Marc Lazar

+33 (0)1 45 49 71 02
56 rue Jacob - 75006 PARIS - FR
Directeur
Histoire et sociologie politique des gauches en Europe, Histoire et sociologie politique de la France post-1945, Histoire et sociologie politique de l'Italie post-1945, Histoire et sociologie politique des populismes en Europe, Histoire et sociologie politique des partis politiques, Histoire et science politique

Agrégé d’histoire, Marc Lazar a effectué sept ans d’enseignement dans le secondaire.

Titulaire d’une thèse d’histoire de l’EHESS, il a été boursier Jean Monnet à l’Institut Universitaire Européen comme membre des départements d’histoire et de science politique, détaché ensuite au CNRS en science politique au CACSP (Centre d'Analyse Comparative des Systèmes Politiques) Université de Paris I (1987-1989), Maître de conférences en science politique à l'Université de Paris I (1989-1993), Maître de conférences à Sciences Po (1990-1999) et Professeur-associé à l'Université de Stanford, Programme Stanford à Paris (1994-2005).

Après son HDR, il a été Professeur de sociologie politique (1993-1999) à l'Université de Paris X et Professeur d'histoire et de sociologie politique à l'IEP de Paris depuis1999. Il a été visiting professor à l’Université Luiss-Guido Carli de Rome (2007-2014).

Bibliographie restreinte

Livres

  • Avec Bruno Cautrès, Thierry Pech, Thomas Vitiello, La République en Marche : Anatomie d’un mouvement, Terra Nova, 2018, 207 p. 
  • avec Riccardo Brizzi (sous la direction de), La Francia di Macron, Bologne, Il Mulino, 2017, 248 p. Edition française : La France d’Emmanuel Macron, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2018, 328 p.
  • avec Ilvo Diamanti, Popolocrazia. Le metamorfosi delle nostre democrazie, Bari-Rome, Laterza, 2018, 163 p. Edition française : Peuplecratie. La métamorphose de nos démocraties, Paris, Gallimard, 2019, 187 p. 
  • avec Mariuccia Salvati et Loredana Sciolla, Europa. Cultura e società, Rome, Enciclopedia italiana, 2018, 723 p. 

Articles

  • « Francia : dubbi del presente, i rettagi del passato », Passato e Presente, XXXIV (2016), n°98, p. 5-17.
  • « Le terrorisme en France et en Italie. Questions de recherche », Vingtième siècle. Revue d’histoire, numéro 1334, avril-juin 2017, pp. 37-50.
  • avec Sergio Fabbrini, « Renzi’s Leadership between Party and Government », Italian Politics, vol. 32, 2017, pp. 40-58. 
  • « La catastrophe du PS au regard de la gauche européenne », Recherche socialiste, n°80-81, juillet-décembre 2017, pp. 61-65. 
  • « Settant’anni dopo. Ripensare la storia dell’Italia repubblicana », PassatoePresente, n°103, janvier-avril 2018, p. 20-26.
  • « Une nouvelle épreuve pour la démocratie italienne », Pouvoirs, n°169, 2019, pp. 47-59. 
  • avec Marie-Anne Matard-Bonucci, « Entre fascisme et République : gouverner l’Italie », Histoire@Politique, n°38, mai-août 2019. 

