Ophélie JOUAN

Doctorante
Histoire de l'art, Spoliations artistiques, Patrimoine en période de conflit armé, Restitutions artistiques

Parcours

Ophélie Jouan est une historienne de l’art diplômée de l'École du Louvre (2015) et de l'IAE Nice Graduate School of Management (2016). Ses recherches portent sur les spoliations nazies en France durant la Seconde Guerre mondiale et particulièrement sur les « officiers Beaux-Arts » qui procédèrent à la récupération des œuvres en Allemagne et en Autriche à partir de 1944. À ce titre, elle a consacré une biographie à la résistante du musée du Jeu de Paume, Rose Valland, sur la base des informations nouvellement mises au jour dans ses papiers personnels et aux Archives nationales (éd. Département de l’Isère, 2019).

Elle a notamment travaillé à l’amélioration de l’inventaire du fonds 209SUP dit « Rose Valland » aux Archives diplomatiques (ministère des Affaires étrangères) et a classé les archives de l'Association pour la Mémoire de Rose Valland, déposées au Musée de la Résistance et de la Déportation en Isère (Grenoble). Elle a également été commissaire et conseillère scientifique de plusieurs expositions, en particulier de celle que consacre le Musée dauphinois à la résistante iséroise en 2019-2020, Rose Valland, en quête de l'art.

En 2020, Ophélie Jouan est titulaire de la bourse Histoire du marché de l'art en France sous l'Occupation proposée pour la première fois par le Deutsche Forum für Kunstgeschichte Paris et l'Institut national d'histoire de l'art. Dans ce cadre, elle s'intéresse à l’épuration du marché de l’art français et à la récupération des biens culturels spoliés entre 1939 et 1945, sujet de son doctorat, également débuté en 2020.

Dernières publications

  • JOUAN Ophélie, Rose Valland, une vie à l'œuvre, coll. « Parcours de Résistants », cat. exp., Grenoble, Patrimoine en Isère : Musée de la Résistance et de la déportation de l'Isère-Maison des droits de l’Homme, 2019.
  • JOUAN Ophélie, « Les Manufactures sous l’Occupation », dans Au fil du siècle, 1918-2018, Chefs-d’ œuvre de la tapisserie, album de l’exposition, Paris, Galerie des Gobelins, 10 avril-23 septembre 2018, Milan, SilvanaEditoriale, Paris, Mobilier national et manufactures nationales des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie, 2018.

Bourses

2021 : titulaire d'une bourse doctorale de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah (Paris)

2020 : titulaire d'une bourse "Histoire du marché de l'art en France sous l'Occupation" dispensée par L'Institut national d'histoire de l'art et le Deutsche Forum für Kunstgeschichte Paris.

 

Direction de Doctorat

Laurence Bertrand Dorléac (Sciences Po, Centre d'histoire)
Christian Fuhrmeister (Zentralinstitut für Kunstgeschichte, Munich)

Titre de la thèse : "Juger les spoliateurs et récupérer les biens culturels spoliés en France (1944-1957)"

Retour en haut de page