieur Ichou, doctorant,"The Chicken or the Egg? Expectations and Achievement in the Educational Trajectories of Descendants of Immigrants and Natives" le samedi 10 août dans la session "Immigrants and Education",

- Noémie Le Donné, doctorante, "European Variations in Socioeconomic Inequalities in Students’ Cognitive Achievement", le dimanche 11 août dans la session "Race, Class, and Gender in Education".

Site officiel de la manifestation : http://www.asanet.org/am2013/am2013.cfm.

Interfaces de recherche des communications et des auteurs : http://convention2.allacademic.com/one/asa/asa13/

Musical Taste and Social Mobility

Philippe Coulangeon
Notes et Documents 2013-03
  • Orchestre Nat. de Barbès à la Villette - Picture Benoît Basset - IAU îdFOrchestre Nat. de Barbès à la Villette - Picture Benoît Basset - IAU îdF

Notes & Documents n° 2013-03 - Juin 2013

The Omnivore and the ‘Class Defector'. Musical Taste and Social Mobility in Contemporary France by Philippe Coulangeon.

A large part of current research in cultural sociology highlights the so-called ‘omnivorous’ paradigm. According to this now well-established paradigm, social differentiation of cultural tastes and practices could no longer be addressed in terms of mass vs. elite culture but rather in terms of eclecticism and openness to diversity. Based on French data on musical tastes, this paper first argues that, provided the use of an adequate categorization of genres, the highbrow/lowbrow divide remains highly pertinent in contemporary France. The additional contribution of the paper relates to the way social mobility affects the formation of people tastes. Making use of a class of statistical models specifically designed for the analysis of mobility effects – the so-called diagonal mobility models -, the paper shows that mobile people’s taste results from an unbalanced mixing influence of their class of origin and of their class of destination, where the latter tends to prevail, though. In addition, the analysis set out in the paper does not support the common assumption of a positive correlation between mobility and taste eclecticism. Socially mobiles and especially upwardly mobiles are more likely to display highbrow rather than eclectic musical tastes. Finally, the stronger attraction exerted by the highbrow pattern on the upwardly mobiles’ taste illustrates the symbolic power that the traditional notion of cultural legitimacy still exerts on people beliefs and practices.

See other titles in our collection by clicking below.

Sur la distinction...

Nouvel ouvrage
Philippe Coulangeon et Julien Duval (dir.)
  • Actualité éditoriale des chercheurs de l'OSC : Trente ans après La DistinctionActualité éditoriale des chercheurs de l'OSC : Trente ans après La Distinction
Trente ans après La Distinction de Pierre Bourdieu...

Ouvrage écrit sous la direction de Philippe Coulangeon (OSC) et Julien Duval (EHESS).
Retour sur le livre de sociologie "le plus cité au monde", écrit en 1979 par Pierre Bourdieu. 38 contributeurs y apportent leur regard contemporain, analysant et questionnant les éléments novateurs qui ont fait la renommée du manuscrit, au travers de différents prismes. Extraits du sommaire :

  • Introduction, par Philippe Coulangeon et Julien Duval

Un « classique » très discuté - Un livre-gigogne - Une réception mouvementée.

  • Genèse et réception internationale de La Distinction

Les tentatives de construction de l'espace social, de l'« Anatomie du goût » à La Distinction. Quelques repères pour l'histoire d'une recherche - La carrière internationale de La Distinction - En quoi Bourdieu a-t-il été utile à notre réflexion ? Le cas des États-Unis - Distinction, légitimité et classe sociale.

  • La Distinction, oeuvre phare de la sociologie de la culture

Dissonance et consonance dans l'amour de la musique contemporaine - Le vieillissement des publics de la musique savante - Les incomplétudes de l'écoute totale : typologie des goûts et des pratiques musicales de l'auditoire - Des jeunes « univores » ? Musique, ethnicité et (il)légitimité culturelle dans l'East-End londonien et en Seine-Saint-Denis - Les grands lecteurs de romans policiers. Plaisirs et appropriations lectorales entre logiques de trajectoires et informalisation du rapport à la culture - Lectures de polars et échappées identitaires - « Anything but Soul Food ». Goûts et dégoûts alimentaires chez les habitants d'un quartier gentrifié - De l'art d'esthétiser les nourritures populaires - Les homologies structurales : une magie sociale sans magiciens ? La place des intermédiaires dans la fabrique des valeurs.

  • Perspectives internationales

La Distinction revisitée : l'espace des styles de vie britannique en 2003 - L'espace social, les pratiques quotidiennes et la ville. Repères pour une sociologie des divisions sociales et symboliques dans la ville de Porto - Le goût dominant comme goût traditionnel : préférences et aversions esthétiques des élites de São Paulo - Les formes émergentes de capital culturel.