Contributions à des ouvrages collectifs

  • avec Sergio Fabbrini, « La leadership di Renzi tra partito e governo » in Maurizio Carbone, Simona Piattoni (sous la direction de), Politica in Italia. Edizione 2016, Bologna Il Mulino, 2016, pp. 49-66. 
  • « Elie Halévy et sa lecture du socialisme européen », in Elie Halévy, Oeuvres Complètes III, Histoire du socialisme européen, Paris, Les belles Lettres, 2016, pp. VII-XIV.
  • « France in 2017 », Nomisma, The World in 2017, Bologne, Nomisma, 2016, p. 57-59.
  • « Préface », Emmanuel Jousse, Les hommes révoltés. Les origines intellectuelles du réformisme en France (1871-1917), Paris, Fyard, 2017, p. VII-XI. 
  • « Notre camarade Staline est mort », in Patrick Boucheron (sous la direction de), Histoire mondiale de la France, Paris, Seuil, 2017, pp. 649-653. 
  • « Un violent malaise démocratique: l'Italie » in Dominique Reynié (sous la direction de), Où va la démocratie? , Paris, Plon, 2017, pp. 77-79.
  • « The French Communist Party » in Norman Naimark, Silvio Pons, Sophie Quinn-Judge (eds), The Cambridge History of Communism, volume II. The Socialist Camp and World Power 1941-1960s, Cambridge, Cambridge University Press, 2017, p. 619-641. 
  • « La catastrophe du PS au regard de la gauche européenne », Recherche socialiste, n°80-81, juillet-décembre 2017, pp. 61-65. 
  • « La sorpresa Mélenchon » in Marc Lazar, Riccardo Brizzi (sous la direction de), La Francia di Macron, Bologne, Il Mulino, 2017, pp. 127-142. 
  • « Che cosa è il macronismo », in Marc Lazar, Riccardo Brizzi (sous la direction de), La Francia di Macron, Bologne, Il Mulino, 2017, pp. 219-225.
  • « Il terrorismo nell’Italia degli anni Settanta : riflessioni e piste di ricerche » in Valentine Lomellini (sous la direction de), Il mondo della guerra fredda e l’Italia degli anni di piombo. Una regia internazionale peril terrorismo ?, Florence, Le Monnier, 2017, pp. 21-37. 
  • « De quoi le macronisme est-il le nom », in Marc Lazar, Riccardo Brizzi (sous la dir. de), La France d’Emmanuel Macron, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2018, pp. 299-308.
  • « Leadership et partis politiques en France et en Italie : personnalisation, médiatisation et mutations des organisations partisanes », in Vies Politiques. Mélanges en l’honneur de Hugues Portelli, Paris, Dalloz, 2018, pp. 145-151. 
  • « Populismes de droite, populismes de gauche en Europe » in Bertrand Badie, Dominique Vidal (sous la direction de), Le retour des populismes. L’état du monde 2019, Paris, La Découverte, 2018, p. 118-126. 
  • avec Ilvo Diamanti et Fabio Turato, « I mutamenti delle democrazie in Europa » in Marc Lazar, Mariuccia Salvati et Loredana Sciolla, Europa. Cultura e società, Rome, Enciclopedia italiana, 2018, p. 137-145. 
  • « Frontiere » in avec Mariuccia Salvati et Loredana Sciolla, Europa. Cultura e società, Rome, Enciclopedia italiana, 2018, p.71-74. 
  • « Le società civili » in Marc Lazar, Mariuccia Salvati et Loredana Sciolla, Europa. Cultura e società, Rome, Enciclopedia italiana, 2018, p. 133-136.
  • « Une Italie incertaine », Annuaire de la Méditerranée 2018, Barcelone, IEMed, 2018, p. 205-207.
  • « Actualité de Elie Halévy » in Elie Halevy et « l’Ere des tyrannies. Histoire, philosophie et politique », Paris, Les Belles Lettres, 2019, pp. 43-52. 
  • « Une nouvelle composante de la démocratie », Le débat, n°203, janvier-février 2019, p. 77-82. 
  • « L'Italia, la democrazia e l'Europa » in Rita Mascolo, Stefano Palermo (dir.de), Europa domani, Rome, Luiss University Press, 2019, p. 197-217. 
  • « Matteo Salvini », in Michel Duclos (sous la direction de), Le monde des nouveaux autoritaires, Paris, Les Editions de L’Observatoire, 2019, pp. 89-102. 
  • « Les gauches françaises et italiennes et le Printemps de Prague, cet autre 68 », in Alessandro Giacone, Il 68 in Italia e in Francia : sguardi incrociati. 1968 en France et en Italie : regards croisés, Canterano, 2019, p. 117-133. 
  • « La Ligue de Matteo Salvini : un populisme en mutation », in Annick Duraffour, Philippe Gumplowicz, Grégoire Kauffmann, Isabelle de Mecquenem, Paul Zawadzki, La modernité disputée. Textes offerts à Pierre-André Taguieff, Paris, CNRS Editions, 2020, p. 535-540. 

