Les cadres locaux de la mémoire. Enquête sur les bidonvilles de Nanterre et Champigny-sur-Marne

Les cadres locaux de la mémoire. Enquête sur les bidonvilles de Nanterre et Champigny-sur-Marne

Margot Delon
Séminaire scientifique de l'OSC - vendredi 16 mai 2014
  • Bidonville à la Porte de la Villette  © Paul Lecroart IAU îdFBidonville à la Porte de la Villette © Paul Lecroart IAU îdF

Séminaire scientifique de l'OSC, vendredi 16 mai 2014, 9h30-12h, salle Annick Percheron, 98 rue de l'Université, Paris 7e.

Les cadres locaux de la mémoire. Enquête sur les bidonvilles de Nanterre et Champigny-sur-Marne.

Comment et pourquoi enquêter sur les mémoires dans la ville ? Cette présentation entend faire un premier bilan d’une thèse en cours sur les récits des bidonvilles de l'après-guerre à Nanterre et Champigny-sur-Marne. Il s’agira de détailler les articulations possibles entre sociologie de la mémoire, sociologie urbaine et sociologie de l’immigration, tant dans leurs versants théoriques que méthodologiques. On reviendra donc sur la construction de l’objet de recherche, le protocole et le déroulement de l’enquête ainsi que sur les premiers résultats obtenus. Dans la lignée des travaux de Maurice Halbwachs, on montrera que l’approche localisée permet de mettre au jour le caractère collectif et situé des dynamiques mémorielles et identitaires.

  • Jaimie Morse, Kofi Asante et John Robinson, doctorants à la Northwestern University (Chicago), en séjour à l'OSC :présentation de leur travail de thèse.

La séance suivante se tiendra le vendredi 30 mai 2014 avec une présentation de Peter Bearman (Columbia University).

Back to top