©Martin Argyroglo / Sciences Po
Le cours magistral : créer de l’interactivité entre enseignant et étudiants
21 novembre 2017
©Marta Nascimento / Étude de cas, DRIS, Bibliothèque - 2015 - Sciences Po
La méthode des cas : apprendre en faisant
21 novembre 2017

Les Lunchbox des enseignants – un lieu pour transformer sa pédagogie et partager ses pratiques innovantes

@Véronique Dubois-Bouchet / Lunchbox des enseignants - Sciences Po

@Véronique Dubois-Bouchet / Lunchbox des enseignants - Sciences Po

Les Lunchbox enseignants sont un lieu de sensibilisation à la transformation pédagogique à l’oeuvre dans l’enseignement supérieur. Elles se veulent aussi un temps propice aux échanges de pratiques et à la discussion entre pairs. Résolument fondées sur une approche active, elles proposent aux enseignants intéressés par les nouveaux dispositifs et méthodes pédagogiques de se les approprier grâce à un travail pratique collaboratif en petits groupes. Des témoignages de collègues ayant expérimenté des formats pédagogiques innovants enrichissent également certaines sessions. Les retours des participants via le questionnaire d’évaluation encouragent à étendre les Lunchbox à un public et un périmètre plus larges.

Des rendez-vous conviviaux tout au long de l’année pour échanger autour de la transformation de la pédagogie

A qui s’adressent les Lunchbox enseignants ?

A toute personne effectuant un service d’enseignement à Sciences Po : membres de la faculté permanente, Associate Professors, Teaching Assistants, doctorants, intervenants extérieurs / experts métiers.

À quel rythme les Lunchbox enseignants sont-elles organisées ?

Au moins deux Lunchbox enseignants sont proposées chaque semestre (soit entre quatre et six par an), depuis 2014-2015.

Dans quels objectifs les Lunchbox enseignants ont-elles été mises en place ? Comment une session se déroule-t-elle ?

L’objectif premier des Lunchbox enseignants est de sensibiliser à la transformation de la pédagogie universitaire et au renouveau de l’enseignement supérieur. En 2016-2017 par exemple, les thèmes de l’objectivation de l’oral, de la scénarisation de l’enseignement et de la classe inversée ont été abordés.

Chaque session commence par une brève présentation générale (+/- 15 minutes), suivie par le témoignage d’un collègue (+/- 25 minutes) et par des activités pratiques en petits groupes (entre 30 et 45 minutes). La discussion et les échanges sont encouragés et plébiscités à chaque étape. Chaque session peut accueillir entre 15 et 25 participants.

Le parti-pris des animatrices – ingénieures pédagogiques du Laboratoire de Pédagogie Active et du Centre d’expérimentation numérique – est de mettre les participants dans une démarche résolument active. En effet comme la recherche, l’enseignement dans le supérieur implique la réflexion pour l’action mais également le partage d’expérience et un certain regard critique. C’est précisément ce que les Lunchbox enseignants veulent offrir : un temps pour 1) prendre du recul sur ses enseignements, 2) se maintenir informé du renouveau de la pédagogie universitaire, 3) en testant concrètement et dans un contexte réaliste les méthodes ou dispositifs nouveaux, 4) tout en échangeant interrogations et points de vue collectivement avec des pairs.

Chaque session fait l’objet d’une évaluation (via un bref questionnaire papier) qui vise à recueillir les avis et les suggestions des participants. Au cours de l’année 2016-2017, les Lunchbox se sont affirmées comme l’un des rendez-vous appréciés de la communauté enseignante de Sciences Po.

Quels prolongements ou enrichissements en 2017-2018 ?

Jusqu’en mai 2017 les Lunchbox enseignants n’ont pu être organisées qu’à Paris. Une volonté est de les étendre progressivement aux campus en région. Pour ce faire, une session sur le thème de la classe inversée sera organisée sur le campus de Reims courant 2017-2018. La captation de la session initiale sur ce thème sera en outre rendue disponible en ligne (en replay).

Par ailleurs, une réflexion est en cours sur l’opportunité d’adapter le modèle de la Lunchbox aux responsables pédagogiques des différentes écoles de Sciences Po pour engager davantage d’acteurs dans la transformation et le renouvellement de la pédagogie.

Enfin, en septembre 2017, un séminaire transversal sur le thème “Concevoir son enseignement et sa pédagogie” a été intégré à l’offre de formation de l’école doctorale. La première session a réuni une vingtaine de doctorants. Des pistes d’amélioration et de pérennisation de ce programme sont à l’étude.

Véronique DUBOIS-BOUCHET (PhD), ingénieure pédagogique, Laboratoire de Pédagogie Active, Direction des études et de l’innovation pédagogique, Sciences Po,
Audrey LOHARD, ingénieure pédagogique, Centre d’expérimentation numérique, Direction des études et de la scolarité, Sciences Po.