Enseignements

  • Histoire et sociologie politique de l’Italie contemporaine, avec Stéphane Mourlane, cours-séminaire 2ème année, Campus de Menton
  • Histoire des mondes contemporaines XXe-XXIe siècle, cours de deuxième année, Campus de Paris
  • Histoire politique. Cultures et identités en Europe, XX-XXIe siècles, avec Mathieu Fulla, Master d’Histoire
  • Séminaire méthodologique de préparation au mémoire de master, avec Paul-André Rosental, Master d’Histoire
  • Séminaire doctoral international, avec Paul-André Rosental
  • Séminaire doctoral, Histoire et sociologie politique de l’Italie contemporaine

Responsabilités

  • Directeur de l'Ecole doctorale de Sciences Po (2000-2007)
  • Directeur des études doctorales en Histoire de Sciences Po (2008 -2011)
  • Directeur du département d’Histoire de Sciences Po (2010-2013)
  • Directeur du Centre d’Histoire de Sciences Po depuis le 1er janvier 2014
  • Président du Conseil scientifique de Sciences Po
  • Professeur associé à la Luiss-Guido Carli de Rome –(2007-2014)
  • Président de la School of government de la Luiss
  • Membre du Comité scientifique de la Scuola Nazionale dell'Amministrazione (depuis 2020)
  • Directeur de publication et membre du comité de rédaction de la revue Histoire@Politique
  • Membre des comités de rédaction des revues scientifiques Global Perspectives (California University Press), Vingtième siècle, revue d'histoire, Mélanges de l'Ecole Française de Rome. 
  • Membre du comité scientifique de la Revue Internationale de Politique comparée, Raisons politiques, Ricerce di storia politica, Storia contemporanea, Rivista storica del socialismo, Californian Italian Studies, Rivista storica del socialismo, et Studia politica (revue roumaine de science politique).
  • Membre de l’International Editorial Board de Contemporary Italian Politics.
  • Membre du comité de lecture de la revue Pôle Sud.
  • Membre du directoire de la revue Parolechiave.
  • Membre des garants des publications du Centro di Studi del Parlamento (Rome).
  • Membre du comité éditorial de la collection Quaderni di storia, Editions Le Monnier, et de la collection Studi per le scienze politiche, Université RomaTre Press.
  • Président du Comité scientifique des Dialogues franco-italiens pour l’Europe organisés annuellement par la Luiss et Sciences Po.
  • Membre des conseils scientifiques de la Fondation Jean Jaurès, du Musée de l’Histoire du Mouvement ouvrier (ville de Montreuil) et de la Fondation Craxi.
  • Président de l’Association for Political History (2014-2018) et membre du board depuis 2018
  • Senior advisor du think tank ISPI. Collaborateur des think tanks français Institut Montaigne, Terra Nova et Fondation Jean Jaurès.

Prix et distinctions

  • Cavaliere ufficiale della Repubblica italiana
  • Chevalier de la Légion d’Honneur

Toutes les langues

  • français
  • anglais
  • italien

Axe/Domaine de recherche au CHSP

  • Gouvernement. Institutions, savoirs, normes
  • Expériences. Acteurs, mouvements, groupes sociaux

Dernières publications

Direction de Doctorat

  • Anthony CRÉZÉGUT, Inventer Gramsci en France au XXe siècle.
  • Thomas MAINEULT, L’invention de la cause palestinienne en France des années 60 aux années 80.
  • Samuele SOTTORIVA, Une amitié difficile. Les socialistes français et italiens dans les énnées 1970. Co-tutelle avec l’Université de Roma Tre.
Retour en haut de page