Michel Rocard Premier ministre

Voir la vidéo de la table ronde du 29/09
  • Couverture de l'ouvrage (extrait)Couverture de l'ouvrage (extrait)

Michel Rocard, Premier ministre

La deuxième gauche et le pouvoir (1988-1991)

Lancement d'ouvrage organisé par le Centre d'histoire de Sciences Po

Mardi 29 septembre 2020, de 18h00 à 20h00
à Sciences Po, 27 rue Saint-Guillaume, 75007 Paris
Amphithéâtre Albert Sorel/Leroy Beaulieu

La vidéo de la table ronde du 29 septembre est en ligne sur le site de l'association MichelRocarg.org :

> VIDEO de la table ronde

 Déroulé de l'événement :

Introduction de Marc LAZAR, Professeur à Sciences Po et directeur du Centre d'histoire (Sciences Po, CHSP) ;

Discussion de l'ouvrage par 

  • Anne-Laure OLLIVIER, Professeure en CPPGE et membre du conseil scientifique de michelrocard.org
  • Olivier DUHAMEL, Professeur à Sciences Po et président de la FNSP

Réponses 

  • d'Alain BERGOUNIOUX, Historien et Inspecteur général honoraire de l'Éducation nationale &
  • Mathieu FULLA,Enseignant chercheur (Sciences Po, CHSP)
    directeurs éditoriaux et auteurs

Débat

Alain Bergounioux, Mathieu Fulla (dir.), Michel Rocard Premier ministre : La deuxième gauche et le pouvoir (1988-1991), Les Presses de Sciences Po, 3 septembre 2020, 370 p.

"Les trois ans et cinq jours que Michel Rocard a passés à Matignon ont laissé peu de souvenirs dans la mémoire collective. Sans majorité au Parlement, coincé dans un tête-à-tête empreint de méfiance avec François Mitterrand, le champion de la « deuxième gauche » n’aurait pas su, selon le procès qui lui a été fait, incarner une autre pratique socialiste du pouvoir et se serait contenté de gérer le quotidien.

L’accès récent aux archives publiques et à ses archives personnelles éclaire d’un jour nouveau le Premier ministre Michel Rocard. Son oeuvre législative, symbolisée par la création du RMI et de la CSG, a résisté au temps. Respectueux des vastes domaines réservés de la présidence, il a su rétablir la paix en Nouvelle-Calédonie, moderniser l’État, promouvoir la rénovation de l’Éducation nationale...

Historiens, politistes, économistes, archivistes et grands témoins font revivre les temps forts d’une gauche de gouvernement aux prises avec la fi n de la guerre froide et proposent une réflexion sur les limites que la Ve République impose au pouvoir du Premier ministre."


Avec les contributions de : Claire Andrieu, Philippe Bezes, Antony Burlaud, Alain Chatriot, Élie Cohen, Michele Di Donato, Pierre Encrevé, Ismail Ferhat, Guy Groux, Gérard Grunberg, Pierre-Emmanuel Guigo, Veronika Isenberg, Jérôme Jaffré, Marc Lazar, Sarah Mohamed-Gaillard, Michel Noblecourt, Vivien Richard, Zénaïde Romaneix, Olivier Rozenberg, Christophe Sente, François Stasse, Matthieu Tracol."

L'histoire et le parcours des collections extra-européennes

Deadline le 15/10/2020
Bourses de recherche Musée du Quai Branly-Jacques Chirac
  • African masks and sculptures from Gabon. Source : Ninara (Flickr) CC BY-NC 2.0African masks and sculptures from Gabon. Source : Ninara (Flickr) CC BY-NC 2.0

BOURSES DE RECHERCHE SUR L’HISTOIRE ET LE PARCOURS DES COLLECTIONS 2020-2021

Le musée du quai Branly - Jacques Chirac et la Bibliothèque nationale de France proposent pour l’année 2020/2021 deux bourses destinées à favoriser la recherche de post-doctorants et d’enseignants-chercheurs français ou étrangers autour du thème de l’histoire et du parcours des collections extra-européennes.

Les projets devront porter sur des collections extra-européennes, des collectionneurs, ou des expéditions/missions dans des contextes chrono-culturels de collecte précis (notamment, mais pas exclusivement, colonial), impliquant les collections et/ou archives du musée du quai Branly – Jacques Chirac et de la Bibliothèque nationale de France. L’objectif à terme est de cartographier à large échelle des fonds d’institutions publiques, permettant de faire un lien entre archives et objets, pour mieux connaître l’histoire des collections.

Au cours de l’année, les candidats sélectionnés travailleront en collaboration avec un tuteur scientifique nommé par chacun des établissements, et rédigeront un rapport d’activité destiné aux deux établissements d’accueil, ainsi qu’un article académique devant être soumis à publication. Leurs travaux seront exposés au sein des différentes instances de présentation des résultats de la recherche du musée du quai Branly - Jacques Chirac et de la Bibliothèque nationale de France.

 Ces bourses constituent une aide à la rédaction et ne correspondent pas à un financement de recherches de terrain. Elles sont attribuées pour une durée de 12 mois non reconductible, du 1er décembre 2020 au 30 novembre 2021. Chacune sera d’un montant annuel de 10.000 euros.

Elles seront allouées après évaluation des dossiers de candidature par un jury constitué de chercheurs et conservateurs du musée du quai Branly – Jacques Chirac et de la Bibliothèque nationale de France. Aucune condition de nationalité n’est exigée, mais les candidats devront avoir un niveau académique, écrit et oral, en français et en anglais.

