Club Vauban

Fonds papier coté VAU

Fondé en 1983 par Antoine et Simone Veil, le Club Vauban, dont le nom fait référence au domicile parisien des époux Veil place Vauban, à Paris VIIe, se veut le lieu de rencontre entre personnalités politiques appartenant à la majorité et à l'opposition, autour de petits déjeuners ayant lieu une fois par mois ou lors de colloques organisés ponctuellement.

Cette coopérative de réflexion, "non pas clandestine mais discrète" (préface d'Antoine Veil pour Modernité de la politique, Paris, Quai Voltaire, 1992) s'efforce, selon ses fondateurs, "de regrouper les élus convaincus de la nécessité, en dépassant le clivage structurel de l'échiquier politique français, d'ouvrir le dialogue pour mettre en relief les profondes convergences qui, sur les principaux sujets de société, transcendent la ligne de démarcation électorale". Toujours selon Antoine Veil, la collectivité est "l'une des caractéristiques du Club Vauban" car, pour ses membres, "les démarches collectives sont préférables aux démarches individuelles" dans le cadre de "la bipolarisation qui résulte (des) institutions et (du) système électoral". Le club a compté de nombreuses personnalités politiques parmi ses membres, pour quelques semaines, quelques mois ou plusieurs années, notamment François Fillon, Lionel Stoleru, Bernard Kouchner, Dominique Strauss-Kahn, Élisabeth Guigou, Nicolas Sarkozy, Michel Rocard, Valérie Pécresse, Martine Aubry, Nathalie Kosciusko Morizet, Xavier Bertrand.

DATES EXTRÊMES

1985-2008

ConditionS d'accès

Fonds semi-ouvert, consultable en salle de lecture du Département archives de la Direction des Ressources et de l'information scientifique de Sciences Po.

Instruments de recherche

Répertoire numérique détaillé réalisé par Isabelle Guichon sous la direction de Dominique Parcollet, février 2011, 21 pages : consulter l'inventaire (PDF, 270Ko)

Importance matérielle

20 cartons = 2,25 mètres linéaires

Retour en haut de page