Léotard, Pierre de

Législatives 1958 (Seine) : profession de foi du 1er tour, AHC-CHSP.
Législatives 1958 (Seine XXe circonscription) : profession de foi du 1er tour, AHC-CHSP.

Fonds papier coté PL

Né le 6 juillet 1909, Pierre de Léotard décide de s'engager en politique dès l'âge de 15 ans. Il commence par adhérer aux Jeunesses patriotes avant de rejoindre la Jeunesse française républicaine de l'Alliance démocratique. Parallèlement, pour parfaire sa formation politique, il s'inscrit, en 1933, à l'École libre des Sciences politiques (ELSP) où il fait la connaissance de futurs députés, tels que Jean-Paul David ou François Mitterrand.

En 1936, il participe activement à la constitution du Parti social français (PSF) de François de La Rocque, ce qui lui vaudra d'être arrêté par les Allemands en mars 1943. En août 1945, il participe à la création du Parti républicain et social de la Réconciliation française (PRSRF), parti qui adhère rapidement au Rassemblement des gauches républicaines (RGR). Pierre de Léotard est alors directeur politique de la PRSRF, rédacteur en chef de son journal, Le Flambeau et, à partir de 1947, délégué à la propagande du RGR. Il n'abandonne pas pour autant ses ambitions politiques et, profitant de la remontée des droites, est élu député en 1951 sur une liste du RGR. Réélu en 1956, il est nommé secrétaire de l'Assemblée nationale. Vice-président de la Commission de réforme des théâtres nationaux (1957-1958), de l'Association parlementaire pour la liberté de l'enseignement, il est aussi secrétaire de la commission de l'Éducation nationale, du groupe d'amitié parlementaire France-Allemagne fédérale et du groupe France-Espagne.

Fervent partisan de l'Algérie française, il soutient le retour au pouvoir du général de Gaulle en 1958. Battu aux élections cette même année, il reprend une activité professionnelle tout en continuant à rédiger la lettre bi-mensuelle Études et Réformes jusqu'en 1967. De 1962 à 1964, il anime une association d'aide aux rapatriés d'Algérie, le Mouvement d'entraide et de solidarité pour les Français d'outre-mer (MESFOM).

Il décède le 12 août 1992.

Dates extrêmes

1937-1964

CONDITIONS D'ACCÈS

Fonds ouvert, consultable en salle de lecture du Département archives de la Direction des Ressources et de l'information scientifique de Sciences Po.

Instruments de recherche

Répertoire numérique détaillé réalisé par Anne-Sophie Maure sous la direction de Dominique Parcollet, 2001, 59 pages : consulter l'inventaire (PDF, 428.89 Ko).

IMPORTANCE MATÉRIELLE

23 cartons = 3 mètres linéaires

Retour en haut de page