  • La Distinction comme théorie des classes sociales

Bourdieu et les classes populaires. L'ambivalence des cultures dominées - Petite bourgeoisie nouvelle » ou « nouvelles couches moyennes salariées » ? Retour sur un débat et sur un enjeu, la domination - La compétition entre fractions des classes moyennes supérieures et la mobilisation des capitaux autour des choix scolaires.

  • La Distinction et la sociologie politique

Retour sur les modes de production des opinions politiques - La production des opinions aux États-Unis, trente ans après La Distinction - Retour sur l'hypothèse de « l'homologie structurale » : les déplacements des catégories sociales dans l'espace politique français depuis La Distinction.

  • Nouveaux territoires

La morale des uns ne peut pas faire le bonheur de tous. Individualisation des problèmes publics, prescriptions normatives et distinction sociale - Des pratiques dans la pratique : l'espace social des techniques de pêche - Quelle dimension spatiale des structures sociales chez Bourdieu ? Localisations résidentielles et jeux d'échelles dans La Distinction.

"Trente ans après La Distinction, de Pierre Bourdieu", Philippe Coulangeon et Julien Duval (dir.), Paris, La Découverte, coll. Recherches, 2013, 272 p., ISBN 9782707176677

Recruitment of a tenured professorship in sociology

Recrutement d’un(e) professeur des universités en sociologie
  • Recrutement d’un(e) professeur des universités en sociologieRecrutement d’un(e) professeur des universités en sociologie

Recruitment of a tenured professorship in sociology specializing in the Comparative Analysis of Social Inequalities

The recruitment will be over with the audition of four pre-selected candidates:

  • Christine Detrez - "Ce que lire veut dire : enquêtes sur les pratiques de lecture des adolescents"
  • Ettore Recchi - "Social Stratification and Spatial Mobility: Background and Outline of a Comparative Research Project"
  • Martin David Munk - "Transnational Cultural Capital, Educational Reproduction, and Privileged Positions. United Kingdom and United States as magnets"
  • Steffen Hillmert - "Links between immigration and education: an international comparison"

These auditions will be held Tuesday, June 25, 2013 in the OSC premises (98, rue de l'Université 75007 Paris) at 09:30 and are open to the Sciences Po scientific community.

Each candidate will have 60 minutes to expose his skills and answer to the questions.

Schedules (in the order stated above): 09:30 - 10:40 - 11:50 and 14:00.

Job description [FR] is always available in "galaxy" portal of the Ministry of Higher Education.

 


 

Tags :

Environnement et question sociale

Programme de la journée d'études, 28 juin 2013
  • Environnement et question socialeEnvironnement et question sociale

Programme de la Journée d’études Environnement et question sociale,

vendredi 28 juin 2013,  Sciences Po, 98 rue de l’Université Paris 7e, salle Annick Percheron

Cette journée s’inscrit dans le cadre du programme de recherche financé par l’ANR, coordonné par Philippe Coulangeon, intitulé  "Les ressorts sociaux de la conversion écologique"

 

Tags :

Notes & Documents 2013-2

Measuring the Effect of the Local Ethnic Composition on Natives’ and Immigrants’ Evidence from Panel Data (1982-1999)
  • OSC Notes et Documents June 2013OSC Notes et Documents June 2013
  • OSC CollectionOSC Collection
  • OSC Notes et Documents CollectionOSC Notes et Documents Collection

Notes & Documents de l'OSC - Issue 2013-02

Title: Measuring the Effects of the Local Ethnic Composition on Natives' and Immigrants' Geographic Mobility in France. Evidence from Panel Data (1982-1999).

Authors: Roland Rathelot (CREST) and Mirna Safi (OSC - Sciences Po).

Quick Abstract [EN]: This article provides empirical results on the topic of geographic mobility, for native and immigrant population.
Using longitudinal panel data, the authors measure mobility from French municipalities during time and estimate the effect of their ethnic composition on the probability of moving out. The findings tend to discredit the hypothesis of the “white flight” central pattern in residential mobility dynamics in France. Some evidence nevertheless denotes ethnic avoidance mechanisms in natives’ relocating. They also find a strong negative effect of co-ethnics’ presence on immigrant geographic mobility.

Court résumé [FR] : Cet article étudie la mobilité résidentielle des immigrés et des natifs  en France, en utilisant des données longitudinales et un panel de données.
Il cherche à mesurer le degré auquel les comportements de mobilité sont affectés par les compositions ethniques du lieu de résidence. Les résultats tendent à discréditer l’hypothèse du “white flight” longtemps dominante dans la littérature sur la mobilité résidentielle. Un certain évitement ethnique est néanmoins mesuré dans le choix de la commune d’installation pour les natifs mobiles. Les résultats attestent également que la présence d’immigrés de la même origine dans la commune réduit fortement les chances des immigrés de quitter cette dernière.

See the other publications by following the links below!

