Grunebaum-Ballin, Paul

Paul Grunebaum-Ballin, Tous droits réservés.
Paul Grunebaum-Ballin, Tous droits réservés.

Fonds papier coté PGB

Né le 27 mars 1871, Paul Grunebaum-Ballin entre en 1894 comme auditeur de 2e classe au Conseil d'État. En 1904, il est appelé par Aristide Briand, dont il devient le chef de cabinet. En tant que juriste, il prépare et fait appliquer les lois sur la séparation de l'Église et de l'État de 1905.

En 1911, il est nommé président du Conseil de préfecture de la Seine, fonction qu'il occupe jusqu'en 1933, excepté pendant la période de la guerre. Parallèlement, de 1913 à 1926, il préside une commission chargée de rédiger le code maritime du travail de 1926. En 1933, il devient conseiller d'État et contribue à l'élaboration des lois sociales de 1936, apportant ainsi son aide à Léon Blum, ami de longue date.

La Libération et les besoins de la guerre lui offrent l'occasion de se dévouer pour une nouvelle cause : la construction sociale. Président de l'Office d’habitation à loyer modéré (HLM) de la Seine à partir de 1926, il s'efforce après guerre de trouver les crédits nécessaires à la construction de logements sociaux. Parallèlement, il appartient à l'une des commissions chargée de la nationalisation de l'électricité et du gaz. Il travaille également à l'élaboration du statut des journalistes et à la législation sur le droit d'auteur.

Il décède le 4 février 1969.

Dates extrêmes

1899-1955

ConditionS d'accès

Fonds ouvert, consultable en salle de lecture du Département archives de la Direction des Ressources et de l'information scientifique de Sciences Po.

Instruments de recherche

Inventaire réalisé par Dominique Le Roux, décembre 1982, consulter l'inventaire (PDF, 6,52Ko)

Importance matérielle

5 cartons = 0,5 mètre linéaires

Retour en haut de page