Les demandes de bourse doivent être établies suivant un formulaire spécifique, durant la période de l’appel à candidatures, pouvant être téléchargé depuis notre site internet (cliquez ici)
Pour être enregistré, le dossier de candidature complet doit obligatoirement faire l’objet d’un double envoi avant le jeudi 15 octobre 2020 à minuit :

  1. par voie électronique, aux adresses suivantes : bourses@quaibranly.fr et boursesinternationales@bnf.fr : il est demandé aux candidats de procéder au regroupement des différents documents du dossier de candidature en un seul fichier au format PDF, ne dépassant pas 5Mo. Le fichier devra être nommé sur le modèle suivant : NOM_candidatureCOLLECTIONS_2020.pdf
  2. par courrier postal (avec mention ‘Candidature Bourse Collections’ portée sur l’enveloppe), avec le formulaire de candidature daté et signé, aux deux adresses suivantes :


Département de la recherche et de l’enseignement
musée du quai Branly - Jacques Chirac
222, rue de l’Université
75343 Paris Cedex 07

&
Délégation aux relations internationales
Bibliothèque nationale de France
Quai François-Mauriac
75706 Paris Cedex 13, France
Tel.: +33(0)1 53 79 59 10

 
Les noms des deux lauréats seront affichés sur le site web du musée du quai Branly - Jacques Chirac et de la Bibliothèque nationale de France, et diffusés durant la première semaine du mois de novembre 2020. Le versement des bourses interviendra avant le 15 décembre 2020.

Memorandum pour une demande de bourse de recherche


Tags :

Joseph Bohling

Chercheur invité au mois d'octobre
  • Joseph BohlingJoseph Bohling

Joseph Bohling est professeur d’histoire à Portland State University aux États-Unis.

Il obtient son doctorat en histoire à l’Université de Californie, Berkeley en 2012 et il est chercheur invité à
Remarque Institute a l’Université de New York en 2018.
Spécialiste de l’histoire des politiques économiques et sociales de la France et de l’Europe au vingtième siècle, Bohling est l’auteur de The Sober Revolution: Appellation Wine and the Transformation of France (Cornell, 2018) et quelques articles sur le capitalisme français.
Bohling travaille actuellement sur un ouvrage intitulé Power to the Republic : The Oil Crisis and France’s Search for Energy Independence, 1969-1993. Cette étude examine la naissance de nouveaux savoirs sur l’énergie et les luttes politiques qui conduisent à un redéploiement majeur du secteur énergétique en France depuis les années 1970. Au moment où la crise pétrolière remet en question la croissance économique de l’après-guerre, l’État français choisit d’investir dans l’accélération d’un programme nucléaire civil pour renforcer sa maîtrise sur le développement économique. Le pari nucléaire, mal compris comme une stratégie de libérer la France du besoin des combustibles fossiles et des aléas des marchés internationaux, est souvent interprété comme une exception française, le résultat inéluctable d’un Etat monolithique et d’un intérêt inné pour les grands projets technologiques. Bohling dépouille des archives nouvellement ouvertes pour démentir ces mythes. Il raconte une histoire plus complexe où le nucléaire n’est ni tout-puissant ni la seule stratégie énergétique; au contraire, l’expansion du nucléaire est contrainte par d’autres politiques publiques, que ce soient celles qui concernent les énergies concurrentes, l’emploi, les transports, la défense nationale, l’aménagement du territoire, la protection de l’environnement, ou l’Européanisation de l’économie. Power to the Republic est une étude à la fois sociale, environnementale, et politique de cette transition énergétique.

Joseph Bohling sur le site de Portland State University

Tags :

Prochaines soutenances : Anna Shapovalova et Thomas Gauchet

Le 09 octobre 2020

PROCHAINES SOUTENANCES

  • 09/10/2020

Mme Anna SHAPOVALOVA

Sujet : "L'étranger, ressort des procès staliniens 'pour l'exemple' (1928-1933). Pour une analyse de la dimension internationale de trois affaires soviétiques (Chakhty, Parti Industriel et Vickers)"

Jury : Juliette CADIOT, Sophie COEURÉ-PROCHASSON, Sabine DULLIN (Dr de recherche), Emilia KOUSTOVA, Susanne SCHATTENBERG (Dr de recherche), Jean VIGREUX.

  • 09/10/2020

M. Thomas GAUCHET

Sujet : Une histoire politique des circulations en Europe du Nord : la construction du canal de Göta (1792-1832)

Jury : Frédéric GRABER, Liliane HILAIRE-PEREZ, Jean-Marc OLIVIER (Dr de recherche), Eric SCHNAKENBOURG, Jakob VOGEL (Dr de recherche)

Ces deux soutenances ont lieu par visioconférence (contact. ed.soutenances@sciencespo.fr)

Tags :

Poste vacant : Directeur de la recherche historique (ministère des armées)

Deadline : 19 octobre 2020

Poste vacant (PU) : directeur de la recherche historique (ministère des armées)

Le poste (PU) de directeur de la recherche historique auprès du chef du Sefrvice historique de Vincennes est à pourvoir (cumul possible). La date de candidature est fixée au 19 octobre 2020.

La fiche de poste est disponible sur Galaxie.

Tags :
Retour en haut de page