Tags :

Agnès van Zanten

Docteur Honoris Causa, University of Turku
29 mai 2013
  • Agnès van ZantenAgnès van Zanten

Le Doctorat Honoris Causa de l'université de Turku (Finlande) sera décerné à Agnès van Zanten le 29 mai 2013

Andrew ABBOTT

The Thick Present: Locality and Its Implications
séminaire scientifique de l'OSC, 4 juin 2013
  • Andrew ABBOTTAndrew ABBOTT

Andrew Abbott, Gustavus F. and Ann M. Swift Distinguished Service Professor, University of Chicago

The Thick Present: Locality and Its Implications

mardi 4 juin 2013, 9h30-11h
salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université



The legacy of metabolism

Séminaire Cities are back in town
15 mai 2013
  • The legacy of metabolismThe legacy of metabolism

Séminaire du programme transversal Cities are back in town / Villes et territoires

Responsables : Patrick Le Galès (CEE), Marco Oberti (OSC)

Agathe Voisin

Albert Memmi Prize 2013
for young scholars doing research on prejudice against minorities in France
  •  Albert Memmi Prize 2013 Albert Memmi Prize 2013

Agathe Voisin, doctorante à l'OSC a reçu l'Albert Memmi Prize for young scholars doing research on prejudice against minorities in France, le 20 avril 2013 pour son poster  Ethnicity in young lives at a time of hardening nationalistic and identity tensions. From discriminations to new individuations in French and British societies
à l'issue de la conférence internationale  Attitudinal change towards Jews and Muslims in France in a comparative perspective qui s'est tenue à Paris du 18 au 20 avril

Social housing and location choices of immigrants in France

Fougère Denis, Kramarz Francis, Rathelot Roland, Safi Mirna
Journal of Manpower, 2013, 34( 1): 56-69
  • Social housing and location choices of immigrants in FranceSocial housing and location choices of immigrants in France

Les favelas à Rio entre la pacification et la violence du marché

Pedro ABRAMO
Séminaire scientifique de l'OSC, 17 mai 2013
  • Les favelas à Rio Les favelas à Rio

vendredi 17 mai 2013, 9h30-11h
salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université

Les favelas à Rio entre la pacification et la violence du marché
Pedro Abramo
, Professor, Urban & Regional Planning Institute, Universidade Federal Rio de Janeiro, invité par l'OSC

Mirna Safi

Les inégalités ethno-raciales
Repères numéro 615, avril 2013
  •  Repères numéro 615, avril 2013 Repères numéro 615, avril 2013

Avril 2013

Mirna Safi, Les inégalités ethno-raciales, La Découverte, Repères n° 615

Patrick Simon - Ethnicité, mensonges et discriminations : au cœur du modèle français d'intégration

Séminaire doctoral Actualités de la sociologie
17 avril 2013
  • Séminaire doctoral Actualités de la sociologieSéminaire doctoral Actualités de la sociologie

Mercredi 17 avril 2013, 10h-12 h
Salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université

Patrick Simon, directeur de recherche, Ined

Ethnicité, mensonges et discriminations : au cœur du modèle français d'intégration

Discutants : Pauline Clech, Mathieu Ichou, Agathe Voisin, doctorants OSC

Yvan Bruneau, séminaire doctoral Actualités de la sociologie

3 avril 2013
Espace social local et pouvoir politique. Sur le renouvellement des élus en milieu rural
  • Séminaire doctoral, Actualités de la sociologieSéminaire doctoral, Actualités de la sociologie

Mercredi 3 avril 2013, 14-16 h
Salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université

Yvan Bruneau, maître de conférences en science politique, université de Lyon 2, chercheur au Laboratoire d'études rurales

Espace social local et pouvoir politique. Sur le renouvellement des élus en milieu rural

Discutants : Pauline Clech, Héloïse Fradkine,  Josué Gimel, Clément Rivière (doctorants OSC).

Séminaire scientifique de l'OSC, 5 avril 2013

Yoann DEMOLI, Les variations générationnelles des facteurs sociaux de l'équipement automobile en France (1980-2008) : une analyse hiérarchique Age-Période-Cohorte
Louis-André VALLET, La démocratisation de l’enseignement, son paradoxe apparent, une explication plausible, et sa preuve empirique
  • Séminaire scientifique de l'OSCSéminaire scientifique de l'OSC

vendredi 5 avril 2013, 9h30-13h

salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université

Yoann Demoli, doctorant à l'OSC
Les variations générationnelles des facteurs sociaux de l'équipement automobile en France (1980-2008) :
une analyse hiérarchique Age-Période-Cohorte -
Résumé

Louis-André Vallet, directeur de recherche CNRS, membre du CREST, GRECSTA, chercheur associé à l'OSC
La démocratisation de l’enseignement, son paradoxe apparent, une explication plausible,
et sa preuve empirique -
Résumé

Back to top