#FutursPluriels - La carte fait le territoire

#FutursPluriels - La carte fait le territoire

Voir le replay
  • ©Illustration Alexandra Assunçao©Illustration Alexandra Assunçao
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

« Vous ne savez pas par où commencer ? Notre nouveau générateur aléatoire de plaques tectoniques crée automatiquement des continents pour vous. »

Inkarnate, site de création de cartes imaginaires pour jeux de rôles

 

La carte est un objet de pouvoir, la chose est entendue depuis longtemps, mais pourrait-elle aussi devenir un outil partagé de recomposition des territoires et des collectifs qui les habitent ?

Les « contre-cartes » dessinent le territoire du point de vue de populations marginalisées ou donnent à voir ce que les cartes officielles ne regardent pas. Les cartes spéculatives de Terra Forma proposent de « redécouvrir cette Terre que nous croyions si bien connaître » en changeant de système de coordonnées, d’angle de vue, de centre, en représentant des liens plutôt que des lieux… Tandis qu’au travers d’Open Street Maps, tout un chacun se fait un peu cartographe et produit chemin faisant d’autres manières de représenter son territoire, d’en discuter, de le parcourir et de l’utiliser.

Comment, en (se) représentant autrement le territoire, créer les conditions d’autres réalités ?

Intervenant·es :

  • Frédérique Ait-Touati, historienne des sciences et coautrice de Terra Forma, “Manuel de cartographies potentielles” *
  • Boris Mericksay, enseignant-chercheur en géographie, spécialiste de géomatique et observateur engagé des projets de cartographie participative 
  • Paul Schweizer et Severin Halder, membres du collectif allemand “d’imagerie critique et contestation créative” Orangotango, à qui l’on doit “This is Not an Atlas“, une collection mondiale de contre-cartographies (intervention en anglais)

 

Date de l'événement : 
Mercredi, 21 Octobre, 2020 - 19:15 - 21:15
Lieu : 
On line
Retour en haut de page