Workshop : Présentation revues de la littérature

Workshop : Présentation revues de la littérature

10 novembre 2020, 15h-17h
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Conçue comme un workshop, cette présentation des revues de la littérature encadrées par les axes politiques éducatives -pour deux d'entre elles- et évaluation de la démocratie -pour la dernière- a pour objectif de mutualiser et d'échanger autour des difficultés, des enseignements et des méthodes de ces revues. 

Participantes :  

  • Laudine Carbuccia : Master de Sciences Cognitives (Ecole Normale Supérieure) et ancienne assistante de recherche pour l'axe politiques éducatives du LIEPP. 
  • Mélanie Maximino Pinheiro : Master Psychologie de l'éducation et psychologie du développement de l'enfant et de l'adolescent (Université de Paris) et ancienne assistante de recherche pour l'axe politiques éducatives du LIEPP. 
  • Yasmine Tuffy : Master Politique Comparée (Ecole Doctorale de Sciences Po) et assistante de recherche pour les axes "évaluation de la démocratie" et "discriminations et politiques catégorielles". 

 

Présentation des revues : 

Dans une logique d'investissement social, les premières années de vie sont vues comme un moment crucial car permettant de lutter contre les inégalités avant qu'elles se créent et se creusent (Avenel et al. 2017; Heckman, 2006). Mais parmi l'éventail des possibles, quelles politiques mettre en oeuvre pour accompagner au mieux le développement de l'enfant et son bien-être futur et lutter ainsi contre la reproduction des inégalités ? C'est cette question qui a motivé la rédaction du rapport LIEPP qui sera présenté dans notre intervention, constitué de quatre revues systématiques pour la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF). Le premier chapitre de la revue est une carte conceptuelle des domaines qui, dans la petite enfance sont les plus prédictifs de la réussite scolaire ; le second traite des effets des modes d'accueil formels (c'est-à-dire principalement des crèches et assistantes maternelles) sur le développement des enfants et de leur pertinence dans une optique de lutte contre les inégalités ; le troisième des barrières d'accès à ces modes d'accueil formels ; et le dernier des interventions parentales pouvant être faites dans les premières années de la vie des enfants, toujours dans une logique de lutte contre les inégalités. 

Seuls les résultats des premier et second chapitres seront présentés en détail, dans la mesure où notre intervention se veut avant tout une illustration de mise en application du cadre méthodologique PRISMA (Preferred Reporting Items for Systematic Reviews and Meta Analyses). PRISMA est en effet aujourd'hui le standard international de référence pour les Revues Systématiques de la littérature et les Méta-Analyses. Dans la première partie, nous verrons la notion de quantification du niveau de preuve des sous-domaines de la littérature, et dans la seconde partie le processus de recherche systématique d'articles aboutissant au diagramme PRISMA sera explicité en détail. 

 

  • "Compétences non-cognitives, réussite académique et inégalités sociales chez l’enfant et l’adolescent : une revue systématique en contexte interdisciplinaire" 
    Par Mélanie Maximino Pinheiro, en collaboration avec Carlo Barone.

Les compétences non-cognitives, dites aussi socio-émotionnelles, rassemblent une variété de compétences telles que la persévérance, l'engagement, les capacités de régulation de soi, les compétences sociales ou encore la motivation. Commodément opposées aux compétences cognitives comme le raisonnement et les compétences purement académiques (lecture, écriture, mathématiques...), les compétences non-cognitives ont fait l'objet d'un intérêt grandissant au sein de la littérature s'attachant à déterminer les prédicteurs de la réussite académique et professionnelle. Dans le cadre des objectifs poursuivis par l'axe Politiques éducatives du LIEPP, notre intérêt s’est porté vers la question du gradient socio-économique qui pouvait, ou non, caractériser ces compétences non-cognitives chez l’enfant et l’adolescent. En effet, si le sujet a déjà été extensivement traité du côté des compétences cognitives, la littérature est émergente concernant les compétences non-cognitives. De plus, à notre connaissance, cette littérature n'a pour l'heure pas été synthétisée. Notre présentation aura donc pour but d'exposer les résultats préliminaires de ce travail de synthèse. Ce sera aussi l'occasion de discuter des éléments méthodologiques particuliers qui caractérisent la conduite d'une revue systématique en contexte interdisciplinaire. Notre question de recherche nous a en effet mené à considérer les littératures de plusieurs disciplines et notamment de l'économie, de la sociologie, de la psychologie et des sciences de l'éducation.


This literature review forms part of a larger program, that of the redefinition of the Laboratory for Interdisciplinary Evaluation of Public Policy's (LIEPP) research axes. It aims to explore, summarise, and discuss the existing literature which gives insights into the nature and the workings of anti-science attitudes. To this effect, this review draws on literature from various academic fields, such as history, philosophy, political science, psychology and sociology, and touches upon several topics that are relevant to the study of anti-science attitudes, like the environment, public health, and scientific governance. It eventually provides an overview of anti-science attitudes, of their mechanics and their determinants, in order to foster reflexion over the stakes of the public's perception of science and over ways to improve it.  

Retour en haut de page