Simon Perego

Chercheur associé
Shoah, Seconde Guerre mondiale, Communauté juive

Depuis 2017 : Chercheur en postdoctorat au sein du LabEx "Ecrire une histoire nouvelle de l’Europe" (EHNE), Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Sorbonne Université et Université de Nantes, secrétaire scientifique de l’axe 5 "L’Europe des guerres et des traces de guerre".

Membre des comités de rédaction et de lecture de 20&21. Revue d’histoire et membre des comités de rédaction d'Archives juives. Revue d'histoire des Juifs de France et de la Revue d'histoire de la Shoah.

2016 : Doctorat d’histoire, IEP de Paris.
"Pleurons-les, bénissons leurs noms". Les commémorations de la Shoah et de la Seconde Guerre mondiale dans le monde juif parisien entre 1944 et 1967 : rituels, mémoires et identités.
Jury : Claire Andrieu (PR, IEP de Paris, directrice de thèse), Annette Becker (PR, Université Paris Nanterre, présidente du jury), Sarah Gensburger (CR, CNRS), Anne Grynberg (PR INALCO, rapporteure), Pieter Lagrou (PR, Université libre de Bruxelles, rapporteur), Philip G. Nord (PR, Princeton University).

2015-2017 : ATER à l'Université de Poitiers.

2014-2015 : boursier de la Ville de Paris (bourse de recherche sur la xénophobie et l’antisémitisme).

2013-2014 : ATER à l'IEP de Paris.

2012-2013 : boursier de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

2010 : diplôme du Uriel Weinreich Program in Yiddish Language, Literature, and Culture of New York University and YIVO Institute for Jewish Research, New York.

2009-2012 : doctorant contractuel à l'IEP de Paris.

2009 : agrégé d’histoire (rang : 8e).

2007 : diplômé de Sciences Po (mention "Summa cum laude") et du Master recherche de l'école doctorale de Sciences Po, mention "Histoire et théorie du politique", spécialité "Histoire" (mention "Très bien").

Prix et distinctions

  • prix de thèse francophone en études juives décerné par la Société des études juives, la Commission française des archives juives et la Fondation pour la mémoire de la Shoah (2017)
  • prix Henri Hertz décerné par la Chancellerie des Universités de Paris (2018)
Retour en haut de page